(Minghui.org) La Conférence de partage d’expériences du Falun Dafa en Russie s’est déroulée du 29 au 30 octobre. Quinze pratiquants ont partagé leurs expériences de cultivation lors de la conférence. Ensuite, de nombreux pratiquants ont réfléchi à la façon dont la pratique du Falun Dafa les aidait à regarder à l’intérieur et à améliorer leurs relations tant au sein de la famille qu’au travail.

Toute la famille bénéficie de la pratique de Dafa

Valentina Sergeeva, avec son mari et son fils dans la salle de conférence

Valentina Sergeeva de Nabreneiro, Russie, a déclaré : « J’ai commencé à pratiquer le Falun Dafa il y a cinq ans, et mes enfants ont immédiatement commencé à pratiquer avec moi. Ma deuxième fille, Lisa, a 18 ans cette année ; mon fils Igor a 10 ans. Ma fille aînée Yulia et son mari ont également commencé à pratiquer. »

Valentina a dit que lorsqu’elle a commencé à pratiquer le Falun Dafa, en particulier après que son mari a lui aussi commencé la pratique, elle a clairement ressenti des changements positifs. Par exemple, lorsqu’elle avait un conflit avec son mari dans le passé, elle cédait généralement la première. Mais elle était intérieurement toujours bouleversée. Maintenant, elle met sincèrement de côté ses désaccords et toutes les difficultés sont résolues calmement. D’après Valentina, c’est parce qu’elle et son mari s’écoutent et se comprennent mutuellement et qu’ils regardent vraiment à l’intérieur.

Valentina a ajouté : « Mes enfants ont également beaucoup bénéficié de la pratique du Falun Dafa. Par exemple, Lisa a obtenu une bourse complète de son université même si 20 autres personnes concouraient pour chaque bourse. Au début, elle ne croyait pas pouvoir faire cela. Nous lui avons dit de se concentrer uniquement sur le fait de faire de son mieux. Mon fils Igor était un enfant maladif. Lorsqu’il fréquentait la maternelle, il était souvent malade et a dû rester à la maison pendant deux semaines. Après avoir commencé à pratiquer Dafa, il est devenu fort et en bonne santé.

Trouver la réponse aux questions de toute une vie

Tatiana Kalinina a dit que la pratique du Falun Dafa l’avait aidée à répondre à nombre de ses questions.

Tatiana Kalinina de Saint-Pétersbourg a dit : « Il m’a fallu beaucoup de temps pour trouver le Falun Dafa. J’ai toujours été attirée par les étoiles, le ciel et les émotions humaines. »

Elle voulait explorer pourquoi certaines choses surviennent. Afin de trouver des réponses, elle a essayé différentes écoles de pratique spirituelle, mais sentait toujours qu’elles n’étaient pas ce qu’elle recherchait. Après avoir connu Dafa, Tatiana a compris que c’était ce qu’elle cherchait. Les questions qui la tourmentaient depuis des années ont trouvé une réponse.

Elle a dit : « Pratiquer le Falun Dafa m’a aussi aidée à éliminer une grave dépendance. J’ai fumé pendant environ trente ans, surtout quand je me sentais mal, je fumais. Quand j’avais besoin de réfléchir à des problèmes ou que j’étais de bonne humeur, je fumais. »

Tatiana a poursuivi : « Six mois après avoir commencé à pratiquer Dafa, j’ai arrêté de fumer. Bien que j’aie eu envie de fumer pendant longtemps après, je savais que je devais endurer cette douleur. Si on fait un compromis une fois, il peut être difficile de s’en débarrasser. Deux ans plus tard, j’ai réussi à arrêter de fumer. »

Une cultivation diligente amène un grand changement dans la santé

Sergei Sokolov

Sergei Sokolov de Voronej a commencé à pratiquer Dafa il y a quatre ans. Il a dit : « J’ai réalisé que c’est la meilleure pratique de l’univers. J’avais l’habitude de faire de l’exercice, mais je n’y trouvais pas de satisfaction. Dès que j’ai commencé à pratiquer le Falun Dafa, j’ai senti que c’était ce que je cherchais. »

Il a dit qu’il n’était auparavant pas diligent s’agissant de suivre les exigences du Maître [se référant à Maître Li, le fondateur de Falun Dafa]. En conséquence, les améliorations de son caractère et de sa santé ont été lentes. Son excuse était qu’il n’avait pas assez de temps pour faire les cinq exercices chaque jour.

Un jour, Sergei s’est rendu compte qu’il présentait des symptômes d’infection au coronavirus. Il a compris que quelque chose n’allait pas. Il a dit : « Les pratiquants doivent satisfaire aux critères. Je dois suivre le principe Authenticité-Bienveillance-Tolérance pour bien me cultiver et laisser les autres voir la beauté de Dafa. »

Sergei a commencé à pratiquer les exercices régulièrement. Il s’est joint à la pratique collective dans le parc et répond aux questions de ceux qui sont intéressés. Il distribue aussi des dépliants et invite les gens à se renseigner sur la méthode. Il s’est remis de l’infection au coronavirus ainsi que d’autres karma de maladie. Il a dit que sa santé est maintenant meilleure qu’avant.

Grandir en pratiquant Dafa

Veronika Belyaeva 

Veronika Belyaeva de la ville d’Essentuki pratique Dafa avec sa famille depuis vingt ans. Elle a dit : « J’ai commencé à pratiquer quand j’étais une petite fille. La pratique de Dafa m’a donné un corps sain. Quand j’étais enfant, je tombais souvent malade et étais hospitalisée. J’ai manqué beaucoup de jours d’école et je n’avais pas d’amis. Dès que j’ai commencé à pratiquer le Falun Dafa, mes maladies ont disparu. Je suis retournée à l’école et je me suis fait beaucoup d’amis. J’ai pu étudier comme une enfant normale.

Elle travaille dans un centre de services universitaire et résout divers problèmes rencontrés par les étudiants. Elle a découvert que de nombreux problèmes surviennent parce que les étudiants n’aiment pas le système d’enseignement actuel ou qu’ils ne peuvent pas résoudre les problèmes eux-mêmes.

Elle a dit que si elle n’avait pas pratiqué Dafa, ces situations l’auraient contrariée. Pratiquer Dafa l’aide à considérer le problème du point de vue des étudiants. Elle essaie toujours de réfléchir sur la base du principe Authenticité-Bienveillance-Tolérance et gère diverses situations avec compassion, même si les élèves ont tort.

Veronika a dit : « Comme mon mari est aussi un pratiquant, tous les conflits qui surviennent sont rapidement résolus. En tant que pratiquants, nous savons tous que nous devons regarder à l’intérieur. Lorsque vous vous rendez compte de ce que vous avez fait de mal, vous pouvez immédiatement vous excuser et résoudre le conflit. »

Tous les articles, graphiques et contenus publiés sur Minghui.org sont protégés par les droits d’auteur. La reproduction non commerciale est autorisée, mais doit être accompagnée du titre de l’article et d’un lien vers l’article original.

Traduit de l’anglais