(Minghui.org) La paralysie est la perte de la capacité de bouger une partie ou la totalité de son corps. La plupart des personnes paralysées dépendent d’un fauteuil roulant pour le reste de leur vie. La paralysie cause d’énormes souffrances non seulement aux malades, mais aussi à leurs familles.

Grâce au Falun Dafa, une discipline méditative et spirituelle ancestrale également connue sous le nom de Falun Gong, un certain nombre de personnes paralysées ont pu remarcher et retrouver une vie normale.

Vous trouverez ci-dessous plusieurs de ces histoires de guérison.

(Suite de la 5e partie)

Une femme alitée se rétablit complètement en six jours

Une pratiquante de la province du Heilongjiang se souvient qu’à l’âge de 52 ans, elle travaillait à Pékin pour s’occuper d’une nouvelle mère qui venait d’accoucher. Cette pratiquante est tombée accidentellement en prenant une douche dans la nuit du 22 octobre 2017. Elle n’a pas pu se lever le lendemain matin. La famille de la nouvelle mère l’a emmenée dans un hôpital. Le médecin a dit qu’il n’avait pas de fracture, mais qu’elle avait une hernie lombaire, et que le muscle était foulé. Le médecin lui a donné une longue liste de médicaments sur ordonnance et lui a dit de rentrer chez elle pour se rétablir.

La nuit, elle avait tellement mal au dos qu’elle ne pouvait pas bouger. Le lendemain, elle a été emmenée dans un autre hôpital. Après trois jours de traitement, son état s’est aggravé et elle ne pouvait plus s’occuper d’elle-même. Le 26 octobre, elle a été transférée dans une clinique orthopédique et elle a poursuivi le traitement pendant trois jours supplémentaires. Mais il n’y avait toujours aucun signe d’amélioration.

À ce moment-là, elle ne sentait plus ni son dos ni ses jambes. Son employeur a eu peur et l’a renvoyée chez elle en fauteuil roulant.

Elle a cherché à se faire soigner dans une clinique locale renommée spécialisée dans les troubles de la colonne lombaire. De tous les patients, son état était le plus grave.

Après le premier jour de traitement, son mari lui a recommandé de commencer à pratiquer le Falun Dafa. Elle a accepté parce qu’elle avait déjà lu le livre Zhuan Falun, le texte principal du Falun Dafa, et qu’elle savait que le Falun Dafa était bon.

Le matin du quatrième jour, un miracle s’est produit – elle a pu se lever ! Elle était si excitée et elle a réalisé que Maître Li (le fondateur de Dafa) prenait soin d’elle.

Le sixième jour, elle était complètement rétablie et pouvait à nouveau cuisiner et nettoyer sa maison.

Une villageoise : Marcher à nouveau après vingt-trois ans de paralysie

Une mère de trois enfants est devenue paralysée après avoir subi une opération de stérilisation forcée. Après avoir commencé la pratique du Falun Dafa vingt-trois ans plus tard, elle a connu la plus grande surprise de sa vie – elle a pu se lever et marcher, trois jours après le début de son xiulian.

La mère a déclaré qu’en raison de la politique de l’enfant unique, elle a été contrainte de se faire stériliser le 26 juillet 1973. Elle ne s’est réveillée de l’opération que sept jours plus tard, et ne pouvait pas se tenir debout, bouger ou voir.

Elle était dévastée et bien qu’elle ait tout essayé pour tenter de renverser l’effet, il y avait peu d’amélioration. Sa vue est revenue partiellement six ans après l’opération, mais elle ne pouvait toujours pas bouger beaucoup. Son mari devait s’occuper de la ferme, des trois enfants et d’elle, ainsi que de toutes les tâches ménagères.

Sa famille était pauvre et tout le monde était malheureux. Elle a tenté de se suicider, mais a été sauvée. Après dix-sept ans de dur labeur, son mari a succombé à la détresse mentale et physique et il est décédé. Elle devait ramper si elle voulait aller quelque part. Sa fille, qui avait déménagé, venait une fois par semaine et préparait assez de nourriture pour lui faire tenir une semaine entière.

Sa vie a changé après avoir adopté le Falun Dafa en 1996, vingt-trois ans après avoir été paralysée.

On l’a emmenée regarder les vidéos des conférences de Falun Dafa avec un groupe de pratiquants. En regardant la vidéo d’exercices le troisième jour, elle s’est demandé : « Comment puis-je faire des exercices en étant couchée ? Je dois m’asseoir et croiser mes jambes pour méditer. » Elle s’est assise au moment où cette pensée lui est venue.

Elle s’est ensuite dit : « Maintenant, je dois croiser les jambes », et elle l’a fait, pendant vingt minutes ! Puis, elle s’est dit : « Si j’ai pu faire tout ça, je devrais pouvoir me lever. Je veux sortir de ce lit. » Étonnamment, elle a réussi à se lever et s’est même traînée de quelques pas en avant. Des larmes coulaient sur son visage et les gens autour d’elle étaient émerveillés.

Peu de temps après être devenue pratiquante, elle a fait de l’escalade avec d’autres pratiquants, tout en sachant que le sentier était étroit et cahoteux. Ce n’était pas une randonnée facile, mais elle a atteint le sommet.

Tous les contenus publiés sur ce site sont protégés par les droits d’auteur de Minghui.org. Minghui produira des compilations de son contenu en ligne régulièrement et en des occasions spéciales.

Traduit de l’anglais