(Minghui.org) Selon les données de l’Organisation mondiale de la santé (OMS), il y a environ 300 millions de personnes dans le monde qui souffrent de l’hépatite B. Parmi elles, environ 80 millions vivent en Chine.

L’hépatite peut être classée en types A, B, C, D et E. Le type B est le plus courant et il peut également évoluer vers une cirrhose ou un cancer du foie. Environ 80 % des cas de cancer du foie en Chine sont causés par l’hépatite B. Bien qu’il n’existe aucun traitement médical pour guérir complètement l’hépatite, certains patients ont vu leurs symptômes disparaître complètement après avoir commencé la pratique du Falun Dafa. Voici quelques exemples.

(Suite de la 1re partie)

Cinq frères et sœurs atteints d’hépatite héréditaire, un seul est encore en vie

M. Zhang Guoqing est un enseignant à la retraite du district de Mancheng, dans la province du Hebei. Trois de ses quatre frères sont morts d’une hépatite héréditaire, tandis que l’autre est mort d’autre chose. On a diagnostiqué à M. Zhang une grave hépatite B en 1993.

M. Zhang ne pouvait pas manger beaucoup à cause de son ventre gonflé. Il était émacié. Il n’avait pas l’énergie nécessaire pour marcher et était alité la plupart du temps, ce qui lui valait de nombreux escarres. Tout le village savait qu’il était mourant.

Sur le point de mourir, un parent lui a parlé du Falun Dafa et lui a apporté deux livres et des conférences audio. Il n’avait pas l’énergie de lire les livres, mais a écouté les enregistrements. Il s’est senti très bien en les écoutant et a appris beaucoup de choses qu’il ne connaissait pas auparavant. Comme il écoutait jour et nuit, il a retrouvé l’appétit et a pu lire les livres. Puis il s’est assis et a été capable de se tenir debout tout seul. Après un certain temps, il a pu faire quelques pas et a retrouvé un peu de son énergie.

Tout cela s’est produit en l’espace d’un mois seulement. Étonné que le fait d’écouter les enregistrements puisse l’aider autant, il a décidé de rejoindre un groupe d’exercices.

Le 19 février 1999, deux jours après le Nouvel An chinois, M. Zhang s’est rendu à un point de pratique avec l’aide de sa famille. Il s’est habillé chaudement, mais il était encore très faible, et son teint était sombre. Il devait se tenir à un escabeau pour regarder les autres faire les exercices. Lui et sa famille ont également étudié les enseignements avec le groupe le soir.

Sa femme l’a accompagné tous les jours et a également participé aux séances d’étude du Fa. Douze jours plus tard, il a participé à des activités visant à présenter le Falun Dafa aux autres. « Regardez ce vieil homme », a dit un garçon qui le connaissait bien. « Il était sur le point de mourir, et maintenant il fait les exercices de Falun Dafa. »

Le Falun Dafa lui a vraiment donné une seconde vie. Après avoir fait les exercices pendant un court moment, il était comme une personne différente : son teint était rose et il était capable de faire quelques tâches ménagères.

Il pratique Dafa depuis vingt-trois ans maintenant et est en bonne santé. Beaucoup de ses anciens collègues de travail, qui ne l’avaient pas vu depuis de nombreuses années, ont été surpris qu’il soit toujours en aussi bonne santé. Il leur a dit que c’était parce qu’il pratiquait le Falun Dafa.

Une hépatite incurable disparaît grâce à la pratique du Falun Dafa

M. Li Yuanhua, ancien professeur associé de l’Université normale de Pékin

M. Li Yuanhua a contracté l’hépatite B lorsqu’il fréquentait l’université en 1983. C’était un immense fardeau physique et psychologique.

Il se sentait tout le temps fatigué, et les troubles gastro-intestinaux lui rendaient difficile la digestion de tout ce qu’il mangeait. Parfois son cœur sautait des battements la nuit, il avait l’impression d’être sur le point de mourir et il restait souvent assis toute la nuit au lieu de se rendormir.

M. Li a consulté différents experts et a même essayé le qigong, mais il n’y a pas eu d’amélioration significative. Il a lutté pendant dix ans avant d’adopter le Falun Dafa en 1994.

Il a recouvré la santé peu de temps après. Lorsqu’il a immigré en Australie, son test d’hépatite B s’est révélé négatif.

Un père a guéri d’une cirrhose du foie en récitant les mots de bon augure du Falun Dafa

Un pratiquant se souvient que son père est tombé malade pendant l’hiver 2009 et qu’il n’avait plus de force.

« On a diagnostiqué à mon père une cirrhose du foie avec des complications, notamment une ascite. Après avoir été traité à l’hôpital du district sans aucune amélioration, il a été transféré à l’hôpital du cancer de la ville. Ils ont confirmé qu’il souffrait d’une cirrhose du foie en phase terminale. À l’approche du Nouvel An chinois, il a été libéré pour une réunion de famille avec un drain attaché à son abdomen.

« Pendant les vacances, il a accidentellement fait tomber le tube relié au sac, et du liquide a coulé partout. Nous l’avons ramené à l’hôpital, mais après plusieurs consultations, tout ce que les médecins ont pu faire, c’est l’envoyer dans un hôpital de Pékin. Là, on lui a donné des médicaments et on l’a renvoyé chez lui.

« Le médicament n’a pas fonctionné. Son ascite a continué à s’aggraver et l’hôpital du district a refusé de le soigner davantage. Le médecin nous a suggéré de nous préparer au pire et de lui prodiguer des soins de confort. Il était émacié et épuisé. Il luttait contre la douleur et se sentait désespéré et impuissant.

« Quand il a commencé à être malade, je lui ai conseillé de réciter les phrases de bon augure “Falun Dafa est bon, Authenticité-Bienveillance-Tolérance est bon”. Il a essayé et a dit que ça ne marchait pas.

« Sachant que mon père n’avait pas récité sincèrement, j’ai continué à lui clarifier les faits concernant le Falun Dafa. Il a écouté et a compris pourquoi réciter les phrases serait bon pour lui. Il a commencé à les réciter sincèrement.

« Peu de temps après, son ascite a disparu et il a fini par se rétablir. Cela fait maintenant treize ans, et sa maladie du foie n’a jamais réapparu. Les gens qui le connaissent sont émerveillés par le pouvoir de guérison de Dafa.

« Il y a quatre ans, mon père a passé un contrôle. Le scanner a montré que son foie était lisse, et le médecin ne pouvait pas croire qu’il avait eu une cirrhose du foie auparavant. »

Béni pour avoir soutenu Dafa

Tout comme le père du pratiquant ci-dessus, la fille d’une autre pratiquante de Falun Dafa a également guéri de l’hépatite B en soutenant la pratique. Voici son récit personnel :

« On m’a diagnostiqué une hépatite B quand j’avais six ans. À l’époque, notre famille avait à peine assez d’argent pour la nourriture et les vêtements, encore moins pour des soins médicaux coûteux. À 19 ans, les analyses de laboratoire ont montré que ma maladie s’était aggravée et que je devais la contrôler avec des médicaments. Mais ces médicaments ont provoqué de graves effets secondaires et j’ai dû arrêter de les prendre.

« Après que ma mère a commencé à pratiquer le Falun Dafa, j’ai fait de mon mieux pour l’aider à imprimer des documents d’information sur Dafa afin d’informer les gens sur la persécution.

« En 2013, je suis tombée enceinte. Je craignais de transmettre la maladie à mon enfant. J’ai consulté différents médecins, mais personne n’a pu me donner une réponse définitive. J’ai décidé de garder le bébé. Lorsque ma fille a eu six mois, le médecin l’a examinée et a dit qu’elle allait parfaitement bien. À l’époque, je n’ai pas réalisé que c’était une bénédiction de Dafa – j’ai juste senti que mon bébé avait beaucoup de chance.

En septembre 2021, je suis allée à l’hôpital pour un contrôle et j’ai été surprise que le test de dépistage de l’hépatite B soit négatif. Je n’avais jamais pensé qu’un tel miracle m’arriverait et je suis pleine de gratitude envers le Falun Dafa et son Maître. »

(À suivre)

Tous les contenus publiés sur ce site sont protégés par les droits d’auteur de Minghui.org. Minghui produira des compilations de son contenu en ligne régulièrement et en des occasions spéciales.

Traduit de l’anglais