Site web Minghui	Version française de Minghui.org Chinese Minghui Autres langues Livres du Falun Dafa Téléchargement gratuit Achat

  • Choisir une date
  • Contacter l'éditeur
 

Centre de données de Minghui.org

La fausse histoire des auto-immolations sur la place Tiananmen

L'Appel pacifique du 25 avril 1999
Révéler les crimes de prélèvements d'organes sur les pratiquants de Falun Gong
1400 décès présumés

pratiquants persécutés à mort

317,373,777 personnes ont démissionné du PCC
Vœux adressés à Maître Li Hongzhi
Journée mondiale du Falun Dafa
Articles avec commentaires du Maître
Mon Maître
Traduire Jiang Zemin en justice
Sortir de l’état humain
  [Plus ...]
Minghui international - Édition spéciale 2018 (version française)
Minghui international - Édition spéciale 2017 (version française)
Minghui international - Édition spéciale 2015 (version française)
Minghui international - Édition spéciale 2014 (version française)
Minghui international - Édition spéciale 2013 (version française)
Minghui international - Édition spéciale 2012 (toutes les versions)
Page d'accueil > Commencer la cultivation


J’ai 82 ans et j’ai un Maître à présent !

 

Écrit par un pratiquant de Chine continentale

 

 

(Minghui.org) À la mi-juillet 2013, j’ai soudain développé les symptômes d’un accident vasculaire cérébral, je souffrais de maux de têtes, d’incontinence et la moitié de mon corps était paralysé. J’ai perdu le contrôle de mes mains et de mes pieds et j'ai développé un zézaiement. J’avais l’impression que je pouvais mourir à tout moment.

 

J’ai été immédiatement emmené à l’hôpital. L’examen a montré que mon cerveau saignait et le médecin a décidé d’ouvrir ma cavité crânienne pour évacuer le sang.

 

Tous mes enfants sont venus à l’hôpital. Mes deux filles pratiquent le Falun Dafa. Elles m’ont demandé de réciter « Falun Dafa est bon, Authenticité-Bienveillance-Tolérance est bon ».

 

« Maître Li (le fondateur du Falun Dafa) te sauvera », disaient-elles. J’ai entrevu une lueur d’espoir et me suis mis à réciter ces mots sincèrement en continu, et mes symptômes ont commencé à disparaître.

 

Alors que le médecin était sur le point de commencer l’opération, ils ont découvert que mon taux de plaquettes sanguines n’était que de 40 mille alors qu’une personne normale devrait en avoir 130 mille. L'opération a donc été reportée et on m'a prescrit des médicaments pour augmenter mon nombre de plaquettes. Cependant, après plus de 10 jours à l’hôpital, mes plaquettes n’avaient augmenté que de 30 mille, ce qui n’était pas encore suffisant.

 

Le médecin m’a laissé sortir et m’a demandé de revenir lorsque mon taux de plaquettes aurait augmenté. Néanmoins, durant cette période, mes symptômes se sont beaucoup améliorés. Je pouvais désormais marcher lentement sans aide. Je pouvais aussi manger et m’exprimer clairement. Je savais que le Maître me protégeait. J’éprouvais une telle reconnaissance !

 

Défier les lois de la médecine

 

Mes enfants ont demandé au directeur des soins à l’hôpital s’il était possible pour le cerveau d’absorber le sang par lui-même. « C’est impossible ! » a-t-il répondu. « Cela pourrait être possible pour des jeunes, mais votre père a plus de 80 ans. Impossible ! Revenez pour l’opération lorsque vous serez prêt. »

 

Après être rentré chez moi, ma fille m’a donné la vidéo des instructions des exercices du Maître et le livre Zhuan Falun. Je me suis mis à étudier le Fa et à pratiquer ardemment les exercices. J’ai beaucoup aimé lire le Zhuan Falun et ce faisant, ma santé s’est améliorée de jour en jour. J’avais totalement récupéré un mois après le début de ma maladie.

 

À la demande insistante de mon fils, je suis allé à l’hôpital pour un examen. Le médecin a eu un choc en comparant la scanner du dernier examen avec l’original. « Est-ce votre scanner ? Comment est-ce possible ?! Le cerveau a absorbé le sang et il a repris une taille normale. Incroyable ! »

 

Il a appelé d’autres médecins pour vérifier. Plusieurs ont noté que c’était en effet étrange. « Miraculeux ! » se sont exclamés d’autres. « Vous êtes totalement guéri. » Je savais que le Maître m’avait sauvé !

 

À la mi-septembre, j’avais si soif que je devais boire chaque jour plusieurs grandes carafes d’eau. Je me sentais très fatigué, mon gendre m’a rendu visite et a vérifié le taux de sucre dans mon sang. Je suis ensuite allé à l’hôpital pour un contrôle. J’ai été admis à l’hôpital lorsque mon taux de sucre s’est révélé être de sept à huit fois supérieur à celui d’une personne normale.

 

J’ai trouvé cela vraiment étrange. Comment avais-je pu contracter un diabète aussi grave ? Mes filles m’ont affirmé que c’était une illusion pour que je renonce à mon attachement aux friandises. Oui, j’adorais les bonbons et j’en mangeais beaucoup tous les jours ! Bien que sachant que j’avais obtenu le Fa et que le Maître me protégeait, sous la pression d’une si grave maladie, je me sentais effrayé sans arriver à me calmer.

 

Je suis retourné à la maison après un séjour de neuf jours à l’hôpital. Mon fils a amené un appareil pour mesurer la tension et un autre pour déterminer le taux de sucre dans le sang, et je me testais et injectais de l’insuline tous les jours. Je me considérais comme un malade nécessitant la prise de médicaments.

 

Cependant, les deux appareils ne fonctionnaient pas du tout. Lorsque j’injectais de l’insuline, le produit s’écoulait à l’extérieur sitôt l’aiguille ressortie. Mais, j’ai pensé que j’avais dû retirer l’aiguille trop vite. Alors une fois, j’ai laissé l’aiguille dans mon corps pendant 20 minutes avant de la ressortir, mais le produit s’est de nouveau écoulé.

 

« Papa, tu ne t’es pas encore éveillé à cela », m’a dit ma fille. « Le Maître s’occupe de ton corps. Ton corps est en train de rejeter les nuisances des médicaments. Maître l’a clairement expliqué dans le Zhuan Falun. Tu devrais mieux étudier le Fa ».

 

Le Maître a en effet enseigné :

 

« Un de nos élèves est allé à l’hôpital, plusieurs aiguilles se sont tordues quand on l’a piqué et pour finir tout le liquide s’est échappé de la seringue sans qu’on ait pu enfoncer l’aiguille. » (Zhuan Falun)

 

J’ai eu vraiment honte. Je me comportais exactement comme la personne dont parlait le Maître. Pourquoi ne m’y étais-je pas éveillé ! C’était parce que je ne croyais pas vraiment dans le Maître et le Fa . Alors j’ai abandonné tous les médicaments sans aucune hésitation. Depuis, je marche réellement sur le chemin de cultivation prévu par le Maître.

 

Une amélioration continue

 

Tous les jours, j’étudie le Fa et pratique les exercices, je m’examine moi-même et élève mon xinxing. Le Maître est toujours à mes cotés, nettoyant mon corps et ouvrant mon œil céleste. Je suis âgé de plus de 80 ans, mais le Maître m’a quand même sauvé. Ma vie est prolongée pour que je cultive, aussi dois-je atteindre les critères du Maître. Je ne peux pas me relâcher.

 

Ma fille m’a dit : « Papa, tu est très diligent et tu cultives mieux que nous. Nous sommes très paresseux comparativement à toi. »

 

Maintenant, je suis en très bonne santé et toutes mes maladies ont disparu. Et en simplement une courte année, beaucoup de mes cheveux ont repoussé bien noirs. Qui penserait à présent que j’ai plus de 80 ans.

 

Merci Maître ! Je continuerai à cultiver jusqu’à la plénitude parfaite et rentrerai à mon foyer d'origine.

 

Veuillez m'indiquer tout ce qui est inapproprié. Merci à tous. Heshi.

 

 

Traduit de l'anglais en Europe

 

Version anglaise : http://en.minghui.org/html/articles/2015/7/17/151583.html

Version chinoise : http://www.minghui.org/mh/articles/2015/6/13/310828.html