(Minghui.org) En avril 2021, le secrétaire du Parti communiste à mon travail, m’a appelé dans son bureau. C’est un jeune homme. Il m’a dit joyeusement : « Il y a une merveilleuse opportunité pour vous. Voulez-vous la saisir ? » Je lui ai demandé ce que c’était.

Il a dit : « Vous avez été cité à comparaître par les services de police, n’est-ce pas ? Maintenant vous avez l’occasion d’éliminer cette citation sans condition. Voulez-vous le faire ? »

J’ai dit : « Je sais qu’il y a une campagne “Plan zéro” pour le Falun Gong (également appelé Falun Dafa). Je suis assurément heureux de l’accepter si c’est vraiment sans conditions. En premier lieu, j’ai été cité à comparaître sans aucune raison. J’ai été victime de discrimination lorsque je voyageais et pour un certain nombre de raisons. Je suis assurément heureux s’ils peuvent le supprimer pour moi, tant que je n’ai pas besoin de signer quoi que ce soit. »

Il m’a dit qu’il faudrait certainement une signature, mais rien de plus. J’ai dit : « J’ai vraiment pensé que vous faisiez quelque chose de bien pour moi et qu’il ne serait pas nécessaire que je signe quoi que ce soit. »

J’ai pensé : « normalement je dois chercher les gens pour leur dire les faits à propos du Falun Gong. Maintenant quelqu’un vient à moi. C’est une personne avec une relation prédestinée que le Maître a arrangée. »

« Le Falun Gong est persécuté depuis plus de vingt ans », ai-je dit. « Maintenant ils veulent que je signe un papier disant que je n’ai rien à voir avec le Falun Gong. Qu’en est-il des vingt ans de persécution alors ? »

J’ai continué : « De plus, même si le Falun Gong est persécuté depuis plus de vingt ans, nous n’avons vu aucune loi déclarant que le Falun Gong est illégal. Les services de police de la nation et le Conseil d’état ont une liste de 14 organisations sectaires dans le pays, et cela n’inclut pas le Falun Gong. En 2011, la presse du Conseil d’état a publié un document qui abolissait deux ordonnances promulguées en 1999, pour interdire les livres de Falun Gong. Ce qui signifie que les livres de Falun Gong sont légaux. »

« En s’appuyant uniquement sur une interprétation juridique, les autorités ont persécuté d’innombrables bonnes personnes et détruit leurs familles et leurs maisons, les obligeant à quitter leur domicile et perdre des êtres chers. Les pratiquants ont perdu leur emploi, ont été détenus dans des hôpitaux psychiatriques et sont mêmes morts dans des cellules de prison. Je n’ai pas vu un pratiquant nuire à quiconque, que ce soit sa famille, la société ou le pays pendant toutes ces années. Ils n’ont rien fait de mal. Si je suis votre suggestion de signer le papier et de dire que je n’ai rien à voir avec le Falun Gong, où serait ma conscience ? »

Il a dit : « Ils ne permettent toujours pas que cela soit pratiqué. » J’ai répondu : « Je crois fermement que la calomnie et la persécution du Falun Gong, prendront fin un jour. Je ne signerai pas. C’est ma position. » Je lui en ai alors dit davantage et notamment concernant la fausse histoire des auto-immolations sur la place Tianamen.

J’ai réalisé à travers tout le processus de la campagne « Plan zéro », que tout ce qu’un pratiquant rencontre fait partie de sa cultivation et est un test pour le pratiquant lui-même.

Le Maître a dit :

« Je vous demande surtout ceci : j’espère que chacun d’entre vous se considérera comme un pratiquant de gong dans sa cultivation et sa pratique futures et qu’il continuera vraiment à cultiver et à pratiquer. J’espère que les nouveaux élèves aussi bien que les anciens pourront tous cultiver et pratiquer dans la Grande Loi, qu’ils pourront tous parvenir à l’accomplissement du gong et à la plénitude parfaite ! J’espère qu’une fois rentré à la maison, chacun de vous utilisera au mieux son temps pour cultiver réellement. » (Neuvième Leçon, Zhuan Falun)

Tous les articles, graphiques et contenus publiés sur Minghui.org sont protégés par les droits d'auteur. La reproduction non commerciale est autorisée, mais doit être accompagnée du titre de l’article et d'un lien vers l’article original.

Traduit de l'anglais