(Minghui.org) Le 1er juillet dernier, à l’occasion de la 155e fête nationale du Canada, le Tian Guo Marching Band et la troupe de tambourins de ceinture de Toronto ont de nouveau été invités à participer au défilé de la fête du Canada à Mississauga. Les célébrations de la fête du Canada ont été annulées au cours des deux dernières années en raison de la pandémie de la COVID-19. De grands défilés de la fête nationale ont de nouveau eu lieu dans diverses villes cette année. Lorsque la fanfare et la troupe des tambourins de ceinture sont passées, de nombreux spectateurs ont applaudi, tapé des mains au rythme de la musique, et pris des photos et des vidéos.

Le 1er juillet, la fanfare des pratiquants de Falun Dafa, le Tian Guo Marching Band, et la troupe des tambourins de ceinture ont participé au défilé de la fête du Canada à Mississauga.

Une Canadienne d’origine chinoise est d’accord avec le principe Authenticité-Bienveillance-Tolérance

Mme Huang, membre d’une équipe chinoise au défilé, a dit à un pratiquant : « J’ai vu votre groupe (en parlant de la fanfare Tian Guo Marching Band) au défilé l’an dernier. » Elle a expliqué qu’elle avait immigré au Canada il y a de nombreuses années.

« Le Parti communiste chinois (PCC) cause du tort au peuple chinois, en particulier avec sa récente politique “zéro COVID” en Chine », a déclaré Mme Huang. « Je ne comprends pas pourquoi il fait cela. » Elle a aussi dit que ce que les pratiquants disent au sujet de la persécution de tous les Chinois par le PCC est exact : « Le PCC ne peut pas représenter la Chine, et encore moins le peuple chinois. »

Elle a dit : « Le principe Authenticité-Bienveillance-Tolérance est correct. Maintenant, toutes sortes de faux produits apparaissent en Chine, y compris les vaccins contaminés et le lait en poudre. Le PCC détruit la vérité et la bonté dans le cœur des Chinois. » Elle a aussi dit que les gens qui défendent le principe Authenticité-Bienveillance-Tolérance sont bons pour la société.

Mme Huang a démissionné des organisations du PCC avec un pseudonyme et a remercié le pratiquant.

Mme Baihe, une autre participante d’une équipe chinoise au défilé, a dit : « J’ai vu le Tian Guo Marching Band lors des défilés précédents. Je savais qu’ils étaient tous pratiquants de Falun Dafa. » Le pratiquant lui a clarifié la vérité et Mme Baihe a dit qu’elle était chrétienne.

Le pratiquant lui a dit que les chrétiens devraient cesser de faire partie des organisations du PCC parce que le PCC est athée. Mme Baihe a accepté et a démissionné des organisations du PCC qu’elle avait rejointes.

Une nouvelle immigrante chinoise : le patriotisme ne signifie pas aimer le Parti

Mme Lou, une femme du nord-est de la Chine, vient d’arriver au Canada. Un pratiquant lui a expliqué que les membres du Tian Guo Marching Band étaient des pratiquants du Falun Dafa, et lui a clarifié la vérité.

Mme Lou a convenu avec le pratiquant que le véritable patriotisme était le soutien et l’aide entre les Chinois après leur immigration dans d’autres pays. Elle a aussi convenu que le patriotisme signifie aimer sa propre nation et ses propres compatriotes. Ce n’est pas ce qu’on appelle l’« amour du Parti », et le PCC ne peut pas représenter la Chine. Elle a retiré avec joie son adhésion aux organisations du PCC qu’elle avait rejointes.

Un résident du secteur : « Je souhaite que plus de gens croient en Authenticité-Bienveillance-Tolérance »

Parthiban et sa femme Ieena

Parthiban et sa femme Ieena ont regardé le défilé. Ils ont dansé au son de la musique quand le Tian Guo Marching Band est passé. Ieena a dit que c’était la première fois qu’elle entendait la fanfare jouer et qu’elle aimait vraiment leur musique.

Ieena a demandé à un pratiquant ce qu’est le Falun Dafa quand elle a vu la banderole avec les mots, déployée devant le Tian Guo Marching Band.

Après avoir écouté le pratiquant lui donner les explications, Parthiban a dit que le Falun Dafa était bon. Il était heureux d’entendre que la pratique du Falun Dafa bénéficie aux gens physiquement et mentalement. Il a dit que le principe Authenticité-Bienveillance-Tolérance aidait la société et qu’il espérait que plus de gens le suivraient.

Barbara (au centre), Natasha (troisième à partir de la gauche) et Ivan (premier à partir de la gauche)

Tandis que la famille d’Ivan regardait le défilé, ils ont tapé des mains au rythme de la musique du Tian Guo Marching Band. Ils ont dit que c’était la première fois qu’ils entendaient la musique de la fanfare, et toute la famille l’a aimée.

Il a aussi dit : « Cela fait deux ans qu’il n’y a pas eu de défilé, et je suis ravi de voir que cette activité est de retour. J’espère voir le Tian Guo Marching Band l’an prochain, et même à chaque défilé dans le futur. Ils jouent bien! »

Quand ils ont appris que tout le monde dans la fanfare pratiquait le Falun Dafa, Barbara et Natasha ont dit que c’était génial, car cela pouvait apporter aux gens la paix, le bonheur et la joie.

« Je sens une forte énergie »

M. Sal a dit que la musique du Tian Guo Marching Band était inspirante.

M. Sal a dit qu’il voyait le Tian Guo Marching Band chaque année lorsqu’il assistait au défilé de la fête du Canada. Il a dit que leur musique était dynamique et inspirante : « Je sens une forte énergie. »

Quand il a appris que tous les membres de la fanfare étaient des pratiquants de Falun Dafa et qu’ils avaient organisé un défilé pour célébrer le Falun Dafa en mai, Sal a dit : « C’est dommage de l’avoir manqué cette année. Je dois y assister l’an prochain. »

M. Sal a dit qu’il était au courant de la persécution du PCC en Chine : « Je sais que le Falun Dafa n’est pas autorisé en Chine, c’est ce qu’il [le PCC] fait. Je suis heureux que les pratiquants puissent venir au Canada où ils peuvent pratiquer librement leurs croyances. »

Qu’est-ce que le Falun Dafa et pourquoi le PCC le persécute-t-il  ?

Le Falun Dafa (également connu sous le nom de Falun Gong) a été présenté pour la première fois au public en 1992 par M. Li Hongzhi à Changchun, en Chine. Cette discipline spirituelle est maintenant pratiquée dans plus de 100 pays et régions du monde. Des millions de personnes ont adopté les enseignements basés sur le principe Authenticité-Bienveillance-Tolérance ainsi que sur cinq exercices doux, et ont constaté une amélioration de leur santé et de leur bien-être.

Jiang Zemin, ancien dirigeant du Parti communiste chinois (PCC), a perçu la popularité croissante de cette discipline spirituelle comme une menace pour l’idéologie athée du PCC et, le 20 juillet 1999, a émis un ordre interdisant cette méthode.

Au cours des vingt-trois dernières années, Minghui.org a confirmé la mort de milliers de pratiquants suite à la persécution. On pense que le nombre réel est beaucoup plus élevé. Beaucoup plus ont été emprisonnés et torturés en raison de leur croyance.

Il existe des preuves concrètes que le PCC organise le prélèvement d’organes sur les pratiquants détenus, qui sont assassinés pour alimenter l’industrie de transplantations d’organes.

Sous la direction personnelle de Jiang, le PCC a créé le Bureau 610, une organisation de sécurité extralégale ayant le pouvoir d’outrepasser les systèmes policier et judiciaire et dont la seule fonction est d’orchestrer la persécution du Falun Dafa.

Tous les contenus publiés sur ce site sont protégés par les droits d’auteur de Minghui.org. Minghui produira des compilations de son contenu en ligne régulièrement et en des occasions spéciales.

Traduit de l’anglais