Site web Minghui	Version française de Minghui.org Chinese Minghui Autres langues Livres du Falun Dafa Téléchargement gratuit Achat

  • Choisir une date
  • Contacter l'éditeur
 

Centre de données de Minghui.org

La fausse histoire des auto-immolations sur la place Tiananmen

L'Appel pacifique du 25 avril 1999
Révéler les crimes de prélèvements d'organes sur les pratiquants de Falun Gong
1400 décès présumés

pratiquants persécutés à mort

279,178,698 personnes ont démissionné du PCC
Vœux adressés à Maître Li Hongzhi
Journée mondiale du Falun Dafa
Articles avec commentaires du Maître
Mon Maître
Traduire Jiang Zemin en justice
Sortir de l’état humain
  [Plus ...]
Minghui international - Édition spéciale 2017 (version française)
Minghui international - Édition spéciale 2015 (version française)
Minghui international - Édition spéciale 2014 (version française)
Minghui international - Édition spéciale 2013 (version française)
Minghui international - Édition spéciale 2012 (toutes les versions)
Page d'accueil > Tribune libre


Le 25/04 et la rue Changan: Un événement important dans une rue importante

[Site Clartés et Sagesse]

Le 25 avril 1999, dix mille pratiquants de Falun Gong sont allés au bureau des Appels d'État rue Fuyou et, lancé un appel pacifique au nom du Falun Gong, demandant la libération des pratiquants arrêtés, le droit de publier des livres en lien avec le Falun Gong, et le droit pour les pratiquants de Falun Gong de pratiquer librement et sans perturbation. Le "25/04" a marqué un événement important dans l'histoire chinoise, et cela est arrivé à un endroit important de Chine continentale.


Les pratiquants rue Changan

En Février 1999, trois jours après le Nouvel An, je suis allé au quartier de Haidian en passant par la rue Changan. La rue fait environ 5 km, et tout du long, j'ai pu voir des groupes de personnes bien alignées pour effectuer les exercices et tenir des bannières de Falun Dafa. Je me souviens encore de ce jour comme si c'était hier, non en raison du grand nombre de personnes, mais à cause du champ d’énergie solennel. J'avais du mal à gagner ma vie et je devais me lever tôt, mais les pratiquants de Falun Gong allaient et venaient librement, et ils se levaient tôt, de bon cœur,pour faire les exercices matinaux. Il n'y avait aucune règle forcée ni l'impulsion de rechercher des bénéfices. La différence d'état spirituel était claire.

La rue Changan est l'une des rues les plus importantes en Chine. Certains Chinois croient que c'est «la rue numéro du Pays céleste." La rue Changan a été construite durant la dynastie Ming, en même temps que le palais a été construit, et elle a été nommée Changan par la dynastie Tang, ce qui signifie « paix durable et sécurité."

La culture chinoise de 'cultivation' est ancienne et bien établie. Les pratiquants de Falun Gong appliquent le principe Vérité-Compassion-Tolérance visant à retourner à leur être originel, il était donc approprié pour eux de pratiquer dans la rue Changan pour promouvoir la culture traditionnelle chinoise.

Le 25/04 et Zhongnanhai

Le mur Est de Zhongnanhai fait la connexion avec la Cité Interdite. A l'extérieur de son mur Ouest se trouve la rue Fuyou, qui s'entrecroise avec la rue Wenjin sur le côté nord de Zhongnanhai. Sur le côté sud, les rues Fuyou et Changan se croisent. Le Bureau des Appels d'État est située rue Fuyou, mais n'a pas d'adresse spécifique. L'entrée principale de Zhongnanhai, Xinhuamen, est située sur le coté ouest de la rue Changan, où les mots «Servir le peuple» sont gravés dans le mur.

En ré-examinant CCTV et d'autres photos, on peut voir que le mur derrière les pratiquants n'était pas Zhongnanhai - qui était en face d’eux. Le 25 avril 1999, il n'y avait personne près de Xinhuamen, l'entrée de Zhongnanhai. Les pratiquants étaient concentrés dans les rues Fuyou et Changan ouest.


Le siège «de Zhongnanhai" est un total mensonge, répandu afin de tromper ceux qui n'y étaient pas. Assiéger un lieu, c'est l'entourer de tous les côtés, pourtant l'entrée principale était clairement ouverte, et il n'y avait ni siège ni attaque. Le Premier ministre Zhu Rongji a rencontré les représentants ce jour-là, et la police discutait tranquillement à proximité. Avec une telle confiance mutuelle , où était l'attaque?


Zhongnanhai, c’est là où le Conseil d'Etat est situé. Une affaire impliquant 100 millions de pratiquants est une question nationale, il était donc parfaitement justifié que le Conseil d'État résolve le problème. Les pratiquants de Falun Gong revendiquaient pacifiquement leurs droits sans cris ni violence, en utilisant uniquement la compassion sereine d'un pratiquant pour résoudre le problème. Ne l’ont-t-ils pas fait pour la paix à long terme et la sécurité de la nation?

La persécution a causé des souffrances à la nation et ses citoyens

L'appel du 25/04 a été une chance donnée au PCC de faire un choix entre le dialogue pacifique et la persécution politique. Le PCC a choisi la persécution, ce qui a non seulement provoqué l’effondrement total de la moralité de la nation, mais aussi affecté la société tout entière, en nuisant à tous les citoyens chinois. Le PCC a essayé de son mieux de prétendre qu'il ne cherche qu’à établir une «société harmonieuse», en trompant les gens et leur faisant croire que la politique de fermeté maintiendrait la société stable et la croissance de l'économie, mais la réalité en est tout le contraire.


Récemment, la Société de recherche de l'Université Tsinghua a signalé que même si le budget de la Sécurité publique a atteint 75 milliards de dollars, approchant le budget militaire, les conflits n'ont cessé d'augmenter, et la société a sombré dans le cercle vicieux de "plus on veut maintenir la stabilité, moins stable, elle devient. " La cause profonde est que le gouvernement actuel politise les conflits avec les citoyens, dont certains sont relatifs aux avantages de base et aux droits fondamentaux, et il a brutalement réprimé et persécuté ces gens.


Le rapport indique: "Les données de recherche montrent clairement que la cause de tant de conflits est le manque de communication et d'expression en faveur de celui qui détient un avantage. Si nous ne résolvons pas le problème fondamental du déséquilibre des avantages et de l'équité dans la société, et que nous persécutons et réprimons les personnes qui ont de droit des avantages au nom de la stabilité, cela ne fera qu'augmenter les problèmes, les conflits dégénèreront, et cela provoquera davantage d'instabilité dans la société. "

À l'heure actuelle, le PCC a perdu la confiance du peuple et se dirige vers l'extermination. Ceci est le résultat direct de sa décision de persécuter le Falun Gong après l'appel du 25/04.

Traduit de l’anglais en France

Version anglaise : http://www.clearwisdom.net/html/articles/2010/5/7/116732.html

Version chinoise : http://www.minghui.org/mh/articles/2010/4/24/221991.html