Site web Minghui	Version française de Minghui.org Chinese Minghui Autres langues Livres du Falun Dafa Téléchargement gratuit Achat

  • Choisir une date
  • Contacter l'éditeur
 

Centre de données de Minghui.org

La fausse histoire des auto-immolations sur la place Tiananmen

L'Appel pacifique du 25 avril 1999
Révéler les crimes de prélèvements d'organes sur les pratiquants de Falun Gong
1400 décès présumés

pratiquants persécutés à mort

276,390,809 personnes ont démissionné du PCC
Vœux adressés à Maître Li Hongzhi
Journée mondiale du Falun Dafa
Articles avec commentaires du Maître
Mon Maître
Traduire Jiang Zemin en justice
Sortir de l’état humain
  [Plus ...]
Minghui international - Édition spéciale 2015 (version française)
Minghui international - Édition spéciale 2014 (version française)
Minghui international - Édition spéciale 2013 (version française)
Minghui international - Édition spéciale 2012 (toutes les versions)
Page d'accueil > Opinions

Le coup monté de l'incident d'auto-immolation Place Tiananmen : la nouvelle version d' "appeler un cerf un cheval"



(Minghui.org) Le chapitre "Annales du Premier Empereur Qin" du livre Annales du Grand Historien, décrit un événement historique qui s'est passé il y a plus de deux mille ans. À cette époque, le premier ministre Zhao Gao voulait usurper le trône du second empereur de la Dynastie Qin. Il avait peur que d'autres ministres refusent de l'accepter, alors il conçut une épreuve. Il dédia un cerf à l'empereur et lui dit : "C'est un cheval." L'empereur répondit, "Le premier ministre a tort. C'est un cerf—mais il a dit que c'était un cheval."Puis, il demanda aux ministres ce que c'était. Certains ministres ne répondirent pas. Quelques-uns dirent que c'était un cheval. D'autres que c'était un cerf. Peu après, Zhao Gao tua secrètement tous les ministres qui avaient dit que c'était un cerf. Par conséquent, tous les ministres avaient peur de Zhao Gao. Par la suite, les gens ont utilisé l'expression "appeler un cerf un cheval" comme métaphore pour traduire la confusion du blanc et du noir, du juste et du faux.


Deux mille ans plus tard, lorsque le Parti Communiste Chinois (PCC) a commencé à persécuter le Falun Gong le 20 juillet 1999, des événements similaires à celui de Zhao Gao appelant un cerf un cheval se sont produits l'un après l'autre, mais encore plus extrêmes. La mise en scène de l'auto immolation de la Place Tiananmen a été le plus grand canular qui a trompé et empoisonné le public le plus gravement.

La mise en scène de l'auto immolation de la Place Tiananmen


Le 23 janvier 2001, à peine quatre heures après l’événement de mise en scène de l'auto immolation de la Place Tiananmen, l'agence de presse officielle du PCC (Xinhua) s'est empressée de publier la nouvelle de manière à accuser le Falun Gong. Un événement si important impliquant la vie et la mort devrait d'abord être soumis à investigation par les services de police pour confirmer les faits. Cependant, les médias ont totalement ignoré la loi et fait des allégations illégales. De plus, certains individus étaient encore à l'hôpital recevant des traitements médicaux, et le département de police n'avait d'eux qu'une identification préliminaire et partielle, alors comment l'Agence Xinhua du PCC pouvait-elle connaître la motivation de ces individus et l'annoncer au monde entier? Leurs sinistres intentions de diffamer le Falun Gong étaient on ne peut plus claires.

1. Wang Jindong, véritable personne ou substitut ?



Photo 1


Dans leur reportage sur la mise en scène de l'auto immolation de la Place Tiananmen, le PCC annonça que la personne pratiquant la méditation sur la place, et qui criait les slogans était "Wang Jindong" et l'identifia comme un pratiquant de Falun Gong. Cependant, en réexaminant la vidéo de l'auto immolation réalisée par CCTV au ralenti, cette personne n'était ni Wang Jindong, ni un pratiquant de Falun Gong. La photo à gauche au-dessus est la photo de 2,5 cm réalisée par CCTV. Les traits de la personne montrent un long nez, un front élevé, de grandes oreilles rectangulaires et une mâchoire fine. La photo de droite représente le soi-disant "Wang Jindong" qui a participé à l'auto-immolation. Il avait un petit nez, un front plissé, de petites oreilles rondes et de grosses joues. Il y des différences claires dans l'apparence du visage. Si cette différence avait été causée par l'auto immolation, pourquoi les os et les oreilles auraient-ils été déformés par le feu, alors que les cheveux et les sourcils étaient restés complètement intacts?


Sur la vidéo de CCTV de l'auto-immolation, la posture de méditation, le soi-disant "Wang Jindong", et les slogans qu'il criait n'avaient rien à voir avec le Falun Gong, mais le PCC l'a clairement présenté comme un "pratiquant de Falun Gong".


La pratique du Falun Gong exige de s'asseoir en position du lotus avec les deux jambes croisées durant la méditation, ou au moins en position du demi-lotus avec une jambe croisée. L’agence de Presse Xinhua a prétendu que Wang Jindong pratiquait le Falun Gong depuis 1997, mais il est assis sans croiser les deux jambes et avec les deux genoux levés très haut, la posture assise classique de l'armée chinoise, comme décrite par les médias étrangers. Le Falun Gong exige que les deux pouces soient face à face avec les mains jointes, c'est le geste le plus élémentaire des exercices du Falun Gong. Les pouces de Wang Jindong se chevauchaient l'un l'autre. Ces différences indiquent clairement qu'il n'avait jamais pratiqué le Falun Gong et qu'il était impossible qu'il soit un pratiquant de Falun Gong.

 

Photo 2



2. Des bouteilles plastique contenant de l'essence – pas endommagées par le feu ?

Tout le montage de l'auto-immolation révèle a la nature éhontée, falsificatrice et perverse du PCC dans sa persécution de bonnes personnes. La bouteille de Sprite en plastique n'a pas été endommagée par le feu. Les concepteurs de l' événement étaient vraiment stupides et absurdes! Dans la vidéo de l'auto immolation de CCTV, Wang Jindong semble avoir été sévèrement brûlé; le tissu de coton autour de sa poitrine et de ses jambes était brûlé et la chair exposée. Cependant, les deux bouteilles de Sprite en plastique entre ses jambes avaient miraculeusement gardé leur couleur verte et étaient restés intactes.



Photo 3


Les falsifications et les fabrications ne peuvent résister à l'épreuve de l'histoire. En 2002, Li Yuqing, le seul journaliste de l'affaire mise en scène de l'auto-immolation, a visité le centre d'éducation légale de la Province du Hebei (qui est en fait un établissement loué par le PCC pour soumettre illégalement les pratiquants au lavage de cerveau). Les pratiquants détenus là-bas l'ont questionné au sujet de la bouteille pleine d'essence entre les jambes de Wang Jindong. Li n'a trouvé aucune excuse pour masquer les mensonges et a admis que la bouteille de Sprite avait été placée là par les journalistes, et que la scène était un coup monté et a été rajoutée par la suite. Cette réponse a révélé pleinement la nature perverse du PCC dans sa persécution du Falun Gong à l'aide de mensonges et de fabrications.


3. Liu Chunling: Brûlée à mort, ou battue à mort?

Liu Chunling, qui est morte pendant l’événement, a été décrite par le PCC comme "brûlée à mort" par l'auto-immolation. Sur la base d'une analyse de la vidéo au ralenti, on peut observer que Liu Chunling a été frappée à mort par quelqu'un sur place utilisant un objet lourd .

Photo 4


4. Liu Siying: A-t-elle réellement subi une trachéotomie, ou était-ce juste pour tromper le public ?

Dans la vidéo de l'auto-immolation de CCTV, le docteur Li Chi, directeur adjoint du Département de Traumatologie de l'Hôpital de Jishuitan, annonce que tous les individus ayant été sérieusement blessés durant l'auto-immolation nécessitaient une trachéotomie immédiate. Cependant, la communauté mondiale des médecins a été choquée qu'une fille de 12 ans nommée Liu Siying puisse parler avec fluidité, d'une voix forte et claire lors de son interview par la journaliste Li Yuqiang, moins de quatre jours après avoir subi sa trachéotomie. Elle a même chanté sa chanson favorite devant le public du monde entier. Les gens qui ont un minimum de connaissances médicales savent qu'une personne ne peut pas parler si naturellement, et certainement pas chanter avec une voix si claire, si rapidement après une trachéotomie, car l'incision se fait au fond des cordes vocales. C'est pourquoi la communauté internationale s'est exclamé que le PCC avait "créé un miracle médical!" après avoir vu la vidéo de l'auto-immolation de CCTV.



Photo 5


5. Les journalistes de CCTV étaient positionnés sur la Place Tiananmen pour filmer l'auto-immolation?

La vidéo de l'auto-immolation de la Place Tiananmen comprenait des prises de vue de différents angles, incluant une vue d'ensemble de la scène, des angles rapprochés et très détaillés. Nous voyons aussi un journaliste portant une caméra sur la scène et filmant calmement toute la zone. Normalement, ce type d'incident n'est pas facile à filmer, mais le journaliste de CCTV a "réussi" à filmer la scène à partir de différents angles en couvrant toute la zone. Il est virtuellement impossible de faire cela sans l'avoir planifié et préparé auparavant.


Le PCC annonça que la vidéo avait été filmée par les caméras de surveillance installées sur la Place Tiananmen. Si tel était le cas, la vidéo montrerait des images surplombant le terrain et à angles fixes. Cependant, la vidéo de CCTV montrait une vue globale (image 6), et de plus, des vues rapprochées et des gros plans faciaux. (image 3). Cette caméra était manifestement en mouvement et suivait la cible.

Lorsque les médias d'outremer demandèrent d'où venaient ces angles rapprochés et ces gros plans, les officiels du PCC ont dit qu'ils avaient été filmés par les journalistes de CNN présents sur scène. Cependant, le porte-parole du département international de CNN a dit que ses journalistes n'avaient pris aucune photo, parce qu'en réalité, le photographe de CNN avait été arrêté et tout son équipement photographique confisqué au début de l'auto-immolation. Les mensonges du PCC ont été une nouvelle fois exposés!



Photo 6


Le 14 août 2001, International Educational Development (IED) a fait une annonce publique lors de la réunion des Nations Unies: "Notre enquête a montré que c'était en réalité les autorités du PCC qui ont mis en scène l'auto-immolation et détruit ces vies." Ils ont également annoncé : "Les autorités du PCC ont tenté d'utiliser l'auto-immolation de la Place Tiananmen du 23 janvier 2001 pour diffamer le Falun Gong. Cependant, nous avons été en possession d'une vidéo d'analyse de l'auto-immolation montrant clairement que le régime du PCC a dirigé et organisé l'intégralité de l'incident."


Le PCC malfaisant confond le bien et le mal, détruisant le pays, le peuple et lui-même

Zhao Gao appela un "cerf un cheval" pour faire passer le juste pour le faux, afin de tester l'obéissance des ministres et usurper le trône de l'empereur de la dynastie tyrannique des Qin. Cet événement ne fit pas beaucoup de mal aux gens. Par contre, le PCC a complètement confondu le bien et le mal , de manière à tromper les Chinois et se trouver des excuses pour continuer à persécuter le groupe de personnes bonnes et honnêtes qui ne ripostent pas lorsqu'elles sont physiquement agressées ou insultées. Ces actions ne font pas seulement du mal au peuple chinois et au PCC, mais nuisent aux intérêts du pays tout entier.


Les personnes qui comprennent le Falun Dafa savent que c'est une école de cultivation-pratique de haut niveau de l'École de Bouddha, guidée par les caractéristiques de l'univers,
"Authenticité-Bienveillance-Tolérance". Falun Dafa enseigne aux gens à cultiver leur xinxing, à être de bonnes personnes et à améliorer leur critère moral. En même temps, les pratiquants développent des corps sains et des esprits purifiés en pratiquant cinq séries d'exercices faciles à apprendre. Selon les résultats de l'enquête du bureau des sports national de 1998, le pourcentage global de renforcement de la santé physique et de guérison des maladies était de 97,9%. Grâce à leur bonne santé, chaque pratiquant permet à la nation d'économiser une moyenne de 1700 yuans chaque année. Selon le reportage effectué par les médias chinois, en considérant qu'en Chine, 70 à 100 millions de personnes pratiquent le Falun Gong, celui-ci permettait à la nation d'économiser plus de 100 milliards de yuan (12.5 milliards d'Euros) annuels simplement en dépenses médicales ( 60 à 80% des dépenses annuelles pour l'éducation nationale, totalisant 203,245 milliards de yuans). De plus, après que les pratiquants développent des corps en bonne santé et de hauts standards moraux, ils créent davantage de richesse pour la société, donnant à l'environnement social une direction positive, avec des effets multipliés. Le Falun Gong a apporté d'incommensurables valeurs à la société. Qui a le plus bénéficié de la présentation du Falun Gong et de sa transmission en Chine? Le peuple, le pays et ceux qui sont au pouvoir.

En 1998, l'ancien président du Congrès National du Peuple (NPC) Qiao Shi engagea quelques dirigeants vétérans dans une enquête minutieuse sur le Falun Gong. Ils tirèrent la conclusion que le Falun Gong avait de nombreux bénéfices sans nuire ni au pays, ni au peuple. À cause de la nature perverse de jalousie et d'effronterie du PCC et de ses dirigeants, le PCC a malgré cela lancé la persécution la plus brutale et la plus ignorante. Ils ont chassé des centaines de millions de personnes et leurs familles des rôles bienveillants qu'ils jouaient dans la société, et créé un grand désastre pour la nation et pour le peuple.


Selon les statistiques, durant l'année où le PCC a persécuté le plus sévèrement le Falun Gong, il en a coûté au gouvernement un quart du revenu fiscal national (équivalent à sept ou huit fois le total du budget de l'éducation nationale) pour maintenir la persécution. De plus, la persécution d'Authenticité-Bienveillance-Tolérance a causé l'effondrement complet des standards moraux sociaux et entraîné un effet extrêmement négatif. Ce que le PCC a perdu ne peut être mesuré avec de l'argent et des biens matériels.


Il y a deux mille ans, Zhao Gao appela un "cerf un cheval" et a nuit à la dynastie Qin. Il a connu un destin misérable en dépit de tous ses tours. Durant les deux mille ans passés, Zhao Gao fut aussi catalogué comme un "traître" et un "bandit", et est devenu tristement célèbre parmi les générations futures. Aujourd'hui, le PCC pervers fait passer le bien pour le mal, et utilise des mensonges pour empoisonner le monde entier et diffamer le Falun Dafa—une pratique spirituelle qui sauve les gens. La persécution du PCC et sa propagande ont entraîné d'innombrables personnes à avoir une mauvaise compréhension du Falun Gong et leur a fait perdre l'opportunité d'être sauvées. Tous les crimes qu'il a commis ont à présent décidé du misérable destin du PCC. Tous les participants à la mise en scène de l'auto-immolation, comprenant les preneurs de vue, les directeurs techniques et les acteurs ont connu une fin très pathétique.

Le producteur de la vidéo de l'auto-immolation de CCTV Chen Meng est mort en 2008 d'un cancer. Les acteurs de l'auto-immolation ont soit été tués, soit emprisonnés, et ont vécu le restant de leurs vies dans la misère. Les instigateurs de l'auto-immolation comprenant Jiang Zemin, Luo Gan, Zhou Yongkang – les coupables de la persécution du Falun Gong, sont tous poursuivis dans de nombreux pays tout autour du monde, et seront poursuivis durant toute leur vie pour les crimes qu'ils ont commis. Nous croyons que lorsque l'histoire humaine aura passé cette étape, tous les coupables feront face au plus sévère et au plus juste des châtiments de la loi et des standards moraux.

 

 

Traduit de l'anglais en Europe

 

Version anglaise : http://en.minghui.org/html/articles/2012/6/9/133872.html

Version chinoise : http://www.minghui.org/mh/articles/2012/5/18/257696.html