(Minghui.org) Le cancer du poumon est le plus mortel des cancers. Selon les dernières données publiées par le Centre international de recherche sur le cancer (CIRC) de l’Organisation mondiale de la santé, 19,29 millions de nouveaux cas de cancer ont été signalés dans le monde en 2020, dont 4,57 millions de nouveaux cas de cancer (23,7 % du total des cas) en Chine.

Le cancer reste encore un problème difficile à surmonter pour la médecine moderne, mais de nombreuses personnes se sont rapidement rétablies grâce à la pratique du Falun Dafa. Vous trouverez ci-dessous plusieurs de ces histoires.

(Suite de la 3e partie)

« Ma gratitude est au-delà des mots »

Mme Zhao Yunhong

Mme Zhao Yunhong, habitant à Vancouver au Canada, travaillait comme ingénieur en chef d’une grande entreprise en Chine. Lorsqu’elle a commencé à pratiquer le Falun Dafa en 1997, elle souffrait de nombreuses maladies, dont des rhumatismes, une insuffisance hépatique, de l’hypertension artérielle et une maladie coronarienne. Le plus grave est un cancer du poumon, qui l’a obligée à prendre sa retraite à 45 ans.

La première fois qu’elle a lu le Zhuan Falun, le livre principal du Falun Dafa, elle n’a pas pu lâcher le livre. Elle est restée réveillée toute la nuit et a fini de le lire d’un bout à l’autre.

Elle a dit que c’était la première fois qu’elle voyait quelqu’un expliquer si complètement les principes de l’univers et de la cultivation humaine. Mme Zhao s’est rapidement remise de son cancer du poumon ainsi que de toutes les autres maladies.

Les larmes lui sont montées aux yeux lorsqu’on lui a posé des questions sur les bienfaits qu’elle avait retirés de la pratique du Falun Dafa : « Ma gratitude est au-delà des mots. »

Un homme mourant revient à la vie

M. Jiang Guobo, de la province du Shandong, souffrait d’une cirrhose avancée du foie et d’une maladie pulmonaire précancéreuse à 31 ans. Il a vu de nombreux experts et a essayé divers traitements, mais en vain. Sa maladie du foie était si grave qu’il avait l’impression qu’il allait bientôt mourir. Consumé par la peur de la mort, il a lutté contre de graves insomnies et des crises de panique.

Les mots ne pouvaient décrire la joie de M. Jiang lorsque toutes ses maladies ont disparu en l’espace de trois mois après avoir commencé la pratique du Falun Dafa en juin 1995. Il était impatient de retourner dans sa ville natale et de parler à sa famille et à ses amis de cette méthode incroyable.

Un mois après que M. Jiang a commencé la pratique du Falun Dafa, son père l’a également rejoint. À cette époque, M. Jiang père était en train de mourir d’un cancer du poumon, et il pouvait à peine manger, attendant juste la fin de sa vie dans un tourment désespéré. La famille éplorée et impuissante avait même déjà préparé son linceul.

Mais de manière inattendue, le vieil homme est également revenu à la vie grâce au Falun Dafa. En octobre 1995, il a même pu travailler dans le champ pour la récolte d’automne.

Après son fils et son mari, la mère de M. Jiang fils a également appris le Falun Dafa. Elle n’était plus en proie à une mauvaise santé et a commencé à faire des travaux agricoles comme une jeune personne !

M. Jiang fils a déclaré : « Le miracle qui m’est arrivé à moi et à mes parents ne peut pas être expliqué par la science moderne. Mais nos expériences personnelles témoignent du pouvoir de guérison surnaturel du Falun Dafa ! »

Un cancer métastasé après cinq séances de chimio, guéri en une semaine grâce à la pratique du Falun Dafa

Mme Wang Yaqin de la ville de Shulan, province du Jilin, travaillait à Changchun (la capitale du Jilin) lorsqu’elle s’est sentie mal en août 2004. Après avoir passé une radiographie, on a découvert qu’elle avait une tumeur au poumon gauche de la taille de 3,3 × 3,5 cm. Trois mois plus tard, elle est allée faire un autre examen, et le résultat était identique.

Elle a subi cinq séances de chimiothérapie. Elle a vendu sa maison, dépensé toutes les économies de la famille et emprunté de l’argent pour payer les frais médicaux. Pourtant, son cancer continuait de métastaser. L’oncologue lui a dit que le type de cancer du poumon dont elle souffrait était très difficile à traiter et que la plupart des gens dépensaient une fortune, mais perdaient quand même la bataille.

Elle a décidé d’abandonner le traitement et est retournée chez sa sœur qui pouvait s’occuper d’elle. Elle a appris d’un voisin que le Falun Dafa a un pouvoir de guérison miraculeux et elle a décidé d’essayer. En moins d’une semaine, son corps a subi d’énormes changements. Elle pouvait marcher et elle n’avait plus besoin de soignant. Un mois plus tard, elle a complètement récupéré ! Tous les villageois ont été témoins du merveilleux de Dafa !

Un cancer du poumon incurable disparaît grâce à la pratique du Falun Dafa

M. Yang Shengrong, un fermier de la ville de Langfang, province du Hebei, est tombé malade en août 2007. Il avait de la fièvre et une faiblesse généralisée. Après avoir été hospitalisé pendant un mois, au lieu de s’améliorer, son état s’est aggravé et il a perdu beaucoup de poids.

Le médecin a pressé la fille de M. Yang de l’emmener à l’hôpital thoracique de Pékin pour un examen, où on lui a diagnostiqué un cancer du poumon granulomateux chronique, une maladie incurable.

Sa fille pratiquant elle-même le Falun Dafa, elle l’a exhorté à essayer cette méthode ancestrale pour l’esprit et le corps.

M. Yang a commencé à lire les enseignements du Falun Dafa et a fait les exercices avec sa fille. Un mois plus tard, il avait retrouvé l’appétit et pouvait de nouveau manger et boire. Sans prendre de médicaments ni avoir d’injections, la douleur a disparu, son énergie est revenue et il avait un teint éclatant. Lorsqu’il est revenu dans sa ville natale, tous les voisins étaient perplexes : un mourant revient chez lui plein de vie, qui lui a sauvé la vie ?

(À suivre)

Tous les contenus publiés sur ce site sont protégés par les droits d’auteur de Minghui.org. Minghui produira des compilations de son contenu en ligne régulièrement et en des occasions spéciales.

Traduit de l’anglais