(Minghui.org) J'aimerais partager mes expériences de cultivation après que nous avons reçu six boîtes de calendriers clarifiant la vérité.

Regarder à l'intérieur

Fin novembre 2019, la coordinatrice locale m'a demandé de venir prendre les calendriers 2020 clarifiant la vérité. Elle a aussi demandé que les pratiquants ne les donnent pas aux gens qui les avaient reçus auparavant, mais de les donner à des étrangers directement. Ainsi, plus de gens apprendraient la vérité sur Dafa grâce aux calendriers.

Après avoir informé les pratiquants du coin, plusieurs d'entre eux ont mentionné qu'ils ne voulaient pas les calendriers, et seulement un d'entre eux a pris dix calendriers et a dit qu'il les donnerait à ses proches et voisins.

Cinq de nos pratiquants du coin ont été arrêtés depuis juillet. La situation est devenue très tendue. Les pratiquants du coin avaient peur de distribuer les calendriers. Je ne savais pas que faire avec de si nombreux calendriers. Mon mari est aussi un pratiquant. Nous en avons parlé et avons décidé de les distribuer nous-mêmes.

Il n'y a pas de coïncidence dans la cultivation. Il doit y avoir un facteur en jeu pour élever notre xinxing. En regardant à l'intérieur, j'ai découvert que j'aime blâmer les autres, que j'ai l'esprit de compétition, l'attachement à me montrer condescendante et à regarder les autres de haut.

Je me suis rendu compte que ce que je vivais visait à me débarrasser de ces attachements et à m'élever. Avec ces mauvaises pensées, comment pouvais-je faire une chose aussi sacrée qu'aider le Maître à éveiller la conscience des gens ?

J'ai encore de si nombreux attachements après plus de vingt années de cultivation. Je regardais principalement à l'extérieur et je ne cultivais pas à l'intérieur quand les choses se produisaient, alors ces mauvaises choses m'influençaient et interféraient avec moi. C'était difficile pour moi de m'élever, et ma cultivation progressait très lentement.

Le Maître a dit :

« Je vais vous dire une vérité : tout le processus de cultivation et de pratique d’une personne consiste à abandonner sans cesse ses attachements humains. » (Première Leçon, Zhuan Falun)

J'ai décidé de suivre les paroles du Maître pour me débarrasser des attachements et avancer diligemment.

Continuer à regarder à l'intérieur

Cependant, pendant que je me calmais, un autre coordinateur m'a soudain apporté deux autres boîtes de calendriers. J'étais déjà sous la pression avec la nouvelle exigence pour distribuer les quatre boîtes de calendriers. Maintenant, deux boîtes additionnelles étaient arrivées. J'ai pensé : « Pourquoi cela m'est-il arrivé ? »

Mon mari et moi avons continué à regarder à l'intérieur et avons trouvé la peur, la peur de la souffrance et la peur d'être persécutés. C'était facile de distribuer des dizaines de calendriers dans le passé. Cependant, cette année, en faisant face à six boîtes de calendriers clarifiant la vérité, j'étais inquiète. Mon mari m'a fait remarquer que mon inquiétude ne provenait pas d'un sens de l'urgence d'éveiller la conscience des gens. J'ai pensé à cela et il avait raison. Il y avait de nombreuses conceptions humaines derrière cela.

J'étais impatiente de participer à n'importe quelle activité clarifiant la vérité, mais sans un cœur pur pour aider les gens. La bienveillance des disciples de Dafa ne peut se manifester que lorsque notre motivation est pure. Ce n'est que de cette façon que je pouvais avoir un sens de l'urgence et ne pas perdre de vue que la mission est sérieuse. En continuant à regarder à l'intérieur, j'ai aussi trouvé que j'avais l'attachement à compter sur les autres, l'esprit de compétition et la recherche du confort.

Je me suis rendu compte que ces attachements me faisaient penser que cette tâche était difficile. J'ai immédiatement compris pourquoi le coordinateur m'avait envoyé deux boîtes additionnelles. Cela visait mes attachements afin que je puisse m'élever. La rectification de Fa a atteint le stade actuel et je n'avais toujours pas un esprit droit pour aider les gens.

J'étais satisfaite d'avoir participé à certaines activités pour aider les gens et je ne voulais pas offrir davantage. Quand j'ai pensé à cela, j'ai remercié mes compagnons de cultivation du fond du cœur. Sans les deux boîtes additionnelles de calendriers, je n'aurais pas découvert mon égoïsme dissimulé. Je me suis dit que c'était le moment d'abandonner ces attachements.

Distribuer les calendriers avec un cœur pur

Mais comment pouvions-nous distribuer ces six boîtes de calendriers clarifiant la vérité aux gens dès que possible et en toute sécurité ?

Le Maître a dit :

« Avec la pensée droite sauver les gens de ce monde

Percer à jour les mensonges

Ouvrir les verrous dans les cœurs

Ne pas croire que les consciences ne répondront pas à l'appel »

(« Aider le monde », Hong Yin (III))

Nous étions remplis de pensée droite après notre élévation en nous basant sur le Fa, et le sentiment de pression a disparu.

Aider plus d'êtres est le souhait à l'origine des disciples de Dafa. Mon mari et moi avons décidé de distribuer cent calendriers en personne au marché du dimanche. De cette façon, cela n'entrerait pas en conflit avec l'étude du Fa et les exercices quotidiens ni aurait un impact sur les autres choses que nous faisions.

Quand le premier dimanche est arrivé, nous sommes allés au marché et avons trouvé un bon endroit. Nous savions que la façon la plus sécuritaire de faire cela était d'avoir la pensée droite comme le Maître a mentionné. Nous avons donné les beaux calendriers aux gens prédestinés avec un cœur pur. Qui était une police et qui était une police en civil ? Nous n'avons pas pensé à cela du tout. Nous avons juste cherché la bonne personne avec un esprit ferme et bienveillant.

Nous savions que le Maître arrangerait pour que les gens prédestinés viennent vers nous. Sous l'arrangement et la protection bienveillants du Maître, cent calendriers clarifiant la vérité ont été vite distribués. Donc nous avons distribué six boîtes de calendriers en moins d'un mois.

Nous avons distribué chaque calendrier aux gens avec les deux mains et sans gants, avec bienveillance, en leur disant toujours de se rappeler : « Falun Dafa est bon. » En décembre dans le nord, il faisait déjà froid et il ventait. Nous n'avons pas mis de gants par respect et courtoisie envers les gens, et nos mains étaient d'un rouge glacé, ce qui a ému les gens.

Certaines personnes nous ont demandé de les aider à démissionner du Parti communiste chinois (PCC) et de ses organisations pour la jeunesse affiliées. Ils nous ont dit d'être en sécurité et de prendre soin de nous. Notre cœur était enthousiasmé – notre pensée droite a éveillé le bon cœur des gens.

Nous sommes reconnaissants au Maître de nous donner l'occasion d'aider les gens, tout en nous raffinant et nous élevant dans le processus.

J'ai beaucoup appris de cette expérience. Je dois bien coopérer avec les compagnons de cultivation pour prendre la plus lourde et importante responsabilité d'aider le Maître à éveiller la conscience des êtres. Tout cela est notre responsabilité, et ce n'est pas un effort supplémentaire. Dans la cultivation, ce sont nos attachements qui créent tous les obstacles et difficultés que nous rencontrons.

Tout attachement, y compris nos sentiments humains, peut interférer avec nos efforts pour aider les êtres.

Tout comme le Maître a dit :

« “C’est difficile à endurer, mais on peut l’endurer, c’est difficile à faire, mais on peut le faire.” » (Neuvième leçon, Zhuan Falun)

Une année s'est écoulée. Quand nous regardons en arrière, nous voyons que les difficultés à l'époque avaient été créées par nos conceptions humaines. Notre égoïsme les avait rendues si difficiles. Cependant, après que nous avons changé notre mentalité et mesuré les choses avec le critère d'un pratiquant, le problème a été résolu sans effort. Il n'y a pas le concept de difficile ou pas difficile. C'est dans ce processus que nous nous élevons en tant que pratiquants.

Tous les articles, graphiques et contenus publiés sur Minghui.org sont protégés par les droits d'auteur. La reproduction non commerciale est autorisée, mais doit être accompagnée du titre de l’article et d'un lien vers l’article original.

Traduit de l'anglais