(Minghui.org) Je suis une nouvelle pratiquante de Falun Dafa. En pratiquant le Falun Dafa, mon esprit et mon corps ont beaucoup changé. Je remercie Maître Li Hongzhi, le fondateur du Falun Dafa, de m'avoir renouvelée et donné de l'espoir lorsque j'étais tourmentée par la douleur de la maladie. Grâce à la pratique du Falun Dafa, j'ai maintenant le courage et la confiance nécessaires pour tout affronter à l'avenir.

J'ai la soixantaine et j'ai des antécédents de nodules thyroïdiens et d'œdèmes des membres inférieurs depuis plus de trente ans. Ce type de maladie nécessite un suivi médical étroit et le patient doit prendre des médicaments à vie. J'ai vécu ainsi pendant de nombreuses années. En février 2018, mon œil est devenu un peu gonflé et mes membres inférieurs ont fortement enflé, ce qui m'a fait me sentir faible. Je me suis donc rendue à l'hôpital local pour faire un bilan de santé. Les résultats de mes tests de laboratoire étaient assez élevés et on m'a dit de continuer à prendre des médicaments. Cependant, quelques mois ont passé, mais les choses ne se sont pas améliorées. Lorsque je suis retournée à l'hôpital en août, les résultats des tests étaient toujours élevés et le médecin m'a demandé de continuer à prendre mes médicaments.

Ma jeune sœur, qui vivait à Shanghai, s'inquiétait pour moi et a demandé à ma sœur aînée de m'accompagner à Shanghai pour faire évaluer ma maladie. Je suis restée là-bas pendant deux semaines. Un matin, à mon réveil, mes yeux n'étaient pas bien. Je suis allée dans la salle de bains pour y jeter un coup d'œil et j'ai vu que mes deux yeux étaient gonflés comme des ampoules électriques et qu'ils étaient très saillants. Cela a effrayé mes deux sœurs et nous sommes immédiatement allées à l'hôpital général de Shanghai pour prendre rendez-vous avec un spécialiste. Le bilan de santé a révélé des résultats anormalement élevés des tests thyroïdiens, indiquant que le gonflement des yeux était causé par un mauvais fonctionnement de ma glande thyroïde. Le médecin m'a donc dit d'arrêter de prendre le médicament et de revenir pour un suivi dans deux semaines.

J'ai également passé une IRM dont les résultats ont révélé une protrusion des deux yeux, un œdème conjonctival et une hyperthyroïdie. Une échographie a révélé un goitre diffus toxique, où le flux sanguin est élevé et où les ganglions lymphatiques de mon cou sont hypertrophiés. Le médecin m'a demandé d'entrer à l'hôpital pendant trois mois pour suivre un traitement appelé inondation hormonale. Il s'agissait d'une période optimale pour le traitement d'un problème médical qui est généralement difficile à guérir. Je ne voulais pas suivre le traitement par inondation hormonale, car je pensais qu'il serait dangereux pour le corps. Je suis donc retournée chez moi.

Ensuite, ma famille m'a accompagnée dans un grand hôpital de la ville de Shenyang ainsi qu'au Centre de médecine traditionnelle chinoise du Liaoning. Sur les conseils des médecins, j'ai fait des allers-retours entre mon domicile et Shenyang pendant plus de deux mois. Cependant, il n'y avait toujours pas d'amélioration. Au contraire, mon corps s'émaciait, mon visage avait l'air malade et j'étais de très mauvaise humeur. La nuit, je rêvais souvent ou je ne dormais pas bien et je n'osais pas allumer les lumières, car mes yeux ne supportaient pas la lumière. Je devais porter une casquette pour les protéger de la lumière.

Après être tombée malade, mes anciens amis bouddhistes m'ont vue comme cela et m'ont demandé d'écouter des enseignements bouddhistes. Finalement, à la tombée de la nuit, je ne pensais qu'à mes parents décédés et mon esprit était entièrement rempli de personnes décédées. Si quelqu'un parlait de quelqu'un qui était décédé, j'avais l'impression qu'il se tenait juste à côté de moi. J'avais beau essayer de me débarrasser de ces sentiments, ils continuaient à venir, me tourmentant énormément.

Tout dans la maison dépendait de la gestion de mon mari, ma fille a également demandé un congé de son travail. De cette façon, j'ai apporté beaucoup de douleur et de stress à toute la famille. Cette période a vraiment été la plus sombre de ma vie. J'étais plongée dans des difficultés extrêmes et chaque jour me semblait être une année !

En 2009, un voisin appelé Er Ge m'a clarifié la vérité concernant le Falun Dafa. Il m'a également donné les livres Zhuan Falunet Falun Gong. À l'époque, j'avais un commerce d'appareils d'éclairage et je voyais souvent des gens mettre des documents de clarification de la vérité dans mon magasin. Je sentais que le Falun Dafa était très bon, alors j'ai pratiqué les exercices, mais je n'ai pas étudié le Fa. Je pensais qu'avoir un bon corps me suffisait, et je n'ai pas réalisé ce qu'est la cultivation.

Plus tard, un ami bouddhiste m'a entraînée dans le bouddhisme et a organisé de nombreux voyages pour visiter des temples célèbres. J'ai estimé que c'était aussi se cultiver dans le bouddhisme et qu'en outre, il n'y avait pas de problème de persécution comme avec le Falun Dafa. Je pensais que cela me convenait, tant que j'étais heureuse. Ainsi, progressivement, je me suis éloignée de Dafa.

Un jour d'octobre 2019, Er Ge a entendu parler de mon état et est venu me rendre visite. Lorsqu'il a vu mon état, il a été bouleversé. Il m'a demandé : « Peux-tu encore pratiquer Dafa ? Laisse tout tomber. Tant que tu es déterminée à cultiver, cet état peut s'améliorer. Tu as appris toutes sortes d'autres choses et tu t'es retrouvée dans cet état aujourd'hui. » À ce moment-là, j'ai juste écouté sans lui répondre, donc il était très inquiet. Er Ge a dit : « Nous avons grandi dans le même quartier et nous travaillons dans la même entreprise. Pourquoi te ferais-je du mal ? As-tu encore les livres de Dafa que je t'ai donnés ? » J'ai répondu : « Je les ai. »

À ce moment-là, je me suis demandé ce que je devais faire de tous ces livres bouddhistes. Er Ge a dit : « Crois-moi, il vaut mieux les donner tous. Cultiver est une affaire très sérieuse et on ne peut cultiver que dans une seule voie. » J'ai vu qu'Er Ge était vraiment inquiet pour moi et j'ai donc accepté qu'il donne tous mes livres bouddhistes.

Cette nuit-là, j'ai lu le Zhuan Falun jusqu'à très tard. Le sentiment que j'éprouvais était très difficile à décrire. Les larmes coulaient de façon incontrôlable, comme si un enfant perdu depuis longtemps avait enfin trouvé sa maison. Moi, qui souffrais d'insomnie depuis si longtemps, je me suis endormie comme ça pendant que je lisais le livre et pleurais. Cette nuit-là, j'ai dormi profondément et quand je me suis réveillée le lendemain matin, j'ai senti que mon moral s'était beaucoup amélioré.

J'ai également remercié Maître Li pour son arrangement bienveillant pour me permettre de me lier d'amitié avec un voisin qui pratique le Falun Dafa. En octobre 2019, j'ai formellement commencé sur mon chemin de cultivation dans Dafa.

Cependant, comme ma famille a subi un lavage de cerveau profond par la propagande du Parti communiste chinois (PCC) pendant tant d'années, elle ne m'a pas permis de cultiver le Falun Dafa et m'a demandé d'aller à l'hôpital. J'ai dit : « Donnez-moi deux mois. S'il n'y a toujours pas d'amélioration, j'irai à l'hôpital. » Juste comme cela, j'ai nourri des pensées très fortes de vouloir traiter ma maladie et j'ai passé beaucoup de temps à étudier le Fa et à pratiquer les exercices.

En un clin d’œil, un mois s'est écoulé. Mon mari m'a dit : « Cela fait déjà un mois et je ne vois pas que tu as beaucoup changé. » J'ai répondu : « Tu vois seulement que ma surface n'a pas beaucoup changé, mais en fait je n'ai pas osé tout te dire de peur que tu t'inquiètes. Sais-tu comment je vivais dans le passé ? La raison pour laquelle je ne pouvais pas allumer la lumière chaque nuit, et pourquoi j'avais si peur, c'était parce que les personnes décédées venaient et me torturaient chaque nuit, me faisant perdre le sommeil. Tu as vu comme j'étais mince il y a un mois ? Mon visage était jaune pâle. J'avais l'air effrayante, n'est-ce pas ? Maintenant, je suis de si bonne humeur, la couleur de ma peau s'est améliorée et j'ai pris du poids aussi. N'est-ce pas bien ? Il y a un processus pour réaliser quelque chose et cela ne fait pas encore deux mois !. »

Plus tard, j'ai regardé à l'intérieur et j'ai senti que, bien que j'aie beaucoup étudié le Fa à cette époque, je lisais en ayant l'esprit ailleurs. Je ne laissais pas le Fa pénétrer dans mon esprit lorsque j'étudiais. J'ai donc commencé à mémoriser le Fa.

Le Maître a dit :

« Je ne parlerai pas ici du traitement des maladies ; d’ailleurs nous ne traitons pas les maladies. Cependant, pour quelqu’un qui cultive et pratique véritablement, si vous avez un corps malade, vous ne parviendrez pas à cultiver et pratiquer. Je dois purifier votre corps. Cette purification du corps ne concerne que ceux qui sont vraiment là pour apprendre la méthode, qui sont vraiment là pour étudier la Loi. Nous insistons sur un point : si vous ne pouvez pas vous débarrasser de cette préoccupation et mettre de côté votre maladie, nous ne pourrons rien faire, dans votre cas nous serons incapables de faire quoi que ce soit. » (Première leçon, Zhuan Falun)

Je comprends maintenant. Le Faest là pour sauver les gens et les aider à élever leur état physique et mental. Il n'est pas là pour traiter les maladies. Ainsi, j'ai pensé que je devais chérir cette affinité et cultiver avec diligence. Je ne dois pas perdre cette occasion une nouvelle fois.

À présent, j'étudie et mémorise le Zhuan Falun et j'ai également lu près de 27 des 40 livres et plus de conférences du Maître. Je peux aussi sortir pour clarifier la vérité avec les compagnons de cultivation. Dans le passé, il me fallait beaucoup d'efforts pour marcher, mais maintenant je peux monter les étages pour distribuer des documents de clarification de la vérité. J'espère que tous les gens seront comme moi et viendront rapidement apprendre le Falun Dafa ! Dafa est excellent !

En cultivant le Falun Dafa, j'en ai reçu beaucoup de bienfaits. Maintenant, non seulement mes yeux sont généralement revenus à la normale, mais mon corps ne se sent plus faible et j'ai également pris du poids. Les symptômes de maladie qui m'ont troublée pendant plus de trente ans m'ont tous quittée. J'ai retrouvé ma bonne mine et mon sourire d'antan.

Je regrette vraiment d'avoir perdu un temps si précieux. Je dois faire des efforts supplémentaires pour rattraper le temps que j'ai perdu ! Je ferai bien les trois choses, je sauverai plus de gens et je rentrerai chez moi avec le Maître !

Tous les articles, graphiques et contenus publiés sur Minghui.org sont protégés par les droits d'auteur. La reproduction non commerciale est autorisée, mais doit être accompagnée du titre de l’article et d'un lien vers l’article original.

Traduit de l'anglais