Site web Minghui	Version française de Minghui.org Chinese Minghui Autres langues Livres du Falun Dafa Téléchargement gratuit Achat

  • Choisir une date
  • Contacter l'éditeur
 

Centre de données de Minghui.org

La fausse histoire des auto-immolations sur la place Tiananmen

L'Appel pacifique du 25 avril 1999
Révéler les crimes de prélèvements d'organes sur les pratiquants de Falun Gong
1400 décès présumés

pratiquants persécutés à mort

284,663,355 personnes ont démissionné du PCC
Vœux adressés à Maître Li Hongzhi
Journée mondiale du Falun Dafa
Articles avec commentaires du Maître
Mon Maître
Traduire Jiang Zemin en justice
Sortir de l’état humain
  [Plus ...]
Minghui international - Édition spéciale 2017 (version française)
Minghui international - Édition spéciale 2015 (version française)
Minghui international - Édition spéciale 2014 (version française)
Minghui international - Édition spéciale 2013 (version française)
Minghui international - Édition spéciale 2012 (toutes les versions)
Page d'accueil > Être témoin de l’histoire


Glorieux souvenirs d’avoir assisté à des conférences du Maître dans la ville de Jinzhou, province de Liaoning


[Site Clartés et Sagesse]



Par Ruyi, pratiquant de Chine continentale


Le 5 avril 1994, Maître est arrivé à Jinzhou, pour donner des conférences. J’ai eu la chance d’y assister puis de m’engager sur le chemin de la ‘cultivation.’



Exercices de groupe à Jinzhou, avant le début de la persécution en 1999.


1. Un Maître miséricordieux et un Dafa magnifique


Je n’étais à ce moment pas au courant que le Maître venait. Un ami m’a offert trois tickets de façon à ce que ma famille entière puisse venir. Mais mon épouse a refusé d’y aller, alors, j’ai pris seulement deux tickets. Puis, deux jours avant la conférence, un autre ami m’en a envoyé un autre. Finalement, les trois membres de ma famille ont assisté à la conférence. Nous avons réellement des relations prédestinées avec le Maître !


Dans la salle de classe, lorsque j’ai vu Maître pour la première fois, il m’a impressionné ; c’était un homme grand avec un visage coloré et un sourire bienveillant. Son attitude était ferme et polie; sa conférence était méthodique. Sa voix, forte et claire. Il n'avait pas de grandes notes de conférences, seulement un morceau de papier. Il a parlé pendant une heure et demie sans se répéter. J’ai eu l’impression que Maître n'est pas une personne ordinaire. Il a ouvert nos esprits avec un langage simple et des principes profonds.


Le troisième jour, un de mes amis est aussi venu à la conférence. Tenant mes mains, il m’a dit avec une attitude de respect : " As-tu remarqué que le Maître n’est pas une personne ordinaire ? Il est un grand Bouddha. Il y a aussi d’innombrables petits Bouddhas dans cette pièce. Falun Gong est véritablement un Gong avancé. " Entendant cela, j’ai encore plus chéri cette opportunité rare.


Lors de la conférence, un autre événement s’est produit. Un jour, avant la conférence, Maître a demandé à un homme mince, âgé, bossu à 90 degrés, de monter sur la tribune. Je l'ai vu marcher lentement et se tenir devant le Maître. Maître a fait un signe de la main à l'homme pour qu’il redresse son dos. Peu à peu, ce dernier s’est redressé jusqu'à se tenir debout. Tout de suite après ce miracle, l'homme est descendu gaiement de la tribune. Tout le monde a admiré la puissance miraculeuse du Maître.


Une autre fois, nous pratiquions le cinquième exercice (Renforcer les pouvoirs surnaturels). Mes yeux étaient fermés, mais je sentais que quelqu’un corrigeait les gestes de mon épouse, assise devant moi. Je n’ai pu m’empêcher d’ouvrir les yeux et vu que c’était le Maître. Il a expliqué à mon épouse que la position de la main devait être au même niveau que l’épaule, le bras et le dos de la main sont au même niveau et que la main ne devait pas tomber. En disant cela, Maître a placé la main de mon épouse dans la bonne position. Plus tard, je lui ai dit : " Tu es si chanceuse. Aujourd’hui, le Maître en personne, a corrigé tes gestes. "


2. Ma maladie persistante a disparu avec l’aide du Maître


Avant que je commence à cultiver dans Falun Gong, j’avais contracté une maladie de peau chronique et inflammatoire. Elle a duré pendant plus de 10 ans et tous mes traitements se sont avérés inefficaces. Elle s’est diffusée du sommet de ma tête à mes talons. A cause de la terrible irritation, ma chemise et mes sous-vêtements étaient tous les jours, pleins de sang. J’ai pris des tonnes de médicaments, sans effet. Au début de ma pratique, j’avais un fort attachement à ce que ma maladie soit guérie, ainsi, je n’ai pas connu de grandes améliorations. Plus tard, j’ai abandonné cet attachement. Inexplicablement, la maladie a disparu en une nuit. Tous mes amis et parents ont dit : " C’est inimaginable et surnaturel. " Puisque mon xinxing s’était amélioré, Maître a enlevé la maladie et elle n’est jamais réapparue.


Le 4 juillet 2007, à midi, j’ai soudain senti mon corps faible et ai eu envie de vomir. J’ai demandé une cuvette à mon épouse. Puis, j’ai commencé à vomir de grandes quantités de sang. Au début, le sang était sombre, et plus tard, il est devenu d’un rouge brillant. J’étais très calme. Le lendemain, mon petit-fils de trois ans a annoncé : " J’ai vu le Maître." Je lui ai demandé : "A quoi ressemble t-il ? " Il a répondu : " Il est grand, fort et il se trouve dans cette pièce. "Je lui ai demandé quels vêtements il portait. Il m’a répondu sérieusement. : " Une kasaya jaune. " J’ai réalisé que Maître était à mes cotés et me protégeait une fois de plus. Sans son aide, j’aurai pu mourir.


2. Selon mon expérience, chaque mot de Zhuan Falun est vrai


Le Zhuan Falun de Maître est véritablement un livre du ciel. Chaque mot est un fait. De nombreux compagnons de pratique ont vu que chaque caractère est un Bouddha et que chacun d’entre eux scintille. Peu après avoir débuté ma ‘cultivation’, alors que j’étais assis en méditation, la nuit, j’ai vu un grand œil devant mon œil gauche. Sa taille était prés de trois ou quatre fois la taille de mon œil. J’ai clairement distingué les sourcils, les cils et la pupille. Maître a enseigné dans Zhuan Falun.


    "Complètement absorbés dans leur pratique, ils voient soudain un œil immense devant eux et aussitôt la peur les saisit"


J’ai été témoin du fait que les paroles du Maître sont réelles et vraies.


Maître a dit aussi dans Zhuan Falun :


    "Il y a aussi un certain nombre de gens qui saisiront ce que je dis dans mes conférences avec un temps de retard, ils abandonneront alors leurs préoccupations et leur corps sera épuré. Alors que les autres se sentent déjà complètement soulagés, eux commenceront seulement à se débarrasser de leurs maladies et à se sentir mal. À chaque stage il y a des retardataires de ce genre qui ont un sens de l’éveil plus faible."


Je faisais partie des personnes qui avaient un temps de retard. Une fois que les conférences du Maître terminées, j’ai commencé à éliminer le karma. J’avais froid dans tout mon corps, puis ma température corporelle est montée 39,8 ° (103,64° F). J’ai récupéré le lendemain. Plus tard, j’ai éprouvé des symptômes de diarrhée et avais les muscles et les os douloureux. La douleur était si forte que je ne pouvais m’asseoir ou dormir. J’ai récupéré rapidement également cette fois-ci. Maître a purifié fondamentalement mon corps et nettoyé toutes les maladies. Tous les véritables disciples ont expérimenté ce genre de situation.


Maître m’a aussi aidé à me débarrasser de mon addiction obstinée au tabac. Auparavant, j’avais essayé de cessé de fumer plus de 20 fois, sans succès. Après avoir commencé à cultiver Falun Gong, j’ai décidé d’essayer à nouveau d’arrêter. J’ai persisté pendant une matinée, mais j’ai commencé à me sentir très mal. Je ne pouvais m’empêcher de chercher des mégots de cigarettes. J’en ai trouvé deux dans le cendrier et un sur le balcon. J’ai roulé le tabac dans les trois mégots avec du papier et je l’ai fumé. Dans l’après-midi, je n’ai pu trouver d’autres mégots, ainsi, j’ai décidé de descendre acheter un paquet. Immédiatement, des nuages de fumée ont semblé flotter dans ma direction, entrer dans mon nez, ma bouche et ma gorge. La fumée irritante me rendait très mal à l’aise. Depuis, dés que je pensais à fumer, un nuage de fumée blanche arrivait et entrait dans ma gorge. Peu après, j’ai pu réellement cesser de fumer. Pendant plus de dix ans, je n’ai jamais refumé. Maître a enseigné : " …si vous voulez vraiment cultiver et pratiquer, arrêtez dès maintenant de fumer, vous êtes assuré d’y parvenir. " (Zhuan Falun) Les paroles de Maître sont très efficaces. Sans l’aide du Maître, il était vraiment très difficile pour moi d’arrêter de fumer.

Je ne peux pas exprimer avec des mots ma gratitude pour le Maître.


Traduit de l’anglais en France


Version anglaise : http://www.clearwisdom.net/html/articles/2011/3/20/123917.html


Version chinoise : http://www.minghui.org/mh/articles/2011/3/2/参加师父锦州传功讲法班的美好回忆(图)-237047.html