(Minghui.org) Une habitante de la ville de Xingcheng, dans la province du Liaoning, a été jugée le 9 septembre 2022 pour sa croyance dans le Falun Gong, une discipline méditative et spirituelle ancestrale que le régime communiste chinois persécute depuis 1999.

Mme Li Zhifen a été arrêtée à son domicile le 13 août 2022. Elle a d’abord été emmenée au poste de police de Wenquan, puis transférée au centre de détention de la ville de Huludao.

Le tribunal de la ville de Xingcheng a tenu une audience virtuelle sur son affaire le 9 septembre. Son avocat a plaidé non coupable en sa faveur. Il a fait valoir qu’aucune loi ne criminalisait le Falun Gong en Chine et que le procureur n’avait présenté aucune preuve pour démontrer que Mme Li avait « sapé l’application de la loi avec une organisation sectaire », un prétexte standard utilisé pour incriminer le Falun Gong.

Le mari de Mme Li a déclaré que certains objets présentés par le procureur comme preuves contre elle n’avaient pas été pris chez eux et n’appartenaient pas à Mme Li.

Mme Li a également témoigné pour sa propre défense. Elle a nié les accusations portées contre elle et a demandé l’acquittement. Le juge a ajourné l’audience une heure et demie plus tard sans annoncer de verdict.

Tous les contenus publiés sur ce site sont protégés par les droits d’auteur de Minghui.org. Minghui produira des compilations de son contenu en ligne régulièrement et en des occasions spéciales.

Traduit de l’anglais