(Minghui.org) Bonjour, Maître ! Bonjour, compagnons de cultivation !

J’ai commencé à pratiquer le Falun Dafa il y a presque sept ans alors que j’étais à l’école. Fin 2020, j’ai été invité à rejoindre un nouveau projet qui impliquait de donner des cours de Falun Dafa en ligne pour les personnes bloquées chez elles pendant le confinement dû à la pandémie.

Dans chaque session, il y a un présentateur et un assistant. Nous travaillons en équipe pour offrir aux participants une expérience sans faille et enrichissante. Des personnes de toute l’Amérique du Nord et d’autres parties du monde peuvent se joindre à nous pendant une heure et demie. Le cours consiste en un diaporama pour présenter le Falun Dafa, de la vidéo d’instruction des exercices par le Maître, puis nous concluons le cours en ouvrant aux questions et réponses. Les participants peuvent partager leurs expériences et poser toutes les questions qu’ils peuvent avoir. Personnellement, je trouve que les questions et réponses sont à la fois stimulantes et inspirantes. Je peux répondre à toutes les réticences que les gens peuvent avoir à propos du Falun Dafa. Je dénoue délicatement ces nœuds pour eux, et je m’efforce toujours de le faire d’une manière qui les rend encore plus enthousiastes à propos de Dafa. C’est ma seule chance de leur faire voir à quel point Dafa est incroyable et beau. Je parle avec mon cœur pour qu'ils puissent ressentir l'énergie de compassion que le Maître et Dafa nous ont donnée. La joie que je retire des questions-réponses est inégalée.

Un jour, je me préparais avant le début du cours, la caméra et le micro éteints, du moins c’est ce que je pensais. Je répétais mon texte avec l’audio en marche ! Le public entendait tout ce que je disais. Immédiatement, l’assistant, qui est également le responsable du projet, m’a téléphoné pour que je l’éteigne. Son ton était très sérieux. À cause de cela, quelques personnes ont quitté le cours. Cela a été pour moi un signal d’alarme.

En dépit de cette erreur technique, je pensais avoir accompli un travail de présentation correct. Cependant, l’assistant du cours m’a déclaré que j’avais vraiment besoin d'apporter des changements. La qualité de mes présentations était inadéquate et non professionnelle. Cela m’a humilié. Ses paroles m’ont fait réaliser que je devais prendre cela au sérieux et changer mon cœur. Je pouvais aussi dire qu’il voulait me voir bien faire dans ce rôle. Il savait que je pouvais faire mieux, et je suis tellement reconnaissant qu’il ait eu l’audace de dire ce qui devait être dit, d’une façon compatissante et sincère.

Il m'a encouragé à assister à un autre cours et à prendre des notes de la performance de cette animatrice pour améliorer ma propre présentation. C'est ce que j'ai fait et j'ai eu honte de m’être satisfait d’un niveau si bas. J'ai été ému par l'énergie positive de cette animatrice, ainsi que par sa préparation et son aisance verbale.

Ensuite, on m'a demandé de faire une présentation personnelle. Avant cela, j'avais utilisé le script d'un autre pratiquant. Maintenant, je devais écrire mon propre script et y mettre tout mon cœur. La fois suivante où j'ai fait ma présentation, mon cœur transparaissait. J'ai ressenti une énorme différence. J'étais plus enthousiaste, connecté à Dafa, je parlais clairement et je délivrais un message plus puissant. Cela coulait de l'intérieur. Le public a également réagi de manière plus positive et a été touché par Dafa. J'ai eu une illumination majeure. Le Maître nous a toujours encouragés à tracer notre propre chemin. Comment avais-je pu penser que faire la présentation de quelqu'un d'autre serait suffisant ?

De temps en temps, je revisite mon script et le mets à jour ou apporte des modifications – c’est un document vivant, et il change au fur et à mesure que je change. Dorénavant, je ferai toujours mes propres efforts. Nous ne pouvons pas copier les autres ni en cultivant ni dans nos efforts de clarification de la vérité. Le Maître nous a confié nos êtres. D’après ce que je comprends, nous établirons des liens avec certaines personnes de façons spécifiques. Par exemple, si certaines personnes ont des relations prédestinées avec moi, si je ne suis pas authentique ou sincère dans mes efforts, leur cœur ne sera pas ému. La sagesse de Dafa ne transparaîtra pas. Peut-être avaient-ils besoin de l’entendre de notre bouche, en raison de facteurs prédestinés. Pourtant, ici, je faisais la présentation d’un autre, et donc ils étaient court-circuités.

J’ai encouragé mon beau-père, mon épouse et l’une de mes employées à se joindre au cours. Ma femme soutient Dafa, mais n’a jamais pratiqué les exercices ou rejoint une session de ce genre. Mon beau-père a compris l’année dernière à quel point le PCC (Parti communiste chinois) est corrompu et se rend compte que Dafa est une bonne pratique. Mon employée me respecte et m’a précisé qu’elle voulait en savoir plus sur ma pratique. Tous les trois se sont inscrits pour le même horaire de cours.

En ce mercredi soir particulier, j'ai certainement ressenti la pression. Je me suis rendu à mon bureau plus tôt que d'habitude pour me préparer et lire le Fa. J'ai passé beaucoup de temps à placer mon cœur au bon endroit et à fortifier ma pensée droite. Le voisin de l'assistant s'est inscrit pour le même créneau horaire. Je sentais un profond sentiment de responsabilité envers ces personnes. Je me suis aussi senti très honoré que des personnes aussi importantes pour nous se joignent au cours.

Avant le début du cours, j’ai sincèrement demandé au Maître de m’aider à me renforcer afin qu’ils puissent être sauvés. Après la présentation, les questions-réponses étaient animées et pleines d’intérêt. J’ai reçu un texto de ma femme disant que la classe était excellente et qu’elle était très impressionnée. Elle et son père ont fait les exercices ensemble. Mon employée m’a également dit qu’elle se sentait si heureuse de pouvoir en apprendre davantage sur Dafa et qu’elle voulait que son mari l’apprenne aussi. Ma belle-mère a même regardé certaines des présentations. En fait, l’énergie chez mes beaux-parents a changé. Je crois que le Maître et Dafa les ont purifiés.

Dans quelles autres circonstances ces gens pourraient-ils vivre une expérience aussi positive avec Dafa ? Je suis tellement reconnaissant au Maître de nous avoir donné à tous une occasion si précieuse. J’en ai tiré une autre compréhension majeure. J’ai réalisé que je devais traiter chaque webinaire de cette façon. Je me suis rendu compte que même si je ne connais pas personnellement les personnes du public inscrites, je suis responsable d’eux, et le Maître me les confie. Chaque fois, je dois faire de mon mieux.

Lorsque je fais des présentations, j’essaie toujours de me connecter avec le public de manière personnelle. Je partage ma propre histoire et mes expériences. Je leur raconte comment Dafa a fait fondre mon anxiété et ma dépression. Je partage même certaines des premières préoccupations et difficultés que j’ai rencontrées lorsque j’ai commencé à cultiver. Je leur explique alors que, quels que soient mes pensées et mes défis initiaux, je suis à jamais béni de les avoir dépassés. Je leur assure que c’est un processus, mais qu'ils s’en porteront mieux. Je trouve que c'est un outil puissant, car dans mon esprit, ces personnes ont déjà une relation prédestinée avec moi et nous sommes donc des amis ou des membres de famille perdus depuis longtemps. Ils apprennent à me connaître à un niveau personnel et peuvent ressentir de manière tangible la transformation que Dafa m'a apportée.

Identifier mes attachements

Une tendance croissante qui a commencé à se manifester au sein de l'équipe était que nous faisions une fixation sur le nombre de personnes qui s'inscrivent à chaque cours, en particulier ceux que nous animons. Nous avons eu un échange de groupe sur le fait de s'attacher au nombre. Cela m'a permis de voir que je rivalisais secrètement pour avoir le nombre le plus élevé et que j'étais attaché au nombre de personnes qui se présentaient. J'ai changé d'avis à ce sujet, de sorte que lorsque j'anime le cours, je concentre tout ce que j'ai sur les personnes qui sont là. J'essaie de ne plus me décourager lorsque le nombre est inférieur à mes attentes. J'essaie toujours de regarder à l'intérieur de moi lorsque le nombre est plus faible que d'habitude pour corriger toute attitude ou notion inadéquate en moi. Je crois que l'état de ma cultivation joue un rôle à cet égard. Nous devons nous maintenir dans un bon état de cultivation et avoir le Fa dans nos cœurs afin que les personnes inscrites aient moins de chances d'être dérangées et de manquer leur occasion prédestinée.

Un état d'esprit que je nourris est que je suppose que les participants deviendront des pratiquants. Même si ce n'est pas le cas, seul le Maître le sait. Je suppose simplement qu'ils sont prêts à pratiquer, de sorte que lorsque je fais la présentation, je n'ai aucun obstacle en tête. Cela rend les choses passionnantes pour moi, car il s'agit moins pour moi d'essayer de les convaincre à propos de Dafa, que de les éveiller à ce qu'ils ont attendu toute leur vie.

Une observation que j'ai faite est que plus j'anime le cours depuis longtemps, plus il m'est naturel de présenter. Bien que je m'en tienne à un script, je ne pense pas qu'il soit apparent que je le lis parce que je partage ces informations comme si c'était avec un ami proche – cela vient d'un lieu de sincérité. Je veux vraiment qu'ils se sentent connectés à Dafa, comme je l'ai fait lorsque je l'ai découvert. Je sais que le Maître amène des personnes prédestinées à se joindre à la classe. Mon espoir est que je continue à améliorer la qualité de la présentation. Mon autre espoir est de devenir encore plus digne de ce rôle et de bien cultiver.

Ce projet est le plus professionnel et le plus satisfaisant auquel j'ai participé. Notre équipe est incroyable, dévouée et sincère dans ses efforts. Nous travaillons en équipe et discutons de tout, surtout lorsque nous avons des opinions divergentes sur notre direction ou notre exécution. La vérité est que nous devons étendre ce projet pour inclure davantage de langues, davantage d’animateurs, davantage d'assistants de classe et davantage de pays. Cette opportunité est quelque chose que le Maître nous a accordé pendant cette période spéciale. Mon expérience jusqu'à présent est que les gens sont profondément touchés par la classe. Les réactions à chaque cours sont très encourageantes et souvent les gens ne veulent pas se déconnecter. Ils veulent continuer à écouter et à apprendre davantage, et ils restent parfois vingt minutes après l'heure du webinaire pour poser des questions. Les choses que certains inscrits partagent démontrent à quel point ils sont vraiment prédestinés avec Dafa. C'est une chose précieuse que de pouvoir présenter Dafa de manière aussi approfondie, à des personnes qui se sont inscrites de leur propre chef.

Karma de maladie

En raison de ma profession de médecin chiropracteur, je me retrouve parfois à m’appliquer à moi-même les principes de santé chiropratiques. Je parle de ces principes tous les jours avec mes patients et donc parfois face à la maladie, au karma ou l’inconfort corporel, si je ne cultive pas bien ou si je ne suis pas vigilant, je m’applique aussi cela à moi-même.

Avant d’obtenir le Fa, j’étais passionné par la chiropractie et la façon dont, grâce à elle, je pouvais améliorer ma propre santé. Je voulais aussi être un grand médecin, changer des vies au sein de ma communauté. Après avoir commencé à pratiquer le Falun Dafa, j’ai très vite réalisé que je devais cesser de recevoir moi-même des soins chiropratiques. Ce fut pour moi une grosse épreuve, car, avant que je n’obtienne le Fa, les soins chiropratiques ont rétabli ma santé.

J'ai complètement arrêté les soins chiropratiques. Cependant, même si j'ai supprimé la chose physique, mon désir d'être ajusté était toujours là – ainsi que mon inquiétude de devenir vieux et d'avoir des problèmes de colonne vertébrale. En fait, tout cela provenait d'un faible degré de foi dans le Maître, et d'une faible compréhension du Fa. J'ai eu à faire face à des problèmes de colonne vertébrale depuis lors, et bien que j'y sois parfois confronté, je suis tellement reconnaissant au Maître de m'avoir donné cette occasion de réduire mon karma et de m'élever. Si nous ne permettons pas à l'inconfort de se manifester, selon le plan du Maître, et si nous le repoussons, le supprimons et le retardons par des traitements, comment allons-nous éliminer le karma et nous élever ? Sous les soins du Maître, tout ce que les pratiquants rencontrent est bon. Ce qui compte, c'est notre discernement, notre engagement et la sincérité de notre cœur.

J'aimerais également partager un récent karma de maladie. Récemment, ma femme et moi avons acheté une maison. J’ai aussi obtenu de très bons résultats dans les affaires. Notre vie semble s'organiser, d'un point de vue matériel. Nous avons donc naturellement commencé à parler d'avoir un enfant. Ces discussions sont devenues plus sérieuses et finalement nous avons commencé à essayer.

Bien que le Maître nous encourage à nous conformer à la société et à former des familles comme on le ferait normalement, une partie de moi craignait de ne pas pouvoir gérer le stress et les responsabilités supplémentaires. J'ai déjà du mal parfois à bien faire les trois choses, et je sais que c'est la mission de ma vie de bien les faire. Je pouvais aussi sentir l'excitation qui montait à l'idée d'avoir ma propre famille. Les aspirations aux choses du monde prennent de la place dans mon cœur et me détournent de notre mission.

Ma femme a commencé à souffrir d'hypertension artérielle. Cela a beaucoup pesé sur son esprit. Bien qu'elle ne pratique pas Dafa, elle a pris cela comme une indication du Maître. J'ai aussi commencé à uriner du sang. Immédiatement, j'ai réalisé que mon esprit n'était pas juste et que je devais être en désaccord avec les exigences du Maître.

Ma femme et moi avons commencé à parler de nos récents changements corporels et avons décidé que ce n'était manifestement pas le bon moment. Nous avons tous les deux pris cela comme un signe qu'il fallait attendre. J'ai appris deux choses de cela, et j'espère m'éveiller à davantage. La première, c'est que je commençais à désirer les choses que les gens ordinaires désirent, et j'ai donc négligé ma cultivation. Deuxièmement, je dois être attentif aux petits indices que le Maître me donne, et ne pas attendre des signes plus sévères pour agir et rectifier mon esprit. J'interagis avec de nombreuses personnes chaque jour. Je devrais réfléchir davantage à l'intérieur de moi lorsque je rencontre des frictions, car elles sont toutes un miroir de mes propres défauts de caractère. Je dois vraiment atteindre le niveau de référence d'un vrai pratiquant, et me changer moi-même. Le Fa peut briser tous les attachements. Pour l'instant, je vais me concentrer sur l'équilibre entre mes relations à la maison, mes projets Dafa, ma cultivation et le salut de davantage d’êtres.

Une autre chose que je voudrais partager est un récent défaut de caractère que j'ai découvert. Je suis souvent négatif. Cela se manifeste souvent de manière subtile. Le plus notable est avec ma femme. Je me plains souvent d'elle. J'ai tendance à le faire en plaisantant, mais cela déborde d'énergie négative de plainte. Dissimuler une plainte dans notre cœur avec de l'humour ne la rend pas moins nuisible. En tant que pratiquant, notre objectif est de nous assimiler au principe Authenticité-Bienveillance-Tolérance, et nous ne pouvons pas porter ces lourdes choses négatives avec nous. Si cela nous dérange, cela signifie que nous sommes sur le point de faire une percée, mais nous devons le traiter comme tel, rectifier notre pensée et nous élever au-dessus de nos conceptions et émotions humaines. Je fais l'effort d'être plus positif et de rejeter les forces négatives qui sont en moi. Elles ne sont certainement pas vraiment moi, je leur ai simplement permis de me suivre pendant trop longtemps. Mon environnement leur a convenu, mais si je rectifie mon esprit, elles n'auront plus rien à faire ici. En tant que pratiquants, si nous pouvons éliminer cette mentalité de plainte, la compassion naîtra en nous. Nous devons nous efforcer de voir la bonté de chacun, quels que soient ses défauts.

Merci de m’avoir écouté. Veuillez par compassion indiquer tout ce qui est inapproprié.

(Présenté lors de la Conférence de partage d'expériences de cultivation du Falun Dafa au Canada 2021)

Tous les articles, graphiques et contenus publiés sur Minghui.org sont protégés par les droits d'auteur. La reproduction non commerciale est autorisée, mais doit être accompagnée du titre de l’article et d'un lien vers l’article original.

Traduit de l'anglais