(Minghui.org) J’ai obtenu le Fa en août 1996. Sous les soins bienveillants du Maître, j’ai élevé mon caractère moral et je suis physiquement et mentalement en bonne santé. La plupart de mes amis et de mes proches comprennent le Falun Dafa et savent qu’il est bon après que je leur ai clarifié la vérité. Ils connaissent la nature perverse du Parti communiste chinois (PCC) et ont démissionné des organisations du PCC qu’ils avaient jointes auparavant. Ils vivent tous une vie paisible.

Je voudrais partager avec vous l’histoire de la famille de ma sœur.

Je suis allée rendre visite à ma sœur le 11 avril 2021. En entrant chez elle, j’ai vu son fils Wei. Mes yeux se sont immédiatement illuminés, car Wei avait l’air beaucoup plus heureux que l’année précédente. Au début de l’année 2020, Wei a obtenu son diplôme de l’Académie centrale des beaux-arts. À ce moment-là, le virus de Wuhan se propageait largement, et plusieurs villes étaient en confinement. Il était très difficile pour les diplômés universitaires de se trouver un emploi.

Heureusement, son université embauchait des enseignants dans sa discipline à Shanghai, et Wei a été embauché ! Pourquoi Wei a-t-il eu autant de chance pour obtenir ce poste d’enseignant parmi tant de candidats ? Il n’avait aucun soutien de personnes puissantes ni de réseau. Cela peut avoir un lien avec la gentillesse de ses parents, c’est-à-dire de ma sœur et de mon beau-frère.

Ma sœur et mon beau-frère sont des paysans. Ma sœur est illettrée et mon beau-frère est retourné au village pour travailler dans les champs après avoir obtenu son diplôme d’études secondaires. Le couple a fait de son mieux et a travaillé très fort pour soutenir leurs deux fils et leurs deux filles à l’école. Cependant, en raison des difficultés financières de la famille, leur fils aîné et leurs deux filles ont dû abandonner l’école après leurs études secondaires.

Une parole juste venant de ma sœur

En avril 2000, j’ai été détenue dans un centre de détention pour avoir fait appel pour le Falun Dafa à Pékin. Mon mari, ainsi que quelques parents et amis m’ont rendu visite et ont essayé de me faire renoncer à la pratique du Falun Gong. Alors que je refusais d’abandonner ma croyance, ils ont dit de mauvaises choses sur Dafa et le Maître. C’était très douloureux à entendre.

Lorsque ma sœur m’a vue triste et en train de pleurer, elle m’a réconfortée ainsi que les membres de ma famille. Elle a dit : « Toutes les maladies de ma sœur ont disparu après qu’elle a commencé à pratiquer le Falun Dafa. Comment pourrait-elle (en me pointant) dire que le Falun Dafa n’est pas bon et abandonner la pratique ? Elle n’a rien fait de mal et elle ne devrait pas être détenue ici. »

Alors que le Falun Dafa était brutalement réprimé par le Parti, combien précieuses étaient les paroles de ma sœur ?! Elle a un cœur pur et bon !

Plus tard, j’ai donné le livre Zhuan Falun à leur famille, les enseignements audio des conférences du Maître et quelques livrets de clarification de la vérité. Après avoir lu le livre et écouté les enregistrements, ils ont tous compris que le Falun Dafa enseigne aux gens à être gentils, qu’il ne participe pas à la politique et ne viole aucune loi. C’est le Parti communiste qui persécute les bonnes personnes qui cultivent Dafa. Chaque fois que des personnes m’accusaient d’avoir des motifs politiques, la famille de ma sœur m’aidait à leur clarifier la vérité.

La famille de ma sœur est bénie

Beaucoup de villageois ont été témoins des changements dans la famille de ma sœur, sachant que c’était peut-être leur gentillesse qui leur avait apporté cela.

Leur fils aîné a ouvert un snack en ville. Son entreprise est en plein essor et il a acheté une maison en ville après seulement quelques années. Il a également construit un immeuble de trois étages de plus de 5400 pieds carrés dans leur ville rurale natale. La vie de leurs deux filles est encore meilleure que celle de leur fils aîné. Tout se passe très bien pour elles.

Leur plus jeune fils a obtenu un emploi la même année qu’il a gradué de l’université. Il a rapidement trouvé une jolie petite amie. Quand ils se sont mariés, elle n’a pas demandé de cadeaux dispendieux à ses beaux-parents, comme une voiture ou une maison. Ainsi, les beaux-parents ne se sont pas sentis embarrassés et sont très satisfaits de leur belle-fille.

Chaque fois que je leur rends visite, j’apporte divers documents de clarification de la vérité, une copie des Neuf commentaires sur le Parti communiste et une copie du But ultime du communisme. Tous ont démissionné des organisations du PCC après avoir compris son importance. Maintenant, tout le monde dans leur famille est en très bonne santé. Ils disent tous que c’est la bénédiction de Dafa.

Tous les contenus publiés sur ce site sont protégés par les droits d’auteur de Minghui.org. Minghui produira des compilations de son contenu en ligne régulièrement et en des occasions spéciales.

Traduit de l’anglais