(Minghui.org) Christine Tartaglione, la sénatrice de l’État de Pennsylvanie, a invité les pratiquants de Falun Dafa à participer à son événement communautaire annuel qui s’est tenu le 11 août, et à présenter la pratique aux habitants de la localité.

Les pratiquants (premier à gauche et deuxième à droite) parlent du Falun Dafa aux gens.

Des personnes s’informent sur le Falun Dafa auprès d’une pratiquante (à droite).

En tant que sénatrice d’État représentant le 2e district de Pennsylvanie, dans le nord-est de Philadelphie, depuis 1995, la sénatrice Tartaglione a organisé son événement communautaire annuel au Norris Square Park le 11 août, et prévoit d’organiser trois événements similaires dans les semaines à venir.

La sénatrice Tartaglione signe une pétition pour soutenir les pratiquants de Falun Dafa.

Elle s’est également arrêtée au stand du Falun Dafa, a parlé avec les pratiquants, et a dit qu’elle ferait tout le nécessaire pour soutenir les pratiquants, car c’est sa responsabilité. Elle a expliqué que c’était la raison pour laquelle elle était absolument d’accord avec la pétition demandant de mettre fin à la persécution en Chine. Elle a également été l’un des cosponsors de la résolution 98 introduite par le Sénat de l’État de Pennsylvanie l’année dernière, qui s’opposait au prélèvement forcé d’organes par le Parti communiste chinois (PCC).

Outre la sénatrice, plus de 200 personnes ont signé la pétition pour condamner la brutalité à l’encontre du Falun Dafa en Chine, notamment le prélèvement forcé d’organes. La pétition demande avec insistance la fin immédiate de la persécution.

Les participants ont signé une pétition demandant l’arrêt des atrocités commises en Chine.

La sénatrice Tartaglione a dit : « C’est formidable que les pratiquants de Falun Dafa aient pu assister à l’événement et aient enseigné la pratique aux enfants. » Elle a également remercié les pratiquants d’avoir apporté le formulaire de pétition et d’avoir fait circuler l’information dans la communauté. Elle a dit qu’il était essentiel d’éduquer les habitants locaux, y compris les enfants, sur cette question importante, afin que la cruauté soit dénoncée. Elle a ajouté : « La société occidentale doit être impliquée et mettre fin à la répression, car le PCC entraîne les gens vers le bas et les contrôle. Les citoyens chinois ont besoin de liberté, tout comme le reste du monde. »

Les adultes et les enfants apprennent les exercices de Falun Dafa.

De nombreuses personnes se sont arrêtées au stand pour s’informer sur le Falun Dafa. Ils ont été impressionnés par les fleurs de lotus en papier faites à la main et distribuées par les pratiquants. Atiya Moore, une policière, est venue avec ses deux enfants, l’un âgé de 6 ans et l’autre de 2 ans seulement. Elle a dit que les exercices ont permis à toute sa famille de se sentir détendue et pleine d’énergie. Son humeur s’est également améliorée grâce à la pratique. Elle a décidé de continuer à pratiquer et s’est rendue au point de pratique collective voisin dans le week-end.

Aitya Moore, une policière a dit qu’elle avait beaucoup aimé la pratique.

Elle a dit : « Ces exercices paisibles sont également très importants pour les enfants. S’ils pouvaient pratiquer la méditation, ils seraient plus calmes et le monde serait meilleur. » Elle a dit que de nombreux enfants de nos jours ont été trompés et sont en colère et insensibles. Cette pratique pourrait les aider à se calmer et à améliorer leur état d’esprit.

Tous les contenus publiés sur ce site sont protégés par les droits d’auteur de Minghui.org. Minghui produira des compilations de son contenu en ligne régulièrement et en des occasions spéciales.

Traduit de l’anglais