(Minghui.org) Je me suis rendue chez une pratiquante pour lui donner les nouveaux articles de Maître Li et deux numéros de l’Hebdomadaire Minghui. La pratiquante et ses deux sœurs, toutes deux sexagénaires, étaient en train de faire les exercices de Falun Dafa quand je suis arrivée. En me voyant, la plus jeune sœur a dit : « Lisons le Fa. »

La sœur cadette et la benjamine ont toutes deux été persécutées dans des camps de travaux forcés. La cadette a été rendue aveugle pendant la persécution. Après de grands efforts, elle a mémorisé le Fa. Elle est capable de réciter tout les Hong Yin jusqu’au Hong Yin V. L’année dernière, elle a mémorisé le Zhuan Falun. Cette année, elle a commencé à mémoriser le Zhuan Falun de la fin au début jusqu’à la Sixième Leçon. Elle ne mémorisait pas seulement quelques phrases, paragraphes ou articles, elle mémorisait un livre de plus de 300 pages !

Je savais que lorsque les trois sœurs lisaient le Fa ensemble, la sœur cadette récitait toujours le Fa lorsque c’était son tour, parce qu’elle ne pouvait pas voir. J’ai donc suggéré : « Aujourd’hui, nous allons toutes les trois écouter et laisser la sœur cadette réciter le Fa. » C’était le moment de lire la Huitième Leçon. Elle a récité la Huitième Leçon mot à mot du début à la fin en un peu plus d’une heure.

Elle était précise dans sa récitation et elle articulait de façon claire et fluide. Je l’ai écoutée attentivement. J’étais à la fois émue et honteuse. Nous, qui pouvons voir clairement, faisons encore des erreurs lorsque nous lisons le Zhuan Falun. Nous faisons des erreurs même lorsque nous ne faisons que réciter le Lunyu. Nous passons parfois environ une heure et demie à lire une leçon. Je suis loin derrière cette pratiquante dans l’étude du Fa.

J’ai demandé à la sœur cadette comment elle avait réussi à mémoriser le Fa. Elle a répondu que, comme elle ne pouvait pas voir, sa jeune sœur ou sa sœur aînée lui lisait le livre chaque après-midi. « J’écoute attentivement et je le mémorise par cœur », a-t-elle dit. « Une fois qu’elles ont lu une phrase ou un paragraphe plusieurs fois, je l’ai déjà mémorisé ou presque. »

« J’ai demandé au Maître de me renforcer chaque jour », a-t-elle poursuivi. « J’ai demandé au Maître de me renforcer et de me conférer une sagesse extraordinaire et une grande mémoire. »

Mon expérience en lisant le Fa avec les trois sœurs ce jour-là a été si émouvante. J’ai réalisé la compassion du Maître et le caractère sacré de Dafa qui lui ont donné une sagesse et une mémoire extraordinaires, de sorte qu’elle pouvait mémoriser le Fa avec tant de fluidité et de clarté. J’ai pensé que c’était aussi parce que son xinxing avait atteint le critère, et qu’elle avait une grande persévérance. C’est le résultat de sa croyance dans le Maître et le Fa.

Le Maître a dit :

« Cultiver réellement »

Apprendre la Loi, obtenir la Loi,

Comparer l’étude, comparer la cultivation,

Pour chaque chose on se réfère à la Loi

Arriver à faire ainsi, c’est la cultivation. »

(Hong Yin)

Je n’ai mémorisé et récité le Zhuan Falun qu’une seule fois, et je continuerai à le mémoriser et à le réciter. Je sens que je dois continuer à m’efforcer de progresser pour pouvoir un jour faire aussi bien que la sœur cadette.

Tous les contenus publiés sur ce site sont protégés par les droits d’auteur de Minghui.org. Minghui produira des compilations de son contenu en ligne régulièrement et en des occasions spéciales.

Traduit de l’anglais