(Minghui.org) Selon les données du Centre international de recherche sur le cancer (CIRC), une agence de l’Organisation mondiale de la santé, 19 millions de nouveaux cas de cancer sont apparus en 2020, dont 2,3 millions de cas de cancer du sein.

La gravité du cancer du sein est également visible dans les statistiques de mortalités. Sur les 4,4 millions de décès féminins causés par des cancers malins, 680 000 ont été attribués au cancer du sein.

Malgré ces difficultés, l’espoir demeure. Comme en témoignent les dizaines de millions de pratiquants de Falun Dafa, cette pratique offre d’énormes bienfaits à ses pratiquants, tant au niveau de l’esprit que du corps, y compris la guérison d’un cancer malin du sein.

(Suite de la 1re partie)

Une chanteuse se remet d’un cancer du sein après avoir pratiqué Dafa

Mme Thu Hien Ta (qui se fait appeler Hien), 34 ans, est originaire du village de Lam Dong, dans la province du Phu Te, au nord du Vietnam. Elle est une chanteuse et une actrice de théâtre talentueuse. Elle dirige également une petite entreprise familiale.

Après la naissance de sa deuxième fille en 2015, Hien ne se sentait pas bien. Elle a remarqué une grosseur sur son sein droit. La bosse était initialement petite et ferme, mais elle a grossi sur une courte période. Comme elle se sentait anormalement fatiguée, elle s’est rendue à l’Hôpital national du cancer du Vietnam pour un examen. Le diagnostic était catastrophique : elle était atteinte d’un cancer du sein de stade 3, et les médecins ont recommandé une intervention chirurgicale.

Hien était désespérée par cette sombre nouvelle et s’inquiétait de l’avenir de ses deux filles. Elle dira plus tard : « Tout semblait s’effondrer autour de moi. J’avais l’impression que c’était la fin de ma vie. Ma famille était également choquée et désespérée. »

Après la première opération, Hien n’a ressenti aucun signe d’amélioration. La tumeur était de plus en plus grosse. Le médecin a donc suggéré une deuxième intervention.

La chimiothérapie qui a suivi sa deuxième opération a eu un impact considérable sur sa santé. Elle a entraîné des douleurs, une fatigue et une peur constante. Elle a déclaré : « Je n’arrivais pas à me débarrasser de la peur. Je n’arrivais plus à bien dormir. Chaque nuit, j’imaginais mes funérailles et je m’inquiétais pour mes filles qui risquaient de perdre leur mère. »

Hien voulait rester forte jusqu’à la fin des traitements, mais la douleur devenait insupportable. Après de longues souffrances, elle a presque renoncé à la dernière série de traitements de chimiothérapie et a demandé à son mari de la laisser partir.

En octobre 2015, Hien est rentrée chez elle après avoir terminé sa huitième chimiothérapie. Elle a reçu la visite de sa cousine Mme Minh Huyen Nguyen, qui était enseignante et venait de prendre sa retraite. Elle semblait beaucoup plus jeune que son âge réel. Elle a donné à Hien un exemplaire du Zhuan Falun, le livre principal du Falun Dafa.

Mme Nguyen a dit : « C’est le livre le plus précieux. Vous devriez le lire jusqu’au bout et il vous aidera dans vos moments sombres et difficiles. »

Avant d’avoir un cancer, Hien était athée et ne croyait en rien au-delà de la science. Cependant, après avoir appris que la santé de son cousin s’était grandement améliorée après avoir pratiqué le Falun Dafa, Hien a décidé d’essayer, dans l’espoir d’avoir plus de jours à vivre avec sa famille.

Hien s’est sentie extrêmement détendue après avoir lu le Zhuan Falun. Elle a dit : « J’ai senti que mon corps était si léger, comme un nuage. La chose la plus étonnante pour moi était que toutes mes maladies, mes peurs et mes pensées de mort ont complètement disparu. »

Hien a dit : « Je suis allée à l’hôpital pour un contrôle. Le médecin a dit que le résultat de mon analyse de sang était bien meilleur que celui d’une personne normale. C’était un miracle. »

Elle a ajouté : « J’ai appris les principes enseignés dans le Zhuan Falun. Ma vision de la vie et du monde a complètement changé. Je crois maintenant en l’existence des Bouddhas. Je crois aussi que tout ce qui arrive est prédestiné. »

Pour ceux qui traversent une douleur similaire à celle qu’elle a connue, Hien a suggéré qu’ils fassent de bonnes actions pour le monde. Le pouvoir de la bonté les aidera à surmonter toutes les difficultés.

Elle espère que tout le monde aura la même chance qu’elle.

Mme Thu Hien Ta pendant sa chimiothérapie (à gauche) et après son rétablissement (à droite).

Mme Thu Hien Ta lisant le Zhuan Falun

Un sein se reconstruit après trois jours de pratique du Falun Dafa

Mme Ma Zhongbo vivait à Harbin, dans la province du Heilongjiang. Après que le régime communiste chinois a ordonné la persécution du Falun Dafa, elle a été arrêtée et détenue au camp de travail de Wanjia pour avoir défendu sa croyance. Après avoir été torturée pendant neuf jours, elle a eu une fièvre persistante pendant plusieurs jours. Elle a ressenti une douleur au sein droit, qui a persisté pendant plus de vingt jours.

Mme Ma Zhongbo

Un soir, le sein gonflé de Mme Ma a soudain éclaté et une grande quantité de sang et de liquide a jailli. Les gardiennes l’ont immédiatement envoyée à l’hôpital. Le médecin a examiné sa poitrine et a déclaré qu’aucune opération n’était nécessaire, car il ne restait rien à l’intérieur du sein. On lui a ensuite diagnostiqué un cancer du sein dans un autre hôpital.

Pour éviter d’être tenu pour responsable de son état, le camp de travail a immédiatement libéré Mme Ma. Le 6 juillet 2001, elle est rentrée chez elle, après huit mois d’incarcération.

Mme Ma était épuisée et faible lorsqu’elle est arrivée chez elle. Une amie l’a encouragée à reprendre la pratique du Falun Dafa, car sa nécrose fémorale avait été guérie par la pratique.

Elle tremblait en se tenant debout, mais elle a quand même réussi à faire les exercices de Falun Dafa. Après avoir terminé la série des quatre exercices, Mme Ma a senti que tout son corps était plein d’énergie, comme s’il était chargé par un courant électrique. Elle appréciait le sentiment merveilleux d’avoir le corps et l’âme unis ensemble. Elle se sentait détendue et pleine d’énergie. La douleur et l’enflure avaient disparu. Elle a dit haut et fort : « Je vais bien. Je ne ressens plus de douleur. »

Trois jours plus tard, de nouveaux tissus ont commencé à se développer dans le sein. L’horrible cancer du sein a disparu en un clin d’œil.

En voyant ce miracle, une voisine a dit avec enthousiasme : « Je le crois vraiment maintenant ! Mme Ma était en train de mourir, et même les meilleurs médicaments n’auraient pas pu la guérir. Mais elle s’est rétablie si rapidement en pratiquant simplement le Falun Dafa pendant quelques jours. Le Falun Dafa est vraiment bon ! »

(À suivre)

Tous les contenus publiés sur ce site sont protégés par les droits d’auteur de Minghui.org. Minghui produira des compilations de son contenu en ligne régulièrement et en des occasions spéciales.

Traduit de l’anglais