Site web Minghui	Version française de Minghui.org Chinese Minghui Autres langues Livres du Falun Dafa Téléchargement gratuit Achat

  • Choisir une date
  • Contacter l'éditeur
 

Centre de données de Minghui.org

La fausse histoire des auto-immolations sur la place Tiananmen

L'Appel pacifique du 25 avril 1999
Révéler les crimes de prélèvements d'organes sur les pratiquants de Falun Gong
1400 décès présumés

pratiquants persécutés à mort

286,925,708 personnes ont démissionné du PCC
Vœux adressés à Maître Li Hongzhi
Journée mondiale du Falun Dafa
Articles avec commentaires du Maître
Mon Maître
Traduire Jiang Zemin en justice
Sortir de l’état humain
  [Plus ...]
Minghui international - Édition spéciale 2017 (version française)
Minghui international - Édition spéciale 2015 (version française)
Minghui international - Édition spéciale 2014 (version française)
Minghui international - Édition spéciale 2013 (version française)
Minghui international - Édition spéciale 2012 (toutes les versions)
Page d'accueil > Enquête sur les atrocités de prélèvement d’organes sur des pratiquants de Falun Gong perpétrées par le PCC


Les atrocités du prélèvement d'organes contre le Falun Gong—Indices d'enquête provenant de la ville de Guangzhou de Chine—Un rapport compréhensif


[Site Clartés et Sagesse]


Introduction


La ville de Guangzhou dans la province du Guangdong est l'une des méga-villes en Chine les plus développées économiquement. C'est également le centre de l'industrie chinoise des greffes d'organes. Ceci se traduit principalement de trois façons:


    plus d'hôpitaux à Guangzhou pratiquent la transplantation d'organes vitaux, et le nombre de transplantations d'organes vitaux a considérablement augmenté depuis 1999;



    il y a une énorme banque d'organes à Guangzhou, en plus de satisfaire le besoin d'un grand nombre de transplantations d'organes au niveau local à Guangzhou, il fournit également d'autres régions;



    Guangzhou exporte la technologie de transplantation d'organes, forme les médecins et dirige les chirurgies.


Guangzhou est une des villes où la persécution du Falun Gong est la plus sévère. Divers organismes gouvernementaux sont soupçonnés de la mise en œuvre du prélèvement d'organes des pratiquants de Falun Gong sur une grande échelle industrielle. Ce rapport fournit de nombreuses pistes à poursuivre dans la découverte de preuves tangibles de ces crimes, pour aider les instances judiciaires à travers le monde à traduire les coupables en justice.


Table des matières


Section I. Le nombre de greffes d'organes vitaux effectuées dans les hôpitaux de Guangzhou a considérablement augmenté depuis 1999


    1. Les médecins de l'Hôpital n° 1 affilié à l'Université de Sun Yat-sen ont dit: «Au moins 368 greffes de foie orthotopiques ont été réalisées entre janvier 2004 et décembre 2005»


    2. Chen Guihua de l'Hôpital n° 3 affilié à l'Université de Sun Yat-sen a présidé plus de 1000 opérations de greffe du foie


    3. L'Hôpital général de Guangzhou de la zone militaire de Guangzhou effectue plus de 100 opérations de greffe de rein par an


    4. Les Hôpitaux n° 1 et n° 2 affiliés à l'Université médicale de Guangzhou effectuent des opérations de transplantation d'organes


    5. L'Hôpital Nanfang de l'Université médical du sud effectue un grand nombre de greffes de rein


    6. L'Hôpital Zhujiang


    7. Division de la transplantation d'organes de la zone de développement écono-technologique de l'Hôpital de Guangzhou


    8. L'Hôpital chef de la Police armée de la province du Guangdong a effectué plus de 500 greffes de rein


    9. L'Hôpital de la Force aérienne dans la ville de Guangzhou, province du Guangdong est occupé à effectuer des opérations de transplantation d'organes


    10. L'Hôpital populaire de la province du Guangdong effectue des transplantations d'organes difficiles


Section II. Les sources de donneurs d'organes dans la ville de Guangzhou ne sont pas claires, la vitesse pour trouver des donneurs d'organes est rapide, et le nombre de chirurgies de transplantation d'organes est énorme


    1. «Une femme enceinte du canton de Yangxi est tombée dans un coma hépatique il y a deux ans. A son réveil, elle a constaté qu'elle avait donné naissance à un bébé et qu’elle avait un foie transplanté.»



    2. L'Hôpital central de la ville de Binzhou de la province de Shandong a effectué la première opération de greffe de foie, le foie provenait de la ville de Guangzhou



    3. L' histoire à l'interne du «miracle de transplantation multi-organes»



    4. Le donneur pour une greffe de foie à Pékin est de la province du Guangdong


    5. Les affirmations de l'Hôpital n° 2 affilié à l'Université médical du Guangzhou: «Nous aurons un rein disponible pour vous, dix jours après les examens et prises de sang



    6. Deux hôpitaux de Guangzhou ont reçu un grand nombre d'organes de donneurs non identifiés en 2003 et 2004



    7. Un donneur de foie pour le Premier Hôpital populaire de la ville de Xiantao: «Transplantation du foie gratuite» provient de la province du Guangdong



    8. Le donneur pour une greffe d'organe en Hengyang, province du Hunan provient de la ville de Guangzhou



    9. Beaucoup de gens sont en attente de greffes de rein à l'hôpital de la Police armée du Guangdong


Section III. Promouvoir la technologie de transplantation d'organes à travers la formation et une pratique en clinique


    1. Beaucoup de médecins ont reçu leur formation pour la transplantation de reins à l'Hôpital de Nanfang, l'hôpital affilié à l'Université médicale de Nanfang



    2. Des professeurs retraités de l'Hôpital Zhujiang, l'hôpital affilié à l'Université médicale de Nanfang, ont largement promu la transplantation d'organes


Section IV. Plusieurs enquêtes au sujet de prélèvements d'organes sur des pratiquants de Falun Gong vivants


    1. Des organes sont absents de la dépouille mortelle des pratiquants de Falun Gong détenus


    2. Les organes de pratiquants de Falun Gong vendus à profits énormes dans le centre de désintoxication du district de Baiyun de la ville de Guangzhou



    3. Des examens physiques suspects au centre de lavage de cerveau de Tianhe de la ville de Guangzhou


    4. L '«Avantage» de l'approvisionnement en donneurs de foie à l'Hôpital général de la zone militaire du Guangzhou (Dialogue)



    5. L'Hôpital a reconnu qu'il y avait des dons d'organes de pratiquants de Falun Gong



    6. Une infirmière de l'Hôpital Huaqiao du Guangzhou a dit: Vous pourriez être en mesure d'obtenir un rein de «pratiquant», mais vous ne pouvez pas poursuivre ça.


Section V. Secrets mystérieux derrière les prélèvements d'organes à vif


Note
Annexes


  • Annexe 1: Des installations de transplantations d'organes approuvées dans la province du Guangdong



    Annexe 2: «Les hôpitaux en Chine soupçonnés d'être impliqués dans la persécution du Falun Gong» - Province du Guangdong



    Annexe 3: Quelques cas de greffes d'organes dans les hôpitaux de la province du Guangdong


    • Cas n° 1. Le Centre de greffes de foie de l'Hôpital affilié à l'Université médicale de Zhanjiang de la province du Guangdong effectue des greffes de foie à vif



    • Cas n° 2. Quelle est la source des foies transplantés à l'Hôpital populaire de la ville de Meizhou?



    • Cas n ° 3. L'Hôpital populaire de la ville de Dongguan de la province du Guangdong effectue des chirurgies de transplantation d'organes



    • Cas n ° 4. L'Hôpital populaire de la ville de Zhongshan de la province du Guangdong a effectué plus de 100 greffes de rein, cœur, et foie depuis 2004



    • Cas n ° 5. L'Hôpital central de la ville de Jiangmen de la province du Guangdong effectue des greffes et entretient des relations étroites avec la Prison de Jiangmen



    • Cas n ° 6. L'Hôpital de greffes de foie recrute activement des clients en Asie du Sud


Section I. Le nombre de greffes d'organes vitaux effectuées dans les hôpitaux du Guangzhou a considérablement augmenté depuis 1999


1. Les médecins de l'Hôpital n° 1 affilié à l'Université de Sun Yat-sen a dit: «Au moins 368 greffes de foie orthotopiques ont été réalisées entre janvier 2004 et décembre 2005»


L'article intitulé «Raison et traitement de l'hyperbilirubinémie après les transplantations de foie orthotopique» a été publié dans le deuxième numéro du Volume 16 (pages 117-120), du Journal sur les maladies du foie de Chine en février 2008. Dans l'article, les auteurs ont souligné l '«Examen et Analyse des matériaux littéraires cliniques de 368 patients récipiendaires de greffes de foie orthotopiques dans le Premier Hôpital affilié à l'Université de Sun Yat-sen entre janvier 2004 et décembre 2005».


Au moins 368 greffes de foie orthotopiques ont été réalisées en deux ans seulement (entre janvier 2004 et décembre 2005) dans un seul centre de transplantation. Le département de la chirurgie de transplantation d'organes à l'Hôpital n° 1 affilié à l'Université de Sun Yat-sen a effectué en moyenne une transplantation d'organes tous les deux jours. Ce nombre est énorme.


Voir: [http://www.clearwisdom.net/emh/articles/2008/9/21/100822.html]


Le 14 mars 2006, le Quotidien de Guangzhou rapportait: Le journaliste a récemment assisté à cinq greffes de foie et six opérations de greffes de rein qui ont été réalisées en même temps dans la salle de chirurgie de l'Hôpital n° 1 affilié à l'Université de Sun Yat-sen,... plus de 19 greffes rénales ont été réalisées dans le centre de transplantation de l'hôpital dans un seul jour, et le plus haut record de transplantation du foie était de six opérations en un jour et une transplantation d'organes multiples en une seule opération.


2. Chen Guihua de l'Hôpital n° 3 affilié à l'Université de Sun Yat-sen a présidé sur plus de 1000 opérations de greffe du foie



[Traduit de: http://minghui.ca/mh/articles/2006/5/6/126983.html]


L'Hôpital n° 3 affilié à l'Université de Sun Yat-sen est le centre de recherche sur les maladies du foie dans la province du Guangdong. Selon le rapport du Quotidien de Guangzhou , l'organe officiel du Parti communiste chinois (PCC) et le site Web du Centre de recherche de transplantation d'organes de la province du Guangdong: Chen Guihua, directeur du département de transplantation de foie à l'Hôpital No.3 affilié à l'Université de Sun Yat-sen est considéré comme le chef chirurgien et a présidé sur au-delà de 1000 opérations de la greffe du foie. Dans la seule année 2005 il a effectué 246 opérations.



Un journaliste du Quotidien de Guangzhou a déclaré dans son rapport: «À 17 heures le 10 février 2006, j'ai reçu un appel téléphonique du centre de l'hôpital de transplantation du foie, en disant qu'ils avaient quatre opérations de greffe de foie cette nuit. Je me suis précipité à l'hôpital, changé mes vêtements, préparé mon appareil-photo numérique et je suis entré dans la salle d'opération.»


Cité de: http://www.clearwisdom.net/emh/articles/2006/7/26/75958.html


Selon une source de l'hôpital en juillet 2006, l'Hôpital n° 3 affilié à l'Université de Sun Yat-sen a fait un grand nombre de greffes de foie. Habituellement, la chirurgie est réalisée dans la matinée. Toutefois, au cours des deux ou trois derniers mois, ils les ont faites de l'après-midi jusqu'à minuit. En ramassant des foies donnés, il y a toujours une escorte policière. Le processus entier est rempli de tension et d'horreur. Il est dit que les départements concernés reçoivent de nombreux bonus chaque mois. Une infirmière peut obtenir 10 000 yuans, les médecins en obtiennent davantage. Même les gardiens reçoivent 3000 yuans. Les personnes d'autres départements sont au courant et les envient.



[Extrait de
http://www.clearwisdom.net/emh/articles/2006/7/26/75958.html]


On apprend que le 27 septembre 2006, l'Hôpital n° 3 affilié à l'Université de Sun Yat-sen a réalisé deux greffes de foie et deux greffes de rein en même temps.


3. L'Hôpital général de Guangzhou de la zone militaire du Guangzhou effectue plus de 100 opérations de greffe de rein par année


Dans la matinée du 21 avril 2006, un pratiquant de Falun Dafa a appelé l'Hôpital général de Guangzhou de la zone militaire du Guangzhou pour en savoir davantage sur la greffe du rein. Le directeur du Service d'urologie, M. Zhu, a déclaré (avec un accent Kejia): Dépêchez-vous et venez! Nous avons effectué cinq opérations la nuit dernière et nous allons effectuer six autres ce soir. Il y aura encore plus de greffes réalisées la semaine prochaine. Nous nous attendons à voir beaucoup plus de greffes avant le 1er mai. Nous réalisons plus de 100 opérations par année et nous sommes considérés parmi les dix hôpitaux les plus performants des greffes en Chine. Nous jouissons d'un taux de réussite supérieur à 98.



[Extrait de
http://www.clearwisdom.net/emh/articles/2006/7/15/75497.html]


4. Les Hôpitaux n° 1 et n° 2 affiliés à l'Université médicale de Guangzhou effectuent des opérations de transplantation d'organes



Un grand nombre d'opérations de greffes d'organes a été réalisé au Département de transplantation d'organes situé au septième étage du bâtiment n° 8 de l'École de médecine de l'Hôpital n° 2 affilié dans la ville de Guangzhou. L'adresse est: 250 Route Changgang Est dans le district de Haizhu de la ville de Guangzhou.



En 2005, la plupart des patients étaient des ressortissants chinois. En 2006, la majorité des patients étaient des étrangers qui y sont allés pour une greffe de rein. Parfois, cinq à six transplantations d'organes ont été effectuées en un seul jour, et à d'autres moments, une à deux transplantations d'organes.



[Extrait de
http://www.clearwisdom.net/emh/articles/2007/1/24/82001.html]


Le 25 avril 2006, nous avons appris qu'un hôpital local (L'Hôpital n° 2 affilié à l'Université médicale de Guangzhou) a récemment reçu 8 reins par le transport aérien pour la transplantation d'organes. Cet hôpital est situé sur la Route Changgang Est dans le district de Haizhu de la ville de Guangzhou, province du Guangdong.



[Extrait de
http://www.clearwisdom.net/emh/articles/2006/5/12/73177.html]



L'Hôpital n° 1 affilié à l'Université médicale de Guangzhou effectue également des opérations de greffes d'organe. Le Quotidien de Guangzhou a rapporté le 14 juillet 2006, que l'Institut de recherche des voies respiratoires de l'hôpital a effectué une opération de greffe de poumon droit pour un patient qui abusait des drogues. Le nom du patient était un pseudonyme, la date de la chirurgie était le 17 avril 2006.


[Traduit de: http://minghui.ca/mh/articles/2006/7/26/134050.html]


(Veuillez lire la troisième partie de ce rapport pour les détails)


5. L' Hôpital de Nanfang de l'Université médicale du Sud effectue un grand nombre de greffes de reins



L'Hôpital Nanfang est le premier hôpital affilié attaché à l'Université médicale du Sud (l'ancienne Première Université médicale militaire) dans la ville de Guangzhou, province du Guangdong. L'hôpital a fourni des VIP à l'intérieur et l'extérieur de la Chine avec de très efficaces et sûrs services de transplantation d'organes. Ces dernières années, l'hôpital a effectué un grand nombre de greffes de reins», attirant de nombreux jeunes médecins de l'armée à l'Université médicale du Sud pour étudier la transplantation rénale pour leurs maîtrises et doctorats.»



(S'il vous plaît lire la troisième partie de ce rapport pour plus de détails.)


[Traduit de: http://minghui.ca/mh/articles/2006/7/28/134197.html#2006-7-27-dcxsss-4]


Le 20 juin 2006, le Yangcheng Evening, organe officiel du régime communiste a publié un rapport sur une opération de transplantation d'organes effectuée à l'Hôpital Nanfang. Le titre était «L'exploitation conjointe du foie et de rein sauve deux soeurs.» Le rapport disait: «Mme Wang, près de quarante ans, accompagnée de sa famille plus tôt cette année, a été admise au service de la transplantation d'organes de l'Hôpital Nanfang. Le 6 avril, le Directeur Yu Lixin a mené les experts et professeurs à réaliser une chirurgie de sept heures. Ils ont finalement sorti le foie du patient de la grosseur d'un melon et couvert de dizaines de milliers de kystes, et deux reins polykystiques, gros comme des melons d'eau et pesant dix kilogrammes chacun. Ils ont ensuite transplanté un foie et des reins en bonne santé. «La famille de six de Mme Wang est atteinte de polykystose hépatique et rénale polykystique. «Il y a deux ans, après examen, on a constaté chez sa sœur le même état. On lui a donné une opération réussie à l'Hôpital Nanfang.» «Nous avons appris que l'Hôpital Nanfang a effectué 19 interventions chirurgicales sur la transplantation de multiples organes au cours des cinq dernières années.»


[Traduit de: http://minghui.ca/mh/articles/2006/7/23/133707.html]


6. L'hôpital de Zhujiang



Selon son site officiel: le centre de transplantation d'organes de l'Hôpital de Zhujiang est un centre de transplantation compréhensif bien connu en Chine. L'hôpital a effectué la transplantation d'organes tôt et prend la tête en Chine en termes de quantité et qualité de transplantation. Les Diplômes en formation doctorales en transplantation d'organes sont accordés ici.



[Traduit de l'
http://minghui.ca/mh/articles/2006/7/23/133707.html]


7. La Division de transplantation d'organes de l'Hôpital économique et technologique de la zone de développement de Guangzhou



Lin Minzhuan, directeur de la division de transplantation d
'organes de l'Hôpital économique et technologique de la zone de développement de Guangzhou (anciennement directeur du centre de purification du sang de la transplantation d'organes à l'Hôpital de Zhujiang de la Première Université médicale militaire), a mené plus de 2000 greffes de rein.



[Extrait de
http://www.clearwisdom.net/emh/articles/2006/10/10/78823.html]


8. L'Hôpital chef de la police armée de la province du Guangdong a effectué plus de 500 greffes de rein



Publicité du Département de transplantation, Unité clinique hospitalier chef de la province du Guangdong, Chine Unité populaire de la police armée de Chine
Le département de transplantation: Médecin en chef, Shang Xianzhang
Le département de transplantation a réalisé plus de 500 greffes de reins au cours des 10 dernières années. Les greffes de rein sont réalisées depuis 1989. Dr Shan est un expert et peut effectuer une greffe de rein et du foie chez le même patient en même temps.



[Extrait de
http://www.clearwisdom.net/emh/articles/2006/9/7/77752.html]


Ce qui suit est un dossier d'enquête par téléphone:



«Les donneurs de rein» sont en attente pour les patients
Date et heure: le matin du 20 avril 2006
Lieu: Hôpital général de la police armés de la province du Guangdong
Personne qui a répondu au téléphone: Directeur du Département des greffes de rein
Q: «Quand pouvez-vous effectuer une greffe de rein?»
R: «.. Venez vite, il y a de nombreux donneurs qui attendent ici. Il y en aura un pour vous si vous venez ce soir.»
Q: «Vous ne cessez jamais de travailler?»
R: «... Nous avons des gens qui travaillent des heures supplémentaires Il y aura un rein disponible demain après-midi également, et il y en aura plus la semaine prochaine, et nous aurons beaucoup plus de reins avant le 1er mai»



[Extrait de
http://www.clearwisdom.net/emh/articles/2006/8/7/76426.html]


9. L'Hôpital de la Force aérienne dans la ville de Guangzhou, province du Guangdong effectue des opérations de transplantation d'organes



Ce qui suit est un dossier de l'enquête par téléphone:


«J'ai beaucoup d'approvisionnement»
Date et heure: Le matin du 21 avril 2006
Emplacement: Hôpital de la Force aérienne dans la ville de Guangzhou, province du Guangdong
Ceux qui ont répondu au téléphone: Directeur Li du Département de greffes de rein et une infirmière



Q: «Quand pouvez-vous effectuer une greffe de rein?»
Infirmière: «Nous en avons deux ce soir, nous avons été occupés à faire des opérations chirurgicales de greffes du rein...»
Directeur Li: «Vous pouvez venir la semaine prochaine. Essayez de venir avant le 1er mai...»
Q: «Pourquoi?»
Directeur Li: «J'ai beaucoup d'approvisionnement. Si vous voulez venir, vous devez vous dépêcher...»
Q: «Quel est le taux de réussite?»
Directeur Li: «Nous faisons cela depuis un certain nombre d'années maintenant, le taux de réussite est très élevé.»
Q: «J'ai entendu dire que le rein d'un pratiquant de Qigong est très sain; avez-vous ce genre?»
Directeur Li: «Les choses de cette nature, je ne peux pas répondre au téléphone, mais je peux les dire au patient en personne quand il arrivera, je peux tout lui dire...»



[Extrait de
http://www.clearwisdom.net/emh/articles/2006/8/7/76426.html]


10. L'Hôpital populaire de la province du Guangdong effectue des transplantations d'organes difficiles



Le 4 avril 2006, «Nanfang Daily Online» (
Quotidien Nanfang en ligne)a publié un rapport intitulé «Hôpital effectue une «Transplantation rapide d'une femme de vingt-sept ans» de Zhanjiang qui a eu une greffe de cœur et de poumon avec succès»(Http://www. southcn.com / nouvelles / gdnews / nanyuetuijian / 200604040036.htm) Le rapport dit que l'Hôpital populaire de la province du Guangdong a transplanté un cœur et des poumons pour Mme Tsai. Le donneur était un homme, mais on n'a pas mentionné son nom. Une transplantation cardiaque et pulmonaire en même temps est reconnue comme une qui est difficile dans la profession médicale. La première dans le monde a été réalisée en 1968. A la fin de 2005, il y avait seulement 3500 cas dans le monde entier, dont la Chine avait seulement une vingtaine de cas. À l'heure actuelle, il n'y a que sept ou huit cas de patients ayant subi une transplantation cardiaque et pulmonaire qui sont toujours en vie en Chine, mais seulement deux d'entre eux ont survécu plus de deux ans.



[Traduit de:
http://minghui.ca/mh/articles/2006/12/23/144931.html no 2006-12-22-cluesd-3]


II. Les sources de donneurs d'organes dans la ville de Guangzhou ne sont pas claires, la vitesse pour trouver des donneurs d'organes est rapide, et le nombre de chirurgies de transplantation d'organes est énorme


Les récipiendaires de greffes dans les pays occidentaux doivent habituellement attendre plusieurs années. Mais en Chine, le temps d'attente pour les patients se calcule en «journées» seulement ou au plus un mois. Jusqu'en juillet 2006, les hôpitaux chinois annonçaient ouvertement une «période d'attente minimale» pour les transplantations d'organes sur leurs sites Web. «Cela prend seulement environ une semaine pour trouver un donneur de rein approprié,» et «l'attente sera un mois, au maximum», promet le site Internet du Centre d'aide internationale de transplantation chinois.


Le Centre d'aide de transplantation a énuméré les coûts pour les organes: un rein est 62 000 $, un foie 100 000 $, un cœur environ 150 000 $. Après juillet 2006, toutes ces annonces ont été retirées du site.



[Extrait de
http://www.clearwisdom.net/emh/articles/2007/5/10/85459.html]



Par exemple, l'Hôpital n° 3 affilié à l'Université de Zhongshan a fourni un rein et un foie en un seul jour à Ren Zhenchao.



Ren Zhenchao est âgé de 36 ans et originaire de la province du Hainan. Il a été victime d'un incident qui s'est produit à l'Hôpital n° 3 affilié à l'Université de Zhongshan, où les médecins ont donné aux patients de faux médicaments qui avaient été produits par la Compagnie pharmaceutique n° 2 de la ville de Qiqihar, province du Heilongjiang.


Le 16 mai 2006, l'équipe de spécialistes à l'hôpital a pris une décision d'urgence --qu'ils devaient faire une transplantation de foie et de rein à Ren Zhenchao. Selon un rapport de nouvelles dans le Quotidien Nanfang, le groupe sanguin de Ren est «O». Il est généralement très difficile de trouver une correspondance d'organe pour ce type de sang. Bien que son sang peut être utilisé comme un donneur universel, son corps ne peut accepter que les organes de type O. En outre, le rein et le foie devaient venir du même donneur.


Selon ce rapport de nouvelles: «En seulement un jour plus tard, de bonnes nouvelles sont venues d'une autre province --que le foie et le rein correspondants avaient été trouvés.» «À 18 heures, le 17 mai, le foie et le rein sont arrivés à Guangzhou par fret aérien d'urgence.»


Les personnes qui ont participé à l'opération sont: Chen Guihua a effectué l'opération du foie. Hong Liangqing, directeur de la section de transplantation, a fait la greffe de rein. Hei Ziqing, directeur de la section d'anesthésie, a effectué l'anesthésie. Cai Changjie était le médecin en chef.



[Extrait de
http://www.clearwisdom.net/emh/articles/2006/5/29/73883.html]



Les rapports des médias officiels du régime sur les transplantations d'organes ont en fait révélé un grand nombre de cas de pillage d'organes. Voici quelques exemples.


1. «Une femme enceinte du canton de Yangxi est tombée dans un coma hépatique il y a deux ans. Au réveil, elle a constaté qu'elle avait donné naissance à un bébé et qu’elle avait un foie transplanté.»



Le Quotidien Guangzhou a publié un article sur la page A8, lundi, le 30 octobre 2006, qui racontait l'histoire suivante:



La patiente Li Fengjie était une paysanne du canton de Yangxi, ville de Yangjiang, province du Guangdong. À la fin de juin 2004, elle souffrait d'une hépatite sévère subaiguë et d'une insuffisance hépatique et a été envoyée à un grand hôpital de la ville de Guangzhou pour le traitement. Elle est tombée dans un coma hépatique sévère et a perdu conscience. Le 5 juillet 2004, Li Fengjie a donné naissance à une petite fille, mais elle était sur le point de mourir. Les médecins dans le département de l'infection de l'Hôpital no 3 affilié à 'Université de Sun Yat-sen de la province du Guangdong ont tenu trois consultations. Ils ont convenu qu'une transplantation hépatique immédiate devait être effectuée. La famille a alors accepté.


Le 9 juillet 2004, Li Fengjie a été transféré à l'Hôpital no 3 affilié. Le Professeur Chen Guihua, directeur de l'Hôpital no 3 affilié et directeur du Centre de recherche de transplantation d'organes de la province du Guangdong, était le chirurgien en chef et a effectué la chirurgie de la transplantation du foie. Le Professeur agrégé Cai Changjie, du Centre de transplantation du foie de l'Hôpital no 3 affilié à l'Université de Sun Yat-sen Centre, a contribué à la réalisation de la chirurgie.


Ici, nous voulons mentionner que le rapport ne mentionne pas la source du foie. En seulement quatre jours un fournisseur d'organes correspondants a été trouvé et la transplantation du foie a été réalisée. Dans un pays développé où la technologie de transplantation d'organes est très avancée, un patient doit attendre des mois voire des années pour avoir un organe correspondant. Ce cas et d'autres similaires pointent vers une immense banque facilement accessible en Chine qui n'est pas prise en compte.



[Extrait de
http://www.clearwisdom.net/emh/articles/2006/11/18/80053.html]


2. L'Hôpital central de la ville de Binzhou de la province du Shandong a effectué la première opération de greffe de foie, le foie provenait de la ville de Guangzhou



Le 6 juin 2006, le Quotidien populaire a publié un rapport dans sa dixième édition, disant que l'Hôpital central de la ville de Binzhou avait effectué la première transplantation du foie. Zhou Jingxiang le patient de la transplantation hépatique était âgé de 58 ans. À 14 heures, le 23 mars, le donneur de foie a été trouvé à Guangzhou, et le don du foie a été expédié de l'aéroport de Baiyun. Le patient a été immédiatement emmené à la salle d'opération. «Puisque l'avion était en retard, le foie atteint l'aéroport de Jinan à 18h30, et a été transporté d'urgence à l'hôpital.» L'opération a été achevée à 02h30 le 24 juin.



[Traduit de l'
http://minghui.ca/mh/articles/2006/6/12/130182.html]


3. La vraie histoire derrière le «miracle de transplantation multi-organes»



Le magazine «Médecin de famille» (organisé par l'Université Sun Yat-sen) a publié une histoire de couverture dans la première moitié du mois de septembre 2004, intitulée «transplantation multi-organes: La naissance d'un miracle»



Note de l'éditeur - selon l'article: «À l'été 2004, le premier cas en Asie de transplantation d'organes multiples a été réalisée avec succès dans la ville de Guangzhou, province du Guangdong, en Chine !»


En février 2004, Xiaojuan, un propriétaire d'entreprise indépendant qui vit dans une ville de la province du Guangdong a souffert de douleurs abdominales. Deux échographies par l'hôpital local a découvert une ombre dans son pancréas. Plus tard, l'Hôpital de la ville de Guangzhou a diagnostiqué un cancer compliqué du pancréas avec métastases multiples. Xiaojuan a été admis à l'Hôpital n° 1 affilié à l'Université de Sun Yat-sen pour une chirurgie de transplantation d'organes multiples. L'opération a eu lieu le 28 mai 2004, et a été réalisée par le professeur Zhan Wenhua, président de l'Hôpital n° 1 affilié à l'Université de Sun Yat-sen , et le médecin en chirurgie gastro-intestinale. L'opération a duré dix heures et l'opération a été un succès complet.


[Traduit de: http://minghui.ca/mh/articles/2007/6/23/157263.html#2007-6-23-chss-1]


L'article ne mentionne ni la provenance des organes, ni l'identité des donateurs, mais disait simplement que la qualité des dons d'organes était bonne. L'article mentionnait que le temps d'attente pour les organes avait été de deux semaines. Dans cette perspective, comment les dons d'organes peuvent-ils être trouvés si rapidement et avec des organes de bonne qualité? Cela provoque la question suivante: Quelle est la vraie histoire derrière ce «miracle de la chirurgie de transplantation multi-organes.»


4. Le donneur pour une greffe de foie à Pékin est de la province du Guangdong



Beijing Evening rapportait que (http://www.ok0312.cn/news/views.asp?n=2748) le 28 juin 2006, peu après minuit, douze heures après la chirurgie, Sun Zhen du canton de Gaobeidian a subi une greffe du foie à l'Hôpital Chaoyang à Pékin. Le foie venait de la province du Guangdong, les frais de chirurgie et d'hôpital s'élevaient à 250 000 yuans.



[Traduit de l'
http://minghui.ca/mh/articles/2006/7/8/132415.html no 2006-7-7-xs-2]



En outre de la révélation des médias du PCC, après l'exposition des crimes du PCC au sujet de prélèvement d'organes de pratiquants de Falun Gong en 2006, les initiés au courant ont soumis de nombreux articles au site Minghui/Clearwisdom/Clartés et sagesse et ont fourni plusieurs éléments de preuve. Voici quelques exemples.


5. L'Hôpital n° 2 affilié à l'Université médicale du Guangzhou clame: «Dix jours après les examens de sang sont terminés, nous aurons un approvisionnement de reins disponibles pour vous»



Un grand nombre d'opérations de greffes d'organes a été réalisé au Département de transplantation d'organes dans cet hôpital. En 2005, la plupart des patients étaient des ressortissants chinois. En 2006, la majorité des patients étaient des étrangers qui y sont passés pour une greffe de rein. Parfois, cinq à six transplantations d'organes ont été effectuées pendant un seul jour, et à d'autres moments de une à deux transplantations d'organes.


Quant à la source de tant d'organes, il a été dit qu'ils étaient de prisonniers exécutés. Ces organes ont été rapidement enlevés ; par conséquent, il n'était pas nécessaire de faire des injections d'anesthésie, et à moins de 20 minutes, le tout était achevé. Lorsque vous demandez des informations sur la greffe de rein, la réponse était: «Si vous avez besoin d'une greffe de rein, dix jours après les examens sanguins, nous aurons un rein à votre disposition.»



[Extrait de
http://www.clearwisdom.net/emh/articles/2007/1/24/82001.html]


6. Deux hôpitaux de Guangzhou ont reçu un grand nombre d'organes de donneurs non identifiés en 2003 et 2004



Les sources au courant ont révélé que, durant 2003 et 2004, l'Hôpital de la Force aérienne de la Route de Dongfeng dans la ville de Guangzhou de la province du Guangdong, et l' «Hôpital de dons de reins » à proximité de l'«Hôpital médico-légal» sur la Route de Guanyu dans la ville de Kunming de la province du Yunnan recevaient souvent des organes (principalement des reins) de donneurs non identifiés. Entre cinq à dix (reins) étaient emportés à l'«Hôpital de la Force aérienne» en moyenne tous les deux à trois jours, et entre dix et vingt (reins) étaient emportés à l' «Hôpital de dons de reins» environ tous les deux à trois jours.


Nous avons été informés que ces organes en général arrivaient tard dans la nuit. Les livraisons étaient donné à une escorte de policiers en civil brandissant des armes. Quelques jours plus tard, des policiers en civil recevaient de grandes quantités de liquidités à l'hôpital. La plupart des patients transplantés en greffes rénaux étaient des étrangers.



[Extrait de
http://www.clearwisdom.net/emh/articles/2007/9/26/89932.html]


7. Les donneurs de foie pour la «transplantation du foie gratuit» du Premier Hôpital populaire de la ville de Xiantao sont de la province du Guangdong



Information de la ville de Xiantao, province du Hubei: Le 6 juin 2006, le
Premier Hôpital populaire de la ville de Xiantao a effectué une «greffe du foie» à titre gratuit. Le nom du patient est Chen Renyun, originaire de Xiantao, qui a été diagnostiqué avec un cancer du foie à un stade avancé en avril 2006. Le donneur de foie vivant est suspect. Selon une source, le donneur de foie a été transporté par vol du Guangdong. Le chirurgien était Ming Changsheng, directeur adjoint de l'Institut de recherche de transplantation d'organes à l'Hôpital Tongji sous les auspices de l'Université des Sciences et Technologies de Huazhong.



[Extrait de
http://www.clearwisdom.net/emh/articles/2006/8/2/76260.html]



8. Le donneur pour une greffe d'organe en Hengyang, province du Hunan est de la ville de Guangzhou


Zhao Li, soeur de Zhao Xu, un comptable à l'Hôpital médical traditionnel chinois de la ville de Hengyang, a reçu une greffe de rein en 2002. Le donneur dit-on était un condamné à mort de la ville de Guangzhou, et l'opération a été effectuée à l'Hôpital N° 1 affilié à l'Université du Sud de la Chine dans la ville de Hengyang. Selon des sources proches du dossier, l'Hôpital N° 1 a, jusqu'à présent, réalisé plus de 100 de ces transplantations. Peu de temps on exposait les prélèvements d'organes vitaux de pratiquants de Falun Gong par le PCC. Le président de l'Hôpital Kong Chengzhou est décédé il n'y a pas longtemps, et la cause du décès demeure inconnue.



[Extrait de
http://www.clearwisdom.net/emh/articles/2006/7/31/76175.html]


9. Beaucoup de gens sont en attente de greffes de rein à l'hôpital de la Police armée du Guangdong


Dossier d'enquête téléphonique:


Horaire: le matin du 31 août 2006
Lieu: Hôpital de la police armée du Guangdong


Question: Quand peut-on effectuer une greffe de rein?
Infirmière: Beaucoup de gens sont déjà en attente pour une transplantation.
Directeur Zhong Gening: Vous pouvez venir maintenant.
Question: Combien pour un rein?
Zhong: 80 000 à 90.000 yuans. Quel est le type de groupe sanguin?
Réponse: Type A.
Zhong Gening a dit qu'ils avaient de nombreux patients du groupe sanguin A, il n'y a pas longtemps. Ils avaient de six à sept donateurs de type A. Maintenant, il y a moins de patients avec le type sanguin A, il n'y a donc aucun problème à trouver un donneur du type sanguin A.
Question: Quelle est la source du rein? J'espère que le donneur n'est pas mort?
Zhong Gening: Ils sont apportés par les professionnels. Ils doivent être testés, en très bonne santé, et très...... Ils ont peut-être été de donneurs ou les personnes sont mortes dans un accident de voiture.
Question: Où y a-t-il eu tant de gens morts dans un accident de la circulation?
Zhong: Elle sera traitée de façon équitable et d'une manière raisonnable. Vous n'avez pas besoin de demander la source de l'organe.



[Extrait de
http://www.clearwisdom.net/emh/articles/2006/9/7/77752.html]


III. Promouvoir la technologie de transplantation d'organes par la formation et la pratique en clinique



1. Beaucoup de médecins ont été formés pour faire des greffes de rein à l'Hôpital de Nanfang, l'hôpital affilié à l'Université médicale Nanfang



L'article «Des expériences pour guider les étudiants diplômés dans la greffe de rein par la pratique en clinique» a été publié dans le numéro 11 du volume 3, du Journal de médecine de Chine en novembre 2003. Les auteurs sont les médecins Yu Zhaojie et Fu Lixin. Dans l'article qu'ils ont écrit:


«Avec l'augmentation des greffes de rein dans notre section, davantage de jeunes médecins des organisations militaires et non militaires du pays sont venus à notre hôpital pour étudier la transplantation de rein et pour obtenir leur maîtrise ou doctorat. Après avoir terminé l'étude en théorie, ils passent six à huit mois sur la pratique clinique dans notre section.»



«La technique pour prélever le rein du donneur est l'étape la plus importante dans la transplantation rénale, qui exige la réduction des dommages au rein prélevé lors de la cueillette dans les différentes situations complexes et de réduire le temps autant que possible pour réduire la perte de sang.... Un médecin-directeur doit expliquer les principales étapes avant la chirurgie. Après la chirurgie, il expliquerait et résumerait comment il a résolu les problèmes survenus au cours de la chirurgie.... Peu à peu, les étudiants auraient des possibilités de participer aux greffes de rein avec le médecin directeur.... Ces pratiques cliniques aideront les étudiants à se familiariser avec la greffe de rein et à devenir des médecins qualifiés quand ils finiront leur pratique clinique. Après l'obtention de leur diplôme et qu'ils aient retournés à leur unité de travail, la plupart d'entre eux deviennent les médecins clés qui œuvrent au sein des greffes de rein.



[Traduit de: http://minghui.ca/mh/articles/2006/7/23/133707.html]


2. Les professeurs retraités de l'Hôpital Zhujiang, l'hôpital affilié de l'Université médicale Nanfang, ont largement promu la transplantation d'organes



Le Nouvel Hôpital populaire Taiping de la ville de Dongguan, province du Guandong est seulement un hôpital de deuxième niveau.
Toutefois, il a commencé l'activité de greffes d'organes en 1999. Jusqu'en 2006, on comptait plus de 1000 greffes de rein effectuées à l'hôpital et 300 d'entre elles ont été effectuées dans les trois premiers mois de 2006. La plupart des patients venaient de l'étranger. Les médecins dans la section de transplantation d'organes de l'hôpital étaient tous des professeurs à la retraite de l'Hôpital Zhujiang. Ils ont aussi aidé l'Hôpital de la police armée de la ville de Shenzhen avec les transplantations d'organes.



[Traduit de l'http://minghui.ca/mh/articles/2006/7/23/133707.html]


Section IV. Plusieurs enquêtes de prélèvement d'organes de pratiquants de Falun Gong vivants


1. Organes absents de la dépouille de détenus pratiquants de Falun Gong


De sources à l'intérieur, nous avons appris que certains organes de pratiquants qui sont décédés pendant leur détention avaient été vendus illégalement pour la transplantation d'organes. La nouvelle a suscité notre attention. Nous avons examiné les cas de décès recueillis après que le régime de Jiang ait commencé la persécution brutale du Falun Gong. Selon les rapports d'enquête, des trous et des coups de couteau ont été découverts sur le corps de certains pratiquants de Falun Gong. Certains ont été disséqués sans le consentement des membres de la famille, et les organes de certains cadavres avaient été prélevés. Le régime de Jiang et ses partisans ont non seulement commis le crime de génocide contre les pratiquants de Falun Gong, mais aussi le crime de vendre illégalement des organes humains. Voici le cas d'une pratiquante de Falun Gong de Guangzhou:


Mme Hao Runjuan de la ville de Guangzhou était en très bonne santé avant son arrestation. Après avoir été continuellement torturée pendant 22 jours par la police dans le centre de détention de Baiyun, Hao Renjuan est décédée. Les autorités de police ont effectué une autopsie du corps entier à l'insu de membres de sa famille». Lorsque la famille a été appelée pour identifier le corps, il était complètement méconnaissable, avec du sang frais apparent. Il n'y avait ni les organes internes, ni peau et ni yeux sur la dépouille. Parce que le corps était si défiguré, aucun des membres de la famille croyait qu'il s'agissait de Hao Runjuan, même après avoir vu le corps deux fois. Puis, la famille a dû emmener son fils de deux ans pour un test ADN pour confirmer que c'était bien le corps de sa mère. Enfin, il a été confirmé que le corps méconnaissable était bien celui de Hao Runjuan.



[Extrait de http://www.clearwisdom.net/emh/articles/2006/3/24/71155.html]


2. Les organes de pratiquants de Falun Gong ont été vendus à profits énormes au Centre de désintoxication dans le district de Baiyun de la ville de Guangzhou



Un homme qui avait été détenu au
Centre de désintoxication dans le district de Baiyun de la ville de Guangzhou en 2001, a révélé que, un jour il a été témoin d'un pratiquants de Falun Gong tabassé par plusieurs toxicomanes. Un médecin du centre a également vu le passage à tabac. Le médecin a dit: «Ne le frappez pas à la taille Les reins sont utiles.» Il a entendu les médecins dans le centre dire à ces toxicomanes à plusieurs reprises de ne pas frapper la région de l'abdomen et les yeux de pratiquants de Falun Gong.



L'homme a aussi parlé de plusieurs hommes pratiquants de Falun Gong qui étaient détenus avec lui. Ils avaient entre 20 et 50 ans et avaient des accents du nord. Il les a vu personnellement être drogués et puis ils ne sont jamais revenus. Il a également déclaré que, même si ces pratiquants de Falun Gong à l'extérieur de la ville de Guangzhou auraient disparu, aucun membre de leurs familles n'est autorisé à les retracer. Selon ce qu'il a observé, le Centre de réadaptation du district de Baiyun incitait souvent les toxicomanes fous de leur dépendance à battre les pratiquants de Falun Gong détenus mais les obligeait à garder les organes internes intacts.



[Extrait de
http://www.clearwisdom.net/emh/articles/2006/3/24/71155.html]


3. Des examens physiques suspects au centre de lavage de cerveau à Tianhe de la ville de Guangzhou



Une pratiquante a décrit un examen physique suspect pendant sa détention au centre de lavage de cerveau à Tianhe. Elle a également eu une expérience similaire quand elle a été détenue au centre de détention de Tianhe.


Le 18 septembre 2003, le personnel du Bureau 610 de Tianhe de la ville de Guangzhou m'a emmenée du camp de travaux forcés vers le centre de lavage de cerveau de Tianhe. Vers la mi-octobre, j'ai entamé une grève de la faim pour résister à la persécution. Quelques jours après, un groupe de personnes perverses, y compris Chen Changyi, le vice-directeur du centre de lavage de cerveau, s'est servi de l'excuse de «prendre soin» de ma blessure au pied (résultat de la torture au camp de travaux forcés pour me conduire à l'Hôpital central de Tianhe de Guangzhou pour un examen physique. Quand ils ont pris un rayon X, ils m'ont demandé de regarder en bas, à gauche, droite, et vers l'avant; ils m'ont demandé de tourner à gauche et à droite, et ont examiné l'ensemble de mon corps. Enfin, ils ont regardé mon pied blessé. Puis, ils m'ont fait un électrocardiogramme, un électroencéphalogramme, un examen ultrason B pour le foie, m'ont écouté les poumons, et mesuré ma tension artérielle. Tous ces examens supplémentaires n'avaient rien à voir avec la blessure à mon pied. A cette époque je n'y pas pensé outre.



[Extrait de
http://www.clearwisdom.net/emh/articles/2006/8/3/76298.html]


4. L '«avantage» de l'approvisionnement en donneurs de foie à l'Hôpital général de la zone militaire de Guangzhou (Dialogue)



Voici une conversation téléphonique au cours d'un appel à l'Hôpital général de la zone militaire de Guangzhou dans la province du Guangdong (aussi nommé l'Hôpital Liuhuaqiao).



Le 22 mai 2006, j'ai réussi à parler aux gens de l'Hôpital général de la zone militaire de Guangzhou. Quand j'ai mentionné que, l'un de mes parents avaient besoin d'une greffe du foie, il y avait une femme d'environ 30 ans qui avait un accent, comme les gens de la partie sud de la Chine. Elle a affirmé qu'elle était la personne responsable de cela. Elle semblait être très enthousiaste.


J'ai demandé: «Combien de temps devons-nous attendre pour une greffe du foie?»
Elle répondit: «Le plus rapide serait d'une semaine, mais pas plus d'un mois.»
J'ai demandé: «Que pensez-vous de la qualité des foies?»
Elle répondit:.. «Nous fournissons des foies très sains, nous garantissons leur qualité En outre, l'âge des donateurs est au-delà de 20 ans Parce que nous sommes un hôpital militaire, nous avons l'avantage d'avoir une banque d'organes prélevés des donneurs. Par exemple, nous pouvons aller à d'autres endroits et faire transférer les organes»


J'ai alors demandé: «Avez-vous des donneurs qui pratiquent le Falun Gong»
Elle a dit: «C'est difficile de répondre.»


J'ai demandé: «Qu'en est-il de l'historique des donneurs d'organes?»
Elle a dit:«Nous ne sommes responsables que pour la qualité des donneurs. Nous garantissons que les organes sont frais et les donneurs sont en bonne santé, et nous ne nous inquiétons pas du statut social du donneur ce qui veut dire, que nous ne nous inquiétons pas de qui il ou elle est, ou ce qu'il ou elle fait. Nous sauvons des vies, nous garantissons la qualité de nos opérations.»
J'ai demandé: «Je crains que ce n'est pas très bon si vous ne connaissez pas le statut social des donneurs, se peut-il que pendant que vous êtes en train de sauver une vie, vous faites du mal à une autre vie?»
Elle répondit: «À vous?»
J'ai dit: «Je téléphone des États-Unis, et j'ai récemment entendu dire qu'il y avait des camps de détention secrets où les pratiquants de Falun Gong sont détenus. Leurs organes sont enlevés alors qu'ils sont encore en vie, afin de faire d'énormes profits.»
Elle a dit: «Si vous voulez parler du Falun Gong, je n'ai pas le temps pour ça, nous sommes très occupés. C'est seulement parce que vous m'avez dit que votre parent avait besoin d'une greffe du foie, que je vous ai parlé pendant un certain temps.»
Elle a ensuite raccroché le téléphone rapidement.



[Extrait de
http://www.clearwisdom.net/emh/articles/2007/1/24/82001.html]


5. L'Hôpital a reconnu qu'il y avait des dons d'organes de pratiquants de Falun Gong



Voici une conversation téléphonique pendant un appel à l'Hôpital populaire No.1 de la ville de Jiujiang, province du Guangdong, en 2006.


Enquêteur: Qui sont les donneurs pour les foies et les reins que vous utilisez dans vos greffes?


Hôpital: Certains du Guangdong, certains du Wuhan. Les patients doivent d'abord s'inscrire afin que nous puissions trouver un organe compatible.



Enquêteur: Quel hôpital à Wuhan recommanderiez-vous?



Hôpital: Le centre de transplantation de l'Hôpital Tongji. Les patients de ce centre viennent de toute la nation, et beaucoup d'Asie du Sud. Ils ont des liens avec les militaires et le tribunal, donc ils n'ont pas de difficulté à fournir les organes correspondants. Récemment, de nombreux organes ont été fournis par le Tribunal.



Enquêteur: Wuhan est loin. Puis un organe peut-il être toujours utilisé en cas de transfert à partir de là?



Hôpital: Nous utilisons des avions. Habituellement, le délai est de six heures à partir du moment où l'organe est prélevé.



Enquêteur: Y a-t-il beaucoup de prisonniers?



Hôpital: Ce n'est pas facile. Un organe correspondant doit être trouvé, qui inclut non seulement le type sanguin. La correspondance au type sanguin n'est que la première étape. Ensuite, un test PRA pour les antigènes de globules blancs, et l'examen lymphatique doivent être faits. Nous n'avons aucun contrôle sur la source des organes. À l'heure actuelle le tribunal a le contrôle strict sur celle-ci. Il n'y a rien que nous pouvons faire s'ils ne veulent pas nous les vendre.



Enquêteur: J'ai entendu dire qu'il y a encore beaucoup de pratiquants de Falun Gong?



Hôpital: C'est l'affaire de la Cour et nous ne connaissons pas les détails. Parfois, il y en a qui conviennent et ils nous en donnent quelques-uns. Votre meilleur pari est d'aller à Wuhan.



[Extrait de
http://www.clearwisdom.net/emh/articles/2006/11/17/79997.html]


6. Une infirmière de l'Hôpital de Huaqiao du Guangzhou a dit: Vous pourriez être en mesure d'obtenir un rein de «pratiquant», mais vous ne pouvez pas le poursuivre



Dossier d'enquête Téléphonique:
Heure: le matin du 31 août 2006
Destination de l'appel: L'Hôpital Huaqiao du Guangzhou
Question: Quand peut-on effectuer une greffe de rein?
Infirmière: Nous pouvons effectuer une demain et aussi au cours de chaque mois. Si vous voulez faire correspondre HLA [les six antigènes de leucocytes humains qui aident le système immunitaire du corps à déterminer si l'organe est étranger ou non], vous n'avez pas à vous soucier de votre survie à long terme. Vous pouvez avoir une transplantation à tout moment si vous ne voulez pas attendre la correspondance.
Question: À combien s'élève la note pour une greffe?
Infirmière: 100 000 yuans.
Question: Pourquoi est-ce plus cher que dans d'autres hôpitaux?
Infirmière: C'est un peu plus cher. Notre directeur fixe le prix. La qualité de nos sources de reins est très bonne. Les donneurs sont relativement jeunes.
Question: D'où viennent les reins?
Infirmière: De dons. Peut-être d'un accident de voiture. Parfois, il s'agit d'une mortalité cérébrale, et à d'autres moments il y a encore un arrêt cardiaque.


Question: J'ai entendu dire que vous aviez des donneurs pratiquants en très bonne santé il y a quelques temps. Avez-vous encore de ces donneurs?
Infirmière: Si vous êtes chanceux, il peut y avoir un tel donneur. Mais vous ne pouvez pas poursuivre ça. Vous pouvez tomber sur un tel donneur, mais vous ne pouvez pas poursuivre cela.



L'Hôpital Huaqiao du Guangzhou
N ° 613 Route Huangpu Ouest
Standardiste: 86-20-38688888
Section de transplantation de reins: 86-20-38688209
Dr Jie Chen: 86-13392617166 (portable)
M. Su Zexuan (directeur de la section de transplantation): 86-20-38688074 (bureau)



[Extrait de
http://www.clearwisdom.net/emh/articles/2006/9/7/77752.html]


Section V. De sombres secrets derrière les prélèvements d'organes à vif



Selon les enquêtes menées par l'Organisation mondiale pour enquêter sur la persécution du Falun Gong (WOIPFG), les installations de greffes d'organes dans de nombreuses provinces ainsi que la plupart des hôpitaux militaires de Chine sont soupçonnés d'avoir participé au prélèvement d'organes des pratiquants de Falun Gong. A la suite de l'exposition de l'existence du camp de concentration de Sujiatun en mars 2006, certains hôpitaux dans le nord de la Chine ont reçu un avis leur enjoignant de suspendre temporairement la transplantation d'organes. Cependant, après que le ministère de la Santé ait publié «Règlements provisoires sur l'application clinique de la transplantation d'organes humains» le 27 mars 2006 à être mis en œuvre le 1er juillet 2006, les centres de transplantation et grands hôpitaux à travers le pays ont non seulement repris la transplantation d'organes, mais le nombre de chirurgies a aussi augmenté de façon spectaculaire. Beaucoup d'hôpitaux ont admis qu'il y aurait une multiplicité d'organes en avril et mai, mais que l'approvisionnement serait difficile par la suite. Il s'agit d'un indice indiquant que le régime communiste massacrait des pratiquants de Falun Gong en tant que fournisseurs d'organes. Les incidents montrent l'implication systématique des hôpitaux militaires dans la plupart des provinces, municipalités et régions autonomes et de nombreuses prisons, camps de travail et tribunaux ; les organes sont distribués à l'échelle nationale d'une manière bien planifiée, ce qui élimine la possibilité que ce sont des incidents sporadiques lancés par les autorités locales gouvernements, mais sont au contraire ordonnés et coordonnés par le gouvernement central.


Les dépositions des témoins, les enquêtes, les préoccupations et les condamnations de la communauté internationale ont suivi l'exposition des atrocités en 2006. En conséquence, le régime a été contraint de réduire, mais pas complètement arrêter le prélèvement d'organes de pratiquants de Falun Gong.
La pénurie d'organes combinée avec la nature extrêmement lucrative du commerce de transplantation de certains établissements à commettre des actes innommables d'horreur. Un cas énuméré ci-dessous donne des indices sur l'ampleur du réseau incroyablement complexe derrière le prélèvement d'organes.


Les prélèvements d'organes sur des personnes sans-abri


Le Caijing, un magazine sur l'économie basé et financé à Pékin a récemment publié un rapport révélant un incident choquant. Zhang Junfeng, vice-médecin en chef du département de transplantation de foie de l'Hôpital no 3 affilié à l'Université de Sun Yat-sen (situé dans la ville de Guangzhou, province du Guangdong), ainsi que deux autres médecins à l'hôpital même, auraient prélevé les organes sur une personne sans-abri dans la ville de Xingyi, province du Guizhou. Le corps éviscéré a été retrouvé plus tard dans un réservoir. Un mois après la publication de l'article, les autorités de Pékin ont ordonné une période de suspension de trois mois de la revue.


Dans l'intervalle, le ministère de la Propagande a interdit d'autres médias chinois de faire un suivi sur cette question. L'Hebdomadaire du Sud (Southern Weekly), un journal basé à Guangzhou qui a envoyé des journalistes à Guizhou pour enquêter sur l'incident Zhang Junfeng, a été ordonné de ne pas rapporter sur cette question. Tous les forums en ligne qui ont affiché le rapport Caijing ont été contraints de retirer l'article. Peu de temps après, les pages Web pertinentes concernant la gestion de l'Hôpital no 3 affilié à l'Université de Sun Yat-sen ont été supprimées. Les opérations de transplantation du foie ont cessé à l'hôpital, et personne ne sait quand elles reprendront. En même temps, Zhang Junfeng a quitté l'hôpital et ses allées et venues sont inconnues.


L'incident Zhang Junfeng susmentionné divulgué d'abord sur le site Web de transplantation d'organes en Chine, signalait le 22 juillet 2009, que trois médecins de l'Hôpital no 3 affilié à l'Université de Sun Yat-sen étaient allés à Guizhou, le 15 juin rencontrer un vendeur d'organes, et que peu de temps ensuite l'homme sans-abri mentionné ci-dessus a été retrouvé mort, avec tous ses organes prélevés. Caijing a ensuite envoyé des reporters à la ville de Xingyi poursuivre l'enquête. Les gens du pays ont décrit l'homme de 35 ans sans-abri comme une bonne personne. Un jour, on l'aurait vu se faire raser la tête et la barbe, puis être transporté à un hôpital local, où les habitants soupçonnent que son groupe sanguin a été vérifié pour voir s'il était en fait compatible pour des greffes d'organes. Peu après, son corps a été retrouvé dans un réservoir avec tous ses organes manquants. La nouvelle a choqué cette ville tranquille. Presque tous les mendiants et les sans-abri dans la région étaient terrifiés et se sont enfuis après avoir pris connaissance de cette tragédie.


Un expert chinois de transplantation d'organes qui a préféré rester anonyme a déclaré au magazine Caijing, «Il y a un marché clandestin qui fournit la majorité des organes utilisés dans les greffes.»



En Chine, plus le médecin réalise des opérations de greffes d'organes, il devient plus connu dans son domaine, et plus il est facile pour lui d'être promu. Il y a d'autres intérêts matériels impliqués. De nombreux patients donnent aux médecins privés des fonds supplémentaires [dans l'espoir d'obtenir des transplantations d'organes plus tôt et meilleures]. En outre, les médecins reçoivent une commission sur chaque examen médical qu'ils exercent et sur les médicaments qu'ils prescrivent. Aujourd'hui, le sens moral en Chine a périclité, il n'est pas rare pour les gens d'embaucher des hommes à gages pour tuer d'autres personnes ou acheter des organes pour leurs besoins de transplantation. Est-il surprenant alors que les médecins de transplantation d'organes se soient impliqués dans le meurtre de l'homme sans-abri dans le but de sécuriser ses organes.


Zhang Junfeng, MD 37 ans, est du canton de Dongming, ville de Heze, province du Shandong. Selon l'Hôpital no 3 affilié à l'Université de Sun Yat-sen, il se spécialise dans les chirurgies/traitements du foie, de la vésicule biliaire et des tumeurs de la rate, ainsi que dans les greffes de foie. Il peut exercer de manière indépendante divers types de prélèvements compliqués du foie et des opérations de la rate. Il est membre post-doctoral et un médecin en chef adjoint qui est un conseiller pour les étudiants à la maîtrise de l'Université. M. Zhang est également membre du comité éditorial de la Chirurgie moderne chinoise dont la «Recherche clinique de la transplantation de foie», un projet qui avec Zhang comme le chercheur principal a remporté une première place au Prix de la promotion de l'avancement en technologies du ministère de l'Éducation 2007.


Zhang Junfeng est une personne bien éduquée qui aurait dû savoir que le meurtre pour les organes est un crime. Pourquoi était-il toujours impliqué dans tout cela? Tout médecin qui préside devrait certainement en savoir davantage sur la source lorsqu'ils sont présentés avec un organe qui n'a aucune information au sujet du donneur. Dans la communauté médicale, toutes les personnes impliquées dans les soins aux patients assume la responsabilité. Partout où il y a un problème, la personne responsable de cette partie du processus devrait être tenue responsable. Si Zhang Junfeng n'avait pas le consentement de son superviseur, Chen Guihua (directeur du Département de transplantation de foie) et de la gestion des autres hôpitaux, il n'aurait pas fait une telle chose qui pourrait ruiner sa carrière. En outre, les transplantations d'organes compliquent les chirurgies qui ne peuvent être effectuées dans une usine locale de Guizhou. Beaucoup de ressources d'un hôpital régulier sont nécessaires pour une telle procédure médicale complexe.


En Chine, si un hôpital veut être considéré comme un «Centre hospitalier trois étoiles», (1) il doit avoir un nombre minimum d'opérations de greffes d'organes effectuées chaque année. De plus ce «Centre hospitalier trois étoiles» équivaut à la renommée et le profit, et certains hôpitaux vont même inviter les chirurgiens d'autres hôpitaux à venir avec leurs installations pour effectuer des transplantations d'organes afin qu'ils puissent répondre aux exigences d'un «Centre hospitalier trois étoiles». Les greffes de rein sont un exemple. Si le rein provient d'un condamné à mort, le patient doit payer 60 000-100 000 yuans – des frais d'examen initial aux frais d'admission à l'hôpital, et de la chirurgie au congé de l'hôpital. Ensuite, le patient doit payer 30 000-100 000 yuans chaque année sur les médicaments qui aident à renforcer le système immunitaire, la première année étant la plus coûteuse. Après la prise en compte du coût des médicaments, des examens et des frais de mise en réseau pour obtenir les organes nécessaires, on peut dire que les centres de transplantation d'organes et le personnel médical font certainement des profits. En d'autres termes, avec les greffes d'organes, les hôpitaux réalisent un profit, et tout le personnel, de la haute direction aux divers ministères, se partagent une part du gâteau. L'ensemble du système médical en Chine est devenu une machine à faire de l'argent, tournant autour de la transplantation d'organes.


Après que l'incident de Zhang Junfeng ait été exposé, l'Hôpital no 3 affilié à l'Université de Sun Yat-sen, l'Université et la Direction de santé publique de la province du Guangdong sont restés silencieux sur la question. Si cela avait été un cas isolé, alors Zhang Junfeng aurait été considéré comme un suspect, et le ministère de la santé publique aurait ordonné des mesures disciplinaires contre l'hôpital.



Zhang Junfeng est toujours en liberté, et diverses agences gouvernementales locales sont silencieuses sur la question. Peut-être parce Zhang Junfeng en connaît trop sur tout le marché de la transplantation d'organes, le ministère de la santé publique hésite à le discipliner ou le punir, de peur que davantage de vérités puissent être révélées, et alors tout l'ensemble du système médical du Guangdong même devrait faire face au jugement.



[Extrait de
http://www.clearwisdom.net/html/articles/2009/11/8/112177.html]


Note



Le Professeur Chen Guihua, chef d'équipe adjoint de la Société chinoise de transplantation d'organes, membre du comité de la Société de transplantation d'organes dans la province du Guangdong et le mentor de doctorants a effectué plus de 1000 greffes de foie. Certains experts ont fait remarquer qu'il y a beaucoup de spécialistes comme Chen Guihua en Chine qui ignorent les besoins et conditions des patients pour la seule poursuite de la quantité de transplantations, ce qui viole l'éthique professionnelle. En outre, la légitimité de se procurer des organes de donneurs est très suspecte, et si elles sont effectivement prélevés à partir de gens vivants en bonne santé, alors les médecins sont des assassins.


Depuis 2006, de nombreux hôpitaux en Chine, en particulier les hôpitaux militaires et de police ont été exposés comme ayant prélevé des organes des pratiquants de Falun Gong. L'Hôpital affilié à l'Université médical du Sud, l'ancienne Université médicale no 1 l'Armée du peuple libre du Guangzhou, a effectué un nombre inhabituellement élevé de transplantations d'organes dans les dernières années. Cela nous donne des raisons de soupçonner sa participation au prélèvement d'organes des pratiquants de Falun Gong vivants. Les médecins formés à ces installations peuvent également être complices.



Si même cette «
monstrueuse forme du malnouvelle sur cette planète» ne peut pas inspirer la conscience, alors les gens ont perdu leur humanité.



Le régime communiste a tué plus de 80 millions de personnes depuis son arrivée au pouvoir, et il a épuisé toutes les formes de torture brutale sur les pratiquants de Falun Gong qui vivent selon les principes inhérents à l' «Authenticité-Compassion-Tolérance». Nous espérons que la communauté internationale reconnaîtra le prélèvement d'organes sur des pratiquants vivants – cette
monstrueuse forme du mal - et aidera à la désintégrer, et désormais assurera un avenir prometteur pour eux-mêmes et leur postérité.


Annexes



Annexe 1: Approbation des installations de transplantations d'organes dans la province du Guangdong



Après que le prélèvement d'organes à vif ait été exposé en 2006, le régime a publié une liste «d'installations médicales de transplantation d'organes humains approuvées», et ci-dessous une liste partielle des chirurgiens transplanteurs et des installations dans la province du Guangdong:


He Xiaoshun: Section de transplantation d'organes à l'Hôpital no 1 affilié à l'Université Sun Yat-sen
Zhu Xiaofeng: Section de transplantation d'organes à l'Hôpital n
o 1 affilié à l'Université Sun Yat-sen
Chen Lizhong: Section de transplantation d'organes à l'Hôpital n
o 1 affilié à l'Université Sun Yat-sen
Wang Changxi: Section de transplantation d'organes à l'Hôpital n
o 1 affilié à l'Université Sun Yat-sen
Huang Jian: Section de transplantation d'organes à l'Hôpital n
o 2 affilié à l'Université Sun Yat-sen
Wang Jie: Section de transplantation d'organes à l'Hôpital n
o 2 affilié à l'Université Sun Yat-sen
Chen Guihua: Section de greffes de foie à l'Hôpital n
o 3 affilié à l'Université Sun Yat-sen
Lu Minqiang: Section de greffes de foie à l'Hôpital n
o 3 affilié à l'Université Sun Yat-sen
Pan Guanghui: Section de greffes de rein à l'Hôpital n
o 2 affilié à l'université médicale du Guangzhou
Zhao Ming: Centre de greffes de rein à l'Hôpital n
o 1 affilié à l'Université médicale militaire de Zhujiang
Liu Dong: Section de transplantation de l'Hôpital populaire n
o 2 de la province du Guangzhou
Yang Huanqing: Section d'Urologie à l'Hôpital populaire de la province du Guangdong
Qu Jinrui: Section de greffes de foie à l'Hôpital populaire de la province du Guangdong
Wu Ruobin: Département de cardiologie de l'Hôpital populaire de la province du Guangdong
Zhu Yunsong: Section de greffes de rein à l'Hôpital général Guangzhou de la zone militaire du Guangzhou

Nie Haibo: Section de greffes de rein à l'Hôpital général Guangzhou de la zone militaire du Guangzhou
Yu Lixin: Section de greffes de rein à l'Hôpital de l'Université militaire n
o 1 de Nanfang
Xu Jian: Section de greffes de rein à l'Hôpital no 1 affilié à l'Université médicale militaire de Nanfang
Ma Junjie: Section de greffes de rein à l'Hôpital de la médecine traditionnelle chinoise du Guangdong
Liu Zhou: Centre de reins de l'Hôpital de Qifu
Zhou Kaizhang: Section de transplantation à l'Hôpital populaire no 2 de la ville de Guangzhou
He Jianxing: Département de chirurgie thoracique à l'Hôpital No 1 affilié à l'Université médicale de Guangzhou
Su Zexuan: Section de transplantation à l'Hôpital no 1 affilié à l'Université de Jinan aussi connue sous le nom d'Hôpital chinois d'outre-mer de Guangzhou
Zhen Zuojun: Département de chirurgie hépatobiliaire à l'Hôpital populaire no 1 de la ville de Foshan
Yang Ming: Section de greffes de rein à l'Hôpital populaire no 1 de la ville de Foshan
Wang Dekun: Section de greffes de foie à l'Hôpital populaire de la ville de Zhongshan
Yu Yuanlong: Section de greffes de foie à l'Hôpital populaire de la ville de Zhongshan
Deng Decheng: Section de greffes de rein à l'Hôpital populaire de la ville de Zhongshan
Yu Xiaofang: Département de chirurgie hépatobiliaire l'Hôpital populaire de la ville de Shenzhen
Wang Chengyou: Département de chirurgie hépatobiliaire à l'Hôpital populaire no 2 de la ville de Shenzhen
Wang Ping: Section de greffes de rein à l'Hôpital populaire no 2 de la ville de Shenzhen
Li Jie: Section de greffes de rein à l'Hôpital populaire de Taiping de la ville de Dongguan
Mai Weimin: Département néphrologie à l'Hôpital affilié à l'Université médicale du Guangdong
Lin Minzhuan: Section de greffes de rein à l'Hôpital de la zone de développement économique et technologique du Guangzhou



Traduit de l’anglais au Canada


Version anglaise: http://www.clearwisdom.net/html/articles/2011/3/29/124104.html


Version chinoise: http://minghui.ca/mh/articles/2011/1/8/234649.html