(Minghui.org) Le Maître : « Il ne faut utiliser aucun de ces logiciels-là parmi les élèves. Quant à la musique des exercices, quiconque les modifie serait en train de faire du sabotage. » (Enregistré par l'équipe éditoriale de Minghui le 13 juillet 2021)

***

Je suis un pratiquant de Falun Dafa en Chine. Récemment, un logiciel d'étude du Fa en ligne s'est répandu parmi les pratiquants de ma région. D'après ce qui est dit, ce logiciel est utilisé depuis sept ou huit ans par des pratiquants en Chine continentale. Au début, le logiciel était utilisé pour construire de petites plateformes en ligne pour les personnes qui secouraient les pratiquants détenus pour avoir défendu leur croyance. Les utilisateurs du logiciel affirment que celui-ci fonctionne bien et qu'ils n'ont « jamais eu de problèmes » [c'est-à-dire, qu'ils n'ont jamais été pris pour cible par la police]. C'est pourquoi les premiers utilisateurs du logiciel en font désormais activement la promotion à grande échelle auprès des pratiquants. Quiconque souhaite rejoindre les plateformes est enregistré.

Plusieurs personnes de ma région ont également tenté d'obtenir l'approbation des pratiquants. Ils sont même allés voir les pratiquants un par un, et leur ont demandé de sortir leurs téléphones portables ou leurs iPads pour installer le logiciel immédiatement. À ceux qui n'avaient aucune idée du logiciel ou ceux qui ne voulaient pas l'installer, ils ont dit que cela ne faisait pas de mal de l'installer et de jeter un coup d'œil aux plateformes avant de prendre une décision finale, comme s'ils essayaient de terminer un travail ou d'atteindre un certain quota. Lorsque certains coordinateurs les en ont empêchés, certains se sont disputés avec les coordinateurs dans la rue sans tenir compte des conséquences possibles. Ces actions s'éloignent de ce que les pratiquants doivent faire.

Alors que de nombreux pratiquants ont refusé d'écouter ces personnes, ils n'ont pas regardé à l'intérieur, mais ont plutôt accusé ceux qui avaient essayé de les empêcher d'installer le logiciel de « saboter le Fa de l'intérieur ». Ils sont une source de division et s'accrochent à leurs petits groupes pour défendre leurs actions. Pour tromper les autres, ils ont également sorti de son contexte le Fa du Maître et ont même réussi à convaincre certains pratiquants d'installer le logiciel.

Mais vous, les pratiquants qui avez fait la promotion du logiciel, et vous, qui avez installé le logiciel, avez-vous pris le Fa pour maître pour évaluer soigneusement toute cette affaire et en reconnaître l'absurdité ?

Premièrement, selon ce qui a été dit, le logiciel viendrait de l'étranger. Même si on peut se fier à son utilisation à l’extérieur de la Chine, est-elle nécessairement sécuritaire en Chine ? Il y a une différence entre les situations à l'intérieur et à l'extérieur de la Chine. « Il n’y a jamais eu de problème » ne prouve pas nécessairement la sécurité du logiciel. Selon ce qui a été dit, certaines des plateformes en ligne utilisant le logiciel comptent des centaines d'utilisateurs, la plupart se targuent de compter des milliers de personnes, y compris des pratiquants de différentes provinces, et même de l'extérieur de la Chine. Une telle coordination à grande échelle des différents groupes en ligne est-elle la collaboration d'un seul corps requise par le Maître ? Non, ce n'est pas le cas.

Certaines personnes suivent aveuglément la foule, reconnaissant et promouvant le logiciel. Quelles sont les notions humaines à l'origine de ce mouvement ? On peut accéder aux plateformes par le Wi-Fi à la maison, sans prendre aucune mesure de sécurité. Après s'être connecté facilement, on peut voir le nom d'utilisateur de chaque pratiquant, les messages affichés et entendre le son de la voix. Les ondes sonores des pratiquants ne sont pas traitées et il s'agit de voix authentiques. Étant donné que tout le monde utilise un pseudonyme, certains considèrent que le logiciel est absolument sécuritaire, et ils parlent en détail de situations dans des zones locales.

Mais ces pratiquants ont-ils réfléchi plus avant ? Supposons que la perversité surveille déjà les plateformes, alors tout le monde ne travaille-t-il pas à son insu comme agent secret ? De plus, la perversité pourrait bien identifier et localiser les utilisateurs en analysant les voix enregistrées sur les plateformes et les adresses Wi-Fi. Si tel est le cas, tout ce qui est envoyé et discuté sur les plateformes deviendrait une « preuve » que la perversité pourrait utiliser pour accuser les pratiquants d' « organiser des activités ». Même si un seul pratiquant (ou un espion) dit quelque chose qui ne correspond pas au Fa, tous les pratiquants participants pourraient être tenus responsables. Si ce que dit quelqu'un conduit à la persécution d'un pratiquant, tous les pratiquants participants pourraient devenir des cibles. Les utilisateurs du logiciel ont-ils pensé à cela ? En plus de mettre en danger les autres pratiquants, de tels rassemblements en ligne à grande échelle pourraient avoir un impact négatif et des pertes énormes pour Dafa. Les utilisateurs ont-ils pensé à cela ?

Deuxièmement, nous avons entendu dire que tous les soirs de 21 heures à minuit, sans exception, certains groupes de la plateforme ont pour habitude de faire des partages. Si ces quelques heures étaient consacrées à se calmer et à étudier le Fa du Maître, on apprendrait beaucoup de cette façon. Cependant, certains pratiquants sont obsédés par le fait de suivre ceux qu'ils considèrent comme « éveillés à des niveaux élevés », et pensent qu'écouter les partages de ces pratiquants « de haut niveau » les aideront à s'élever plus rapidement. Ils ne manquent jamais une soirée de partage, croyant que le fait d'y assister régulièrement est le signe qu'ils sont assidus et « sur le Fa ». Ils ont oublié que la cultivation et pratique ne connaît pas de raccourci.

Avec une foule aussi nombreuse pour discuter chaque jour de la compréhension du Fa dans une ambiance de club, les organisateurs eux-mêmes risquent d'être soupçonnés de saper le Fa en donnant des conférences. Cela perturbe le chemin de cultivation que le Maître a tracé pour chaque disciple, et empêche les pratiquants de passer plus de temps à faire les trois choses. L'effet est le même que celui recherché par les forces anciennes.

De plus, dans les groupes, autant les organisateurs que les participants donnent leurs interprétations des conférences du Maître, tandis que d'autres se dressent pour défendre l'importance des groupes. Ils affirment que certains pratiquants « de niveau provincial » et « de niveau national » ont fait des choses héroïques en clarifiant les faits, en s'opposant à la persécution et en secourant des pratiquants détenus. Lorsqu’au sein du groupe, certains pratiquants remettent en question ces affirmations, une foule nombreuse se rassemble immédiatement pour défendre ces affirmations et attaquer les sceptiques. Cette attitude est similaire à celle du Parti communiste chinois (PCC) malveillant, qui n'autorise que les voix favorables et ne tolère aucune opinion différente.

Chers compagnons de cultivation, nous ne pouvons comprendre le Fa qu'en nous basant sur le Fa, et non sur la compréhension de quelques pratiquants. Lorsque nous nous calmons et étudions le Fa, le Maître nous indique les principes du Fa que nous devons comprendre à notre niveau. De même, en faisant les trois choses et en regardant à l'intérieur, nous pouvons aussi nous élever. Certains ont laissé des messages dans les groupes disant que ce qu’ils avaient appris dans les groupes en un seul jour surpassait ce qu’ils avaient appris pendant les vingt ans de leur étude du Fa. Certains ont dit qu'écouter les partages pendant un court moment était meilleur qu'étudier trois conférences du Fa à la maison. Ils ont placé les personnes dans les groupes plus haut que le Maître et plus haut que Dafa. Les attachements les ont distraits au point d’oublier qui ils sont. N'est-ce pas dangereux ?

Le temps passé à persister dans ces groupes aurait pu être utilisé pour lire plus d'articles de partage de Minghui ou écouter plus d'articles de conférences de partage d'expériences (Fahui) sur radio Minghui. Il y a beaucoup de grandes histoires de cultivation et de grandes expériences de cultivation, qui se lisent comme de magnifiques épopées. Chacune d'entre elles peut renforcer notre pensée droite, nous aider à mieux faire les trois choses et à marcher avec constance sur le chemin guidé par le Maître. Pourquoi passer autant de temps à écouter les discours de certains pratiquants dans les groupes en ligne ?

Certains articles de partage sur Minghui ont été publiés en série et chacun cible des notions humaines spécifiques. Leur lecture nous aidera à rattraper la vitesse de la rectification de Fa. Derrière ces articles se cachent les énormes sacrifices faits par le Maître afin que nous puissions nous élever collectivement. Si un pratiquant ne prête pas attention au site Minghui, il ne s'en rendra peut-être pas compte.

De plus, ces pratiquants qui aiment faire des discours dans des groupes en ligne, leurs propos n'ont jamais été vérifiés. Que faire si ce qu'ils disent n'est pas en accord avec le Fa et égare la foule ? Que faire si l'orateur n'a pas cultivé son xinxing, si le Maître n'a pas pris soin de lui et s’il a quelque chose derrière lui qui le contrôle afin qu'il dise des choses que les autres croiront ? Et si l'orateur s'était engagé dans une voie perverse, mais avait réussi à tromper le public en lui faisant croire ce qu'il disait ? Ce sont des phénomènes qui sont incompatibles avec le Fa. Pourquoi certains pratiquants font-ils aveuglément et avec ferveur la promotion de ces logiciels et participent-ils à ces plateformes au lieu de considérer le Fa comme maître, et pourquoi ne s’opposent-ils pas à l'utilisation de ces logiciels ? Si quelque chose de négatif se produit, les péchés des disciples pourraient être les mêmes que ceux des organisateurs qui sapent le Fa. L'impact négatif sur les gens, en particulier sur les nouveaux pratiquants, est très grave.

Troisièmement, ceux qui font la promotion du logiciel font également la promotion d'une version révisée de la musique de la méditation assise. Ils ont allongé la durée originale d'une heure de la méditation et l'ont passée à deux heures en ajoutant la musique du début de l'heure (sans les paroles du Maître) à la fin de l'heure. C’est le Maître qui a déterminé la musique, le format, le temps et le contenu des exercices, cela est aussi sacré que Dafa. L'altérer avec désinvolture ne revient-il pas à porter atteinte au Fa ? Pour une faute aussi évidente, pourquoi l'accepter et la promouvoir au lieu de s’y opposer en considérant le Fa comme maître ?

Quatrièmement, certains groupes de la plateforme ont modifié le contenu de l'émission de la pensée droite et ont demandé à tous les pratiquants des groupes de suivre sans manquer un seul mot. Certains ont ajouté cinq minutes supplémentaires aux quinze minutes prévues, d'autres, un après-midi, ont émis la pensée droite pendant deux heures sans aucune pause, d'autres encore se sont relayés pour émettre la pensée droite pendant 24 heures ou plus. Le contenu de leurs émissions de la pensée droite est constitué de phrases unifiées et révisées par les groupes. Ils ont dit que cette façon de faire était plus spécifique et ciblait mieux certains éléments pervers.

Chers compagnons de cultivation, l’équipe éditoriale de Minghui a explicitement énoncé les directives pour l’émission de la pensée droite. Est-ce que le fait d'en réviser le contenu et de la faire pendant longtemps à une grande échelle est une chose basée sur le Fa ? Certains organisateurs ont déclaré que l'un des objectifs de la constitution des groupes et de la participation des gens était de fournir une assistance juridique aux efforts des pratiquants pour s'opposer à la persécution. Il y a déjà eu beaucoup de contenu connexe sur le site de Minghui ; pourquoi sommes-nous attachés à une plateforme aussi peu fiable ?

Lorsque nous faisons les trois choses, notre objectif ne consiste pas seulement à nous opposer à la persécution. En fait, en nous opposant à la persécution, nous sauvons les êtres. Sinon, nous pourrions finir par nous battre comme des gens ordinaires et le résultat ne serait pas bon. De plus, certains coordinateurs des groupes parlent fort et avec ferveur, avec une mentalité évidente de discorde, de ressentiment et de haine. Il n'y a aucune compassion de la part de ces pratiquants. En ne faisant pas la différence entre les gens ordinaires et les éléments pervers qui se cachent derrière eux, ils assimilent les gens ordinaires à des gens méchants.

Dans les groupes, certains partages passionnés et cyniques peuvent facilement susciter les attachements et les notions humaines chez les autres participants. Il manque à l'intégralité des partages le mécanisme de regarder à l'intérieur et d'éliminer les attachements, et il n'y a aucun champ de compassion et de calme. Au lieu d'aider tout le monde à s'élever selon le Fa, de tels partages ne peuvent satisfaire que ceux qui ont de fortes notions humaines. Par conséquent, certains de ceux qui ont été profondément impliqués aiment beaucoup le logiciel et ne veulent pas le désinstaller. Ils ont même critiqué les pratiquants qui intervenaient et qui leur ont dit qu'ils sapaient le Fa, tout en ne réalisant pas qu'ils avaient chuté au lieu de s'être élevés.

Cinquièmement, les pratiquants qui font la promotion et participent aux groupes déclarent qu’en Chine continentale, de nombreux pratiquants ont été arrêtés pour avoir étudié le Fa collectivement sur place avec d'autres. Ils affirment que ce logiciel pourrait faciliter l'étude collective du Fa et empêcher les pratiquants d'être persécutés. Ils affirment qu'il est utile pour les pratiquants qui cultivent seuls, ou pour les nouveaux pratiquants. Ils disent que les partages dans les groupes sont de « haut niveau » et qu'il est donc utile pour les pratiquants qui n'ont pas pu passer les tests depuis longtemps. Il existe de nombreux prétextes apparemment bons comme ceux-ci, et ils sont séduisants pour ceux qui n'étudient pas bien le Fa.

Faire un pas en avant pour rejoindre une étude collective du Fa en personne est un processus qui permet à un pratiquant de se dépasser et de construire sa croyance dans le Maître et dans le Fa. C'est également un processus de renforcement de la conscience principale et de la pensée droite d'une personne. C'est un processus qui permet d'aller de l'avant et de progresser. Tant qu'il n'y a pas de mentalité de se faire valoir ou d'actions imprudentes liées à des rassemblements d'une ampleur irréaliste, il ne devrait y avoir aucun problème avec l'étude collective du Fa en personne.

Un, deux ou trois pratiquants constituent également un groupe. Pour nous, les rapports sur les arrestations de pratiquants qui étudiaient le Fa ensemble ne sont pas une raison pour désobéir au format d'étude collective du Fa laissé par le Maître ; ce ne devrait pas non plus être une excuse pour essayer de trouver un nouveau moyen spécial. Avec cette logique, devrions-nous arrêter de sortir pour sauver des gens, juste parce que des pratiquants ont été arrêtés pour avoir distribué des documents ? Agir ainsi, c'est tomber dans les pièges des forces anciennes, alors que nous devrions nier l'arrangement des forces anciennes. Avec ce logiciel, certains pratiquants peuvent cesser de venir en personne pour l'étude collective du Fa par commodité ou par peur. Cela ne porte-t-il pas atteinte au format de l'étude collective du Fa en face à face et au format de partage laissé par le Maître ? N'est-ce pas perturber l'effort collectif des pratiquants ? Le résultat final des activités en ligne est à l'opposé de ce qui est annoncé.

Enfin, lorsque certains pratiquants ont dit que l'utilisation du logiciel était incompatible avec le Fa, un organisateur a dit que le Maître avait reconnu lors d'une récente conférence que tout le monde écoutait depuis des salles individuelles différentes. L'organisateur a dit que les groupes sont comme des pièces individuelles et n'ont donc aucun problème. L'organisateur d'un groupe porte le pseudonyme de « Sable ».

Le Maître a dit :

« Le Xiulian, c’est les grandes vagues qui lavent le sable, seul ce qui reste est de l’or. » (« Pour qui cultiver », Points essentiels pour avancer avec diligence)

Le Maître a dit aussi :

« Si c'est du sable, il faut absolument l'éliminer... » (« Chemin », Points essentiels pour avancer avec diligence II)

Les véritables pratiquants aiment se comparer à l'or et sont prêts à se cultiver pour être comme le diamant. Quant à ceux qui se considèrent comme du sable, où se situent-ils ?

Lorsque les participants suivent « Sable » , au lieu du Maître, qu'est-ce qui les attend ? Certains pratiquants qui en ont fait la promotion ou qui y ont participé ont même dit qu'ils pouvaient le faire puisque Minghui ne l'avait pas interdit. N'est-ce pas profiter des lacunes ?

Chers compagnons de cultivation, si nous n'arrêtons pas de faire les choses à moins qu'elles ne soient explicitement interdites, est-ce « prenez les préceptes pour maître » (« Enseignement du Fa pour les assistants de Falun Dafa à Changchun ») ? Nous devrions considérer le Fa comme maître et utiliser le Fa pour tout évaluer. Nous ne pouvons pas faire des choses qui sont légèrement incompatibles avec le Fa. Les situations dans ce monde sont complexes et compliquées ; comment les pratiquants de l'équipe éditoriale de Minghui pourraient-ils signaler tout ce que nous ne pouvons pas faire ou tout logiciel que nous ne pouvons pas utiliser ? Nous ne pouvons que considérer le Fa comme maître.

Comme la plupart des participants sont d'accord avec l'utilisation du logiciel et que les pratiquants lucides ne sont pas profondément impliqués dans le logiciel, peu d'informations sur le logiciel et ses plateformes sont connues de l'extérieur. Certaines informations dont nous entendons parler peuvent ne pas être exactes et la situation réelle est peut-être bien pire. Néanmoins, les quelques points mentionnés ci-dessus prouvent déjà que le logiciel et ses plateformes sapent le Fa. La situation dans d'autres domaines reste floue. Voici un bref résumé de la situation dont nous avons entendu parler dans ma région.

Pour tous les pratiquants qui ont participé à cela, veuillez consulter Minghui et rechercher les articles avec les mots clés « perturber le Fa ». Vous y trouverez des avertissements de l'équipe éditoriale de Minghui ainsi que toutes sortes de situations que les pratiquants ont décrites dans leurs articles. Veuillez les lire en détail et y réfléchir.

De plus, le Maître a également parlé de cela à de nombreuses reprises dans des conférences. Il s'agit notamment du Zhuan Falun, de Points essentiels pour avancer avec diligence et diverses autres conférences, et d'articles avec des commentaires du Maître. Le Maître en a parlé sérieusement. Nous, pratiquants, devons les trouver et les étudier attentivement. Le péché de saper le Fa est énorme et il est au-delà de ce que tout être peut supporter. Peu importe à quel point vous avez été diligent, combien de grandes choses vous avez pu accomplir, combien de personnes vous avez sauvées et combien de choses vous avez faites pour Dafa. Tant qu'un pratiquant aura sapé le Fa, il y aura de graves conséquences.

Ayant cultivé jusqu'à ce jour, les pratiquants diligents savent que chacune de nos pensées et de nos actions est importante, et qu'elle doit être basée sur le Fa. Chaque pas solide de notre part sera laissé à l'histoire et à l'avenir. Nous ne voulons pas devenir des exemples négatifs. Il n'y a pas de sujet insignifiant quand il s'agit de cultivation et pratique. Même pour quelque chose que nous ne considérons pas comme majeur, il peut y avoir des problèmes compliqués derrière. C'est quelque chose que nous pouvons peut-être ni voir ni comprendre complètement.

Chers compagnons de cultivation, chérissez le chemin de cultivation que le Maître a tracé pour nous et chérissez le salut du Maître. Si, à cause d'une pensée impure, nous avons fait chavirer le bateau dans la fosse à purin, ce serait la chose la plus douloureuse. Notre mission est de bien nous cultiver et de sauver les êtres. Nous ne pouvons nous cultiver que si nous comprenons le Fa en nous basant sur le Fa, et sauver les êtres n'est possible qu'avec la protection du Maître. Pour toute coordination qui s'écarte des principes du Fa, nous devons y réfléchir à deux fois. Toute action irrationnelle non basée sur le Fa est risquée. Nous espérons que les pratiquants qui font la promotion et participent à l'utilisation de ce logiciel deviendront responsables d'eux-mêmes et responsables de Dafa. En pensant clairement et si chacun d'entre nous agit, nous pourrons nous opposer à tout comportement qui porte atteinte au Fa.

Ci-dessus sont les compréhensions recueillies auprès de plusieurs pratiquants de ma région. Veuillez signaler tout élément inapproprié.

Tous les articles, graphiques et contenus publiés sur Minghui.org sont protégés par les droits d'auteur. La reproduction non commerciale est autorisée, mais doit être accompagnée du titre de l’article et d'un lien vers l’article original.

Traduit de l'anglais