Site web Minghui	Version française de Minghui.org Chinese Minghui Autres langues Livres du Falun Dafa Téléchargement gratuit Achat

  • Choisir une date
  • Contacter l'éditeur
 

Centre de données de Minghui.org

La fausse histoire des auto-immolations sur la place Tiananmen

L'Appel pacifique du 25 avril 1999
Révéler les crimes de prélèvements d'organes sur les pratiquants de Falun Gong
1400 décès présumés

pratiquants persécutés à mort

281,637,283 personnes ont démissionné du PCC
Vœux adressés à Maître Li Hongzhi
Journée mondiale du Falun Dafa
Articles avec commentaires du Maître
Mon Maître
Traduire Jiang Zemin en justice
Sortir de l’état humain
  [Plus ...]
Minghui international - Édition spéciale 2017 (version française)
Minghui international - Édition spéciale 2015 (version française)
Minghui international - Édition spéciale 2014 (version française)
Minghui international - Édition spéciale 2013 (version française)
Minghui international - Édition spéciale 2012 (toutes les versions)
Page d'accueil > Opinions


Les mensonges du PCC sur les 1400 cas de décès présumés ont fait que d'innombrables personnes ont perdu leur chance de bénéficier du Falun Gong

 

Écrit par Huayun

 

 

(Minghui.org) Comme le proverbe dit : L'argent ne peut pas acheter la santé d'une personne. Toutefois, dans la société chinoise d'aujourd'hui, sous la direction du PCC, tout est axé sur l'argent. Les faux médicaments et les aliments contaminés ont inondé le marché, menaçant la santé de la population. Les relations entre les gens en Chine d'aujourd'hui sont décrits comme « Tout le monde est sorti pour me prendre, donc je sors pour prendre tous les autres. » Beaucoup de gens demandent : « Qu'est-il arrivé à ce monde ? Qui puis-je croire ? » Il n'est pas facile de rester en bonne santé, et c'est encore plus difficile de rétablir la confiance entre les gens.

 

En fait, reconstruire la confiance n'est pas difficile. Seulement sept ans après le début des enseignements du Falun Gong en Chine en 1992, des centaines de millions de Chinois ont eu une amélioration de leur santé physique et mentale. En pratiquant le Falun Gong, des millions de personnes souffrant de maladies incurables ont recouvré la santé. Les principes Authenticité-Bienveillance-Tolérance ont purifié l’âme des gens. Après avoir bénéficié physiquement et psychologiquement de la pratique du Falun Gong, les pratiquants ont commencé à l’introduire à leur famille et à leurs amis. Rapidement, les gens ont parlé à d’autres sur les bienfaits de la pratique du Falun Gong et de la gratuité des activités. Des millions de personnes ont personnellement connu le bonheur d'avoir un corps sain rapidement.

 

Cependant, le PCC, sous la direction de Jiang Zemin, ne pouvait pas tolérer cela. Ils ont considéré ces millions de gens qui croyaient en Authenticité-Bienveillance-Tolérance comme leurs ennemis. Afin de trouver une excuse pour persécuter publiquement le Falun Gong, le PCC a utilisé différents types de médias pour calomnier le Falun Gong. C’était très similaire à ce qui s'est passé pendant la Révolution culturelle. Ainsi, les « 1400 cas de décès » ont été fabriqués pour justifier l’interdiction et la persécution du Falun Gong.

 

Le site Minghui a signalé ce cas en avril 2004. Le diagnostic a révélé qu’un ouvrier de l'usine de machines de Taishan, M. Wang Anshou, de la ville de Xintai, Shandong, souffrait de maladie mentale et a tué ses parents avec une pelle. La Cour populaire de la ville de Xintai, province du Shandong, a rendu une décision (1999, Xincheng Minchu n°245) qui a clairement souligné que les meurtres ont été causés par la maladie mentale de M. Wang. Toutefois, cette affaire a été utilisée et recueillie pour faire partie des « 1400 cas de décès » qui ont blâmé le Falun Gong pour le crime.

 

Le PCC a aussi persuadé par la ruse les patients gravement malades dans les hôpitaux de se faire passer pour des pratiquants de Falun Gong. Minghui a rapporté en janvier 2009 que Mme Li Shuxian, une fermière du village de Cui, bourg de Xinhua, district de Acheng, Harbin, province du Heilongjiang, avait un grave ulcère à l'estomac et a été admise à l'hôpital. Le président de l'hôpital et un journaliste de Xin Evening News ont convaincu la patiente de faire semblant d'être une pratiquante de Falun Gong. Elle a été ensuite libérée et est décédée. Son nom a été ajouté aux « 1400 cas de décès ».

 

Outre des témoignages personnels positifs de la pratique du Falun Gong, un sondage sur la santé publié a permis de valider les avantages. En 1998, la Commission nationale des sports et de la culture physique a compilé des enquêtes et des rapports sur le qigong. Plusieurs équipes médicales locales à Pékin, à Wuhan, dans le district de Dalian et dans la province du Guangdong ainsi que d’autres endroits tels que Nanchang, Quangxi, Anhui, etc. ont interrogé les pratiquants de Falun Gong locaux en ciblant les changements qu'ils ont connus après avoir pratiqué le Falun Gong.

 

Des 28 571 pratiquants interrogés dans la province du Guangdong, de Pékin et de la région autour de la ville de Dalian (le nombre de maladies et de plaintes de chaque individu n’ont pas été comptés) : 23 619 pratiquants (82,7%) ont eu leurs maladies complètement guéries et ils se considéraient en bonne santé ; 4 616 pratiquants (16,2%) ont vu l'amélioration de leur état. 98,8% des personnes interrogées ont dit que leur santé a bénéficié de la pratique du Falun Gong. Wuhan et Zizhuyuan à Pékin ont sondé le nombre de maladies de chaque pratiquant. Le résultat a montré que 2 483 pratiquants avaient plus d'une maladie avant de pratiquer le Falun Gong. Il y avait un total de 6 772 maladies. 4 926 (72,7%) de ces maladies ont été guéries après avoir pratiqué le Falun Gong. 1 712 (25,3%) maladies ont montré une amélioration ; donc le Falun Gong avait un effet positif sur 98% de ces cas.

 

En plus des statistiques, Minghui a publié de nombreux articles écrits par des pratiquants de Dafa relatifs à comment la pratique du Falun Gong a guéri leurs maladies graves. Certains de ces pratiquants ont commencé à pratiquer le Falun Gong après le début de la persécution. Par exemple, Minghui a publié l’histoire de Mme Dai Yiwei en février 2011. Mme Dai a obtenu deux maîtrises à l'Université du Connecticut et a travaillé à l'Université de Yale. Cependant, un accident de voiture a changé sa vie lorsqu'elle était âgée de 30 ans. Chaque articulation dans son corps a été endommagée dans l'accident. Mme Dai a cherché la médecine occidentale et orientale pour l'aider, mais en vain. Comme elle s'apprêtait à renoncer à trouver un remède et s'apprêtait à subir une vie de douleur, elle a trouvé le Falun Gong. Les blessures de Mme Dai ont été guéries. Mme Dai a eu une seconde chance de vie, alors que sa santé, sa carrière, son mariage, sa famille et son mode de vie étaient sur le point de disparaître.

 

Les « 1400 cas de décès » et d’autres mensonges fabriqués par le PCC menacent la santé publique en Chine, parce qu'ils font que beaucoup de gens perdent leur chance de bénéficier du Falun Gong. C'est aussi une des raisons pour laquelle les pratiquants de Falun Gong, sous le risque d'être persécutés, disent la vérité au public en Chine continentale. On espère que de plus en plus de gens vont apprendre la vérité des pratiquants de Falun Gong, s'éveiller à leur compassion et même commencer à pratiquer le Falun Gong. De ce fait, ils peuvent avoir un corps sain et une vie heureuse.

 

 

Articles en lien :

 

Pourquoi Wang Anshou a-t-il tué ses parents? Le verdict de la Cour contredit la tentative de la bande de Jiang de blâmer le Falun Gong

 

Perspectives sur les “1400 cas de morts fabriqués” – Li Suxian joue un acte avant sa mort

 

Passer de douleurs atroces à obtenir une bonne santé

 

 

Traduit de l’anglais au Canada

 

Version anglaise : http://en.minghui.org/html/articles/2011/10/2/128459.html

Version chinoise : http://www.minghui.org/mh/articles/2011/9/19/246907.html