Site web Minghui	Version française de Minghui.org Chinese Minghui Autres langues Livres du Falun Dafa Téléchargement gratuit Achat

  • Choisir une date
  • Contacter l'éditeur
 

Centre de données de Minghui.org

La fausse histoire des auto-immolations sur la place Tiananmen

L'Appel pacifique du 25 avril 1999
Révéler les crimes de prélèvements d'organes sur les pratiquants de Falun Gong
1400 décès présumés

pratiquants persécutés à mort

322,112,097 personnes ont démissionné du PCC
Vœux adressés à Maître Li Hongzhi
Journée mondiale du Falun Dafa
Articles avec commentaires du Maître
Mon Maître
Traduire Jiang Zemin en justice
Sortir de l’état humain
  [Plus ...]
Minghui international - Édition spéciale 2018 (version française)
Minghui international - Édition spéciale 2017 (version française)
Minghui international - Édition spéciale 2015 (version française)
Minghui international - Édition spéciale 2014 (version française)
Minghui international - Édition spéciale 2013 (version française)
Minghui international - Édition spéciale 2012 (toutes les versions)
Page d'accueil > Cas de décès


Au moins 85 pratiquants torturés à mort dans la Ville de Weifang durant les six dernières années

(Minghui.org)


Jiang Zemin et le Parti communiste chinois ont coopéré pour appliquer leur politique de génocide contre les pratiquants de Falun Gong qui persistent paisiblement dans leur croyance dans l’ « Authenticité Bienveillance Patience ». Ils ont accompli ceci en utilisant la machine du gouvernement totalitaire, la police et les médias. En six ans entre le 20 juillet 1999 et le 20 juillet 2005, le PCC, en violation de la Constitution chinoise et en enfreignant de nombreuses lois, ont surveillé, kidnappé, détenu, torturé, lavé le cerveau des pratiquants de Falun Gong et ont envoyé un grand nombre d'entre eux aux camps de travaux forcés et dans les prisons. Selon le site Web de Clearwisdom (aussi connu comme VraieSagesse), le nombre vérifié de décès par torture des pratiquants de Falun Gong est 2711. Au moins 85 pratiquants de Falun Gong de la ville de Weifang ont été torturés à mort.

Les individus suivant sont parmi ces 85 pratiquants :

Trente trois pratiquants de la région municipale de la ville de Weifang: Mme Chen Zixiu, 59 ans; M. Wang Peiseng, 68; M. Yang Weidong, 54 ans; Mme Zhou Chunmei, 62; Mme Sun Xiaobai, 36 ans; M. Xuan Chengxi, 61; M. Zhang Zhiyou, 45 ans; Mme Gao Shuhua, dans la quarantaine; Mme Lou Aiqing, 34; Mme Xu Bing, 33 ans, Mme Wang Aijuan, 43; Mme Cao Guifen, 61 ans; M. Han Zhaohui, 65; M. Guo Huiming, 72 ans; Mme Cui Zhimin, 66; Mme Li Fang, environ 57 ans ; Mme Liang Yunxia, 48; Mme Liu Guixiang, 59 ans; M. Liu Jialiang, 60; M. Wang, 65 ans; M. Hao Shouzhong, dans les 70ans; Mme Chen Ruixue, 70 ans; Ms. Zhen Yixia, 36; Mme Li Yinping, 37 ans; M. Mou Naiwu, 41; Mme Guo Ping, 27 ans; Mme Du Ruizhen, 62; M. Wang Xincan, 64 ans; M. Wang Yixin, 67; M. Meng Qingxi, dans la quarantaine; Mme Wu Jingxia, 29; Mme Yang Huirong, 59 ans; Mme Liu Qiying, 60.

Dix-sept pratiquants de la ville Anqiu: Mme Su Baolan, 35 ans; Mme Guo Ruixue, dans les 60 ans; M. Niu Xigong, environ 38 ans; Mme Cao Guiying, 66 ans; M. Song Xishan, 67; Mme Song Jinfang, 36 ans; Wang Shiyun, la belle-mère, dans les 80; M. Sun Zhongren, 90; Mme Li Chunhong, 71 ans; M. Zhang Guanglin, 68; Mme Wang Lanfen, 62 ans; M. Zhou Chengsen, 72; M. Zhang Hua, 76 ans; Mme Ji Xiulan, 45; M. Zhou Baisheng, 35 ans; Mme Zhou Shurong, 58; Mme Wang Zuoying, environ 33 ans.

Douze pratiquants de la ville de Changyi: M. Liu Shuchun, environ 38 ans; Mme Zhang Xiangxia, 35; M. Wang Shuying, 73 ans; Liu Weihe, 62; Mme Yu Guizhen, 66 ans; M. Zhang Baiyong, 42; Mme Yang Quanming, 67 ans; Mme Yu Zhihua, 67; Mme Liu Jianmin, dans les 60 ans; M. Wang Youling, 90 ans; M. Wang Rucheng; Mme Li Huiling, 39 ans.

Neuf pratiquants vivant dans la ville de Zhucheng: Mme. Yang Guizhen, dans les 40 ans; Mme Ma Yanfang, dans la trentaine; Mme Li Xianglan, 49 ans; M. Wang Jihua, 30; M. Li Hai, 70 ans; Mme Ma Yuying, 60; M. Huang Anwen; Mme Ma Guixiang; M. Li Haishan, 61 ans.

Sept pratiquants de la ville de Shouguang: M. Li Huixi, 40 ans; M. Liu Zengqiang, 22; Mme Wang Lanxiang, 60 ans; Mme Li Guojun, 37; M. Li Guangdong, 65 ans; M. Jiang Yimin, 60; M. Qi Zhanshan, 73 ans.

Quatre pratiquants du Comté de Changle: Mme Wang Xiujuan, dans la trentaine; Mme Zhao Fenghua, environ 53 ans; M. Sun Jianqiu, dans la quarantaine; M. Song Bingren, 69

Une pratiquante de la ville de Qingzhou: Mme Zhen Fangying, 54

Un pratiquant de la ville de Gaomi: M. Wang Wuke, 26

Une pratiquante de la ville de Linqu: Mme Yi Guangde, 51

Parmi les 85 pratiquants torturés à mort dans la ville de Weifang, le plus vieux, M. Sun Zhongren de la ville d'Anqiu, avait 90 ans et le plus jeune, M. Liu Zengqiang, qui a été inscrit au département de littérature chinoise de l'université d’éducation de Weifang, avait 22 ans. Ils ont été maltraités et tués parce qu'ils ont persisté dans leur croyance.

Mme Chen Zixiu était la première pratiquante de Falun Gong torturée à mort dans la ville de Weifang. Elle avait 59 ans et habitait à Xujiaxiaozhuang, Beiguan, région de Weicheng. L'après-midi du 17 février de l’an 2000, elle a été enlevée à la station de train de Weifang en route pour valider Dafa à Pékin. Elle a été détenue au Comité de rue de Chengguan dans le district de Weicheng. À 9h:00, le 21 février 2000, Mme Chen Zixiu a été battue à mort par des meurtriers au Comité de rue de Chengguan. Après que sa mort ait été exposée, sa fille Zhang Xueling a été illégalement envoyée aux travaux forcés.

La pratiquante Mme Su Baolan a été torturée à mort et sa famille a été kidnappée et envoyée aux travaux forcés. Mme Su avait 35 ans et vivait à Shirenpo, municipalité de Shidui, ville d'Anqiu. En octobre 1999, Mme Su et ses parents, deux soeurs et son neveu de cinq ans sont allés à Pékin pour valider Dafa. Ils ont été kidnappés et détenus. Mme Su a quitté la maison pour éviter davantage de persécution. Elle est retournée à la maison au mois d’octobre 2001 et a été enlevée par policiers du commissariat de ville de Shidui et du bureau 610 de la ville d'Anqiu. Elle a été envoyée à la classe de lavage de cerveau du bureau 610 de la ville d'Anqiu. Au début du mois de novembre 2001, on a retrouvé le corps de Mme Su dans un réservoir du village de Sanhe, municipalité de Songguantuan dans la ville d'Anqiu.

Au mois d’octobre de l’an 2000, le père de Mme Su Baolan et sa deuxième plus jeune soeur ont été illégalement condamnés à trois ans de travaux forcés, la mère et la sœur cadette ont dues s’exiler. Le père de Su Baolan et sa deuxième plus jeune soeur ont été libérés vers la fin de 2003. Après être retournés à la maison, sa deuxième soeur a renoncé à la pratique de Dafa par crainte. Cependant, les persécuteurs n'ont pas abandonné leur persécution. Le 15 mars 2005, les policiers de la ville d'Anqiu ont pillé les maisons des parents de Su Baolan et de ses deux soeurs. Ils ont également kidnappé ses parents et sa plus jeune soeur. Le père de Su Baolan a été emprisonné au centre de détention de ville d'Anqiu pendant un mois et condamné à une amende de 2.000 yuans avant sa libération. La soeur cadette de Su Baolan fut détenue au même centre de détention pendant un mois et condamnée à une amende de 10.000 yuans. Elle a alors été envoyée à un camp de travaux forcés. Les policiers d'Anqui ont alors extorqué plus de 40.000 yuans à la soeur cadette de Su Baolan.

Le pratiquant, M. Liu Shuchun, a été enlevé et envoyé au camp de travaux forcés de Changle, où il est mort suite à une heure de torture. M. Liu Shuchun était âgé d’environ 38 ans et était un fermier dans le village de Sandazhang, municipalité de Songzhuang, ville de Changyi à Weifang. Le 3 janvier 2001, M. Liu a été arrêté et envoyé au groupe 2, de la Division 2 du camp de travaux forcés de Changle à Weifang. Han Huiyue, le chef du groupe 2; Zhu Weile, chef adjoint de la division 2 et d'autres persécuteurs ont ordonné aux détenus Liu Chunxiang, Zhang Jintao, Niu Zhongxin, Tian Weixiang, et Liu Xuetian de le torturer brutalement. M. Liu a persisté dans sa croyance et a refusé de suivre leurs ordres. Les détenus l'ont fouetté avec une ceinture triangulaire pendant une heure, un détenu l’a frappé à la tête avec un tabouret dur et l’a tué sur le coup.

Le principe céleste que le bien et le mal seront remboursés, et en conséquence ce principe ne changera jamais. Il y a eu beaucoup d'exemples de persécuteurs et de policiers qui ont reçu des châtiments. Après sa libération du camp de travail, Zhang Jintao, le détenu qui a assassiné le pratiquant, M. Liu Shuchun, ait été écrasé par une voiture et son corps a été coupé en deux. Les gens peuvent donc voir que le PCC compte sur les mensonges et la calomnie pour persécuter le Falun Gong.

Nous rendons hommages avec le plus grand de nos respects, aux 2.711 pratiquants de Falun Gong qui ont été torturés à mort tout en persistant dans la vérité!

Nous rendons hommage avec le plus grand de nos respects aux 85 pratiquants de Falun Gong de la ville de Weifang, qui ont été torturés à mort tout en persistant dans la vérité!

Le 22 juillet 2005

Version chinoise disponible à : http://minghui.org/mh/articles/2005/7/25/106883.html

Traduit de l’anglais au Canada le 16 aout 2005

Version anglaise  disponible à : http://www.clearwisdom.net/emh/articles/2005/8/16/63981.html