Site web Minghui	Version française de Minghui.org Chinese Minghui Autres langues Livres du Falun Dafa Téléchargement gratuit Achat

  • Choisir une date
  • Contacter l'éditeur
 

Centre de données de Minghui.org

La fausse histoire des auto-immolations sur la place Tiananmen

L'Appel pacifique du 25 avril 1999
Révéler les crimes de prélèvements d'organes sur les pratiquants de Falun Gong
1400 décès présumés

pratiquants persécutés à mort

291,703,252 personnes ont démissionné du PCC
Vœux adressés à Maître Li Hongzhi
Journée mondiale du Falun Dafa
Articles avec commentaires du Maître
Mon Maître
Traduire Jiang Zemin en justice
Sortir de l’état humain
  [Plus ...]
Minghui international - Édition spéciale 2017 (version française)
Minghui international - Édition spéciale 2015 (version française)
Minghui international - Édition spéciale 2014 (version française)
Minghui international - Édition spéciale 2013 (version française)
Minghui international - Édition spéciale 2012 (toutes les versions)
Page d'accueil > Articles avec commentaires du Maître


Ne pas considérer les projets de travail de la rectification de la loi séparément, "la grande voie est sans forme", l'ensemble est toujours là (avec commentaire du Maître)

 

 

Bien Parlé. Les disciples de Dafa sont un ensemble, tout ce que fait [cet ensemble] pendant la rectification de la loi je l’approuve comme positif, vous êtes tous en train de faire ce que les disciples de Dafa doivent faire. Les différentes approches sont tout simplement les moyens dont la Loi partage organiquement les tâches s’harmonisant au cours du fonctionnement, quant à la puissance de la Loi c'est une manifestation de l'ensemble.

 

Li Hongzhi

Le 16 février 2003

 

 

(Minghui.org) Récemment, les pratiquants ont échangé davantage sur les problèmes de procès contre les individus responsables des crimes commis envers le Falun Gong. Nous avons constaté que chaque pensée de chaque pratiquant joue un rôle décisif, à condition d’être un disciple de la rectification de la loi, on est mis à l'épreuve en tant qu'ensemble. Nous nous sommes alors demandés, pourquoi y a-t-il une telle particularité concernant les procès ? Après avoir échangé avec des pratiquants, tout d’un coup nous avons compris qu'en fait ce n'est pas uniquement pour le cas des procès, il en va de même pour chaque projet, seulement pour un procès, le juste ou le faux ont un résultat plus évident : on gagne ou  on perd, et la forme apparente de persécution en est plus frappante.

 

En réalité il n'y a que nous qui entre nous distinguons les projets, mais la perversité ne nous traite pas différemment selon nos projets. A chaque projet, c'est l'ensemble qui est mis à l'épreuve, le succès ou la défaite de chaque projet manifeste l'attitude de l'ensemble vis à vis de ce projet. Si nous considérons le travail de médias comme l’affaire du groupe médias, alors, ce qui se reflète dans la société humaine, c'est qu'il n'y a pas de résultat au niveau des médias, qu’il y a très peu de médias qui viennent à nos conférences de presse. Si nous considérons que le travail de Télévision est une affaire du groupe de télévision, au niveau humain, nos émissions ne peuvent pas non plus jouer le rôle de clarifier la vérité, ou personne ne les regarde. Si nous considérons la clarification de la vérité envers les chinois comme une affaire du groupe de pratiquants qui envoient des fax ou dialoguent avec eux par Internet ou par téléphone, alors ce qui se manifeste au niveau humain, c'est une difficulté à franchir le blocus. Si nous considérons l'émission de pensées droites devant l'ambassade de Chine comme une sorte de service ou de garde ou comme l’affaire des autres, ce qui se manifeste au niveau humain, ce sont probablement des problèmes et des interférences.

 

Lorsque nous tous considérons les choses en dehors de notre projet comme l’affaire des autres, nous divisons nous-mêmes artificiellement notre ensemble en petits morceaux, nous affaiblissons un puissant ensemble en forces dispersées, au moment où nous avons des opinions différentes, nous affaiblissons mutuellement nos forces.

 

Si nous divisons les affaires d'apporter le salut aux êtres en des projets différents, c'est dans le but de faciliter notre travail, mais pas dans l’intention de créer des cloisons. Nous devons être un ensemble, et à tout moment nous pouvons être un ensemble, c'est en fait l'état correct. A cause de notre niveau dans le Xiulian nous avons différentes compréhensions sur les principes de Loi, mais cela ne doit pas nous affaiblir mutuellement, au contraire, nous devons marcher dans le même sens et nous devons nous soutenir mutuellement. Nous devons faire attention à chaque chose comme à nos propres affaires, nous devons avoir pour chaque chose une compréhension claire, être le plus clair possible sur les principes de Loi, sans nous cloisonner de l'ensemble. Seulement ainsi, nous pouvons suivre au mieux le processus de la rectification de la loi. Sinon, sans même que la perversité nous scissionne, nous nous sommes déjà nous-mêmes séparés en petits morceaux, n'est ce pas une énorme faille ! Nous devons aussi accorder de l'importance à l'étude de la Loi, il ne faut pas, étant très occupé, négliger la lecture de la Loi. Nos pensées droites, nos comportements droits,  proviennent tous de la Loi, la perversité fait tout ce qu'elle peut pour que nous soyons affairés sans avoir le temps d'étudier la Loi, afin que nous nous éloignions nous-mêmes de la Loi. En Chine continentale, la persécution de la perversité fait que les disciples de Dafa sous la forte pression ne peuvent plus étudier la Loi et ainsi s'écartent de la Loi ; en dehors de la Chine, elle nous rend affairés, occupés, il semble que nous soyons tellement occupés que nous n'avons plus de temps de lire la Loi, certains pratiquants n’ayant pas leur Zhu Yishi (conscience principale) fort, sont interférés de sorte qu'ils n'arrivent pas à lire, nous choisissons ainsi nous-mêmes d’accepter la persécution mais sans le savoir.

 

Nous nous trouvons au dernier moment de la rectification de la loi, il faut absolument que nous nous harmonisions et nous complétions mutuellement, que nous formions un ensemble sans faille. Car tout l'univers est harmonie sans défaut, il est composé de particules qui se conforment au caractère de Dafa ; si on en ajoute un qui ne soit pas pur, alors l'univers ne sera pas pur, or, cela n'est pas permis pour ce nouvel univers, donc nous devons avoir une sérieuse exigence envers nous-mêmes. Chaque projet de travail de la rectification de la loi est la responsabilité des disciples de la rectification de la loi, même si nous n'y participons pas, nous devons le considérer avec la pensée droite, de sorte que la force ne soit pas neutralisée.

 

"Ses affaires sont vos affaires, vos affaires sont ses affaires." (<<Enseignement de la Loi à la conférence de la Loi de Washington DC en 2002>>) Il ne s'agit pas de la sollicitude mutuelle ou de la solidarité au niveau humain, cela doit être une attitude de responsabilité vis à vis de la Loi et une exigence essentielle pour nous qui sommes les vies positives qui devons prendre la responsabilité envers tous les facteurs positifs dans l'univers.

 

Comme ce que j'ai dit est limité par mon niveau, veuillez, mes compagnons en cultivation, corriger mes insuffisances avec compassion.

 

(Ecrit par Qingfeng, pratiquant d’Amérique du Nord)

 

 

 

Version chinoise : http://www.minghui.org/mh/articles/2003/2/16/44568.html

Version anglaise : http://www.clearwisdom.net/emh/articles/2003/2/17/32250.html