Site web Minghui	Version française de Minghui.org Chinese Minghui Autres langues Livres du Falun Dafa Téléchargement gratuit Achat

  • Choisir une date
  • Contacter l'éditeur
 

Centre de données de Minghui.org

La fausse histoire des auto-immolations sur la place Tiananmen

L'Appel pacifique du 25 avril 1999
Révéler les crimes de prélèvements d'organes sur les pratiquants de Falun Gong
1400 décès présumés

pratiquants persécutés à mort

281,833,340 personnes ont démissionné du PCC
Vœux adressés à Maître Li Hongzhi
Journée mondiale du Falun Dafa
Articles avec commentaires du Maître
Mon Maître
Traduire Jiang Zemin en justice
Sortir de l’état humain
  [Plus ...]
Minghui international - Édition spéciale 2017 (version française)
Minghui international - Édition spéciale 2015 (version française)
Minghui international - Édition spéciale 2014 (version française)
Minghui international - Édition spéciale 2013 (version française)
Minghui international - Édition spéciale 2012 (toutes les versions)
Page d'accueil > Les faits de la persécution


La mort soudaine d'un docteur du Shanxi emprisonné laisse de nombreuses questions sans réponses

 

Écrit par un correspondant dans la province du Shanxi

 

 

(Minghui.org) M. Wang Jigui de la ville de Yangquan semblait optimiste et en bonne santé quand il a appelé sa famille depuis la prison de Jinzhong le 26 mai de cette année. Cinq jours plus tard, il a été transporté d’urgence à l'hôpital et il est décédé le 2 juin.

 

M. Wang, un docteur en médecine traditionnelle chinoise, purgeait trois ans pour avoir distribué des informations révélant la persécution du Falun Gong, une discipline spirituelle basée sur le principe Authenticité-Bienveillance-Tolérance.

 

Sa famille a reçu un appel téléphonique le 2 juin les informant de sa mort quelques heures plus tôt. Sous l’étroite surveillance des gardiens de prison, la famille a vu son corps le lendemain. Ils ont remarqué des ecchymoses sur sa poitrine et sur le côté droit de son cou. Un médecin a répondu que c’était le résultat de la compression de sa poitrine pendant la réanimation.

 

La famille se demande ce qui aurait pu arriver depuis son dernier appel téléphonique à la maison qui a été suivi par sa mort soudaine. Ils se demandent pourquoi ils n’ont pas été informés de son état plus tôt. Les autorités pénitentiaires ont affirmé qu'ils avaient envoyé un avis par la poste le 31 mai, mais à ce jour la famille n'a rien reçu.

 

Le certificat de décès de M. Wang indiquait « septicémie » comme cause de la mort, mais sa famille n'a reçu aucun des résultats de l'autopsie. Son corps a été incinéré le 8 juin.

 

Le fils de M. Wang, 31 ans, handicapé mental, a été arrêté avec lui le 4 août 2014. Le jeune M. Wang n'a pas été autorisé à assister à l'enterrement de son père et il est toujours détenu au moment de la rédaction de cet article.

 

Voir aussi :

 

Un docteur de médecine traditionnelle chinoise condamné pour avoir distribué des DVD de Shen Yun

 

Mentally Disabled 30-Year-Old Convicted as Political Prisoner

 

 

Traduit de l'anglais en Europe

 

Version anglaise : http://en.minghui.org/html/articles/2016/6/23/157522.html

Version chinoise : http://www.minghui.org/mh/articles/2016/6/21/330330.html