(Minghui.org) Je suis une pratiquante de Dafa du Japon. Avant de pratiquer Dafa, j'avais une vingtaine d'années et je souffrais déjà de nombreux problèmes de santé, notamment d'hypothyroïdie, de problèmes gynécologiques et d'anxiété. Pour oublier mes problèmes et engourdir ma douleur, je m'adonnais à la boisson, au magasinage et à d'autres vices. Parfois, je me disputais avec mon mari jusque tard dans la nuit.

Alors que ma vie était dans ce désordre, ma mère m'a tendu la main en me donnant le livre du Falun Dafa, le Zhuan Falun et un billet pour un spectacle de Shen Yun. Lorsque j'ai regardé le spectacle pour la première fois, mon visage était couvert de larmes. Bien que je ne me souvienne pas de grand-chose du contenu du spectacle, ce qui m'a étonnée c'est la quantité de larmes que j'avais versées.

J'étais fatiguée, mais j'ai insisté pour lire le livre Zhuan Falun. Le livre a répondu à beaucoup de mes questions sur la vie, la souffrance humaine et la raison pour laquelle nous vivons sur cette terre. Je me souviens avoir pensé que je ne voulais pas renaître dans ce monde, un monde rempli de souffrances. Je suppose que c'est ce qui m'a motivée à me lancer dans la cultivation − pour transcender les trois Mondes.

C'était la première fois que je terminais les exercices toute seule. Le lendemain, mon corps était extraordinairement léger et je me sentais en apesanteur en montant les escaliers. Je me suis remise de ma constipation chronique. J'ai jeté tous mes médicaments et je me suis juré de ne plus aller dans un hôpital. Je suis tombée dans l'état de « ding » en faisant la méditation et, pendant environ quinze minutes, j'ai eu l'impression d'être une fusée lancée dans le cosmos.

Guidée par le Maître, je suis devenue une pratiquante honorée de Dafa.

Après avoir pratiqué pendant quelques mois, et n'ayant pas vraiment pris à cœur combien cette opportunité de cultivation était précieuse, je suis devenue laxiste dans ma pratique et les forces anciennes en ont profité.

Le Maître a dit :

« Les pratiquants peuvent cultiver et pratiquer en se conformant au maximum à la société des gens ordinaires. » (Enseignement du Fa à la Conférence de Fa à Houston)

J'ai rejoint mon mari non pratiquant pour regarder des séries dramatiques à l'étranger. C'est devenu une dépendance dont il était difficile de me débarrasser. Ce démon m'a empêché de me concentrer lorsque j'étudiais le Fa et m'a même fait douter de Dafa. Pendant quelques semaines, j'ai lutté, mais j'étais incapable de faire une percée. J'avais le sentiment que la cultivation était terminée pour moi.

Un jour, j'ai fait un rêve où une falaise s'effondrait et où des gens tombaient en bas. J'y ai vu le signe que mes possibilités de cultivation ne tenaient qu'à un fil. Au même moment, j'ai commencé à ressentir des douleurs aux ovaires et j'ai choisi de me faire soigner comme si j'étais une personne ordinaire. Le médecin a regardé ma radiographie et m'a dit que j'étais guérie. J'ai alors réalisé que le Maître ne m'avait pas abandonnée, alors je me suis dit que je voulais vraiment cultiver à nouveau. Je pleurais dans mon rêve. Le jour suivant, la douleur réelle dans mes ovaires a lentement disparu.

Mon plus grand attachement est la peur. Depuis que je suis jeune, j'ai toujours eu ce sentiment de peur accablant. Derrière cette peur se cachait le désir de rechercher le confort, d'éviter les difficultés et de me protéger. À ce jour, je n'ai toujours pas complètement éliminé cette peur, même si elle est très faible. Mais elle réapparaît chaque fois que ma pensée droite est faible. J'ai toujours peur d'être perturbée par les forces anciennes, et c'est comme si c'était la seule motivation pour moi de faire les trois choses.

J'avais l'impression d'être en deçà de ce qui est exigé d'un disciple de Dafa pour la rectification.de Fa. Je ne cultivais que pour ne pas devenir une cible pour les forces anciennes. En comparaison, les pratiquants en Chine risquaient leur vie dans une situation extrêmement difficile et dangereuse pour sauver des gens. J'étais triste et déçue en moi-même pour mon manque de pensée droite.

J'ai décidé que la seule façon pour moi de briser cette apathie était de mémoriser le Fa. Une fois que je m'y suis mise, j'ai senti une vibration dans mon cerveau lorsque j'ai ouvert le Zhuan Falun. C'était peut-être le karma qui tremblait de peur d'être éliminé.

Ma méthode pour mémoriser le livre consistait à le faire section par section, chaque section étant délimitée par un sous-titre. Je ne passais pas à la section suivante tant que je n'étais pas capable de me souvenir de la section donnée dans son intégralité. Pourtant, il n'était pas facile de relier les paragraphes entre eux.

Comme je le faisais encore pour la mauvaise raison − je le faisais dans le but d'éliminer ma peur plutôt que par un désir authentique de m'assimiler au Fa j'ai rapidement abandonné lorsque mon rôle dans un projet Dafa a exigé plus de mon temps.

En mars de cette année, j'ai discuté de mon expérience avec une compagne de cultivation. Elle m'a dit qu'il était préférable de commencer par mémoriser un paragraphe à la fois, mot par mot, et qu'il était également très important de persévérer.

Cette fois, j'ai donc pris mon temps pour mémoriser chaque mot, jusqu'aux niveaux microscopiques de mon être. Le résultat a été étonnant. J'ai senti l'énergie parcourir mon corps en le faisant, et ma compréhension du Fa s'est approfondie.

Maintenant, j'ai l'habitude de répéter et de pratiquer le Fa dans ma tête pendant que je marche, que je me déplace ou que je fais mes tâches ménagères. Parfois, il faut encore beaucoup de temps et de répétitions pour réussir à lire tout le paragraphe, et le désespoir peut s'installer, mais j'essaie toujours de supprimer l'envie de m'inquiéter ou de me précipiter.

Le maître a dit :

« Je vous ai dit auparavant que derrière chaque mot il y a des Bouddhas, des Taos et des divinités, couche après couche. Vous êtes incapables de comprendre ce que j'ai dit, que le Maître a tout comprimé dans cette Loi, maintenant avec la pensée humaine vous êtes incapables de comprendre la portée de cette phrase. Vous pouvez tout obtenir, tout dépend du cœur que vous y mettez et de votre état d'esprit. » (« Enseignement du Fa à la Conférence de Loi de la grande région de New York 2009 », Enseignement du Fa dans les conférences IX)

La cultivation consiste à se cultiver soi-même. Vous devez cultiver avec votre cœur et cultiver votre xinxing en accord avec les critères du Fa, ce n'est qu'alors que votre cœur et votre esprit seront ouverts aux significations profondes du Fa.

Avant de mémoriser le Fa, étudier le Fa était comme une corvée, et je luttais souvent contre des pensées distrayantes et la somnolence. Maintenant, l'étude du Fa est une occasion si joyeuse − je ressens cette énergie autour de moi et j'ai une nouvelle appréciation de la profondeur du Fa, et combien il est précieux. Le temps passé à mémoriser le Fa est sans aucun doute mon moment le plus heureux.

Au départ, j'ai hésité à écrire cet article de partage. J'avais l'impression de ne pas avoir grand-chose à partager, à en juger par les articles de partage que j'ai lus. Mais lorsque j'ai commencé à écrire, j'ai réalisé que le processus d'écriture en lui-même était aussi la cultivation.

J'ai entrevu le désir de me valider et de m'exprimer dans un langage fleuri. Après avoir évacué ces conceptions humaines en émettant la pensée droite, je me suis efforcée d'écrire avec un esprit pur. J'ai également appris à apprécier beaucoup plus la nature solennelle de Dafa après cette expérience d'écriture.

En regardant ma cultivation au cours des dernières années, je sais que le Maître a toujours été là, me regardant et m'encourageant. J'ai encore beaucoup d'attachements à abandonner et beaucoup de tests à passer. Je chérirai l'environnement de cultivation d'études collectives du Faet d'exercices que nous a fourni le Maître, ainsi que le temps supplémentaire qu'il nous a accordé pour cultiver avec diligence.

Je vous laisse avec une citation du Maître :

« Une vie a traversé l'histoire pour arriver à aujourd'hui, pourquoi l'as-tu fait ? C'est seulement pour cet instant. Dans le long fleuve de l'histoire, cette période de temps n'est qu'un clin d’œil. Ne sois pas si déprimé, ressaisis-toi. Tu es un pratiquant. Les êtres t'attendent pour être sauvés ! » (Enseignement du Fa à la Journée mondiale du Falun Dafa)

Tous les articles, graphiques et contenus publiés sur Minghui.org sont protégés par les droits d'auteur. La reproduction non commerciale est autorisée, mais doit être accompagnée du titre de l’article et d'un lien vers l’article original.

Traduit de l'anglais