(Minghui.org) J’ai rencontré de nombreuses tribulations dans ma cultivation personnelle ces dernières années. En lisant les enseignements de Falun Dafa, j’ai fait quelques percées et élevé mon caractère. J’ai également acquis quelques compréhensions grâce au livre, Pérégrination vers lOuest, en particulier les chapitres sur le vrai et le faux Roi des singes.

Pérégrination vers lOuest est l’un des quatre romans classiques de Chine. Il raconte l’histoire du célèbre Moine Tang et du voyage de ses trois disciples vers le paradis de l’ouest pour recevoir les écritures de Bouddha. À part le Moine Tang, ses trois disciples avaient tous des super pouvoirs, en particulier le premier, le Roi des singes, qui dirigeait la Montagne des fleurs et des fruits et prétendait être le roi de tous les singes.

Au début, le Roi des singes n’était pas très obéissant au Moine Tang. En conséquence, sa loyauté envers le Moine Tang et sa foi en Bouddha ont été altérées par une série de tests et de tribulations tout au long de leur voyage vers le paradis de l’ouest.

Certaines personnes croient que le livre Pérégrination vers lOuest est un livre pour les enfants, cependant, les pratiquants des écoles de Bouddha ont trouvé ce livre éclairant, car il illustre les tribulations que les pratiquants traversent et les attachements à abandonner.

Je crois que l’histoire du vrai contre le faux Roi des singes a de nombreux parallèles avec notre cultivation dans le Falun Dafa, et j’aimerais partager une partie de ma compréhension à ce sujet.

L’absence de compassion entraîne des tribulations

Au cours de leur voyage, le Roi des singes a parfois été dénoncé par le Moine Tang pour avoir tué des bandits ou des personnes ayant de mauvaises pensées et leur voulant du mal. Quand ils ont eu une dispute, le Roi des singes s’est énervé et sa foi pour aider le Moine Tang sur le chemin du paradis de l’ouest a vacillé. Puis son manque de compassion en plus des attachements, tels que l’espritde compétition, la jalousie et la validation de soi, a finalement cédé la place, entre autres tribulations, à l’émergence du faux Roi des singes, un démon déguisé qui avait tous les pouvoirs et capacités que le vrai Roi des singes avait.

Après que le Moine Tang a expulsé le Roi des singes pour avoir tué deux voleurs, le faux Roi des singes, saisissant la faille, a attaqué le Moine Tang et lui a volé ses bagages. Il a ensuite occupé la maison de Roi des singes, la Grotte de rideau d’eau, et a convoqué un gang qui ressemblait exactement au Moine Tang et à ses disciples. L’objectif du faux Roi des singes était de remplacer le Moine Tang dans le voyage vers l’ouest et de recevoir lui-même les écritures de Bouddha.

Pour effacer son nom et se valider, le Roi des singes, profitant de ses super pouvoirs et de ses liens avec les divinités célestes, s’est rendu à la montagne Luojia, aux enfers, au temple Yama et à Nantianmen pour demander l’aide de la bodhisattva Guanyin, de la bodhisattva tibétaine de la Terre et de l’Empereur de Jade pour capturer le faux « lui », mais personne ne pouvait l’aider. En fin de compte, c’est le Bouddha Tathagata qui a maîtrisé le démon et a révélé sa véritable identité – un macaque à six oreilles.

Le manque de compassion du Roi des singes a été avéré une fois de plus lorsqu’il a tué le faux Roi des singes sans le consentement du Bouddha Tathagata. À sa grande consternation, son acte de tuer le faux Roi des singes était dû à son inhumanité et à son iniquité, ainsi qu’à son esprit de compétition, à son autoprotection et à son caractère impétueux. Ce sont là les raisons des tribulations cumulatives qu’il a rencontrées les unes après les autres.

De même, dans le processus de coopération avec les compagnons de cultivation pour clarifier la vérité, j’étais vraiment obsédé par les choses superficielles et je me disputais souvent avec les autres pratiquants pour me valider moi-même. En conséquence, j’ai été une fois signalé à la police, causant des pertes inutiles. Mon fort attachement à me valider moi-même et mon incapacité à cultiver la bonté et la compassion avaient donné aux forces anciennes des prises pour me persécuter.

Si quelqu’un pense qu’il cultive, mais qu’intérieurement il est plein de ressentiment et de plaintes, n’est-ce pas comme le Roi des singes qui était si désireux d’utiliser ses super pouvoirs pour obtenir un soutien extérieur ?

En tant que pratiquant de Dafa qui cultive Authenticité-Bienveillance-Tolérance, manquer de compassion n’est pas une mince affaire. Nos pensées droites ont des pouvoirs magiques qui devraient être utilisés pour désintégrer les facteurs pervers dans d’autres dimensions et empêcher les démons de faire le mal.

Attachements sur le chemin de la cultivation

La manifestation des attachements du Roi des singes dans cette dimension sont la jalousie, l’esprit de compétition et la validation de soi. Lorsque le Roi des singes s’est complu dans ses propres conceptions, son lui illusoire, un faux Roi des singes formé par ses attachements, a pris le dessus et a effectué les tâches alimentées par ses désirs démoniaques, à l’opposé de ce que le vrai Roi des singes était censé faire et accomplir.

De plus, le comportement farceur du macaque à six oreilles était dérivé des propres pensées perverses du Roi des singes. Tout au long du voyage, le Roi des singes n’a pas complètement abandonné son désir de retourner dans sa Montagne de fleurs et de fruits pour y être le roi. Ses quêtes terrestres ont conduit à l’épreuve du faux singe mettant complètement la main sur sa maison, base du confort. Utilisant cette opportunité, cependant, le Bouddha Tathagata en a fait une difficulté à surmonter. Par conséquent, l’existence même du faux Roi des singes était un test pour le vrai afin de renforcer sa foi et d’élever son caractère.

En comparaison avec le Roi des singes, certains pratiquants sont enclins à discourir sur le côté négatif des autres pratiquants et sont même envieux de ceux qui réussissent bien dans leur cultivation. Certains pratiquants sont attachés à vivre une vie plus confortable. Un pratiquant de Dafa devrait être constamment attentif à ses pensées et à ses comportements afin d’éviter des tribulations inutiles sur le chemin de la cultivation.

Nous cultiver véritablement pour surmonter nos propres tribulations

Est-il possible que Guanyin et l’Empereur de Jade aient été incapables de maîtriser le macaque à six oreilles ? C’était des êtres divins de royaume élevé, alors comment ne pouvaient-ils pas voir à travers les tours d’un singe démon ? Cette épreuve était un obstacle majeur sur le chemin de cultivation du Roi des singes, un test pour sa foi dans la cultivation de Bouddha, il devait donc le franchir par lui-même.

Avec son caractère irritable et sa personnalité arrogante, accompagner le Moine Tang au paradis de l’ouest pourrait être particulièrement difficile. Néanmoins, les difficultés qu’il a rencontrées à chaque étape du chemin, chaque test et chaque difficulté qu’il a rencontrés, ont érodé l’irritabilité, la jalousie et l’iniquité du Roi des singes, et ses efforts pour toujours prouver qu’il avait raison.

De même, sur notre chemin de cultivation, les pratiquants qui vivent pour la renommée et le gain, le confort, l’envie et même la colère devraient regarder à l’intérieur ; nous devrions renforcer notre foi en Dafa, éliminer nos attachements et nos tribulations pour élever notre caractère.

Cultiver véritablement au milieu du monde chaotique

Tout au long de leur voyage pour atteindre le rang du fruit de Bouddha, le Moine Tang et ses disciples ont surmonté des dizaines d’attaques d’interférences démoniaques. Cultivant dans le monde chaotique moderne, les pratiquants de Dafa sont confrontés à l’interférence des forces anciennes vicieuses dont le but est d’empêcher les disciples de Dafa d’aider Maître Li, le fondateur du Falun Dafa, à rectifier l’univers. Il est iimportant pour nous de garder notre esprit tranquille tout en suivant les enseignements du Maître pour cultiver solidement.

De nos jours, certains pratiquants consultent en permanence l’actualité sur leur téléphone portable. Ils sont facilement emportés par les événements du monde chaotique qui finissent par aggraver leurs conceptions humaines et irriter leur esprit.

Quels sont les facteurs à l’origine du tumulte des informations sur les réseaux sociaux concernant les luttes de pouvoir qui passionnent de nombreuses personnes ordinaires ? Plus l’étranglement interne des forces du mal est intense, plus elles manipulent facilement la volonté des gens pour semer davantage le trouble. Les gens ordinaires peuvent discuter de ces questions, mais les véritables pratiquants ne devraient pas être enthousiastes à leur sujet.

Maître Li nous a enseigné :

« Le PCC pervers n’existe que pour cette affaire, que vous vous occupiez de lui ou non, tôt ou tard il se désintégrera. Une fois que les disciples de Dafa auront terminé ce qu’ils doivent faire, il se désintégrera, c’est sûr et certain, mais pendant le processus de collision entre la droiture et la perversité, la position que chaque vie choisit, le chemin que chaque être humain choisit, tout ce que manifestent les êtres, tout cela détermine la direction future des êtres. Voilà le lien entre ces choses. » (« Enseignement du Fa lors d’une réunion de NTDTV », Enseignement du Fa dans les conférences IX)

Après avoir épuisé toutes leurs tactiques et astuces pour salir Dafa, les forces perverses n’arrivent toujours pas à empêcher des millions de personnes d’apprendre la vérité. Beaucoup de gens en Chine, y compris ceux qui profitent de la persécution des pratiquants de Dafa, savent très bien que les jours du Parti communiste chinois sont comptés.

Cultivons tous bien dans le temps qui reste avant que la rectification de Fa n’atteigne cette dimension, et ne soyons pas induits en erreur par le chaos dans le monde. Notre droiture peut aider les gens ordinaires à comprendre que le corps humain est difficile à obtenir et que la Loi de Bouddha est difficile à rencontrer. Lorsque le PCC s’effondrera et que les forces perverses seront désintégrées, tous les êtres seront tenus pour responsables de leurs actes. C’est pourquoi les pratiquants de Dafa doivent travailler diligemment pour aider les gens à apprendre la vérité.

Ce qui précède est basé sur ma compréhension personnelle. Merci de bien vouloir signaler tout ce qui n’est pas à la hauteur des enseignements de Dafa.

[Note de la rédaction : Le point de vue exprimé dans cet article représente la compréhension actuelle de son auteur et sert à être partagé parmi les pratiquants afin que nous puissions : « Comparer létude, comparer la cultivation » (« Cultiver réellement », Hong Yin)]

Tous les contenus publiés sur ce site sont protégés par les droits d’auteur de Minghui.org. Minghui produira des compilations de son contenu en ligne régulièrement et en des occasions spéciales.

Traduit de l’anglais