(Minghui.org) Le Falun Dafa est connu pour sa capacité à faire recouvrer la santé.

Un nouveau départ dans la vie après avoir obtenu Dafa

En janvier 2015, on m’a diagnostiqué de multiples tumeurs bénignes dans les deux reins. Elles étaient de la taille d’une balle de golf. On a constaté que ces grosses tumeurs avaient envahi mes reins. Des médecins spécialistes de trois hôpitaux différents m’ont conseillé de subir une opération.

« Cette maladie est très problématique », m’a-t-on dit. « Elles doivent être retirées chirurgicalement si elles continuent à se développer. » Après l’opération, j’ai demandé à mon médecin : « Quand est-ce que ça va guérir complètement ? Je n’aurai plus besoin de subir d’autres interventions chirurgicales, n’est-ce pas ? » Mon médecin a souri amèrement et a dit : « Nous devons continuer à couper jusqu’à ce qu’il n’y ait plus de croissance. » Incapable de voir une fin à mes souffrances, j’ai sombré dans la dépression.

Puis, en octobre 2015, j’ai subi une intervention chirurgicale pour traiter une thrombose veineuse grave dans mes membres inférieurs. Par la suite, je ne pouvais redresser le bas de mon dos ni bouger mes jambes. Ma collègue Qingmei est venue me rendre visite à l’hôpital et a été bouleversée en voyant mon état. « Xiang, apprends le Falun Dafa avec moi et libère-toi de cette souffrance. Après mon accident de voiture, il y a des années, les médecins ont dit que je serais confinée dans un fauteuil roulant pour le reste de ma vie. Mais, j’ai retrouvé la capacité de marcher après avoir commencé à pratiquer le Falun Dafa. Tant que tu récites “Falun Dafa est bon. Authenticité-Bienveillance-Tolérance est bon”, le Maître de Dafa prendra soin de toi et te redonnera la santé. »

Les mots de Qingmei étaient comme un rayon d’espoir dans ces heures de désespoir. Je lui ai dit : « Qingmei, si le Maître du Falun Dafa peut me rendre la santé, je vais le pratiquer. » Ravie, Qingmei a déclaré qu’elle m’accueillerait chez elle après ma sortie de l’hôpital, afin que je puisse commencer à cultiver. Peu après sa visite, le médecin a approuvé ma sortie.

Je ne pouvais toujours pas redresser le bas de mon dos. Mes jambes étaient encore faibles, et je ne pouvais marcher qu’à un rythme lent. Cependant, Qingmei connaissait la vérité sur Dafa, elle est donc restée calme et s’est arrangée pour que je reste chez elle pendant une semaine.

Chez Qingmei, nous avons écouté les conférences du Maître et regardé quotidiennement la vidéo d’instruction des exercices du Maître. Tout en écoutant les conférences du Maître, je pouvais sentir le Falun dans mon abdomen inférieur tourner neuf fois dans le sens des aiguilles d’une montre, puis dans le sens inverse. Qingmei m’a enseigné les exercices et, chaque jour, je m’entraînais jusqu’à ce que mon visage soit couvert de sueur. En pratiquant la troisième série d’exercices, « Pénétrer les deux pôles cosmiques », j’ai senti le qi circuler vers l’extérieur de mon corps, produisant une sensation confortable.

À la fin de la semaine, j’ai obtenu un exemplaire du Zhuan Falun, le livre principal du Falun Dafa, et je suis rentrée chez moi.

Cultiver assidûment et valider le Fa

C’est à ce moment-là que je suis devenue une pratiquante de Dafa. J’étudiais quatre conférences du Zhuan Falun chaque jour et je faisais les exercices matin et soir. Je me suis rétablie de mes maladies chroniques, notamment d’une maladie coronarienne, de l’hypertension artérielle, du diabète, de tumeurs bénignes aux reins et d’une thrombose veineuse. J’étais ravie d’avoir retrouvé ma santé et j’abordais chaque jour avec un cœur joyeux et léger. Même mes parents et mes amis proches ont remarqué que j’avais changé en mieux.

Avant de cultiver le Falun Dafa, j’étais une personne têtue et coléreuse. Chaque fois que j’ouvrais la bouche, c’était pour gronder les autres. Je traitais tout le monde sèchement et j’étais considérée par tous comme la quintessence de la femme forte. Mes proches, jeunes et vieux, craignaient mon caractère et essayaient de ne pas me provoquer. En tant que chef de service dans mon unité de travail, je travaillais consciencieusement et possédais de bonnes capacités. Lorsque mes subordonnés commettaient une erreur, je les grondais sévèrement tout en m’efforçant de résoudre le problème. Même mes supérieurs essayaient de s’enfuir dès qu’ils me voyaient.

Après avoir commencé à cultiver dans Dafa, j’ai essayé de vivre selon le principe Authenticité-Bienveillance-Tolérance. Je me suis débarrassée de mon mauvais caractère, et surtout de mon habitude à gronder les gens. Par conséquent, quel que soit le conflit que je rencontrais, je ne déversais pas ma colère sur les autres, mais je cherchais d’abord en moi-même. Si le problème était dû à une erreur de ma part, j’admettais mon erreur et je m’excusais.

Ayant été témoin de l’amélioration de ma santé et de mon changement d’humeur, toute ma famille a soutenu ma décision de cultiver. Lorsque j’ai clarifié la vérité sur la persécution de Dafa, mes amis et mes parents ont accepté mes paroles sans hésiter, et ont démissionné du Parti communiste chinois (PCC) et de ses organisations pour la jeunesse. Ils m’ont dit que le fait d’être témoin de mes changements, en particulier la façon dont j’avais cessé de gronder les autres, a suffi à les convaincre que le Falun Dafa était très bon.

Mon jeune frère a récemment subi une opération pour traiter un cancer des intestins. Il a perdu beaucoup de poids et j’avais de la peine en voyant son état. J’ai partagé avec lui mon expérience de la cultivation. En plus des améliorations évidentes de ma santé et de mon caractère, mon frère a été convaincu et a commencé à étudier le Falun Dafa lui aussi.

La croyance face aux tribulations

J’avais l’habitude de m’endormir avant de pouvoir émettre la pensée droite à minuit. Une nuit, alors que je m’endormais, j’ai entendu quelqu’un appeler mon nom. J’ai ouvert les yeux et j’ai vu qu’il était exactement cinq minutes avant minuit. Le Maître m’avait réveillée pour que je puisse émettre la pensée droite. Depuis lors, je m’assure d’émettre la pensée droite tous les jours à minuit.

Peu de temps après avoir commencé à apprendre le Falun Dafa, j’ai eu de la fièvre et une faiblesse générale. Par coïncidence, le jour suivant était la veille du Nouvel An chinois, le jour où mes enfants rentraient à la maison pour notre réunion de famille. Je savais qu’il n’y avait rien à craindre puisque le Maître purifiait mon corps. Cependant, les gens ordinaires ne comprendraient pas le concept d’élimination du karma, et je ne voulais pas discréditer Dafa. Finalement, j’ai placé ma confiance dans le Maître. J’ai étudié le Fa avec diligence, fait les exercices et émis la pensée droite malgré mon inconfort. Mes symptômes ont disparu le lendemain matin. En voyant mon moral et mon endurance inépuisable, mon fils s’est joyeusement exclamé : « Falun Dafa est incroyable ! »

Une fois, ma sœur m’a invitée à assister à une séance de massage avec elle. Avant de commencer à cultiver le Falun Dafa, ma sœur et moi allions fréquemment nous faire masser, considérant cela comme une activité agréable qui aidait le corps à se détendre. Ainsi, je n’y ai pas réfléchi et je suis allée me faire masser. En rentrant chez moi après le massage, une douleur aiguë et soudaine dans les jambes m’a arrêtée net. Ce n’est qu’alors que je me suis souvenue que les pratiquants de Dafa ne devaient pas rechercher le confort et le plaisir comme les gens ordinaires. En fait, les massages des gens ordinaires pouvaient aussi être considérés comme une forme de guérison. Avec cela, n’étais-je pas en train de m’attirer des ennuis ?

Endurant la douleur, j’ai lentement marché vers l’arrêt de bus tout en regardant à l’intérieur. « Maître, je ne me suis pas considérée comme une pratiquante. Je n’aurais pas dû aller me faire masser ni rechercher le confort et le plaisir. Ces concepts et principes formés par les humains ordinaires devraient être abandonnés par les pratiquants. Le Maître a purifié mon corps, je n’ai donc pas besoin d’un massage. J’aurais dû croire au Maître et au Fa. Votre disciple a eu tort. » En arrivant à l’arrêt de bus, mes jambes avaient cessé de me faire mal, et tout était redevenu normal.

Je ne cultive pas depuis longtemps. Cependant, tant que je crois complètement au Maître et au Fa, rien ne peut arrêter mes progrès.

Tous les contenus publiés sur ce site sont protégés par les droits d’auteur de Minghui.org. Minghui produira des compilations de son contenu en ligne régulièrement et en des occasions spéciales.

Traduit de l’anglais