Site web Minghui	Version française de Minghui.org Chinese Minghui Autres langues Livres du Falun Dafa Téléchargement gratuit Achat

  • Choisir une date
  • Contacter l'éditeur
 

Centre de données de Minghui.org

La fausse histoire des auto-immolations sur la place Tiananmen

L'Appel pacifique du 25 avril 1999
Révéler les crimes de prélèvements d'organes sur les pratiquants de Falun Gong
1400 décès présumés

pratiquants persécutés à mort

289,985,786 personnes ont démissionné du PCC
Vœux adressés à Maître Li Hongzhi
Journée mondiale du Falun Dafa
Articles avec commentaires du Maître
Mon Maître
Traduire Jiang Zemin en justice
Sortir de l’état humain
  [Plus ...]
Minghui international - Édition spéciale 2017 (version française)
Minghui international - Édition spéciale 2015 (version française)
Minghui international - Édition spéciale 2014 (version française)
Minghui international - Édition spéciale 2013 (version française)
Minghui international - Édition spéciale 2012 (toutes les versions)
Page d'accueil > Mon Maître


Des crises d’épilepsie disparaissent après une rencontre avec Maître Li

 

Écrit par un pratiquant de la province du Jilin, Chine

 

 

(Minghui.org) Alors que je clarifiais les faits à un homme dans la soixantaine, il a commencé à me raconter un peu de sa vie. « Je suis du canton de Dongfeng », a-t-il dit. « En 1990, mon garçon a commencé à avoir des crises d’épilepsie. C’était assez effrayant, n’ayant à l’époque aucune idée de ce qui se passait. Je l’ai emmené consulter toutes sortes de spécialistes mais aucun n’a été capable de l’aider. Nous avons plus tard entendu parler d’un maître de qigong réputé dans la ville de Changchun, et nous avons décidé d’aller lui rendre visite.

 

« Après notre arrivée, le maître de qigong a gentiment tapoté le corps de mon fils. Puis il a dit : ‘Il n’y a pas de quoi s’inquiéter ; il ira bien le temps que vous rentriez chez vous.' Depuis ce jour-là, mon fils n’a jamais eu d’autre crise, et il a aujourd’hui la trentaine. Tout ce qu’il a fallu a été quelques tapes sur son corps ! »

 

« Quel était le nom de ce maître de qigong ? », ai-je demandé. Il a répondu « Maître Li Hongzhi. Je ne savais pas son nom complet quand je l’ai rencontré la première fois. Je ne le connaissais que sous le nom de Maître Li. »

 

« En juillet 1999, le média d’État de la Chine a lancé une campagne de diffamation contre cet homme alléguant toutes sortes de choses concernant sa personnalité. Je n’ai pas une seule fois adhéré aux mensonges et aux calomnies que j’ai entendus à son sujet. Bien que je ne pratique pas le Falun Gong, je sais que c’est quelque chose de bon, et je n’ai cessé de le dire aux gens depuis toutes ces années. »

 

Quand je lui ai suggéré de démissionner du Parti communiste chinois et de ses organisations affiliées, ce monsieur a joyeusement accepté. Il a compris que le régime et tous ses sbires étaient un groupe trompeur et malfaisant. « Tout ce qu’ils font est de raconter des mensonges, nuire aux gens et s’engager dans des campagnes politiques sans fin », s’est-il exclamé.

 

J’ai couché par écrit cette histoire vraie en témoignage de la bonté et du pouvoir miraculeux de Maître Li et de Dafa.

 

 

Traduit de l'anglais en Europe

 

Version anglaise : http://en.minghui.org/html/articles/2014/7/27/2263.html

Version chinoise : http://www.minghui.org/mh/articles/2014/7/5/90年幸遇李大师-我儿子的癫痫病再也没犯过-294219.html