Site web Minghui	Version française de Minghui.org Chinese Minghui Autres langues Livres du Falun Dafa Téléchargement gratuit Achat

  • Choisir une date
  • Contacter l'éditeur
 

La fausse histoire des auto-immolations sur la place Tiananmen

L'Appel pacifique du 25 avril 1999
Révéler les crimes de prélèvements d'organes sur les pratiquants de Falun Gong
1400 décès présumés

pratiquants persécutés à mort

268,024,012 personnes ont démissionné du PCC
Vœux adressés à Maître Li Hongzhi
Journée mondiale du Falun Dafa
Articles avec commentaires du Maître
Mon Maître
Traduire Jiang Zemin en justice
Sortir de l’état humain
  [Plus ...]
Minghui international - Édition spéciale 2015 (version française)
Minghui international - Édition spéciale 2014 (version française)
Minghui international - Édition spéciale 2013 (version française)
Minghui international - Édition spéciale 2012 (toutes les versions)
Page d'accueil > Être témoin de l’histoire


Souvenirs précieux: pour toujours reconnaissant envers Maître Li Hongzhi

[Site Clartés et Sagesse]

Écrit par un pratiquant de Dalian, Chine


1. Rencontrer des épreuves

Ma femme a souffert de complications multiples après une opération chirurgicale d’une sténose du canal cervical. Elle a essayé des traitements variés, y compris le massage et la thérapie physique par des spécialistes chinois et occidentaux, et aussi des traitements de qigong de maîtres de Qigong réputés. Rien n’a été efficace. Elle était presque paralysée et ne sortait presque pas de son lit à part pour se laver et pour aller aux toilettes. Pendant cette période, ses maux ont rendu ma vie très difficile. En plus de mon travail, je devais faire les tâches ménagères. Je devais aussi la masser pendant la nuit.

2. Attendre des miracles

Quand j’avais perdu presque tout espoir, un de mes collègues, qui revenait juste d’un enseignement de Falun Dafa à Tianjin, m’a donné une copie de Falun Gong et les conférences audio de Maître Li. Cela nous a redonné espoir. J’ai lu tout le livre cette nuit là. J’étais intéressé dans les mystères de l’univers et de la vie et pendant mon enfance j’aimais lire des livres de science fiction et des magazines scientifiques après le travail. Mais rien ne pouvait satisfaire ma curiosité jusqu’à ce que je lise le Falun Gong. Cela répondait absolument à toutes mes questions. J’aurais aimé avoir eu la chance de le lire plus tôt.

Ma femme a commencé à lire le livre et a écouté les conférences du Maître tôt le matin suivant. Avec les encouragements de mes collègues qu’un miracle allait nous arriver, nous avons acheté des billets pour la conférence suivante. Avec un fort désir d’assister à la conférence, ma femme a commencé ses exercices physiques, passant d’être allongée à s’asseoir sur une chaise pendant quelques minutes au début puis en prolongeant jusqu’à une ou deux heures de position assise.

3. La compassion du Maître

La conférence a commencé le 27 mars 1994. Avec l’aide de mes collègues, j’ai porté ma femme dans l’auditorium et je l’ai installée sur une chaise roulante à l’avant de l’aile gauche. Elle a patiemment attendu que ça commence.

Juste avant que ça commence, le personnel et la personne responsable de l’association de qigong nous ont persuadé de quitter la conférence. Ils nous ont dit: «L’énergie du qigong est trop forte pour une personne malade.» Nous avons insisté pour ne pas partir avant d’avoir vu le Maître.

Nous étions à cinq minutes avant le début de la conférence. J’étais désespéré et j’ai sauté sur la scène et couru dans les coulisses pour voir le Maître. Son visage compatissant était telle que son image dans le livre. Je lui ai rapidement serré la main et lui ai expliqué la situation avec ma femme. Il a dit: «Je ne traite pas les maladies». J’ai tout de suite expliqué:«Nous avons commencé à lire le livre et à écouter la Loi, il y a deux semaines. Nous comprenons que vous n’acceptiez pas les gens avec des maladies graves. Ma femme n’est pas une malade mentale, elle n’est pas non plus paralysée. Elle peut fermement cultiver.»

Maître a souri et a fait un signe de tête: «Cet étudiant a des qualités d’éveil. Laissez-moi la voir.» Devenir étudiants, Wow! Maître nous acceptait comme ses étudiants! Il est vraiment devenu notre Maître.

A ma grande surprise, le Maître s’est directement dirigé vers ma femme depuis les coulisses et a commencé à purifier son corps de sa maladie. Je pensais qu’il voulait juste vérifier sa condition de santé. Je me suis soudain éveillé au fait que Maître purifie les vrais pratiquants afin qu’ils puissent pratiquer la cultivation avec un corps sain. Quel Maître compatissant et vertueux!

4. Être témoin d’un miracle

Maître a tenu la tête et le cou de ma femme pendant quelques instants. Il a ensuite tenu ses mains a distance de 10 cm de ses épaules, pressé ses points autour de ses talons et a ouvert ses points comme s’il jetait quelque chose de très lourd au sol. Toute la procédure a pris moins de 2 minutes. Maître a dit à ma femme: «Ok, essayez de marcher.» Ma femme s’est levée de sa chaise roulante et a fait le tour de la plateforme deux fois. Puis Maître a dit: «Maintenant vous êtes en état pour assister à la conférence.» Tout l’auditorium s’est levé et a applaudi.

Quand je me tenais prêt à porter ma femme en dehors de l’auditorium après la première conférence, étonnement, elle s’est rendue elle-même à pied à notre voiture. Elle a pris les escaliers roulant et a marché doucement jusqu’au troisième étage. Il s’agissait vraiment d’un miracle.

Elle a lu Falun Gong, a écouté les conférences, et a pratiqué les exercices chaque jour après cette première conférence. Elle a commencé à pratiquer toute la série d’exercices, au début en s’asseyant sur une chaise et petit à petit en position debout. J’ai rapporté au Maître ses progrès chaque jour pendant les classes. Maître en était ravi et m’a rappelé plusieurs fois: «Pratiquez fermement les exercices et étudiez d’avantage la Loi.»

Ma femme étudiait diligemment la Loi et faisait les exercices après les conférences. Elle a progressivement retrouvé une bonne santé. Elle a pu retourner faire les courses au supermarché un mois après le début des conférences. Trois mois après, elle a été capable de prendre le bus avec les autres pratiquants pour aller accueillir le Maître à l’aéroport lors de sa venue pour une deuxième tournée de conférence du Falun Gong à Dalian. Cela est un témoignage du pouvoir de Dafa.

5. Précieux souvenirs

Cela fait dix-sept ans que le Maître a purifié le corps de ma femme. Cette année le 13 mai, c’était les 60 ans de Maître et la journée mondiale du Falun Dafa. Quand je repense à mes expériences passées avec Maître, ces précieux souvenirs sont encore très vivants dans mon cœur. En voici ci-dessous une énumération.

Nous avons réalisé la profondeur du Maître et accédé à ces connaissances après avoir écouté ses conférences. Ses conférences étaient claires et faciles à comprendre. Il était toujours si modeste, si serein et si gentil.

Sur le chemin du retour à la maison après la première conférence, nous avons vu Maître marcher vers son hôtel avec son équipe. Il avait l’air si modeste et si accessible. Cela nous a profondément touchés.

J’ai demandé à Maître à la fin de la conférence si je pouvais encore lui poser des questions dans le futur. Il m’a donné sa carte de visite et a dit: «Je reste chez des étudiants qui sont un vieux couple qui vit à Pékin. Vous pouvez venir me voir si vous en avez l’occasion.»

Je suis allé rendre visite au Maître au cours de l’automne 1995 après une conférence académique à l’université de Tsinghua à Pékin. Ce vieux couple, des ingénieurs retraités en technologie aérospatiale, m’ont raconté de nombreuses histoires de Maître qui m’ont profondément appris. Ils m’ont aussi montré la chambre du Maître, qui faisait à peu près 10 m carrés. Dans la chambre se trouvait un lit en bois, un bureau, une lampe, et une grande étagère.

Avant la deuxième série de conférences à Dalian, Maître a demandé à M. Gao (le coordinateur) de surveiller l’état de santé de ma femme. M. Gao nous attendait à l’extérieur de chez nous alors qu’il a vu ma femme rentrer à la maison avec un gros sac à la main. M. Gao était très content et a dit: «Je vous vois porter un sac lourd. Vous avez apparemment complètement retrouvé votre bonne santé. J’ai vraiment été témoin du pouvoir miraculeux de Maître et de Dafa.» Nous sommes profondément reconnaissant pour les bons soins du Maître. Il n’a pas seulement purifié le corps de ma femme, mais il a aussi pris soin de son rétablissement total.

Maître, vous avez tellement fait pour nous! Nous vous serons pour toujours reconnaissants!


Traduit de l’anglais en Belgique.

Version anglaise: http://clearwisdom.net/html/articles/2011/6/18/126110.html

Version chinoise: http://www.minghui.org/mh/articles/2011/6/7/241984.html