Site web Minghui	Version française de Minghui.org Chinese Minghui Autres langues Livres du Falun Dafa Téléchargement gratuit Achat

  • Choisir une date
  • Contacter l'éditeur
 

La fausse histoire des auto-immolations sur la place Tiananmen

L'Appel pacifique du 25 avril 1999
Révéler les crimes de prélèvements d'organes sur les pratiquants de Falun Gong
1400 décès présumés

pratiquants persécutés à mort

268,024,194 personnes ont démissionné du PCC
Vœux adressés à Maître Li Hongzhi
Journée mondiale du Falun Dafa
Articles avec commentaires du Maître
Mon Maître
Traduire Jiang Zemin en justice
Sortir de l’état humain
  [Plus ...]
Minghui international - Édition spéciale 2015 (version française)
Minghui international - Édition spéciale 2014 (version française)
Minghui international - Édition spéciale 2013 (version française)
Minghui international - Édition spéciale 2012 (toutes les versions)
Page d'accueil > Être témoin de l’histoire

[Sélection d’oeuvres ou de témoignages] Retour sur le fait d'avoir suivi la conférence de Fa du Maître à Changchun



 Écrit par une pratiquante de Dafa en Chine

 

 

(Minghui.org) Maintenant, j’ai 70 ans et je suis une dame âgée très heureuse parce que le 15 juillet 1994 j’ai eu assez de chance pour suivre les conférences de Fa à Changchun, dans la province du Hunan. J’ai été témoin de la grande compassion et des actions magiques du Maître.

 

Expériences extraordinaires aux conférences de Falun Dafa à Chenzou

En juillet 1994, les conférences de Falun Dafa ont eu lieu dans l’ancien Centre d’Entraînement de Volleyball des femmes à Chenzhou. Il n’y avait pas de chaises et 800-900 personnes ont dû s’asseoir par terre, épaule contre épaule, utilisant des vieux journaux comme coussin. Il n'y avait pas d'air conditionné dans cet été brûlant et aucun air dans cette petite ville de Chine du Sud.

À ce moment-là, j’avais 52 ans, avec une maladie en phase terminale ; les hôpitaux étaient impuissants à me soigner. J’avais de graves arthrites rhumatoïdes, des saignements vaginaux, la maladie de Ménière (état caractérisé par des vertiges récurrents, perte auditive et acouphènes), méningites, anévrismes et hépatites chroniques – toutes sortes de maladies. J’étais si faible que j’étais incapable de me laver à l’eau froide pendant l’été torride, et aussi incapable de bien marcher à cause de sérieuses douleurs dans les jambes.

Je suis allée avec un vélomoteur de location au stade de conférence et me suis assise devant. Le Maître, grand, avec son allure paisible, parla d’une voix forte et claire. Nous transpirions tous et nous nous éventions avec des journaux. Le Maître dit en souriant : « Plus vous vous éventez, plus vous sentirez la chaleur, pourquoi ne les posez-vous pas, vous ressentirez une petite brise autour de vous. » Je fis ce que le Maître dit et je ressentis réellement une légère brise flotter autour de moi. J’étais agréablement surprise et je dis aux gens autour de moi : « C’est vrai. »

J’admirais les compagnons de pratique assis avec leurs jambes croisées. Bien que je veuille faire la même chose, cela fut dur de mettre une jambe au-dessus, à plus forte raison les deux jambes. J’essayai très fermement de presser mes jambes vers le bas. À ce moment-là, le Maître a dit : « Ça va pour maintenant si vous ne pouvez pas vous asseoir avec les jambes croisées : plus tard dans la cultivation, vous serez petit à petit capable de vous asseoir avec les jambes croisées. » J’ai abandonné dans mon esprit et me suis concentrée sur l’écoute de l’enseignement de la Loi du Maître.

Pendant que j’écoutais, je m’assoupis sans pouvoir me contrôler. « Comment pouvais-je tomber endormie pendant que j’écoutais le Fa du Maître ? C’est irrespectueux envers le Maître. » Je me pinçai fort pour m’empêcher de m’assoupir. À ce moment-là, le Maître dit : « Vous pouvez dormir si vous voulez ; vous vous réveillerez quand j’aurai fini de parler, parce que votre cerveau est malade, et si je ne vous endors pas pendant que je soigne votre cerveau, vous ne pourriez pas le supporter. » Alors j'ai compris pourquoi je m’étais assoupie pendant la première période, et quand je me suis réveillée, je me sentais pleine d'énergie et confortable.

Le Maître est descendu de l’estrade pendant la pause. Les compagnons de pratique se sont rassemblés autour de lui, posant des questions. Le Maître leur répondit à tous en souriant, l'un après l’autre. Je pensai : pourquoi ne laissent-ils pas le Maître avoir un moment de repos ? Cependant, le Maître ne semblait même pas être un peu fatigué tout en continuant à répondre aux questions, puis il continua la conférence.

Après avoir écouté la conférence de Fa du Maître le premier jour, je me sentis complètement relaxée et j’étais même capable d’aller à pied à la maison. J’ai mis à peine une heure pour marcher du stade à mon domicile, sans aucune difficulté, marchant facilement et rapidement – comme si j’avais gagné une nouvelle paire de jambes. Mes collègues de travail furent surprises de ce qui m’arrivait, car toutes savaient que mon arthrite rhumatoïde était si grave que je ne pouvais pas bien marcher. Mes larmes coulaient sans cesse. « Ce Falun Gong est vraiment magique ! Ce que le Maître dit est tout à fait vrai ! Le Maître m'a sauvé la vie ! »

Retour sur la suite du cours de la conférence de Fa du Maître

Les conférences de Fa du Maître durent normalement neuf jours : le cours coûtait 50 yuan ( moins de 8 USD), ce qui était le moins cher dans le pays. D’autres sessions de Qigong étaient beaucoup plus chères – au moins le double, triple prix, ou même davantage. Pour quelques raisons spéciales, les conférences du Maître à Chenzhou ne durèrent que quatre jours, cependant Le Maître nous donna autant qu’en neuf jours. Nous avons reçu les conférences complètes, avec des sessions supplémentaires de nuit, le Maître a tout traité.

Une fois les conférences du Maître à Chenzhou terminées, ma collègue Zhang qui faisait partie du staff à la conférence du Maître s’approcha de moi. « Le cours de la conférence était seulement trente yuan, nous vous rendons vingt yuan. » Je demandai : « Pourquoi rendre ? Les autres sessions de qigong demande normalement des surplus de frais, mais vous, vous faites des ristournes. Où et comment retrouvez-vous les 800-900 personnes ? Je n’ai jamais vu quelque chose de pareil avant. » Ma collègue Zhang répondit : « Oui, nous devons rendre l’argent, le Maître veut que nous le fassions. » Quand je reçus l’argent, je fus si profondément touchée que je ne pus que verser des larmes, « Le Maître du Falun Gong est si bon et si droit ! »

J’ai entendu qu’après les conférences de Fa, le staff approchait chaque personne pour lui rendre l’argent. Leur travail n’a été complètement terminé qu’en 1997 quand le staff du site de pratique de Chenzhou nous a dit : « Le tout dernier remboursement a été fait à une dame âgée du nord de la Chine qui venait rendre visite à sa parenté à Chenzhou. »

En juillet 1999, le Parti communiste pervers (PCC) sous Jiang Zemin a commencé la persécution du Falun Gong, il a même calomnié le Maître avec des mensonges, comme « Il accumule des biens d’une manière incorrecte ». Mais tous les pratiquants de Dafa connaissent la grande et noble qualité morale du Maître. Qu'est-ce que ces gredins peuvent faire d’autre à part servir leurs propres maîtres !

 

(De Appel à contributions pour commémorer le vingtième anniversaire de la transmission du Falun Dafa)

 

 

Traduit de l'anglais en Suisse

 

Version anglaise : http://en.minghui.org/html/articles/2012/6/14/133963.html
Version chinoise : http://www.minghui.org/mh/articles/2012/5/17/257272.html