Site web Minghui	Version française de Minghui.org Chinese Minghui Autres langues Livres du Falun Dafa Téléchargement gratuit Achat

  • Choisir une date
  • Contacter l'éditeur
 

Centre de données de Minghui.org

La fausse histoire des auto-immolations sur la place Tiananmen

L'Appel pacifique du 25 avril 1999
Révéler les crimes de prélèvements d'organes sur les pratiquants de Falun Gong
1400 décès présumés

pratiquants persécutés à mort

291,726,057 personnes ont démissionné du PCC
Vœux adressés à Maître Li Hongzhi
Journée mondiale du Falun Dafa
Articles avec commentaires du Maître
Mon Maître
Traduire Jiang Zemin en justice
Sortir de l’état humain
  [Plus ...]
Minghui international - Édition spéciale 2017 (version française)
Minghui international - Édition spéciale 2015 (version française)
Minghui international - Édition spéciale 2014 (version française)
Minghui international - Édition spéciale 2013 (version française)
Minghui international - Édition spéciale 2012 (toutes les versions)
Page d'accueil > Les faits de la persécution


On refuse à un père l'autorisation d'aller voir sa fille mourante en prison

 

 

(Minghui.org) Mme Sun Min, une pratiquante du Falun Gong de la province du Liaoning, a été arrêtée pour sa foi dans le Falun Gong en juin 2016 et condamnée à sept ans de prison en juillet 2017. Peu après avoir été incarcérée à la prison pour femmes de la province du Liaoning, des gardiens ont averti son père au téléphone qu'on lui avait diagnostiqué plusieurs maladies graves et qu'elle était au seuil de la mort, en dépit de son bon état de santé jusque-là. Ils ont également demandé à son père qu'il leur donner de l'argent pour qu'elle reçoive des soins médicaux.

 

Le père privé de l’opportunité de rendre visite à sa fille détenue

 

Après la condamnation du tribunal de première instance en juillet 2017, Mme Sun a fait appel auprès du tribunal intermédiaire d'Anshan, appel rejeté un mois plus tard par le juge Liu Wenna. Le tribunal n’a pas avisé la famille de Mme Sun de la décision du tribunal, de sorte que son père n’a été mis au courant de sa situation que début septembre.

 

Le père est allé trouver la juge de première instance, Wang Yihan, pour obtenir une copie du verdict, sans laquelle il n'était pas autorisé à lui rendre visite au centre de détention. Toutefois, Wang a refusé de le rencontrer, déclarant n’avoir reçu aucun verdict écrit. En raison de ce retard, le père de Mme Sun n’a jamais eu l'occasion de la voir pendant tout le mois où elle a été détenue au centre de détention avant d'être transférée en prison.

 

Dans un état critique à peine quelques jours après son transfert en prison

 

Mme Sun a été transférée au 12e district carcéral de la prison pour femmes du Liaoning le 10 octobre 2017. Trois jours plus tard, le 13 octobre, des gardes ont appelé le père de Mme Sun qui n'était pas à la maison. Le 18 octobre, ils ont de nouveau appelé le père de Mme Sun pour lui demander de payer ses frais médicaux.

 

Après que le père de Mme Sun a refusé de leur donner l'argent, les gardes Hu et Chen sont allés chez Mme Sun le 31 octobre et ont dit à sa famille qu’on lui avait diagnostiqué des maladies graves et que l’absence de soins médicaux immédiats pourrait causer son décès. Ils ont essayé de faire signer un document à son père, qui a refusé à moins de pouvoir la voir en personne. Hu a dit que la prison était en train de réparer la porte de l'entrée principale, et qu’il devait attendre qu'ils l’appellent. Le père de Mme Sun n’a pas vu sa fille depuis son arrestation le 28 juin 2016.

 

 

Traduit de l'anglais en Europe

 

 

Version anglaise : http://en.minghui.org/html/articles/2017/11/23/166498.html

Version chinoise : http://www.minghui.org/mh/articles/2017/11/13/356640.html