Site web Minghui	Version française de Minghui.org Chinese Minghui Autres langues Livres du Falun Dafa Téléchargement gratuit Achat

  • Choisir une date
  • Contacter l'éditeur
 

La fausse histoire des auto-immolations sur la place Tiananmen

L'Appel pacifique du 25 avril 1999
Révéler les crimes de prélèvements d'organes sur les pratiquants de Falun Gong
1400 décès présumés

pratiquants persécutés à mort

268,391,416 personnes ont démissionné du PCC
Vœux adressés à Maître Li Hongzhi
Journée mondiale du Falun Dafa
Articles avec commentaires du Maître
Mon Maître
Traduire Jiang Zemin en justice
Sortir de l’état humain
  [Plus ...]
Minghui international - Édition spéciale 2015 (version française)
Minghui international - Édition spéciale 2014 (version française)
Minghui international - Édition spéciale 2013 (version française)
Minghui international - Édition spéciale 2012 (toutes les versions)
Page d'accueil > Nouvelles et activités dans le monde


Des députés en Finlande condamnent les atrocité de prélèvements d'organes en Chine

 

 

Écrit par un pratiquant de Falun Dafa en Finlande

 

 

(Minghui.org) Le 19 juin dernier, le Parlement finlandais a tenu sa dernière session avant son ajournement. Les pratiquants de Falun Gong de Helsinki en ont profité pour demander aux députés de dénoncer les atrocités des prélèvements d'organes sur des pratiquants de Falun Gong en Chine.

 

La persécution du Falun Gong se poursuit depuis 14 ans en Chine. Au fil des ans, de nombreuses histoires de torture et de travaux forcés ont été mis en lumière, comme les prélèvements d'organes sur des pratiquants de Falun Gong en bonne santé. Horriblement, cette pratique est réalisée alors que les victimes sont encore vivantes.

 

Les pratiquants de Helsinki ont parlé de la persécution aux députés et aux passants devant le Parlement et leur ont demandé de signer une pétition pour mettre fin à la persécution et aux prélèvements d'organes. Ils ont expliqué que le Parti communiste chinois doit être tenu responsable pour ses violations des droits de l'homme.

 

Des députés ont exprimé leur soutien

 

Mme Aila Paloniemi, députée

 

Aila Paloniemi, une députée, a écouté ce que les pratiquants avaient à dire sur les prélèvements d'organes en Chine et a signé la pétition sur son chemin pour la séance de la Chambre du Parlement.

 

Pendant la pause, elle est revenue pour exprimer son soutien.

 

Elle a dit : « J'ai entendu parler de telles atrocités il y a quelques années et j'ai été choquée par la façon dont les autorités chinoises traitent leur peuple. Je ne peux pas comprendre une telle persécution organisée et je suis très inquiète à ce sujet. Je ferai un point fort de cette question au Parlement et j’exercerai une influence au sein de l'Union européenne sur cette question. »

 

Astrid Thors, députée

 

Astrid Thors, une députée, a également exprimé son soutien : « Je crois qu'il est très important que la communauté internationale soit informée des prélèvements d'organes sur des êtres vivants et que les organisations internationales demandent que l’on y mette fin et comprennent les efforts qui sont faits. »

 

« Si les gens de notre pays ne vont pas en Chine pour des greffes d'organes, cela aidera à arrêter les prélèvements d'organes sur des êtres vivants. »

 

Beaucoup de députés ont dit qu'ils avaient lu au sujet des prélèvements d'organes dans les médias et qu’ils l’ont fortement condamné. Ils ont dit que la persécution du Falun Gong est horrible.

 

Une députée qui est également présidente d'une organisation des droits de l'homme, a déclaré qu'elle ne voulait pas garder le silence sur la question.

 

L'ancien Premier Ministre de la Finlande a également demandé un dépliant quand il est passé devant le Parlement.

 

Un médecin et conseiller municipal : « Vous avez mon soutien absolu »

 

Un représentant du conseil municipal et médecin de profession a déclaré aux pratiquants de Falun Gong : « Vous faites quelque chose de très important. Vous avez mon soutien absolu sur cette question. »

 

Il a également suggéré aux pratiquants de contacter les hôpitaux et les médecins participant aux opérations de transplantation d'organes locaux afin qu'ils puissent « exprimer leurs opinions sur diverses questions médicales, car il s'agit en fait d’une partie de leur travail comme les médecins travaillant dans les universités en Finlande. Vous devez obtenir l'appui de professionnels influents. » Il a dit qu'il espérait que plus de gens portent attention à la question.

 

Des citoyens et des touristes émus par les prélèvements d'organes

 

Le Parlement est une attraction touristique populaire. Une membre d'un groupe de touristes chinois en provenance des États-Unis a dit qu'elle avait lu au sujet des prélèvements d'organes dans le journal Epoch Times et elle a cru que c'était véridique.

 

Une autre dame d'un groupe de touristes chinois a examiné attentivement les panneaux d'affichage et a écouté les pratiquants qui parlaient de la persécution pendant un long moment. Elle a appris pour la première fois que l'auto-immolation qui avait eu lieu sur la place Tiananmen était en fait une énorme tromperie mise en scène par le Parti communiste pour produire de faux témoignages contre le Falun Gong et retourner les personnes contre la pratique populaire.

 

Avant de partir, elle a exprimé ses meilleurs vœux aux pratiquants de Falun Gong en Finlande qui avaient été persécutés en Chine.

 

Un nouvel immigrant en Finlande a eu une longue conversation avec un pratiquant. Il a dit que ce n'était pas seulement au peuple chinois d’arrêter les prélèvements d'organes, mais la responsabilité de toutes les personnes à travers le monde.

 

« Nous avons besoin que plus de gens prennent la parole afin de mettre fin à ces atrocités. »

 

M. Olli, vice-président de l’Association du Falun Dafa de Finlande

 

M. Olli, Vice-président de l'Association Falun Dafa de Finlande, a déclaré : « Nous avons fait une brochure spéciale pour informer les gens sur les atrocités des prélèvements d'organes sur des pratiquants de Falun Gong par le PCC. La preuve substantielle a permis aux gens d'avoir une compréhension plus large sur la question. »

 

Il a déclaré que le principal objectif de la pétition est de demander au gouvernement finlandais de prendre des mesures pour enquêter sur ces crimes.

 

 

Traduit de l’anglais au Canada

 

Version anglaise : http://en.minghui.org/html/articles/2013/6/30/140760.html

Version chinoise : http://www.minghui.org/mh/articles/2013/6/26/芬兰议员支持制止中共活摘器官罪行(图)-275879.html