Site web Minghui	Version française de Minghui.org Chinese Minghui Autres langues Livres du Falun Dafa Téléchargement gratuit Achat

  • Choisir une date
  • Contacter l'éditeur
 

Centre de données de Minghui.org

La fausse histoire des auto-immolations sur la place Tiananmen

L'Appel pacifique du 25 avril 1999
Révéler les crimes de prélèvements d'organes sur les pratiquants de Falun Gong
1400 décès présumés

pratiquants persécutés à mort

284,663,355 personnes ont démissionné du PCC
Vœux adressés à Maître Li Hongzhi
Journée mondiale du Falun Dafa
Articles avec commentaires du Maître
Mon Maître
Traduire Jiang Zemin en justice
Sortir de l’état humain
  [Plus ...]
Minghui international - Édition spéciale 2017 (version française)
Minghui international - Édition spéciale 2015 (version française)
Minghui international - Édition spéciale 2014 (version française)
Minghui international - Édition spéciale 2013 (version française)
Minghui international - Édition spéciale 2012 (toutes les versions)
Page d'accueil > La fausse histoire des auto-immolations sur la Place Tiananmen


Une autre lacune dans « l’auto-immolation de Place TianAnMen »


[Site Clartés et Sagesse]


Écrit par un pratiquant de Falun Gong en Chine



Tandis que j'étais illégalement détenu par le Parti communiste chinois (PCC), j'ai été forcé à regarder la vidéo de la soi-disant «auto-immolation de la Place TianAnMen» qui a été fabriquée par le PCC et qui est remplie de lacunes. En regardant la vidéo, j'ai trouvé une nouvelle preuve que l'immolation a été en effet arrangée.


Étant médecin, j'ai noté le fait suivant : après l’auto-immolation arrangée, Wang Jindong (un des participants impliqués dans «l’auto-immolation» qui avait été mis en prison et plus tard a été autorisé d'apparaître pour être interviewé par un journaliste, ce qui a été arrangée par le PCC. Après «l’auto-immolation» Li Chi, un médecin de l'hôpital de Jishuitan à Pékin, a déclaré que chacun des quatre participants de «l’auto-immolation», incluant Wang Jindong, avaient subi une trachéotomie pour que l’air puise passer librement par les voies respiratoires. Cependant, l'évidence visuelle ne confirme pas la déclamation de Li. Après l’ouverture des voies respiratoires pendant une trachéotomie, le médecin doit installer un support dans la région opérée. Après que le support soit enlevé, une cicatrice très visible reste dans la région entre la tombe de suprasternal et la pomme d'Adam.


J'ai remarqué que Wang Jindong n'avait eu aucune cicatrice dans cette région, ainsi il n'avait jamais subi une trachéotomie. Cette preuve ajoute une preuve de plus à la conclusion que le PCC a entièrement fabriqué l'incident de «l’auto-immolation».



Traduit de l’anglais en Suisse


Version anglaise: http://en.minghui.org/html/articles/2012/4/4/132548.html
Version chinoise: http://www.minghui.org/mh/articles/2011/5/15/240691.html