Site web Minghui	Version française de Minghui.org Chinese Minghui Autres langues Livres du Falun Dafa Téléchargement gratuit Achat

  • Choisir une date
  • Contacter l'éditeur
 

Centre de données de Minghui.org

La fausse histoire des auto-immolations sur la place Tiananmen

L'Appel pacifique du 25 avril 1999
Révéler les crimes de prélèvements d'organes sur les pratiquants de Falun Gong
1400 décès présumés

pratiquants persécutés à mort

281,637,283 personnes ont démissionné du PCC
Vœux adressés à Maître Li Hongzhi
Journée mondiale du Falun Dafa
Articles avec commentaires du Maître
Mon Maître
Traduire Jiang Zemin en justice
Sortir de l’état humain
  [Plus ...]
Minghui international - Édition spéciale 2017 (version française)
Minghui international - Édition spéciale 2015 (version française)
Minghui international - Édition spéciale 2014 (version française)
Minghui international - Édition spéciale 2013 (version française)
Minghui international - Édition spéciale 2012 (toutes les versions)
Page d'accueil > Opinions


La fabrication par le PCC de 1400 cas décès dans le but de calomnier le Falun Gong


[Site Clartés et Sagesse]


Sommaire rapporté par un journaliste de Minghui



Afin d'alimenter la persécution du Falun Gong, le Parti communiste chinois (PCC) a inventé l'histoire de 1.400 cas de mortalité en juillet 1999, afin de calomnier le Falun Gong à l'échelle nationale à travers les médias contrôlés par le gouvernement. Il a trompé les gens qui ne connaissaient pas la vérité, ce qui a provoqué de l'incompréhension et de la haine envers le Falun Gong. D'où ces cas de 1400 morts proviennent-ils?


I. Fabrication


Le PCC a affirmé que le décès de quelques non-pratiquants étaient des pratiquants de Falun Gong morts. Par exemple, Wang Ku a déjà eu une hépatite de type B. Il a été diagnostiqué en 1984, et il est mort en 1998 à cause d'une cirrhose du foie. Apparemment, il n'y avait rien d'inhabituel dans ce cas, cependant, le régime de Jiang Zemin a menti en l'indiquant comme l'une des 1400 personnes qui sont supposément mortes à cause de la pratique du Falun Gong. Sa femme a déclaré: «La mort de mon mari a été publiée dans le journal pour attaquer le Falun Gong. Mon mari est mort d'une maladie du foie, et il n'avait rien à voir avec le Falun Gong parce qu'il n'a jamais pratiqué»(Voir l'article: My Husband Never Practiced Falun Gong, but He Was Listed As One of the 1,400 Examples)


Un autre exemple est «L'homme qui s'est pendu après un derrick.» Le PCC a dit qu'il s'était lui-même pendu à cause de la pratique du Falun Gong. En fait, il était un agriculteur d'une banlieue de la ville de Jilin, et a gagné sa vie en réparant des bicyclettes. Il n'avait pas fait la paperasse pour sa petite entreprise, et ses outils ont été emmenés par l'administration du marché. Il ne pouvait pas supporter les pressions de la vie, et s'est pendu. Tous les voisins savaient qu'il n'a jamais pratiqué le Falun Gong. Sa famille a prévu de poursuivre l'administration du marché, mais afin de diffamer le Falun Gong, le gouvernement local a accepté de leur donner une compensation si elle voulait prétendre qu'il était un pratiquant de Falun Gong. La police a volontairement affiché des livres de Falun Gong et deux bouteilles d'alcool près du cadavre quand ils ont pris des photos comme preuve. Parce qu'ils ne savaient pas que les véritables pratiquants de Falun Gong ne boivent pas d'alcool, le mensonge s'est effondré de lui-même. (Voir l'article: Des fonctionnaires corrompus du gisement de pétrole du nord de la Chine diffament le Falun Gong et persécutent les pratiquants)


II. Utiliser des malades mentaux pour diffamer le Falun Gong


1. Ma Jianmin


CCTV (China Central Television) a inventé l'histoire que «Ma Jianmin s'est ouvert le ventre pour chercher une roue de la loi.» Ma Jianmin et d'autres dans sa famille avaient des antécédents de problèmes psychiatriques. Parmi les «1400 cas de mort» fabriqués par le régime, ouvrir son propre ventre afin de chercher le Falun est celui qui incite le plus la haine des gens envers le Falun Gong. Ma Jianmin était un employé des champs pétroliers Huabei de Renqiu, province de Hebei. Sa famille, y compris lui-même, avait des antécédents de troubles mentaux. Il a pratiqué de nombreux types de Qigong. Lorsque le Falun Gong s'est étendu au champ pétrolifère Huabei, il a également essayé de Falun Gong, mais cela nécessite d'étudier la Loi et de cultiver l'esprit. Les pratiquants de Falun Gong doivent avoir une forte conscience principale, et doivent clairement savoir ce qu'ils font. C'est difficile pour les malades mentaux.


Un jour, Ma Jianmin était seul à la maison. Sa famille a vu du sang sur le plancher lors de son retour à son domicile, et sa famille l'a trouvé mort dans la salle de bain avec son ventre ouvert. Sa famille l'a signalé à la police. La police locale savait clairement qu'il était mort seul à la maison, et personne ne savait pourquoi il s'était ouvert le ventre. CCTV est venu pour faire un reportage de nouvelles. Un des fils de Ma Jianmin a déclaré à plusieurs reprises que la mort de Ma Jianmin n'avait rien à voir avec le Falun Gong, et il a refusé d'avoir quoi que ce soit avec le reportage. CCTV a cependant ignoré les faits et a produit une histoire frauduleuse «S'ouvrir le ventre pour chercher une roue de la loi.» (voir aussi: /news/1111/09/E59903_20050421_Fr.html)


2. Fu Yibin


Assis en tailleur devant une caméra de télévision, Fu Yibin a parlé avec enthousiasme. Un moment il a dit qu'il était désolé qu'une personne puisse être piquée par une aiguille, et le moment suivant, il a décrit comment il avait tué sa femme et son père, comme on dépèce un cochon ou qu'on coupe des légumes. Ce fut évidemment un cas d'un trouble mental, mais CCTV a affirmé que le meurtre avait été causé par sa pratique de Falun Gong. Les gens qui connaissaient Fu Yibin savaient tous qu'il était fou, depuis 1993, et qu'il a souvent couru dehors nu. Mentant que le crime de ce malade mental était le résultat de la pratique du Falun Gong était une fabrication complète de la part du PCC et une tentative vicieuse pour calomnier le Falun Gong. (voir aussi: /news/1111/09/E59903_20050421_Fr.html)


3. Wang Anshou


Wang Anshou, est un travailleur de l'usine de machines Taishan, dans la ville de Xingtai, province de Shandong, il a tué ses parents avec une bêche en raison d'une rechute d'un trouble mental. Le verdict de la Cour civile du peuple de la ville de Xingtai qui a été prononcé le 10 novembre 1999 stipule: «Il est de l'observation de la Cour que l'accusé avait souffert d'un trouble mental avant de se marier et avait essayé de cacher le fait. Après le mariage, le défendeur avait récidivé de sa maladie mentale à plusieurs reprises et qu'il avait depuis longtemps des problèmes à essayer de guérir ses troubles mentaux. Le défendeur a tué ses parents avec une pelle lors d'une rechute de sa maladie mentale ...» «La femme du prévenu a fermement demandé le divorce, qui est soutenu par le tribunal.» Le PCC a diffamé le Falun Gong en fabriquant que la tuerie de Wang était le résultat de la pratique du Falun Gong. (Voir aussi: Pourquoi Wang Anshou a-t-il tué ses parents? Le verdict de la Cour contredit la tentative de la bande de Jiang de blâmer le Falun Gong (photo))


Les enseignements du Falun Gong indiquent clairement que les patients gravement malades ou des malades mentaux, ne sont pas capable de pratiquer le Falun Gong, et le meurtre, y compris le suicide, est un péché. Il est bien connu que les malades mentaux n'ont pas une rationalité assez claire pendant les rechutes de leur trouble


III. Corruption d'une réduction de frais médicaux pour calomnier le Falun Gong


Le PCC a ordonné des quotas dans toute la Chine comme «tâches politiques» pour diffamer le Falun Gong. Certaines régions ont soudoyé les patients avec de l'argent, les incitant à calomnier le Falun Gong. Un exemple a été celui d'un homme handicapé, qui était bossu. Cette personne était Zhang Haiqing, et menait une vie très difficile. Il avait un magasin de gravure de sceau dans la ville de Panjin et il vivait à la campagne. Un jour, Zhang Haiqing est allé à l'hôpital Xiehe de Beijing pour demander un traitement pour ses vertèbres enflammées. Sa femme raconte l'histoire suivante:


Lorsque le couple est arrivé à l'hôpital, il y avait une très longue ligne à la fenêtre d'enregistrement. Pendant qu'ils attendaient, un journaliste de CCTV est entré et a dit aux gens qui étaient là: «Celui qui apparaîtrait sur CCTV pour calomnier le Falun Gong pourra s'inscrire en premier et recevra également un rabais de 50% sur ses frais médicaux» Puisque Zhang Haiqing était très inquiet d'obtenir un rendez-vous, il répéta au journaliste de télévision des paroles qui calomniaient le Falun Gong, et il a prétendu que le Falun Gong avait fait de lui un bossu. Il a pu s'enregistrer le premier, mais il n'a jamais obtenu le rabais que CCTV lui avait promis. Sa femme a déclaré que CCTV a menti, et toute la population locale sait que Zhang n'a jamais pratiqué le Falun Gong. (Voir l'article: Officials Fabricate Charges Against Falun Gong Practitioners in Panjin City, Liaoning Province)


Le fait est, que pratiquer le Falun Gong ne rendra pas quelqu'un bossu, au contraire, beaucoup de gens avec les maux de dos ont été guéris grâce à la pratique du Falun Gong. Dans cet article de Clartés et Sagesse «Grâce au Falun Dafa je suis devenu un homme en bonne santé avec un dos droit après avoir souffert d’être bossu pendant 20 ans», l'auteur est un ingénieur électricien, et après seulement deux mois et demi de pratique du Falun Gong, le fait d'avoir été bossu pendant plus de vingt ans a changé en une personne se tenant droite depuis.


Un autre exemple a été signalé dans l'article «In Only Three Days, My Hunched Back of Twenty Years Became Straight». Mme Wu Weiyu de la ville de Liuzho, en seulement trois jours de pratique du Falun Gong, a vu son dos courbé dans un angle de 90 degrés depuis plus de 20 ans se redresser. Elle l'a rapporté le 28 juillet 1999, deux journalistes du programme télévisé de la police et deux policiers de la localité de la ville de Liuzhou sont venus frapper à sa porte et lui ont demandé de nier le fait que la pratique du Falun Gong avait guéri son dos bossu. Elle a catégoriquement refusé.


IV. Les décès sous la persécution compris dans les «1400 cas de mortalité»


Mme Huang Xinjin était une enseignante employée par l'école élémentaire Xiyang du canton de Wuwei, province du Gansu. Parce qu'elle persistait à pratiquer le Falun Gong, la police a continué de la harceler, et son école l'a aussi licenciée et mis fin à son salaire. La police locale a enfermé Mme Huang dans un hôpital psychiatrique pendant plus de 20 jours, où elle a enduré des tortures inhumaines. De retour chez elle, elle a été placée en résidence surveillée et sa famille a été condamnée à la surveiller. Après deux semaines, sa famille a déclaré que Mme Huang était décédée après avoir sauté d'un immeuble. Son mari a rapporté cela à la police, et la télévision a reporté qu'elle avait un trouble mental dû à la pratique du Falun Gong. Son corps n'a pas été examiné avant d'être incinéré. Quels médicaments a-t-elle été forcée de prendre à l'hôpital psychiatrique? Pourquoi, exactement a-t-elle sauté du bâtiment? C'est encore sous enquête.


V. Ceux qui n'arrivent pas à suivre les principes du Falun Gong ne sont pas des pratiquants authentiques


Le PCC ne permet à aucun tiers d'enquêter sur les cas des 1400 présumés décès. Le PCC a servi en tant que demandeur, de juge et d'enquêteur / procureur aux termes de ces cas. Les pratiquants de Falun Gong n'avait aucune chance de parler, et le processus a lui-même prouvé combien de ces 1400 cas ne sont pas véridiques.


Bien sûr, nous ne nions pas que parmi ces 1400 cas, certaines personnes peuvent avoir pratiqué les exercices du Falun Gong à un certain moment, mais le Falun Gong est une pratique de haut niveau de la loi de Bouddha, et n'est pas spécifiquement pratiqué pour guérir les maladies. Les pratiquants doivent nécessairement améliorer leur xinxing selon les principes d'Authenticité-Compassion-Tolérance. Devenir une personne très vertueuse est le but principal de la pratique du Falun Gong, et se débarrasser de la maladie est un sous-produit naturel de la pratique. Néanmoins, le Falun Gong n'enseigne jamais que l'on ne pourra jamais mourir simplement parce quelqu'un pratique le Falun Gong. Les effets miraculeux du Falun Gong qui guérissent les maladies sont fréquemment observées, mais la condition est que l'on doit améliorer d'abord son esprit. Ceux qui n'ont pas réussi à atteindre les exigences du Falun Gong, et qui n'ont pas réussi à cultiver l'esprit ne sont pas des pratiquants de Falun Gong, et ne peuvent être purifiés physiquement.


Pour les gens ordinaires, la naissance, la vieillesse, la maladie et la mort sont le cycle de vie. Si un patient cancéreux meurt dans un hôpital, nous ne pouvons pas dire que l'hôpital l'a tué. Pour la même raison, si un patient en phase terminale pratiquait le Falun Gong, nous ne devrions pas blâmer le Falun Gong pour la cause de sa mort.


VI. «1,400 cas» prouvent actuellement que le Falun Gong est merveilleux


Mais supposons que ces 1400 cas soient vrais. Si les pratiquants de Falun Gong se comptaient entre 70.000.000 et 100.000.000 au total, ce que le PCC estimé au début de la persécution, et de 1992 à 1997, seulement 1400 décès ont été signalés - soit 200 par an, cela revient à moins de 0,0001% (1 sur de 10.000). Selon le l'annuaire du recensement de la Chine de 1996, de 1990 à 1996, le taux moyen de décès annuels en Chine a été 0.0066 (66 sur 10.000). Ce nombre à lui seul prouve que le Falun Gong a en effet, des effets miraculeux sur la santé des gens.



Traduit de l'anglais au Canada


Version anglaise: http://clearwisdom.net/html/articles/2011/10/10/128634.html
Version chinoise: http://www.minghui.org/mh/articles/2011/9/26/247177.html