Site web Minghui	Version française de Minghui.org Chinese Minghui Autres langues Livres du Falun Dafa Téléchargement gratuit Achat

  • Choisir une date
  • Contacter l'éditeur
 

Centre de données de Minghui.org

La fausse histoire des auto-immolations sur la place Tiananmen

L'Appel pacifique du 25 avril 1999
Révéler les crimes de prélèvements d'organes sur les pratiquants de Falun Gong
1400 décès présumés

pratiquants persécutés à mort

273,620,468 personnes ont démissionné du PCC
Vœux adressés à Maître Li Hongzhi
Journée mondiale du Falun Dafa
Articles avec commentaires du Maître
Mon Maître
Traduire Jiang Zemin en justice
Sortir de l’état humain
  [Plus ...]
Minghui international - Édition spéciale 2015 (version française)
Minghui international - Édition spéciale 2014 (version française)
Minghui international - Édition spéciale 2013 (version française)
Minghui international - Édition spéciale 2012 (toutes les versions)
Page d'accueil > Opinions


La « ruse » maladroite de Jiang Zemin

 

 

(Minghui.org)

 

Tableau 1 : Comparaison des taux de décès

 

 

Selon les chiffres officiels chinois, 2 300 000 personnes en Chine pratiquaient le Falun Gong (sans discuter qu'il s'agit d'un nombre évidemment réduit) parmi lesquels 1 400 sont décédés durant une période de sept ans (sans prendre en considération pour l'instant si ces décès sont bel et bien liés au Falun Gong). Ceci nous donne une moyenne de 200 décès par an – un taux bien plus bas que 1/10 000 (0,01 %), ce qui est bien plus bas que le taux de mortalité normale en Chine de 0,65 %.

 

Tableau 2 : comparaison des taux de suicide

 

 

Le régime chinois a allégué qu'il y a eu 136 cas de « suicides du Falun Gong » en 7 ans, une moyenne d'environ 20 cas par an. En supposant que ces cas soient de vrais « suicides », le taux de suicide par an serait de 0,87 (sur une population de 100 000). Les chiffres fournis par l'OMS (1989) avancent un taux de suicide en Chine de 17,1 par an. Les experts dans le domaine estiment que le taux actuel est plus élevé, atteignant 25, tandis que les chiffres des recherches faites par l'Université de Harvard mettent le taux chinois à 30. The Truth, un livre publié en 1999 par le Southern Weekend Publisher, a révélé qu'entre 1990 et 1994, le nombre moyen de suicides s'élevait à 303 047 par an en Chine rurale. Cela concernait uniquement les zones rurales sans inclure les régions urbaines. (Dans le graphique) En utilisant un nombre de 200 000 décès liés au suicide par an, le taux de suicide en Chine serait de 16,7 % (sur une population de 1,2 milliards). (Source : American Encyclopedia, (Taïwan) World Daily).

 

Tableau 3 : les décès causés par l'abus des médicaments

 

 

Selon les chiffres publiés par le Conseil chinois des consommateurs, les décès causés par l'abus de médicaments en Chine s'élèvent à environ 192 000 par an, ce qui dépasse de loin le nombre de décès causés par des maladies contagieuses. Aux États-Unis, environ 100 000 décès sont causés par l'abus de médicaments chaque année. Sur une population de 0,2 milliard, le taux de décès suite à l'abus des médicaments aux États-Unis est estimé à 0,05 %, ce qui est toujours 5 fois supérieur au soi-disant taux de décès (0,01 %) de pratiquants du Falun Gong publié de façon effrénée.

 

----------------------------------------------------------------------------------------

 

Quelques statistiques du Centre médical et des soins de santé en Chine

 

Selon les statistiques officielles, au moins 20 000 enfants meurent d'accidents en Chine chaque année.

 

Les maladies respiratoires sont la première cause des décès en Chine, elles sont responsables d'un quart du nombre total de décès. (Source : Revue de la technologie urbaine, vol. 6, n°1, avril 1999)

 

Le cancer est en train de devenir la seconde cause de décès derrière les maladies respiratoires. Les chiffres officiels de l’Administration pour la prévention et le contrôle du cancer ont enregistré 1 300 000 vies perdues suite au cancer chaque année. (Source : Informations médicales chinoises, 48, Pékin Cons Bio-Tech)

 

Plus de 50 % des suicides sont commis par des femmes. (Professeur Arthur Kleinman, Harvard, 1999)

 

Chaque jour, 870 personnes en moyenne commettent le suicide en Chine ; chaque année, au moins 300 000 personnes meurent du suicide. Ce taux de suicide est trois fois supérieur à celui des États-Unis. Étant la patrie de 21 % de la population mondiale, la Chine a contribué à 44 % des chiffres de suicide dans le monde. 56 % des suicides chez les femmes dans le monde entier se passent en Chine. (Source : Recherches de la Banque mondiale, Université de Harvard et l’OMS)

 

2 000 personnes en Chine meurent par jour à cause de la cigarette : comme le rapporte le Tianjing Daily, deux des études les plus étendues au monde sur le sujet de « la relation entre le décès et le tabagisme » ont été menées conjointement par l'Université de médecine préventive (Chine), l'Université de médecine chinoise, l'Université d'Oxford (Royaume-Uni) et l'Université Cornell (États-Unis). Les résultats de ces études de recherches montrent que les décès causés par le tabagisme ont atteint 2 000 en moyenne par jour en Chine et si cette tendance est maintenue, le nombre de morts s'élèvera à 8 000 par jour en 2050, ce qui signifierait un chiffre de 3 000 000 par an. (Source : Duowei News)

 

Un échantillon d'enquête a démontré que 16 000 000 de personnes souffrent de nombreuses sortes de maladies mentales en Chine de nos jours, dont plus de 7 800 000 souffrent de schizophrénie. Le fardeau des frais de santé des maladies mentales est maintenant au premier rang parmi toutes les maladies, surpassant les maladies cardiovasculaires, le diabète, et les tumeurs malignes. (Source : Duowei News)

 

Le China Daily (édition anglaise) a cité une enquête faite par des experts, qui a révélé que plus de 8 000 000 de personnes ont des maladies vénériennes en Chine, ce qui est près de 10 fois le chiffre officiel de 830 000. Et ce qui est pire, les experts estiment une hausse de 40 % par an des cas de gens ayant des maladies vénériennes. Le China Daily a également mentionné que la Chine connaît au moins 500 000 cas d'infections au VIH, où le chiffre officiel des cas séropositifs n’est que 17 316. L’OMS a averti que si la Chine n’agit pas vite, la population infectée par le VIH augmentera à 10 000 000 en 2010. (Source : Duowei News)

 

Plus de la moitié des habitants de Chine continentale ne cherchent pas d'aide médicale quand ils tombent malades. Le coût croissant des services médicaux empêche les patients de se rendre à l'hôpital. Un rapport d’enquête fiable fait par des experts, produit par le Bureau de supervision du Congrès National, a dit que pendant les 5 années entre 1993 et 1998, l'incidence de gens qui tombent malades a augmenté de 7,3 %, mais la moitié des patients n’ira pas chez le médecin et le taux de consultation a diminué de 18,8 % pendant cette période de 5 ans. Selon les statistiques, plus de 30 % des gens qui habitent les villes ne peuvent pas se permettre de chercher de l'aide médicale à cause des difficultés économiques et 63 % des patients qui auraient dû être hospitalisés n’avaient pas les moyens d’être traités à l’hôpital. Cette croissance dans les dépenses de santé est, dans une large mesure, due à la hausse des coûts de la médecine. (Zhongong News Press, Pékin, 22 septembre 2000)

 

 

Traduit de l'anglais en Belgique

 

Version anglaise : http://en.minghui.org/html/articles/2001/4/12/6987.html

Version chinoise : http://www.minghui.org/mh/articles/2001/4/7/9726.html