Site web Minghui	Version française de Minghui.org Chinese Minghui Autres langues Livres du Falun Dafa Téléchargement gratuit Achat

  • Choisir une date
  • Contacter l'éditeur
 

Centre de données de Minghui.org

La fausse histoire des auto-immolations sur la place Tiananmen

L'Appel pacifique du 25 avril 1999
Révéler les crimes de prélèvements d'organes sur les pratiquants de Falun Gong
1400 décès présumés

pratiquants persécutés à mort

284,760,612 personnes ont démissionné du PCC
Vœux adressés à Maître Li Hongzhi
Journée mondiale du Falun Dafa
Articles avec commentaires du Maître
Mon Maître
Traduire Jiang Zemin en justice
Sortir de l’état humain
  [Plus ...]
Minghui international - Édition spéciale 2017 (version française)
Minghui international - Édition spéciale 2015 (version française)
Minghui international - Édition spéciale 2014 (version française)
Minghui international - Édition spéciale 2013 (version française)
Minghui international - Édition spéciale 2012 (toutes les versions)
Page d'accueil > Opinions


Un témoin oculaire se rappelle l’incident de l’« auto-immolation » mise en scène sur la place Tiananmen

 

 

(Minghui.org) C’était le troisième jour du Festival Culturel de l’État de l’Indiana. Je me préparais à partir aux alentours de 21 heures, car tous les stands étaient sur le point de remballer, lorsque j’ai soudain vu cinq jeunes volontaires en T-shirts avec les mots « Culture chinoise à Indianapolis » s’approcher. Ces jeunes avaient des expressions différentes de celles des autres jeunes Chinois que j’avais déjà rencontrés, et ils ont publiquement indiqué que les principes « Authenticité, Bienveillance et Tolérance » promus par le Falun Gong étaient bons. J’ai commencé à leur parler. Quand j’ai mentionné l’auto-immolation mise en scène sur la place Tiananmen, un des jeunes hommes s’est interposé : « Je dois vous dire quelque chose à propos de cet événement, parce que j’étais là à ce moment. » Ce qui suit est la description de ce témoin oculaire.

 

« Il était environ 14 h. Il ne faisait pas beau, et très peu de touristes étaient présents sur la place. La police a forcé sept étudiants ainsi que moi à aller vers un côté du Monument des Héros, mais nous ne savions pas pourquoi. Peu après nous avons entendu un bruit peu commun à moins de dix mètres, et ensuite nous avons vu une boule de feu. La boule de feu roulait. En une minute, de nombreux policiers sont soudainement apparus et ont éteint le feu avec des extincteurs et des draps. Quelqu’un était en train de crier des slogans, et pendant un moment les policiers étaient dans la confusion avec le corps brûlé. Nous n’avions aucune idée sur ce qui se passait et tendions le cou pour essayer de voir, mais nous nous faisions repousser très loin par la voiture de police.

 

« Un de mes camarades de classe dit : « D’où vient cette forte odeur d’essence ? » Un autre a répondu : « Il a dû avoir de l’essence qui a brûlé. » Lorsque nous sommes revenus, nous avons vu quatre personnes passer, toutes trempées d’essence. Aussitôt que nous avons saisi ce qui se passait, nous entendîmes le son de l’essence qui s'enflamme, et les quatre personnes étaient en feu. Entre temps, un grand groupe de policiers se précipita en arrivant de derrière le monument, avec en main des extincteurs, des couvertures anti-feu, ou des planches. Nous étions tous étonnés et nous sommes exclamés : « Ils avaient tout préparé ; ils étaient prêt pour le feu ! » « Peut-être qu’il y aura un reportage ce soir à la TV », ajouta un camarade de classe. La police éteignit le feu rapidement, mais nous n’avons vu aucune ambulance arriver. Quelques touristes, y compris des étrangers, ont pris des photos. La police se précipita pour aller prendre leurs appareils photos peu importe qui ils étaient. Nous ne pouvions pas imaginer ce qui se passait et n’avions jamais pensé à associer ces personnes brûlées au Falun Gong.

 

« Une autre fois, un honnête camarade de ma classe a été interpellé par la police dans le tunnel souterrain près de la place Tiananmen. Ils lui ont ordonné de lire une phrase calomniant le Falun Gong sur une feuille de papier qu’ils lui ont tendu. Il a demandé : « Pourquoi ? » « Si vous ne le faites pas, nous vous arrêterons en tant que membre du Falun Gong. » Il était très effrayé, alors il l’a lue et est parti en courant. Lorsque nous sommes allés visiter la Grande Muraille de Chine, la police a mis la photo du fondateur du Falun Gong sur le sol et a ordonné aux touristes de marcher dessus. Quiconque refuserait serait arrêté. Ils savaient clairement que ceux qui pratiquent le Falun Gong suivent les principes « Authenticité, Bienveillance et Tolérance » et ne marcheraient pas dessus contre leur conscience. Ils ont employé une méthode aussi insidieuse pour attraper ceux qui pratiquent le Falun Gong. Un de mes camarades de classe de la ville de Daqing dans la province de Heilongjiang en Chine a été condamné à dix ans parce qu’il pratique le Falun Gong, et il est toujours en prison actuellement. »

 

Après qu’il ait fini l’histoire, il m’a rappelé : « Eh, sois prudent. Ne retourne pas en Chine continentale maintenant car ils vont t’arrêter. C’est la vérité. La police là-bas est loin d'être bonne. Je connais votre pratique et j’ai lu votre livre Zhuan Falun auparavant. »

 

Un autre m’a demandé avec précaution : « Certaines personnes ont des opinions négatives envers votre Maître et je n'ai aucune idée si c’est vrai ou non. Je voudrais écouter votre opinion sur votre Maître. » Je lui ai dit : « De toute façon, ce n’est pas comme ce qui est dit en Chine » et j’ai continué en disant, « Notre Maître nous dit :

 

« En réalité, j'enseigne encore et encore à l'homme à agir en conformité avec le principe fondamental Zhen-Shan-Ren, et naturellement je dois donner l'exemple. » (« Mes quelques réflexions » dans Points essentiels pour un avancement diligent II) »

 

Avant de partir, ils m’ont dit : « Nous croyons en vous et vous soutenons. Vous les personnes du Falun Gong êtes des grands, vous êtes comme Gandhi. » Ils nous ont ensuite dit au revoir et nous avons poursuivi nos chemins.

 

 

Traduit de l'anglais au Canada

 

Version anglaise : http://en.minghui.org/emh/articles/2004/11/21/54787.html

Version chinoise : http://www.minghui.org/mh/articles/2004/11/10/88826.html