(Minghui.org) J’ai commencé à pratiquer le Falun Dafa l’année dernière. Mes parents ont commencé à pratiquer avant le 20 juillet 1999. Dans les premières années, la persécution en Chine était brutale. Mon père s’est fait persécuter de nombreuses fois, et ma mère m’a envoyé chez ma grand-mère à des centaines de kilomètres de chez moi.

Ma grand-mère ne pratiquait pas, donc pendant près de vingt ans j’ai suivi le courant de la société moderne. J’ai développé beaucoup de mauvaises habitudes, telles que mentir, me battre, visionner des films pornographiques, être ingrat et être centré sur moi-même dans tout ce que je faisais. Quand mes parents et moi avons finalement pu être réunis, j’argumentais avec eux et je jurais même contre eux. En rétrospective, j’ai honte.

Je mangeais trop et j’ai pris du poids, ce qui m’a apporté des problèmes de santé : des crampes dans les jambes, des crampes d’estomac et des allergies. J’attrapais aussi toutes les variantes de la grippe. Mon système immunitaire était faible. Beaucoup d’adolescents en Chine sont dépendants des jeux vidéo en ligne et je ne faisais pas exception. Je jouais à des jeux, lisais des romans et je restais debout tard. Je ne me couchais pas jusqu’au lendemain matin. Je me demandais souvent pourquoi ma vie était si ennuyante – quel en était le but ? Je cherchais à m’en sortir, mais j’étais entravé par mes intérêts personnels, l’athéisme et la conception selon laquelle voir c’est croire.

Par chance, mes parents pratiquent le Falun Dafa et j’ai personnellement été témoin à quel point Dafa est merveilleux. Mes parents pratiquent depuis de nombreuses années, et ils bénéficient d’une bonne santé. Une fois, je m’étais querellé avec mon grand-père à la maison de ma tante. Je m’étais comporté de façon irraisonnable et j’avais fait une scène. Ma grand-mère avait dit que mon comportement était anormal et mon visage était devenu bleu. Elle a dit que j’étais possédé. Étant chrétienne, elle a commencé à prier, mais ses prières n’ont rien changé. Ma famille a tenté divers moyens pour m’aider, mais sans succès, alors ils ont appelé mes parents. Après l’arrivée de mes parents, je me suis calmé. Dafa a laissé une empreinte dans mon cœur – parfois lorsque je faisais face à des situations de crise, je récitais : « Falun Dafa est bon, Authenticité-Bienveillance-Tolérance est bon. » Étant donné que j’avais peur de me faire persécuter, je ne suis pas devenu pratiquant.

Devenir pratiquant

Mais le Maître ne m’a pas laissé tomber, et ma mère m’a aidé. Elle m’a encouragé à écouter les partages d’expériences de cultivation des pratiquants à propos de la culture d’inspiration divine.

Alors que je conduisais un matin et que je m’étais arrêté à un feu de circulation, la chanson « Soit sauvé » est soudainement apparue dans mon esprit : « Sois sauvé, sois sauvé, ne manque pas cette opportunité de nouveau. » Je me suis décidé à pratiquer le Falun Dafa.

Au début de l’année 2020, j’ai commencé à pratiquer le Falun Dafa. Notre communauté a été fermée à cause de l’épidémie de la COVID. Étant donné que notre entreprise était aussi fermée, j’ai eu le temps d’apprendre les exercices et de lire les conférences du Maître sur le site web. J’en ai beaucoup bénéficié.

Trouver les attachements en clarifiant la vérité

Finalement, j’ai compris que la pandémie est là pour éliminer ceux qui ne méritent pas d’être sauvés. J’ai aussi senti que le Maître voulait que les pratiquants se dépêchent et sauvent les gens. Dans les conférences de Fa, le Maître a dit à répétition : « Sauvez les gens. » Après avoir compris cela, j’ai commencé à clarifier la vérité aux gens en personne. Au début, j’avais peur que les gens me signalent.

Le Maître a vu que j’avais le désir sincère de sauver les êtres et il m’a encouragé en faisant en sorte que je rencontre des gens afin que je puisse les aider. Quand je suggérais de démissionner des organisations du PCC, ils acceptaient et avaient une compréhension très positive de Dafa.

Mais après avoir clarifié la vérité à quelques personnes, j’ai senti que j’avais bien fait et mon ego a commencé à enfler. Par la suite, lorsque je rencontrais des gens, certains ne voulaient pas écouter. Certains disaient des choses désagréables et d’autres avaient de profondes incompréhensions à propos de Dafa. Ma peur a refait surface. J’ai immédiatement émis la pensée droite pour la renier et j’ai demandé au Maître de me renforcer. Après avoir regardé à l’intérieur, j’ai trouvé que j’avais l’attachement à l’arrogance, j’étais pressé de réussir rapidement, j’étais complaisant et fortement influencé en raison de l’endoctrinement du Parti communiste chinois (PCC). Je ne laissais pas les autres exprimer leur opinion – je voulais juste écouter les bons mots. Je paradais, voulais me valider et ainsi de suite. Au cours de la dernière année, le Maître m’a renforcé et m’a protégé avec compassion, même si mon chemin de cultivation a été rocailleux et que j’ai trébuché.

Élever mon xinxing

Notre famille est propriétaire d’une petite entreprise. Je suis responsable de faire la livraison des marchandises, ma mère est responsable des ventes et mon père s’occupe de l’entrepôt. En faisant des livraisons, j’ai bien utilisé mon temps pour clarifier la vérité et valider le Fa à certains travailleurs de la construction et à des propriétaires, ainsi j’étais très heureux chaque jour.

Une fois, j’ai livré des marchandises à un endroit et les travailleurs ont refusé de vider le camion – ils voulaient que j’apporte moi-même les marchandises à l’étage. J’ai dit que ça me prendrait des heures, qu’on avait une entente et qu’ils étaient responsables de vider la marchandise. Mais ils ont dit : « Ça ne nous dérange pas – tu dois la vider. » J’ai commencé à sentir du ressentiment, puis j’ai pensé : « La société et ses critères moraux ont décliné, et certaines personnes ne pensent qu’à leurs intérêts. Je suis un pratiquant et je cultive Authenticité-Bienveillance-Tolérance. Je ne peux pas être comme eux. » J’ai silencieusement vidé la marchandise.

Sur le chemin du retour, j’ai pensé : « Les gens font tellement pitié à présent. Si je n’avais pas pratiqué Dafa, j’aurais augmenté le prix pour les items, et demandé au propriétaire de me payer davantage. »

Le Maître a dit :

« Pour cultiver et pratiquer authentiquement, il faut cultiver et pratiquer votre propre cœur, cela s’appelle cultiver le xinxing. Par exemple, lorsque nous sommes dans une situation conflictuelle avec autrui, on doit parvenir à prendre avec légèreté les sept émotions et les six désirs ainsi que toutes nos aspirations. Tout en luttant et en vous bagarrant pour vos intérêts, vous pensez que vous allez accroître votre gong, ce n’est pas aussi simple! » (Première Leçon, Zhuan Falun)

Bien que je sois resté calme, je me suis senti très déséquilibré dans mon cœur : pourquoi avais-je dû vider la marchandise pour eux ? Lorsque je me suis réellement calmé, j’ai creusé plus profondément dans ces conceptions et les ai déracinées. Je suis un jeune homme avec des attachements forts à sauver la face, à la vanité, aux grandes ambitions, à la luxure et ayant l’esprit de compétition. En même temps, l’endoctrinement du PCC interférait avec ma validation du Fa.

Quand j’ai commencé à faire la livraison de marchandises, certains propriétaires d’entreprises et des clients, quand ils ont su que j’étais le fils du propriétaire de l’entreprise, ont dit que j’étais vraiment capable d’endurer les difficultés. En retournant chez moi, j’ai demandé à ma mère : « Veux-tu vraiment laisser ton fils accomplir un travail si exigeant ? » Cela a vraiment exposé mes attachements à sauver la face ; la vanité ainsi que la jalousie ont été exposées. Quand j’ai observé ces problèmes de la perspective de la cultivation, j’avais été testé et que cela s’était produit pour exposer mes attachements. Peu à peu, je les ai éliminés et ils ne m’affectent plus.

Étant donné que mon grand-père a été empoisonné par la propagande du PCC, il croit que l’athéisme et la science sont la vérité et qu’il est plus pratique de poursuivre ses intérêts personnels. Il a un mauvais tempérament. Quand les autres font des choses qui ne sont pas alignées avec ses idées, il crie et jure contre eux. En examinant mon comportement, j’ai réalisé que j’agissais de la même façon. Quand je n’arrivais pas à maintenir mon xinxing, j’argumentais avec lui. En rétrospective, je comprends qu’il a été trompé par le PCC et est réellement à plaindre. Heureusement, j’ai Dafa pour me guider et me restreindre.

Tous les articles, graphiques et contenus publiés sur Minghui.org sont protégés par les droits d’auteur. La reproduction non commerciale est autorisée, mais doit être accompagnée du titre de l’article et d’un lien vers l’article original.

Traduit de l’anglais