fr.minghui.org - version française du site Minghui

Site web Minghui	Version française de Minghui.org Chinese Minghui Autres langues Livres du Falun Dafa Téléchargement gratuit Achat

  • Choisir une date
  • Contacter l'éditeur
 

Centre de données de Minghui.org

La fausse histoire des auto-immolations sur la place Tiananmen

L'Appel pacifique du 25 avril 1999
Révéler les crimes de prélèvements d'organes sur les pratiquants de Falun Gong
1400 décès présumés

pratiquants persécutés à mort

312,525,012 personnes ont démissionné du PCC
Vœux adressés à Maître Li Hongzhi
Journée mondiale du Falun Dafa
Articles avec commentaires du Maître
Mon Maître
Traduire Jiang Zemin en justice
Sortir de l’état humain
  [Plus ...]
Minghui international - Édition spéciale 2018 (version française)
Minghui international - Édition spéciale 2017 (version française)
Minghui international - Édition spéciale 2015 (version française)
Minghui international - Édition spéciale 2014 (version française)
Minghui international - Édition spéciale 2013 (version française)
Minghui international - Édition spéciale 2012 (toutes les versions)
Page d'accueil > Les faits de la persécution


 

 

Vingt-deux pratiquants de Falun Gong de Chine continentale, dont Mme Chen Qiuju, Mme Ding Yajie et M. Pang Hai, meurent après avoir été persécutés

 

(Minghui.org)

 

 

Mme Liu Yunping, âgée de 60 ans, était une employée retraitée de la Première entreprise de construction à Urumqi, ville de la province du Xinjiang. Elle a été condamnée à une peine de 3 ans d'emprisonnement. Après la libération de Mme Liu, son fils a été arrêté et envoyé à nouveau au centre de lavage de cerveau de Banfanggou en juin dernier. La police l'a kidnappée et l'a emmenée au centre de lavage de cerveau, en otage, pour forcer son fils à accepter la « transformation ». Les policiers l'ont détenue pendant sept jours sans aucun résultat. Après avoir vécu sous une telle peur et pression extrême pendant si longtemps, Mme Liu Yunping est décédée le 2 mars 2005.

 

Mme Mao Jinfeng, âgée de 56 ans, était une pratiquante du district d'Anning, dans la ville de Lanzhou, province du Gansu. Elle a commencé à pratiquer le Falun Gong en 1995 et le rhumatisme dont elle souffrait a été guéri. En 2003, quand elle est allée à Pékin faire appel pour que justice soit rendue au Falun Gong, la police l'a détenue pendant quinze jours. Ensuite, la police et les agents du Bureau 610 ont fouillé sa maison et l'ont harcelée plusieurs fois. Elle a beaucoup souffert de la persécution. Par conséquent, elle ne pouvait plus vivre une vie normale et paisible et ses anciennes maladies sont réapparues. Le 2 novembre 2003, elle est décédée. À cette époque, son mari, qui est pratiquant, était encore en détention et on ne lui a pas permis de rentrer chez lui pour organiser ses funérailles. Par la suite, son mari a été condamné aux travaux forcés et il est toujours en détention.

 

    M. Yue Guichen, âgé de 71 ans, vivait dans la province du Shanxi. Le 15 mars 2002 quand il distribuait des documents clarifiant la vérité, des policiers de la Division de la police ferroviaire de la ville de Datong, dans la province du Shanxi, l'ont arrêté et l'ont détenu au centre de détention du chemin de fer de la ville de Datong. Le 15 avril 2002, il a été condamné pour un an, au camp de travaux forcés de Taiyuan. À partir de juin, il a commencé à souffrir à nouveau de ses anciennes maladies. Après avoir versé une caution, il a été autorisé à rentrer chez lui, mais la police de la division ferroviaire de la police n'a pas cessé de le harceler lui et sa famille. Le 23 décembre 2004, il est décédé.

     

Mme Wang Xiumei, dans la vingtaine, était du faubourg de Wudan, canton de Wengniuteqi, ville de Chifeng, province du Neimenggu. Elle souffrait d'une grave anémie et d'autres maladies avant qu'elle ne commence à pratiquer le Falun Gong. En janvier 1999, une de ses camarades de classe lui a présenté le Falun Gong. À cette époque, elle n'avait que la peau sur les os. Comme elle n'avait pas assez d'énergie pour lire le livre, elle ne pouvait qu'écouter quand les autres le lisaient. Mais après seulement 20 jours, sa santé s'est améliorée de façon spectaculaire et elle a pu aller au site de pratique lire le livre et pratiquer les exercices. Par la suite toutes ses maladies ont disparu, elle avait une excellente santé et son visage était radieux. Elle a vraiment compris que le Falun Dafa lui avait donné une nouvelle vie. Elle cultivait diligemment et faisait la promotion du Falun Gong en se rendant dans différents sites de pratique. Elle a prononcé un discours de partage de ses expériences, lors d'une conférence de Falun Dafa qui a eu lieu dans la canton de Wengniuteqi. Depuis le 20 juillet 1999, depuis que la persécution a commencé, elle a perdu son environnement pour la pratique du Falun Gong et l'étude du Fa. Sous la grave persécution et ses horreurs, ses anciennes maladies sont réapparues. Elle est décédée en septembre 1999.

 

Mme Pei Yulan, âgée de 48 ans, était une employée du centre de fourniture de grains de Xipu, ville de Chengdu, province du Sichuan. Elle souffrait de nombreuses maladies. Après avoir pratiqué le Falun Gong, ses maladies ont disparu. Alors qu'elle distribuait des documents clarifiant la vérité sur le Falun Gong, elle a été dénoncée à la police. En décembre 2004, elle a été persécutée à mort.

 

Mme Li Shaohua, âgée de 68 ans, était originaire de la ville de Wuhan dans la province du Hubei. Elle a obtenu le Falun Dafa en 1996. Elle était partiellement paralysée en raison d'un accident cérébro-vasculaire. Après avoir commencé à pratiquer le Falun Gong, elle pouvait prendre soin d'elle-même. Sa famille a été témoin de son étonnante guérison. Depuis le 20 juillet 1999, date du début de la persécution, les agents du district de Wuchang dans la ville de Wuhan, les policiers du poste de police de Yuqiaojie et les agents du bureau de l'administration du quartier sont entrés par effraction chez elle, plusieurs fois, l'ont menacée et ont essayé de la forcer à abandonner sa pratique du Falun Gong. La persécution dont elle a souffert lui a causé une grave détresse mentale. Ses anciennes maladies sont réapparues et elle est décédée au début de 2005.

 

M. Shi Chuanwei, âgé de 69 ans, était originaire de la ville de Wuhan dans la province du Hubei. Après avoir commencé à pratiquer le Falun Gong en 1996, ses vieilles maladies, y compris une hypertension artérielle, une maladie cardiaque et des problèmes d'estomac ont disparu. Depuis que la persécution du Falun Gong a commencé le 20 juillet 1999, les policiers du poste de police de sa localité l'ont harcelé et menacé en permanence. Sa fille aînée avait été arrêtée et a été détenue illégalement. Ils l'ont privé de sa liberté de croyance. M. Shi est décédé le 11 octobre 2004.

 

Mme Gu Suhua, âgée de 82 ans, vivait du côté nord de la ville de Chengdu dans la province du Sichuan. Ses enfants tous pratiquants ont été arrêtés et condamnés à des camps de travaux forcés plusieurs fois. Elle souffrait mentalement et est décédée le 24 juin 2004.

 

Mme Xiao Changxiu, âgée de 50 ans, était originaire de la ville de Guanghan dans la province du Sichuan. Elle est allée à Pékin valider le Fa. Elle a d'abord été détenue dans un centre de détention, puis envoyée à un centre de lavage de cerveau. Elle a beaucoup souffert. Après son retour à la maison, les agents du Bureau 610 l'ont constamment traquée. Elle est décédée le 3 septembre 2003.

 

M. Guo Yongsheng, âgé de 74 ans, vivait dans la ville de Donggang dans la province du Liaoning. Il a commencé à pratiquer le Falun Gong en 1998 et sa santé s'était constamment améliorée. Après le 20 juillet 1999, quand la persécution a commencé, les autorités l'ont harcelé sans arrêt. Il est décédé le 4 octobre 2003.

 

    M. Jiang Kaixian, âgé de 64 ans, travaillait pour la Commission de planification de la ville de Donggang dans la province du Liaoning. Lui et sa femme ont commencé à pratiquer le Falun Gong. Comme ils étaient tous deux des pratiquants de Falun Gong, ils ont souvent été harcelés et menacés après que la persécution a commencé le 20 juillet 1999. C'est à cause de la persécution qu'il est décédé le 28 avril 2004.

 

Mme Chen Qiuju, âgée de 59 ans, était un membre de la famille d'un employé du 6e Plan d'extraction de pétrole de la ville de Daqing, province du Heilongjiang. Elle a été condamnée à un an et demi de travaux forcés, parce qu'elle était allée à Pékin faire appel pour que justice soit rendue au Falun Gong. En septembre 2001, elle a été détenue et persécutée dans le camp de travaux forcés pour femmes de Pékin. Elle a commencé à avoir une maladie pulmonaire et toussait tout le temps, parce qu'elle a été forcée de faire un travail difficile pendant longtemps et avait dû endurer une torture mentale. Après qu'elle a été libérée en janvier 2003, les policiers du poste de police du plan d'extraction d'huile, les agents du Bureau 610 du plan et les agents du Bureau 610 de la ville de Daqing l'ont harcelée tout le temps. Elle n'a pas pu récupérer et est décédée le 11 mars 2005.

 

Mme Ding Yajie, âgée de 50 ans, était du canton de Fuyu, province du Heilongjiang. Avant la Fête du Printemps de l'an 2000, elle a été emmenée au centre de lavage de cerveau à l'école du Parti communiste du canton. Elle a été condamnée à un an de travaux forcés après la Fête du Printemps parce qu'elle persistait à pratiquer le Falun Gong. Elle a souffert de problèmes cardiaques en détention. Après 18 jours, le canton et le Bureau 610 ont été avisés de la ramener chez elle. Après son retour chez elle, elle a continué à pratiquer le Falun Gong et bientôt sa maladie a disparu. Avant la Fête du Printemps de 2001, elle a de nouveau été emmenée à un centre de lavage de cerveau. Pendant ce temps, son mari a aussi été détenu trois fois. Après 2003, la police locale est venue chez elle plusieurs fois pour la déranger et la menacer. Cela a fait réapparaître son problème cardiaque et elle a été hospitalisée. Vers le 31 mars 2005, la police locale est allée la harceler encore et elle est décédée le 9 avril 2005.

 

M. Pang Hai, âgé de 46 ans, était un agriculteur dans le canton de Wanquan, province du Hebei. En décembre 2000, quand lui et son épouse, Mme Zhou Xiumei sont allés à Pékin faire appel pour le Falun Gong, la police les a arrêtés. Ils ont été renvoyés dans le canton de Wanquan et ils ont été détenus pendant deux mois. En détention, ils ont subi des tortures brutales. Les autorités ont confisqué un grand nombre de livres de Falun Dafa, une moto et 2 400 yuans. Après qu'ils ont été libérés, la police les a fréquemment harcelés et menacés. Ils ont souffert une pression financière à cause de l'argent qui leur avait été confisqué. Se trouvant sous cette grande contrainte, l'ancienne maladie de M. Pang (une leucémie) est réapparue. Il est décédé en juin 2002.

 

Mme Lei Guofeng, âgée de 45 ans, vivait dans la section Changcheng du district de Wuhou dans la ville de Chengdu, province du Sichuan. Elle souffrait de nombreuses maladies. Après qu'elle a commencé à pratiquer le Falun Gong, elle a été complètement guérie. Après que la persécution du Falun Gong a commencé, elle est allée à Pékin faire appel pour le Falun Gong et clarifier la vérité. Elle a été kidnappée, détenue et a été forcée de subir plusieurs fois des classes de lavage de cerveau. Sa famille était harcelée et surveillée tout le temps. La persécution est la cause de la réapparition de ses anciennes maladies. Elle est décédée en 2002.

 

M. Ju Anjia, âgée de 62 ans, était du village de Xiaohezi, faubourg de Wubei, ville de Laixi, province du Shandong. Il a commencé à pratiquer le Falun Gong en 1997. Après le 20 juillet 1999, la persécution contre le Falun Gong a commencé. Sa fille et son beau-fils ont été kidnappés et ont été détenus plusieurs fois parce qu'ils clarifiaient la vérité et validaient le Fa. De plus, ils ont dû payer une forte amende. Sa fille a aussi été condamnée aux travaux forcés. Placé sous une aussi grande contrainte, il est tombé malade en 2002 et il est décédé le 7 septembre 2002.

 

M. Mu Juzhang, âgé de 69 ans, était un agriculteur du village de Weijiagou, faubourg de Canzhuang, ville de Zhaoyuan, province du Shandong. Après avoir commencé à pratiquer le Falun Gong en 1997, l'arthrite, dont il avait souffert pendant plus de 20 ans, a disparu. Après que la persécution a commencé le 20 juillet 1999, il a été harcelé, battu et menacé. Il a souffert physiquement et mentalement et il est tombé malade. Il est décédé le 11 février 2003.

 

M. Zhang Lixing, âgé de 67 ans, était du village de Dazhuangjia, faubourg de Xinzhuang, ville de Zhaoyuan, province du Shandong. Après 1994, il a commencé à pratiquer le Falun Gong. Il a abandonné ses addictions à fumer et à boire et ses tendances à la violence. Sa famille vivait en harmonie pour la première fois. Quand la persécution a commencé le 20 juillet 1999, M. Zhang et son épouse, leur fils et leurs trois filles et beaux-fils ont été kidnappés et détenus plusieurs fois. Sa fille aînée et sa deuxième fille ont été forcées de devenir des sans-abri. Bien que sans-abri, sa fille aînée a été kidnappée et a été condamnée à une peine de dix ans de prison. De plus, personne n'a su où se trouvait la deuxième fille pendant de nombreuses années. Son beau-fils aîné a été condamné à cinq ans d'emprisonnement. Sous la persécution brutale, M. Zhang est décédé en janvier 2005.

 

Mme Zhang Lihua, âgée de 60 ans, était du canton de Liaozhong, ville de Shenyang, province du Liaoning. Le 6 décembre 2001, elle et d'autres pratiquants sont allés à Pékin faire appel pour le Falun Gong. Sur leur chemin, la police du département de police du canton de Liaozhong et la police de la circulation de Liaozhong les ont arrêtés. Cette nuit-là, elle est sortie de détention avec de fortes pensées droites et est devenue une sans-abri pendant un mois. Après être retournée chez elle, elle ne pouvait plus s'arrêter de tousser. L'hôpital lui a diagnostiqué un cancer du poumon. Elle est décédée le 7 juin 2002.

 

M. Yang Wenhua, dans la cinquantaine, était du village de Xiliu, faubourg de Xiliu, ville de Haicheng, province du Liaoning. En 2000, il est allé à Pékin faire appel pour le Falun Gong. Il a été arrêté sur le chemin menant à la ville de Tianjin. Après être retourné chez lui, sa maison a été mise à sac et ses biens ont été confisqués. Les agents du Bureau 610 local, le personnel de l'administration du village et la police l'ont souvent harcelé. En 2001, lorsque la Chambre de Correction de la ville d'Anshan a tenu une session de lavage de cerveau, ils l'ont forcé à y prendre part. Comme sa santé s'était détériorée, la police a forcé son fils (un non-pratiquant) à subir un lavage de cerveau. Alors qu'il subissait une pression physique et mentale, on lui a diagnostiqué un cancer et il est décédé le 1er janvier 2003.

 

Mme Zhang Lanhua, âgée de 63 ans, était originaire du faubourg de Chengguan, canton de Wanquan, ville de Zhangjiakou, province du Hebei. Elle souffrait de nombreuses maladies. Après qu'elle a commencé à pratiquer le Falun Gong en 1996, elle a rapidement récupéré. Depuis le 20 juillet 1999, elle a subi la persécution et a été condamnée à une amende 2 000 yuans. Parce que sa famille a commencé à l'empêcher de pratiquer le Falun Gong, elle est devenue de moins en moins diligente dans sa cultivation. Plus tard, ses anciennes maladies sont réapparues et elle est décédée en août 2004.

 

Mme Liang Shuzhen, âgée de 60 ans, était de la ville de Yushu, province du Jilin et souffrait d'une hépatite sévère et d'une trachéite. Après avoir pratiqué le Falun Gong, toutes ses maladies ont disparu. Lorsque la persécution a commencé le 20 juillet 1999, sa famille craignait que la police ne vienne chercher ses livres du Falun Gong, alors ils ont brûlé tous ses livres et ses cassettes. Parce qu'elle ne pouvait pas étudier le Fa et faire la pratique, ses anciennes maladies sont réapparues. Sa famille a dépensé plus de 10 000 yuans en traitement médical, mais en vain. Elle est décédée le 30 mai 2004.

 

 

Traduit de l'anglais au Canada

 

Version anglaise : http://en.minghui.org/html/articles/2005/4/30/60186.html

Version chinoise : http://www.minghui.org/mh/articles/2005/4/16/99749.html