Site web Minghui	Version française de Minghui.org Chinese Minghui Autres langues Livres du Falun Dafa Téléchargement gratuit Achat

  • Choisir une date
  • Contacter l'éditeur
 

Centre de données de Minghui.org

La fausse histoire des auto-immolations sur la place Tiananmen

L'Appel pacifique du 25 avril 1999
Révéler les crimes de prélèvements d'organes sur les pratiquants de Falun Gong
1400 décès présumés

pratiquants persécutés à mort

322,269,995 personnes ont démissionné du PCC
Vœux adressés à Maître Li Hongzhi
Journée mondiale du Falun Dafa
Articles avec commentaires du Maître
Mon Maître
Traduire Jiang Zemin en justice
Sortir de l’état humain
  [Plus ...]
Minghui international - Édition spéciale 2018 (version française)
Minghui international - Édition spéciale 2017 (version française)
Minghui international - Édition spéciale 2015 (version française)
Minghui international - Édition spéciale 2014 (version française)
Minghui international - Édition spéciale 2013 (version française)
Minghui international - Édition spéciale 2012 (toutes les versions)
Page d'accueil > Les faits de la persécution


La police du Shandong vole 37 000 yuans à une pratiquante âgée

 

Écrit par un correspondant de Minghui dans la province du Shandong, Chine

 

 

(Minghui.org) La police de Jimo, dans la province du Shandong, a perquisitionné le domicile de Mme Qiu Qinghua, soixante-dix ans, début juin et a pris 37 000 yuans en espèces après avoir arrêté Mme Qiu et sa belle-fille Li Honglei pour leur pratique du Falun Gong, une discipline spirituelle persécutée par le régime communiste chinois.

 

Après sa libération, Mme Qiu est allée au poste de police pour récupérer son argent et demander la libération de sa belle-fille. On lui a crié après et on l'a expulsée du poste de police.

 

Sa belle-fille, Mme Li, était en visite chez la famille de Mme Sun Shuqing le 5 juin 2016, quand le mari de Mme Sun l’a signalée à la police. Les policiers du poste de police de Tongji sont arrivés chez la famille et ont arrêté Mme Li.

 

La fille de Mme Li, Huang Ruying, s'est précipitée à la maison quand elle a entendu parler de l’arrestation de sa mère. La fille a été également arrêtée par les policiers qui ont fouillé leur domicile à ce moment-là.

 

Le mari de Mme Li et Mme Qiu sont allés au poste de police dans la soirée pour se renseigner sur la situation de Mme Li ; tous les deux ont été détenus.

 

Mme Qiu a été transférée au centre de détention de la ville de Pudong le 7 juillet. Deux jours plus tard, elle a été emmenée aux urgences avec des symptômes d’un problème cardiaque grave. Elle a été ensuite emmenée chez elle.

 

Mme Qiu est arrivée à la maison et a trouvé que beaucoup de choses avaient disparu de chez elle, dont 37 000 yuans en espèces (~ 5600 $ USD – plus de 4900 €). En raison de son mauvais état physique, elle a été dans l'incapacité d’aller au poste de police pour s’enquérir de son argent pendant près de trois semaines.

 

Le 25 juillet, Mme Qiu, accompagnée de sa sœur âgée de quatre-vingts ans, sont allées au poste de police pour demander la libération de sa belle-fille et le remboursement de son argent. Le directeur adjoint, nommé Miao, a dit que l’argent avait été déjà présenté au Parquet. Plus tard, il a hurlé après les deux femmes âgées et les a jetées hors du poste de police.

 

Mme Li est actuellement détenue au centre de détention de la ville de Pudong. Son arrestation a été approuvée le 13 juillet 2016.

 

 

Traduit de l’anglais au Canada

 

Version anglaise : http://en.minghui.org/html/articles/2016/8/9/158178.html

Version chinoise : http://www.minghui.org/mh/articles/2016/7/30/332135.html