Site web Minghui	Version française de Minghui.org Chinese Minghui Autres langues Livres du Falun Dafa Téléchargement gratuit Achat

  • Choisir une date
  • Contacter l'éditeur
 

Centre de données de Minghui.org

La fausse histoire des auto-immolations sur la place Tiananmen

L'Appel pacifique du 25 avril 1999
Révéler les crimes de prélèvements d'organes sur les pratiquants de Falun Gong
1400 décès présumés

pratiquants persécutés à mort

291,691,972 personnes ont démissionné du PCC
Vœux adressés à Maître Li Hongzhi
Journée mondiale du Falun Dafa
Articles avec commentaires du Maître
Mon Maître
Traduire Jiang Zemin en justice
Sortir de l’état humain
  [Plus ...]
Minghui international - Édition spéciale 2017 (version française)
Minghui international - Édition spéciale 2015 (version française)
Minghui international - Édition spéciale 2014 (version française)
Minghui international - Édition spéciale 2013 (version française)
Minghui international - Édition spéciale 2012 (toutes les versions)
Page d'accueil > Être témoin de l’histoire


Comprendre l'appel du « 25 avril 1999 » : ce qui s'est vraiment produit à Tianjin les jours précédant l'appel (3e et dernière partie)

(3ème et dernière partie)SITE MAP

Écrit par des pratiquants en Chine

 

 

(Minghui.org) (Suite de la 2e partie)

 

Rivière Haihe le 24 avril

 

Pratiquant A : Bien que nous n'avions pas l'autorisation d'aller au bâtiment administratif de Tianjin, quelques pratiquants sont allés à la rivière Haihe toute proche. Ils voulaient informer les pratiquants en provenance d'autres villes qui ne savaient pas ce qui s'était passé.

 

À un croisement de rue, j'ai rencontré davantage de pratiquants. Beaucoup d'entre eux venaient de la province du Shandong et de la ville de Baoding de la province du Hebei. Je leur ai parlé de ce qui s'était passé la veille et de la réponse du gouvernement municipal de Tianjin. Je leur ai aussi suggéré de ne pas aller au Collège de l'éducation à Tianjin pour éviter de compliquer la situation. L'esprit de ces pratiquants était très pur. Ils ont dit qu'ils avaient parcouru une longue distance pour parler de l'innocence du Falun Gong. Puisque le gouvernement de Tianjin ne voulait pas écouter, nous avons décidé d'aller au gouvernement central à Pékin.

 

Plusieurs autres pratiquants que je connaissais ont aussi parlé d'aller à Pékin pour faire appel. Le lendemain, nous avons entendu parler de l'appel sur la place Tiananmen.

 

Pratiquant B : Quand la police m'a emmené, les arrestations massives au Collège de l'éducation de Tianjin avaient déjà commencé. Inquiet pour les autres pratiquants, je suis allé au collège après avoir été libéré du poste de police de Dayingmen. Au Collège, j'ai vu une pile de tapis pour s'asseoir à la porte. Leurs propriétaires avaient déjà été arrêtés, et les policiers étaient toujours de garde. J'ai interrogé des passants, et ils m'ont dit que beaucoup de pratiquants avaient été arrêtés.

 

Je suis rentré chez moi triste et confus. Je suis allé un peu plus tard à nouveau à la Rivière Haihe, où j'ai vu de nombreux pratiquants et des policiers en civil. Nous avons dit à la police que les fonctionnaires ne nous avaient pas permis d'aller au Collège de l'éducation de Tianjin ou au bâtiment administratif de Tianjin. Les policiers ont dit qu'ils n'avaient pas le pouvoir de gérer le problème, mais, à notre étonnement, ils nous ont recommandé d'aller à Pékin pour déposer un rapport auprès des fonctionnaires de plus haut rang.

 


 

Pratiquant D : Il y avait beaucoup de policiers et d'agents en civil près de la Rivière Haihe. Chaque fois qu'ils voyaient un groupe de pratiquants parler ensemble, ils les séparaient. Certains d'entre nous parlaient d'aller à Pékin. Cependant, certains des pratiquants n'avaient pas suffisamment d'argent pour y aller, alors je leur ai donné les 200 yuan que j'avais sur moi. Un ou deux pratiquants du district de Wuqing avaient plus de 70 ans. Je les ai invités à rester chez moi pour la nuit avant de partir le matin. Nous ne savions même pas le nom ni l'adresse des uns et des autres. Nous nous sommes réunis pour la simple raison que nous voulions tous devenir de meilleures personnes en suivant les principes de Authenticité-Bienveillance-Tolérance.

 

Un aspect important à noter est que nous sommes allés à Pékin pas nécessairement parce que nous le voulions tous ; mais plutôt parce que les fonctionnaires du gouvernement nous ont dirigés là-bas.

 

Sur la base de l'expérience de ces témoins, il est évident que le régime communiste a orchestré l'incident au Collège de l'éducation de Tianjin pour créer une justification de la persécution. Cependant, les pratiquants sont restés calmes et sincères face à une méchanceté flagrante.

 

La compassion et les exigences élevées de moralité que les pratiquants suivent ont été visibles à travers les années de persécution, validant la droiture du Falun Gong.

 

 

Traduit de l'anglais en Suisse

 

Version anglaise : http://en.minghui.org/html/articles/2013/8/31/141773.html

Version chinoise : http://www.minghui.org/mh/articles/2013/8/1/1999年天津教育学院事件始末3-277241.html