(Minghui.org) Je suis un agriculteur et je pratique le Falun Dafa depuis plus de vingt ans. J’étais occupé ce mois d’avril avec la ferme et le verger, travaillant de longues heures chaque jour. J’étais fatigué quand je rentrais du travail. J’étudiais rarement le Fa et je pratiquais très peu les exercices. Parfois, je ne terminais même pas une série d’exercices en deux jours.

Je suis allé aux toilettes un après-midi et je me suis effondré par terre. Je me souviens clairement que mes coudes ont touché le sol en premier, suivis de mes jambes et ensuite de mon front. Mes bras me faisaient mal et j’avais l’impression qu’ils étaient cassés parce que je me suis fracturé un os quand j’étais enfant. Mes genoux me faisaient aussi mal.

Quand mon front était sur le point de toucher le sol, mes yeux étaient ouverts. J’ai vu un tissu blanc et doux d’environ 2 centimètres d’épaisseur et de 30 centimètres de long, tomber sur une partie de mon front. Lorsque ma tête a touché le sol, je n’ai ressenti aucune douleur, mais j’ai eu des vertiges. Alors que j’étais allongé sur le sol, tout mon corps était engourdi. Je ne pouvais pas bouger mon côté droit. Je suis sorti lentement et péniblement de la salle de bain.

J’ai dit à ma mère ce qui s’était passé. Elle m’a dit d’aller à l’hôpital. Je lui ai dit que j’allais bien et que ça irait mieux, même si je ne pouvais toujours pas marcher ni lever les bras. J’ai commencé à lire le Zhuan Falun, le livre principal du Falun Dafa.

J’ai trouvé la paix en lisant le Fa. Après avoir lu une leçon, j’ai eu un fort désir de pratiquer les exercices. Une voix m’a dit de ne pas pratiquer, de prendre des médicaments et de me reposer. Je me demandais d’où venait cette voix.

J’ai mis la musique des exercices. En faisant le premier exercice, mon bras me faisait tellement mal que je ne pouvais pas le soulever. J’ai serré les dents et j’ai persisté. La douleur a diminué lorsque j’ai fait le deuxième exercice et a disparu pendant le troisième. J’allais bien après avoir terminé les cinq séries d’exercices et la douleur avait disparu.

Quand j’ai raconté mon expérience à des compagnons de cultivation ce soir-là, ils ont dit que c’était une interférence des forces anciennes. Nous devrions tout faire selon Dafa et nous ne devrions pas dévier de Dafa.

Je sais que le Maître nous a toujours protégés. Les mots « croire dans le Maître et le Fa » sont faciles à dire, mais les mettre réellement en pratique ne l’est pas. Quand quelque chose de mauvais arrive, c’est un test pour les pratiquants.

Tous les contenus publiés sur ce site sont protégés par les droits d’auteur de Minghui.org. Minghui produira des compilations de son contenu en ligne régulièrement et en des occasions spéciales.

Traduit de l’anglais