Site web Minghui	Version française de Minghui.org Chinese Minghui Autres langues Livres du Falun Dafa Téléchargement gratuit Achat

  • Choisir une date
  • Contacter l'éditeur
 

Centre de données de Minghui.org

La fausse histoire des auto-immolations sur la place Tiananmen

L'Appel pacifique du 25 avril 1999
Révéler les crimes de prélèvements d'organes sur les pratiquants de Falun Gong
1400 décès présumés

pratiquants persécutés à mort

289,820,484 personnes ont démissionné du PCC
Vœux adressés à Maître Li Hongzhi
Journée mondiale du Falun Dafa
Articles avec commentaires du Maître
Mon Maître
Traduire Jiang Zemin en justice
Sortir de l’état humain
  [Plus ...]
Minghui international - Édition spéciale 2017 (version française)
Minghui international - Édition spéciale 2015 (version française)
Minghui international - Édition spéciale 2014 (version française)
Minghui international - Édition spéciale 2013 (version française)
Minghui international - Édition spéciale 2012 (toutes les versions)
Page d'accueil > Mon Maître


Se souvenir d'une première série de conférences de Maître Li

 

Écrit par un pratiquant de la province du Heilongjiang, Chine

 

 

(Minghui.org) Avant de commencer à pratiquer le Falun Dafa, j'ai fait d'autres formes de qigong. Mais je ne savais pas que la clé pour s'améliorer était de cultiver le xinxing et d'éliminer les attachements. Je pensais que faire un qigong était seulement pour renforcer le corps et éliminer la maladie.

 

Après avoir terminé mes exercices de qigong le matin du 15 juillet 1993, le coordinateur a sorti une pile de billets et nous a dit qu'il y avait une série de conférences du Falun Gong au Centre culturel de l'industrie électrique de la ville de Qiqihar ce soir-là à 18 h. Cela coûtait trois yuan par billet.

 

Il a rapidement vendu la plupart des billets et il n'en restait qu'un seul. Il m'a demandé si je le voulais, mais j'ai dit que non. Il m'a encouragé : « Il y a juste un billet restant. Si tu ne le prends pas, quelqu'un d'autre le fera. » J'ai dit : « Je ne sais pas comment bien pratiquer ce qigong-ci. Pourquoi voudrais-je en savoir plus sur un autre qigong ? »

 

Le coordinateur a dit : « C'est une bonne occasion. Il n'y a pas de mal à chercher à en savoir plus sur le qigong. Que diriez-vous si je vous donnais le billet gratuitement ? » Le coordinateur semblait très sincère, alors j'ai acheté le billet.

 

Une fois rentré à la maison, j'ai remarqué que les nouvelles chaussettes longues que j'avais mises ce matin avaient un trou circulaire gros comme un œuf sur la jambe droite, avec une douzaine de petits trous à l'intérieur. Je me demandais pourquoi la chaussette avait percé si vite. Je me suis souvenu que j'avais senti quelque chose de chaud tournant sur ma jambe droite en faisant les exercices le matin, et je m'étais gratté à quelques reprises. Peut-être que j'avais endommagé la chaussette moi-même. Je ne savais pas que le Maître compatissant m’aidait déjà. Chaque fois que je m’en souviens, je me sens honteux de ma pauvre qualité d'éveil.

 

Trois personnes où je travaille ont assisté à la conférence de Falun Gong. Un collègue plus âgé était assis avec moi. Tous ceux qui étaient arrivés tôt supposait que Maître Li devait être un homme plus âgé, jusqu'à ce que nous l'ayons vu assis sur scène. Il était jeune et grand, et portait une chemise blanche à manche courte et un pantalon gris, il avait un sourire compatissant.

 

J'avais des migraines sévères avant d'assister à la conférence de Fa. Ma tête me faisait souvent mal, et je ne pouvais pas dormir la nuit, ce qui m'avait rendu maigre et pâle.

 

Dans la session, le Maître a parlé brièvement des principes du Fa et des exercices de Falun Gong et a dit qu'il émettait d’innombrables Falun pour régler nos corps. Le mien était sensible. Le premier jour, je pouvais sentir le Falun tourner dans mon abdomen. J'ai aussi ressenti quelque chose comme le bâton d’or brillant du Roi des Singes à moins d'un pied en dessus de ma tête. Celui-ci a pénétré mes tempes et s’est agité dans mon cerveau, ce qui était très douloureux.

 

Ma collègue à côté de moi avait des douleurs dans les pieds, où elle avait des symptômes de rhumatismes. En fin de compte, le Maître a dit à tout le monde de se lever et de taper du pied sur le sol ensemble. Toutes mes douleurs disparurent immédiatement et mon corps se sentait très léger. J'ai pensé sur le moment : « Je ne vais plus avoir de douleur de migraine, donc je n’ai plus besoin de revenir à cette session. » Je pensais encore à la guérison des maladies et je mélangeais le Falun Gong avec d'autres qigong.

 

Le lendemain, le Maître a commencé la session de conférence de Fa. Dans cette session, le Maître a de nouveau ajusté les corps des élèves et a continué à les purifier. Un jour, après que la session eut commencé, j'ai commencé à me sentir somnolent et je me suis bientôt endormi. J'ai dormi presque toute la session. Après que le Maître eut terminé, je me suis réveillé. Mais je n’ai pas raté un seul mot de sa conférence de Fa. C'était juste comme le Maître a dit :

 

« Il y en a aussi qui s’endormiront et se réveilleront dès que j’aurai terminé le cours. Pourquoi ? Parce qu’ils ont une maladie dans la tête et qu’il faut y remédier. Ces personnes ne supporteraient absolument pas une intervention dans la tête, il faut donc les plonger dans un état d’anesthésie sans qu’elles le sachent. Pourtant, certains n’ont pas de problème d’ouïe, ils ont beau dormir profondément, pas un seul mot ne leur échappe, ils ont tout retenu ; à partir de là, ils vont se sentir pleins d’énergie, ils n’auront pas sommeil même après deux jours sans dormir. Ce sont des situations différentes, tout doit être réajusté, votre corps entier doit être complètement purifié. » (Zhuan Falun)

 

Le troisième jour, j’avais des démangeaisons dans la gorge et j’étais mal à l'aise. J'ai continué de tousser, encore et encore. Certains élèves m'ont dit d'utiliser la méthode de qigong que je connaissais déjà pour supprimer la toux, mais j'ai dit : « Je ne peux pas le faire. Le Maître nous a enseigné : '...il faut cultiver dans une seule et unique école.' (Zhuan Falun) Cette toux est là pour éliminer le karma de maladie. Je peux le supporter. Nous ne devons pas mélanger le Falun Gong avec les choses que nous avons apprises avant. Cela gâcherait le gong. »

 

Un autre élève a dit : « Votre toux s'aggrave. Vous devriez essayer l'ancienne méthode. » J'ai dit encore : « Je ne peux pas. Depuis que j'ai appris le Falun Gong, je ne dois pas le mélanger à d'autres choses. Le Maître a dit : 'Le Xiulian est sérieux.' » (« Instructions explicites » dans Points essentiels pour un avancement diligent) J’ai tout simplement considéré la toux comme le remboursement d'une dette antérieure, et je n’étais plus inquiet à ce sujet.

 

Plus tard, j'ai acheté la cassette de musique des exercices et prévu de rentrer à la maison dès que possible pour l'écouter. Après être rentré, je me suis soudain rendu compte que je n'avais plus de toux. Plus tard, j'ai jeté tous mes vieux livres de qigong. Le Maître a suite éliminé toute la matière déviée que je portais en raison de la pratique d'autres formes de qigong. J'ai senti mon corps devenir très léger et j'ai pleuré des larmes de joie.

 

J'ai dit au Maître du fond de mon cœur : « Maître, je vous ai finalement trouvé après de nombreuses années. Il s'agit du Fa juste de l'univers que j'ai attendu pendant très longtemps. Je peux enfin marcher sur le droit chemin pour retourner à mon vrai moi. » Je pouvais sentir qu’il y avait sur toute la classe une lumière dorée resplendissante, qui montait jusqu’au ciel. Même le microphone utilisé par le Maître brillait d'une lumière dorée magnifique. Tout le corps du Maître semblait transparent.

 

Pendant la session, le Maître a purifié nos corps plusieurs fois. Surtout la première fois, je sentais que ma tête avait été coupée en deux, comme une pastèque coupée en deux. J’ai inconsciemment touché ma tête, mais je n'ai rien senti. J’ai senti un courant chaud passer de ma tête à mes pieds, et remplir tout mon corps.

 

Mon corps tout entier se sentait léger et merveilleux. Quand le Maître nous a enseigné les cinq exercices, il a également implanté les mécanismes correspondants pour chaque élève. Quand j'ai fait le troisième exercice, c'était comme si mes mains étaient attirées par un aimant, de manière à suivre le chemin du mécanisme : elles n'étaient pas du tout en mesure de se déplacer latéralement.

 

Au dixième et dernier cours, les élèves ont partagé leurs expériences, et le Maître a répondu à leurs questions. La session a organisé que je partage mon expérience et représente 21 élèves pour présenter un fanion au Maître. J'ai commandé le fanion et prévu de terminer les notes de mon discours le lendemain au travail. Mais le lendemain, juste après mon arrivée au travail, les dirigeants de niveau supérieur se sont montrés pour une inspection, et j'ai été occupé toute la journée. J'ai terminé mon projet dans la précipitation, seulement trente minutes avant la session de conférence de Fa, et j'y suis allé.

 

J'étais très nerveux, car je n'avais pas bien préparé mes notes. J'ai demandé l'aide du Maître encore et encore dans mon cœur. Le coordinateur m'a dit d'aller en coulisses pour me préparer. Dès que je suis arrivé dans les coulisses, j'ai vu le Maître qui nous souriait avec compassion. J'ai tout de suite senti un magnifique sentiment de calme que je n'avais jamais ressenti auparavant. Toute ma nervosité a disparu. C'était juste comme le Maître a dit :

 

« La lumière de Bouddha illumine tout, bienséance et loyauté rayonnent harmonieusement. »(Zhuan Falun)

 

Les notes de mon discours étaient d'un peu plus d'une page et non terminées. Mais quand j'ai parlé, je n'ai pas suivi les notes, mais juste clairement relaté toutes mes expériences au cours des dix cours de conférence de Fa. Je n'ai pas du tout regardé mes notes. Quand j'ai parlé de la façon dont j'avais passé le test de la douleur à la gorge, le Maître s’est levé et m’a serré la main pour m'encourager : « Vous avez bien fait. Ne soyez pas nerveux. Veuillez continuer. » Les élèves dans la salle m’ont également applaudi.

 

Pour finir, j'ai dit : « J'espère que tous les élèves ici qui ont acquis le Fa sauront chérir cette opportunité rare qui n'arrive qu'une fois dans des milliers d'années. J'espère que nous suivrons tous les enseignements du Maître, que nous nous cultiverons vraiment, que nous avancerons avec diligence et atteindrons la plénitude parfaite ! » Le Maître m'a de nouveau serré la main et m'a dit de me cultiver véritablement une fois de retour à la maison.

 

La session de conférence de Fa a pris fin, mais les élèves ne voulaient pas partir. Certains ont serré la main du Maître. Certains ont demandé des autographes au Maître. Certains voulaient laisser leurs parapluies pour le Maître parce qu'il pleuvait dehors. Mais le Maître a poliment refusé. Le Maître n'a pas pris le temps de se reposer et a pris le train pour la prochaine ville pour une autre série de conférence. Les élèves ont regardé le Maître partir et n'ont pas voulu quitter les lieux pendant un long moment.

 

Quand j'ai écrit cet article, et en me rappelant la série de conférence de Fa du Maître, j'ai pleuré des larmes de gratitude. Les mots ne peuvent décrire ma gratitude. Je dois vraiment me cultiver diligemment pour être digne du salut bienveillant du Maître.

 

 

Traduit de l'anglais au Canada

 

Version anglaise : http://en.minghui.org/html/articles/2014/10/21/146489.html

Version chinoise : http://www.minghui.org/mh/articles/2014/10/8/忆参加师父讲法传功班-298613.html