(Minghui.org) Un habitant de la ville de Harbin, dans la province du Heilongjiang, a été condamné à neuf ans de prison pour sa pratique du Falun Gong. On lui a refusé les visites familiales depuis qu’il a été emmené à la prison de Hulan, il y a trois ans. Selon un gardien de prison, il souffre actuellement d’un problème médical grave et est dans un état critique.

M. Wang Hongbin, âgé de 51 ans, a été visé à plusieurs reprises pour sa pratique du Falun Gong depuis que le régime communiste chinois a ordonné la persécution en 1999. Il a été condamné à une peine de camp de travail en 1999, puis à dix ans de prison en 2002. Quatre ans seulement après avoir été libéré de prison, M. Wang a été de nouveau arrêté le 4 mai 2016 et a été condamné à une autre peine de neuf ans et à 5000 yuans d’amende par le tribunal du district de Shuangcheng, le 13 octobre 2016.

Depuis qu’il a été emmené à la prison de Hulan autour de 2019, les autorités de la prison ont empêché la famille de M. Wang de lui rendre visite ou de lui téléphoner.

Selon un détenu qui a récemment été libéré de prison, M. Wang souffre, depuis quelques années, d’une tension artérielle extrêmement élevée (280/300, la normale est de 120/80 ou moins). Malgré son état, les gardiens de prison l’ont souvent mis en cellule d’isolement, l’ont forcé à porter une camisole de force et ont mélangé des substances toxiques à sa nourriture.

Illustration de torture : Camisole de force

Ces derniers mois, un gardien de prison au bon cœur a également informé la famille de M. Wang de son état critique et qu’il était au seuil de la mort. La famille de M. Wang a rapidement contacté la prison et a demandé une libération conditionnelle pour raisons médicales.

Le 24 mai 2022, Zhao, le chef du septième quartier, a appelé la famille de M. Wang pour leur dire qu’ils ne l’avaient pas torturé. Il a dit qu’ils lui avaient proposé de l’emmener à l’hôpital pour se faire soigner, mais que M. Wang « n’avait pas coopéré ».

Sous la pression de la famille de M. Wang, les gardiens ont emmené M. Wang à l’hôpital de la police le 6 juin sans les informer. Il a été ramené en prison le lendemain. Les informations sur la situation actuelle de M Wang ne sont pas claires.

Informations sur les responsables de la persécution :

Wei Yuchuan (魏玉川), directeur de la prison de Hulan : +86-451-57307742

Zhao (赵), chef du septième quartier : +86-15046777746

Tous les contenus publiés sur ce site sont protégés par les droits d’auteur de Minghui.org. Minghui produira des compilations de son contenu en ligne régulièrement et en des occasions spéciales.

Traduit de l’anglais