(Minghui.org) Cette année est passée si vite. Je me suis souvenu de mes actions au cours de l’année écoulée — j’ai étudié le Fa, j’ai cultivé avec diligence et j’ai passé des appels téléphoniques pour sauver les êtres. Il y a eu des gains et des leçons. J’ai assisté à une étude collective du Fa tous les jours.

Grâce à l’étude intensive du Fa, je me suis immergé dans le Fa et j’ai été continuellement purifié par le Fa. J’ai continué à me transformer tout en faisant des appels téléphoniques, et mon xinxing s’est élevé. J’ai également constaté certains effets en sauvant des êtres.

J’aimerais partager avec les autres compagnons de cultivation la manière dont je me suis cultivé et dont j’ai clarifié les faits pour les gens en passant des appels sur la plate-forme de sauvetage au cours de l’année écoulée.

Persévérer dans l’étude collective du Fa, et bien étudier le Fa, quantitativement et qualitativement

Sur la plate-forme de sauvetage, chaque jour, j’ai lu deux à trois chapitres du Zhuan Falun, le livre principal du Falun Dafa, et j’ai récité le Zhuan Falun pendant deux heures. J’ai également étudié les nouvelles conférences du Maître. Je n’ai pas fait cela durant une seule journée, ni un seul mois, ni une seule période, mais systématiquement, chaque jour. Ainsi, non seulement le temps consacré à l’étude du Fa était garanti, mais cela m’a également permis d’éviter une situation où j’aurais pu me relâcher si j’avais étudié seul.

J’ai réalisé au cours du processus d’étude du Fa que nous n’obtiendrons pas nécessairement le Fa en étudiant le Fa tous les jours ou en étudiant une bonne quantité de Fa. Cela ne fonctionne pas de cette façon. Ce qui est très important, c’est le type d’état d’esprit que nous avons lorsque nous étudions le Fa.

Le Maître a dit :

« Mais il y a une chose, lorsque vous apprenez la Loi il ne faut pas que vous nourrissiez un cœur quelconque pour l’apprendre. Il faut sans faute apaiser le cœur pour réellement apprendre la Loi, il ne faut pas que vous nourrissiez un objectif quelconque pour l’apprendre. Lorsque vous apprenez la Loi, il ne faut pas que votre esprit se balade ailleurs, pendant l’étude la Loi que votre pensée pense à autre chose, cela n’est pas permis, vous n’arriverez à rien apprendre. Apprendre la Loi, c’est apprendre la Loi, aucune interférence qui perturbe l’étude de la Loi n’est permise. » (« Enseignement du Fa et explication de la Loi lors de la Conférence de Loi du New York Métropolitain », Enseignement du Fa dans les conférences III)

Je suis arrivé à comprendre que, sur la base des exigences du Maître, avec un état d’esprit de respect sincère du Maître et de Dafa, sans avoir aucune pensée ou aucun attachement à rechercher et en restant concentré, on sera efficace dans l’étude du Fa. Sinon, si l’on se contente de faire semblant, les résultats ne seront pas très bons. Le but d’étudier davantage le Fa et de comprendre parfaitement les principes du Fa est de me guider pour une solide cultivation et pratique et l’assimilation dans Dafa. Peu importe ce que nous rencontrons sur notre chemin de cultivation, que ce soit un petit ou un grand problème, nous pouvons utiliser le Fa pour l’évaluer.

Que signifie obtenir véritablement le Fa ? D’après moi, ce que nous disons et faisons doit être conforme au principe Authenticité-Bienveillance-Tolérance. Nous utilisons les principes du Fa comme guide pour surmonter les difficultés, briser toutes sortes de tribulations et marcher avec droiture sur notre chemin de cultivation.

Après avoir lu le Zhuan Falun à plusieurs reprises et récité le Fa, les passages pertinents du Fa me sont venus à l’esprit lorsque j’ai rencontré des conflits de xinxing dans différents environnements. Je savais donc quoi faire dans n’importe quelle situation. À de nombreuses reprises, j’ai pu maintenir mon xinxing et faire les choses correctement.

Cultiver en permanence tout en passant des appels : lorsque mon xinxing s’élève, ma clarification des faits est plus efficace

Le fait de passer des appels est aussi un processus de cultivation personnelle. Lorsque mon xinxing est élevé, le pouvoir de sauver les êtres est plus grand. En 2021, j’ai participé aux efforts pour chaque cas particulier sur la plate-forme de sauvetage. Il y a eu plus de 20 situations de ce type, et j’ai appelé plus de 850 listes de numéros de téléphone.

Au cours du processus d’appels, j’ai rencontré toutes sortes de scénarios et toutes sortes de personnes, ce qui a renforcé mon endurance et éliminé mon anxiété, mon esprit de compétition, mes attachements au résultat, à me faire valoir et d’autres encore. Peu à peu, ma compassion est apparue. Je pouvais me mettre à la place des êtres. Mon xinxing s’est élevé, mon état d’esprit est devenu plus stable et j’ai passé des appels beaucoup plus efficaces.

Certains êtres qui travaillaient pour la police, le parquet et le système judiciaire ont accepté de quitter le Parti communiste chinois (PCC) et ses organisations pour la jeunesse après avoir appris la vérité. Ils ont vraiment reconnu que le Falun Dafa est précieux, et ont fait savoir qu’ils ne participeraient plus à la persécution. Parmi eux se trouvaient des membres de l’équipe de direction du système judiciaire provincial, de la Commission des affaires politiques et juridiques, des directeurs du Bureau 610, des directeurs dans les services municipaux et le vice-président du Département de police du canton. Il y avait également des agents de police du centre de détention, une partie du bureau annexe de police du district, ainsi que des postes de police.

Après avoir appris la vérité, certains ont crié au téléphone : « Falun Dafa est bon ! Authenticité-Bienveillance-Tolérance est bon ! » D’autres ont commencé à jurer juste après avoir répondu à l’appel, mais ont ensuite changé positivement d’attitude et ont terminé tranquillement d’écouter les faits. La plupart ont écouté tranquillement après avoir répondu à l’appel. Craignant que l’appel ne soit enregistré, ils n’ont pas osé dire quoi que ce soit ni osé exprimer leur position pour démissionner du PCC. Pourtant, ils ont appris la vérité et ont éliminé certaines des mauvaises substances dans leur esprit. Ils se sont ainsi laissé la possibilité d’être sauvés plus tard.

Tous ces gens étaient des personnes qui avaient directement mis en œuvre et à exécution la persécution au niveau de la base du système judiciaire. S’ils pouvaient vraiment apprendre la vérité, voir la nature perverse du PCC, se changer de l’intérieur et cesser de persécuter le Falun Dafa, eux et leurs familles pourraient être sauvés. De plus, cela pourrait atténuer la situation de persécution dans leurs juridictions respectives. Par conséquent, le nombre de pratiquants persécutés serait réduit, de sorte que davantage de pratiquants pourraient sortir pour clarifier la vérité aux gens et sauver les êtres. N’aurions-nous pas alors atteint notre objectif en appelant ces personnes dans les instances judiciaires ?

Un pratiquant a dit que chaque être possède sa nature de Bouddha. Lorsqu’il ressent de la bonté, sa conscience s’éveille. Alors il se voit et cesse de commettre ces crimes, et il peut même aller jusqu’à se racheter pour les mauvaises actions qu’il a commises. Qu’est-ce que sauver les gens ? Faire en sorte qu’une personne se repente et choisisse une perspective positive envers Dafa, c’est la sauver. C’est en effet le cas… En ayant une grande compassion, on peut sauver les gens ; en clarifiant la vérité, on peut sauver les gens. J’aimerais partager quelques exemples :

Après avoir appris la vérité, le dirigeant d’un service municipal d’État a quitté le PCC et s’est intéressé à la lecture du Zhuan Falun et à l’apprentissage des exercices

Lorsque j’ai appelé pour un cas particulier dans une ville, le responsable d’un service municipal a pris l’appel. Il m’a écouté pendant 8 minutes. J’ai dit : « Mon ami, cela fait vingt-deux ans. L’ancien dirigeant du PCC, Jiang Zemin, et sa clique ont utilisé la machine étatique pour lancer cette cruelle persécution, et ils ont forcé les personnes dans les domaines de la justice à participer directement à la persécution du Falun Dafa. De nombreux pratiquants ont été arrêtés et condamnés. Des milliers de pratiquants ont été torturés à mort ou torturés jusqu’à ce qu’ils deviennent handicapés en utilisant plus de cent moyens de torture.

« La plus perverse atrocité est le grand nombre de pratiquants dont les organes ont été prélevés alors qu’ils étaient encore en vie et vendus pour un énorme profit économique. Regardez comme le PCC est mauvais et cruel ! En fait, les pratiquants de Falun Dafa sont tous de bonnes personnes qui cultivent la Bouddhéité. Ils sont là pour sauver les gens avant le passage au crible de l’humanité. Leur objectif en clarifiant la vérité est de sauver les gens. Ces malfaiteurs ne sont pas disposés à écouter la vérité et ne peuvent pas distinguer les bonnes personnes des mauvaises. De plus, ils vont même jusqu’à persécuter les pratiquants. Ne diriez-vous pas qu’ils sont en danger ? Ils seront certainement punis par le ciel.

« La pandémie a été causée par le PCC qui persécute le Falun Dafa. Il s’agit d’éliminer le PCC pervers, les membres inébranlables du PCC et quiconque a aidé la perversité à persécuter le Falun Dafa. Quiconque est trompé par le PCC dans la persécution du Falun Dafa se fera du mal à la fin. Après l’élimination du PCC, l’innocence du Falun Dafa sera définitivement restaurée. Le grand tri et le nettoyage arriveront finalement. Quand ce jour arrivera, on perdra la chance d’être sauvé. Si l’on cesse de participer à la persécution, que l’on commence au contraire à protéger les pratiquants, que l’on quitte le PCC et que l’on coupe ses liens avec lui, et si l’on récite sincèrement les phrases, “Falun Dafa est bon ! Authenticité-Bienveillance-Tolérance est bon !”, il y a encore une chance. »

J’ai alors dit : « Vous êtes responsable au gouvernement municipal. Veuillez utiliser votre pouvoir pour protéger la sécurité des pratiquants. Entre-temps, dites aux autres de ne pas participer à la persécution du Falun Dafa et d’arrêter de commettre ces crimes. »

Après avoir écouté la vérité, il a décidé de renoncer à son adhésion au PCC et il a crié les deux phrases que j’avais suggérées. Il a dit qu’il allait lire les livres de Dafa et apprendre les exercices. En plus de cela, il m’a demandé l’identifiant WeChat que nous utilisons pour la clarifier la vérité, ainsi que notre site web. Son attitude positive envers Dafa m’a fait penser qu’il avait vraiment appris la vérité, que sa conscience s’était éveillée et qu’il ne participerait plus à la persécution.

Un agent de police a compris la vérité et dit qu’il ne participera plus à la persécution

Un agent de police m’a écouté pendant 4 minutes. J’ai dit : « Pendant la nouvelle année, il faut avoir de bonnes pensées, pour être en sécurité. En Chine, des dizaines de millions de pratiquants de Falun Dafa, qui croient en “Authenticité-Bienveillance-Tolérance” ont été soumis à vingt-deux années de persécution brutale. Des milliers d’entre eux ont été torturés à mort ou rendus handicapés par une cruelle torture. Certains d’entre eux ont été soumis au prélèvement de leurs organes alors qu’ils étaient encore vivants. Et ceci n’est que la partie visible de l’iceberg.

« Le PCC est trop mauvais. Les pratiquants n’ont violé aucune loi ni aucun règlement, et les services de police ont annoncé au public à trois reprises l’existence de 14 sectes maléfiques, sans inclure le Falun Dafa. En 2011, l’interdiction des livres de Falun Dafa a été levée. Ainsi, il est tout à fait légal d’avoir des livres et des documents à propos du Falun Dafa. La persécution du Falun Dafa a de graves conséquences et constitue un crime international. S’il vous plaît, ne suivez plus le PCC pour persécuter les pratiquants de Falun Dafa. »

Je lui ai ensuite dit que l’incident des auto-immolations qui a été mis en scène en 2001 était un coup monté. Son but était de diffamer et calomnier le Falun Dafa et de susciter la haine des gens ordinaires envers lui. Les cinq personnes impliquées dans l’incident n’étaient pas de vrais pratiquants, mais des acteurs engagés. Le Falun Dafa interdit le meurtre, et il est évidemment contre le suicide. Les pratiquants de Falun Dafa sont tous de bonnes personnes qui cultivent la Bouddhéité. En les protégeant, on aura de la chance. Il a dit : « Je sais. J’ai quitté le PCC. Je ne les persécuterai pas. »

J’ai compris que d’autres pratiquants lui avaient parlé auparavant et qu’il connaissait donc la vérité. Je lui ai donné un site web et un numéro de téléphone pour quitter le PCC, et il les a notés. Je lui ai également demandé de transmettre ces informations à ses collègues, ses parents et ses amis pour assurer la sécurité de tous, et il a accepté. Son attitude m’a ému. Je pense qu’il ne participera plus à la persécution. J’espère également qu’il sera en sécurité au cœur de toute calamité à venir et qu’il aura un bel avenir.

Des policiers sont passés de la moquerie aux remerciements, montrant ainsi que la vérité peut changer le cœur des gens.

Lorsque j’ai appelé les personnes concernées par un cas en particulier dans une ville, quelques agents de police ont répondu à mes appels à quatre reprises. Ils sont passés de l’incrédulité, à se moquer de moi, puis à m’écouter tranquillement clarifier la vérité. À la fin, ils ont appris la vérité et m’ont dit : « Merci ! »

Je leur ai dit : « Le Falun Dafa est le Fa du Bouddha. Les bouddhas ne sauvent que les personnes qui croient en eux. L’athéisme est un mensonge destiné à détruire l’humanité. Les êtres humains ne sont pas loin d’être éliminés. Regardez la pandémie et toutes les calamités qui se produisent de nos jours. L’épidémie est exactement causée par la persécution du Falun Dafa par le PCC, et elle est destinée à éliminer les personnes mauvaises. Nos pratiquants risquent leur vie pour clarifier la vérité aux gens afin de les sauver et de les empêcher d’être touchés. Nous essayons vraiment de vous aider. Les chances pour vous d’être sauvé s’amenuisent de plus en plus. S’il vous plaît, ne ratez pas cette occasion. »

Je leur ai demandé de transmettre ce message à leur directeur afin qu’il arrête la persécution pour sa propre sécurité. Maintenant, seuls les pratiquants de Falun Dafa leur disent la vérité et essaient de les sauver, alors que tous les autres membres de la société s’épuisent à gagner de l’argent. Ils osent commettre toutes sortes de péchés, sans se soucier des autres. J’ai dit : « S’il vous plaît, gardez nos conseils à l’esprit et faites bien ces trois choses : Cessez de persécuter les pratiquants, quittez le PCC, et croyez vraiment à ces deux phrases. Si une calamité survient, alors vous n’aurez rien à perdre et votre sécurité sera assurée. »

Après que les personnes à l’autre bout du fil m’ont écouté pendant un peu plus de 9 minutes, leur attitude a changé. Ce cas montre que la vérité peut faire changer d’avis les gens, et que la compassion peut ouvrir leur cœur. L’attitude positive des êtres à l’égard de Dafa, c’est leur choix d’un avenir brillant pour eux-mêmes.

Son attitude a changé après avoir reçu le sixième appel : ce n’est qu’en faisant preuve d’une grande compassion que nous pouvons sauver les gens

Le Maître a dit :

« Si vous, disciples de Dafa, voulez en clarifiant la vérité faire que cette personne change et soit sauvée, vous ne devez pas toucher les facteurs négatifs chez cette personne. Il faut vous en tenir à Shan, et ce n’est qu’ainsi que vous pourrez résoudre les problèmes, ce n’est qu’ainsi que vous pourrez sauver cette personne. » (« Enseignement du Fa à la Conférence internationale de Loi de Washington DC 2009 », Enseignement du Fa dans les conférences IX)

J’ai compris que ce n’est qu’en faisant preuve d’une grande compassion tout en clarifiant la vérité que nous pouvons sauver les gens.

Un agent de police a répondu à mon appel et m’a écouté pendant une minute et demie. Après avoir récapitulé un cas bien précis, je lui ai dit que l’arrestation des pratiquants aurait de graves conséquences et qu’il s’agissait d’un crime international. Je lui ai demandé de dire au chef de la police de renvoyer rapidement les pratiquants arrêtés chez eux. S’il devait faire condamner ces pratiquants, les faire torturer à mort ou prélever leurs organes alors qu’ils sont encore vivants, il aurait commis un grand péché et devrait en payer le prix.

Après avoir entendu cela, il a commencé à me maudire et a raccroché immédiatement. Je l’ai rappelé et l’appel n’a duré qu’une minute et 15 secondes. Dès qu’il a décroché, il a recommencé à me maudire, puis à me menacer. J’ai dit : « Tout ce que fait une personne est surveillé par le ciel, s’il-vous plaît faites la distinction entre les bonnes personnes et les mauvaises. » Et il a raccroché.

J’ai pensé : « Pourquoi s’est-il comporté de la sorte ? » En regardant à l’intérieur, j’ai réalisé que c’était probablement parce qu’il avait été irrité par ce que j’avais dit. Ou bien mon ton n’avait pas été gentil, déclenchant son côté négatif. J’ai pensé que je devais d’abord calmer mon esprit et émettre la pensée droite pour nettoyer la mauvaise substance dans son champ dimensionnel. Après avoir émis la pensée droite, je l’ai appelé pour la troisième fois. Il a de nouveau pris l’appel. Même s’il m’injuriait encore, il n’était pas aussi agressif.

Cela a continué jusqu’à la sixième fois où je l’ai appelé, lorsque je lui ai dit sincèrement, d’un ton très calme : « Mon frère, tu ne sais pas que tu es en danger. Je suis vraiment inquiet pour toi, c’est pour ça que je t’ai appelé encore et encore. S’il te plaît, ne sois pas fâché contre moi, laisse-moi te dire quelque chose de très important. » Il a alors cessé de jurer et m’a écouté tranquillement jusqu’à ce que je termine ce que j’avais à dire.

Je lui ai raconté à quel point le Falun Gong était répandu en Chine avant la persécution, et pourquoi Jiang Zemin persécute le Falun Gong. Je suis passé de l’incident de la mise en scène des auto-immolations, aux prélèvements d’organes sur des personnes vivantes, jusqu’à la pandémie actuelle. J’ai dit : “Le Ciel va éliminer le PCC. Personne ne peut l’empêcher. Ce qui est important, c’est d’assurer sa propre sécurité. Pour ce faire, il ne faut pas participer à la persécution, mais plutôt protéger les pratiquants. » Je lui ai dit de quitter rapidement le Parti, de se dissocier du PCC et de réciter sincèrement les deux phrases, « Authenticité-Bienveillance-Tolérance est bon, Falun Dafa est bon ».

À ce moment-là, il m’avait tranquillement écouté pendant 17 minutes et 43 secondes. Même s’il n’a rien dit, je pouvais sentir le changement en lui, ce qui suggérait qu’il était quelqu’un avec une conscience. Ma sincérité et ma gentillesse l’ont finalement touché, ce qui l’a aidé à ne pas perdre l’occasion d’entendre la vérité. À partir de là, j’ai compris que pour changer les autres, il faut se changer soi-même. La sincérité et la gentillesse d’une personne peuvent sauver les gens.

Chaque fois que j’ai lu la conférence du Maître « Réveillez-vous », j’ai eu le sentiment qu’il s’agissait d’un appel au réveil. Le temps presse ; le temps dont nous disposons pour sauver les êtres est très limité. Dans la dernière étape de notre voyage, nous devrions vraiment nous efforcer d’aller de l’avant, prendre le temps d’étudier davantage le Fa, bien nous cultiver et sauver davantage d’êtres.

Tous les contenus publiés sur ce site sont protégés par les droits d’auteur de Minghui.org. Minghui produira des compilations de son contenu en ligne régulièrement et en des occasions spéciales.

Traduit de l’anglais