(Minghui.org) Un habitant de la ville de Yinchuan, dans la province du Ningxia, qui purge une peine de dix ans pour sa pratique du Falun Gong, a développé un grave problème de santé en 2021. Il est maintenant dépendant et confus. Il ne peut plus se déplacer et a besoin des autres pour se nourrir.

Le Falun Gong, également connu sous le nom de Falun Dafa, est une discipline méditative et spirituelle ancestrale que le régime communiste chinois persécute depuis 1999.

M. Luan Ning, 63 ans, ancien directeur du Centre du travail et des ressources humaines du Ningxia, a été arrêté le 27 août 2017 quand quelqu’un a signalé qu’il envoyait des courriers contenant des informations sur le Falun Gong. Il a été accusé de « subversion du pouvoir de l’État », un prétexte standard souvent invoqué contre les militants des droits de l’homme et les pratiquants de Falun Gong par le régime communiste chinois.

Le 16 avril 2019, M. Luan a été condamné à dix ans de prison et à une amende de 100 000 yuans. Il a fait appel devant la Haute Cour de la région autonome Hui du Ningxia, mais celle-ci a statué en juillet 2019 pour confirmer le verdict initial. Il a été emmené à la prison de Shizuishan le 7 août.

Ce n’est pas la première fois que M. Luan est emprisonné pour sa pratique du Falun Gong. Il a déjà été condamné à deux peines de prison, une fois à trois ans et une autre fois à quatre ans.

Voir aussi :

Après avoir passé sept ans en prison, un homme de Ningxia est condamné à 10 ans de prison pour avoir posté des lettres au sujet du Falun Gong

Un pratiquant de Falun Gong jugé pour avoir « sapé le pouvoir de lÉtat » sur des preuves discutables

Une audience de Falun Gong rejetée en raison de linsuffisance de preuve

M. Luan Ning accusé de « saper lÉtat »

Tous les contenus publiés sur ce site sont protégés par les droits d’auteur de Minghui.org. Minghui produira des compilations de son contenu en ligne régulièrement et en des occasions spéciales.

Traduit de l’anglais