(Minghui.org) La mer Noire et les nombreuses stations balnéaires le long du littoral sont des attractions touristiques populaires, en particulier au mois d’août. Pour permettre aux touristes visitant ces sites en Roumanie d’être informés sur le Falun Dafa et la répression toujours en cours lancée voici vingt-trois ans par le Parti communiste chinois (PCC), les pratiquants sont allés dans plusieurs villes côtières du 11 au 16 août, et y ont mis en place des stands et déployé des affiches. De nombreuses personnes ont été heureuses d’entendre ces informations et certaines ont appris les exercices.

Eforie Nord

Présenter le Faun Dafa aux touristes dans la station balnéaire d’Eforie Nord, le 16 août.

Lors de l’activité à Eforie Nord le 16 août, les pratiquants ont distribué des documents et parlé aux gens des bienfaits du Falun Dafa, ainsi que de la persécution sévissant en Chine. Certains touristes ont été intéressés par les exercices et ont commencé à les apprendre.

Lors de l’activité organisée le 16 août à Eforie Nord, des touristes ont lu les affiches et questionné les pratiquants.

Les touristes souhaitent apprendre les exercices.

Eforie Sud

Les pratiquants ont installé un stand de Falun Dafa à Eforie Sud le 15 août. En plus des panneaux d’information, ils ont parlé aux passants de la façon dont les pratiquants sont persécutés en Chine pour leur croyance.

Les gens s’arrêtent et lisent les informations affichées rendant compte de la situation en Chine.


Même à la nuit tombée, les gens ont continué à s’arrêter au stand et à poser des questions sur la persécution du Falun Dafa en Chine.

Les gens ont regardé les pratiquants présenter les exercices et certains ont commencé à les apprendre.

Mamaia

La station balnéaire la plus populaire de Roumanie, Mamaia, attire toujours un grand nombre de touristes entre juin et septembre chaque année. Des pratiquants s’y sont rendus les 12 et 13 août et ont distribué des informations sur le Falun Dafa. Après avoir lu les affiches et regardé la présentation des exercices, certains touristes ont signé des pétitions appelant à mettre fin aux atrocités ou ont demandé à apprendre les exercices.

Le 12 août à Mamaia, les gens lisent les informations et posent des questions sur le Falun Dafa.

Les touristes ont regardé les pratiquants faire les exercices et ont commencé à les apprendre.

Les pratiquants ont installé un stand et mis des affiches, puis ont présenté les exercices afin de faire connaître le Falun Dafa à Mamaia.

Parmi ceux qui se sont arrêtés, une famille de trois de la ville de Bacau, mère, père et le fils d’environ 12 ans ont abordé la pratiquante qui distribuait des documents d’information et ont dit qu’ils souhaitaient en savoir davantage à propos du Falun Dafa (ou Falun Gong).

« Nous avons entendu parler du scandale selon lequel le gouvernement chinois prélèverait des organes sur les pratiquants de Falun Dafa et les vendrait pour des greffes. Est-ce vrai ? Est-ce que cela a encore lieu ? » a demandé le père.

La pratiquante a répondu par l’affirmative : « Malheureusement, ces tragédies se poursuivent à ce jour et les principales victimes sont les pratiquants de Falun Dafa. »

Lorsque le père a voulu savoir plus précisément en quoi consistait la pratique du Falun Dafa, la pratiquante a expliqué qu’il s’agissait d’un système méditatif et spirituel ancestral basé sur le principe Authenticité-Bienveillance-Tolérance. Elle a décrit ensuite comment la pratique améliorait la santé physique et le caractère d’une personne. Le père, intéressé, a demandé comment le pratiquer et comment faire les exercices.

La femme s’est également jointe avec plaisir à la discussion, disant qu’elle aussi voulait en savoir plus. Le père a ensuite expliqué la situation à son fils, disant qu’il était important de connaître la répression du Falun Dafa en Chine.

Finalement, le père a proposé d’aider à organiser un événement dans sa ville où les pratiquants pourraient venir faire la présentation des exercices. Il a ajouté qu’ils pourraient également présenter le principe Authenticité, Bienveillance, Tolérance et informer les gens sur les atrocités commises en Chine.

Un autre couple d’Alba Iulia, dans le centre-ouest de la Roumanie, et leur fille d’une vingtaine d’années se sont arrêtés pour parler avec les pratiquants. Après avoir reçu un dépliant sur le Falun Dafa et des fleurs de lotus, ils ont manifesté un vif intérêt et demandé à en savoir plus.

Après avoir entendu ce qu’était le Falun Dafa, le couple a invité les pratiquants à leur prochain grand événement public local pour la fête de la ville. Ils ont dit espérer aider ainsi leurs concitoyens à connaître cette pratique qui raffine le corps et l’esprit et à en bénéficier. Ils ont noté les coordonnées des pratiquants pour assurer un suivi et prendre des dispositions.


En plus de présenter la pratique aux touristes, les pratiquants se sont réunis chaque matin dans le parc Tăbăcărie, à Constanta le site de pratique officiel, pour la pratique collective des exercices.

Qu’est-ce que le Falun Dafa et pourquoi le PCC le persécute-t-il ?

Le Falun Dafa (également connu sous le nom de Falun Gong) a été présenté pour la première fois au public en 1992 par M. Li Hongzhi à Changchun, en Chine. Cette discipline spirituelle est maintenant pratiquée dans plus de 100 pays et régions du monde. Des millions de personnes ont adopté les enseignements basés sur le principe Authenticité-Bienveillance-Tolérance ainsi que sur cinq exercices doux, et ont constaté une amélioration de leur santé et de leur bien-être.

Jiang Zemin, ancien dirigeant du Parti communiste chinois (PCC), a perçu la popularité croissante de cette discipline spirituelle comme une menace pour l’idéologie athée du PCC et, le 20 juillet 1999, a émis un ordre interdisant cette méthode.

Au cours des vingt-trois dernières années, Minghui.org a confirmé la mort de milliers de pratiquants suite à la persécution. On pense que le nombre réel est beaucoup plus élevé. Beaucoup plus ont été emprisonnés et torturés en raison de leur croyance.

Il existe des preuves concrètes que le PCC organise le prélèvement des organes de pratiquants détenus, qui sont assassinés pour alimenter l’industrie de transplantations d’organes.

Sous la direction personnelle de Jiang, le PCC a créé le Bureau 610, une organisation de sécurité extralégale ayant le pouvoir d’outrepasser les systèmes policier et judiciaire et dont la seule fonction est d’orchestrer la persécution du Falun Dafa.

Tous les contenus publiés sur ce site sont protégés par les droits d’auteur de Minghui.org. Minghui produira des compilations de son contenu en ligne régulièrement et en des occasions spéciales.

Traduit de l’anglais