Site web Minghui	Version française de Minghui.org Chinese Minghui Autres langues Livres du Falun Dafa Téléchargement gratuit Achat

  • Choisir une date
  • Contacter l'éditeur
 

Centre de données de Minghui.org

La fausse histoire des auto-immolations sur la place Tiananmen

L'Appel pacifique du 25 avril 1999
Révéler les crimes de prélèvements d'organes sur les pratiquants de Falun Gong
1400 décès présumés

pratiquants persécutés à mort

291,726,568 personnes ont démissionné du PCC
Vœux adressés à Maître Li Hongzhi
Journée mondiale du Falun Dafa
Articles avec commentaires du Maître
Mon Maître
Traduire Jiang Zemin en justice
Sortir de l’état humain
  [Plus ...]
Minghui international - Édition spéciale 2017 (version française)
Minghui international - Édition spéciale 2015 (version française)
Minghui international - Édition spéciale 2014 (version française)
Minghui international - Édition spéciale 2013 (version française)
Minghui international - Édition spéciale 2012 (toutes les versions)
Page d'accueil > Nouvelles et activités dans le monde


Le Ladakh change mais le Falun Dafa reste cher au cœur des Ladakhis (3e et dernière partie)

 

Écrit par des pratiquantes de Falun Gong de l'Inde et des États-Unis

 

 

(Minghui.org) Suite de la 2e partie

 

Des écoles deviennent l’espoir du futur

 

Lors de leurs voyages au Ladakh, les pratiquantes ont rendu visite à de nombreuses écoles, certaines pour la première fois, certaines pour la seconde, troisième, ou même la quatrième fois, voire davantage. L’école la plus petite était un monastère avec juste trois jeunes aspirants moines ; la plus grande avait plus de 2000 enfants. Lors de la première session matinale, à la fin du mois de septembre, les exercices de Falun Dafa ont été pratiqués en plein air, sous la voûte d’un ciel bleu profond, entourés de hautes montagnes. C’était une expérience inoubliable.

 

Lors d’une de trois sessions dans une école de 2000 enfants, les élèves se familiarisent avec le Falun Dafa

 

Sous la voûte du ciel bleu du Ladakh, une pratiquante de Falun Dafa montre les exercices à des écoliers en tenue traditionnelle.

 

Tôt un dimanche matin des élèves internes sont sortis pour réviser les exercices du Falun Dafa appris précédemment.

 

La chaîne de télévision locale a diffusé un programme montrant des élèves faisant les exercices de Falun Dafa dans une école de Leh. Plusieurs d’entre eux ont partagé leurs impressions du Falun Dafa, et les deux pratiquantes se sont également exprimées. Ce programme a été regardé par un grand nombre de gens, à la surprise des pratiquantes qui n’étaient même pas sûres qu’il serait diffusé.

 

Le lendemain matin par exemple, le propriétaire de l’auberge où elles demeuraient les a saluées d'un grand sourire en faisant le signe du pouce levé, les félicitant pour leur passage à la télévision la veille au soir.

 

Les plus jeunes des enfants qui ont appris les exercices avaient environ trois ans, et le plus âgé de la classe en avait douze. Certains enfants qui sont en 4e iront l’année prochaine dans une autre école pour continuer leur éducation, les classes dans cette école s’arrêtant là. Ils se sont inquiétés de savoir si les pratiquantes pourraient venir dans leur nouvelle école et pratiquer le Falun Dafa avec eux l’année prochaine.

 

Lors d’une session avec plusieurs centaines d’élèves, les filles pratiquent l’exercice de position debout du Falun.

 

Les élèves des classes de la 6e à la seconde apprennent les exercices de Falun Dafa.

 

Les expériences des pratiquantes avec les enfants, les enseignants, les principaux et avec d’autres ont toujours été très touchantes. Dans chaque école avait habituellement lieu une présentation du Falun Dafa, suivie d’une séance de pratique des cinq exercices, puis d'une discussion sur la persécution en Chine.

 

L’accent était mis sur l’imprégnation de la valeur Authenticité, Compassion, et Tolérance dans les jeunes esprits. Ils ont été encouragés à répéter plusieurs fois ces principes du Falun Dafa « pas juste avec les lèvres mais avec l’esprit et le cœur ».

 

Les enfants adorent venir devant pour tenir les affiches et dire « Falun Dafa est bon. Authenticité, Compassion et Tolérance est bon », tandis que les autres enfants répètent ces mots après eux.

 

Dans des écoles plus petites, différentes vidéos montrées sur un iPad ont enchanté et ému les enfants, selon leur âge. Pour les plus jeunes, la vidéo préférée était de regarder des enfants en 2011 chanter Falun Dafa Hao (Falun Dafa est bon). Presque tous se sont mis à chanter la première phrase de la chanson. L’ensemble Tian Guo Marching Band a ravi les plus jeunes.

 

Certaines élèves parmi les plus âgées font l’expérience de la pratique du Falun Dafa dans leur école pour la troisième fois.

 

Un garçon apprend les exercices du Falun Dafa lors d’une petite session pour huit aspirants moines.

 

Dans une des écoles de Leh, le Falun Dafa a été présenté pour la première fois à environ 400 élèves de la sixième à la seconde. Les élèves ont écouté attentivement la présentation à propos de la première transmission publique du Falun Dafa. Puis ils ont appris les mouvements des exercices et été informés de la persécution infligée aux pratiquants de Falun Dafa en Chine.

 

Après la séance, une fillette s’est levée et a dit : « Je pense que le Falun Dafa est très bon et qu’il devrait être pratiqué partout – pas juste en Inde. »

 

La pratiquante a visité une école de Leh relativement petite pour la troisième fois. Les élèves de CP à la seconde (de 6 ans à 15 ans) étaient très concentrés, en particulier les élèves plus âgés qui avaient appris les exercices auparavant.

 

Un nouveau professeur s’est tout à coup dirigée vers une des pratiquantes, désireuse d’en savoir davantage sur l’historique du Falun Dafa. Une fois acquise une vue d’ensemble de la pratique elle a dit : « Vous faites du vraiment bon travail. »

 

En réalité, il y a d’innombrables histoires et d’expériences touchantes avec les enfants.

 

Une mère, que la pratiquante avait rencontrée lors d’une visite à une amie, lui a dit que depuis que son fils avait suivi la présentation du Falun Dafa à l’école, il s’asseyait chaque soir, fermait les yeux et répétait : « Authenticité, Bienveillance et Tolérance est bon. Falun Dafa est bon. »

 

Une fille a dit : « Je me suis sentie si bien en faisant les exercices. »

 

Une autre : « Je prie Dieu chaque jour pour que la persécution et le massacre en Chine prennent fin. »

 

Un avocat a dit qu’il voulait aussi que son fils soit informé à propos du Falun Dafa et a demandé que la pratiquante ne visite pas seulement l’internat de l’école comme elle l’avait fait les années précédentes, mais permette à l’école toute entière d’être au courant.

 

Des enfants d’autres écoles, ainsi que des professeurs de régions parfois très éloignées ont invité la pratiquante à venir dans leurs écoles.

 

Appréciation des écoles

 

La pratiquante a reçu de nombreuses lettres d’appréciation, comme par exemple : « Ceci pour certifier que […] une pratiquante de Falun Dafa, a donné pour la troisième fois, le 19 août 2017, aux élèves de notre école, une conférence approfondie à propos d’une discipline de raffinement de soi, basée sur la pratique d'exercices et de méditation du principe universel Authenticité, Compassion et Tolérance.

 

« Par conséquent, l’école apprécie réellement votre initiative bénévole de promotion de la paix mondiale. Le monde a besoin de gens comme vous pour créer une ambiance amicale en promouvant la paix intérieure. Puissiez-vous réussir dans vos futur efforts. »

 

Une autre lettre d’appréciation déclare : « Je dois ma sincère gratitude à [...] qui a donné une présentation du Falun Dafa dans notre école. Elle a accordé les bénédictions de ce trésor spirituel aux élèves ainsi qu’aux professeurs pendant le mois d’août. Elle a tenu cinq sessions et la réaction des élèves a été impressionnante.

 

« Le Falun Dafa ne signifie pas seulement un voyage spirituel, mais il inculque en même temps la valeur Authenticité, Bienveillance et Tolérance. C’est un chemin de lumière divine qui existe depuis des temps immémoriaux. Nous apprécions vraiment l’effort de […] Nous lui souhaitons le meilleur dans sa vie. »

 

Et encore une autre lettre : « Il est établi que […], pratiquante de Falun Dafa, a tenu une session dans notre institution le 28 août 2017 pour les estimés personnels et élèves de Vidyalaya. Les exercices et la valeur universelle d’Authenticité, Bienveillance et Tolérance ont été enseignés lors de cette session à tous les estimés participants par [ …] de manière très pratique. »

 

« Les professeurs et les jeunes esprits ont beaucoup appris pour créer un environnement pacifique, prospère, compatissant et sincère. La session de formation a été fructueuse et réussie, et elle a inculqué avant tout les valeurs. L’école toute entière est reconnaissante à […] et lui souhaite le meilleur dans sa vie. Puisse chacun bénéficier des enseignements du Falun Dafa. Madame, puisse votre voyage sur ce noble chemin être couronné de succès. »

 

Malheureusement, toutes les écoles n’ont pas pu être visitées, pas même toutes celles les plus proches, car il y avait de nombreuses autres activités importantes attendant d’être faites.

 

Ateliers de Falun Dafa

 

En dépit du peu de publicité, des autochtones et des touristes ont assisté aux sessions quotidiennes pour apprendre les exercices du Falun Dafa, que les pratiquantes ont proposé durant quelques semaines. Ces cours ont été très appréciés avec quelque fois plus de dix personnes y participant.

 

Lors d’un atelier, des habitants et des touristes se sont réunis pour apprendre les exercices du Falun Dafa.

 

Avant même que les sessions n’aient lieu sur une base quotidienne, une présentation du Falun Dafa a été occasionnellement offerte. Un soir, un jeune touriste d’Irlande et un policier local sont venus y assister. Un autre soir, c’est une touriste d’Allemagne qui est venue, bien que souffrant de maux de tête et de diarrhée suite à un voyage de 18 heures en bus qui l’avaient amenée la veille à la haute altitude de Leh.

 

Elle est tombée « par hasard » le lendemain sur les pratiquantes et leur a confié avec joie « Nachher ging’s mir super » (« Après cela, je me suis sentie extraordinairement bien. »)

 

L’avocat qui avait demandé que la pratiquante vienne dans l’école de son fils, est venu un soir faire les exercices, et deux professeurs des écoles étaient parmi les participants. Plusieurs élèves d’une université locale sont venus plusieurs fois, et deux d’entre eux ont acheté le livre de présentation du livre Falun Gong dans une librairie locale.

 

Institutions locales

 

Comme chaque année, les pratiquantes se sont rendues dans des institutions locales telles que des hôpitaux, des cliniques, des bureaux de représentants politiques, le tribunal, et les bibliothèques (des bibliothèques de quartier, des bibliothèques scolaires, et des bibliothèques à d’autres endroits) et ont offert des livres et d’autres documents.

 

Au tribunal, les pratiquantes ont rencontré de nombreuses personnes qui ont fait part de leur préoccupation et tout un ensemble de documents ont été distribués tels que des livres de Falun Dafa, des livres rendant compte de la situation en Chine, des magazines, des DVD, des dépliants, etc, et naturellement les très appréciées fleurs de lotus avec les mots « Falun Dafa est bon ».

 

Une personne dans une administration les a disposés très ouvertement sur son bureau et il les donne sélectivement à ceux dont il sait qu’ils les liront. Beaucoup d’autres les ont redistribués dans d’autres endroits.

 

Un haut-fonctionnaire Ladakhi, très clair sur ce que cela signifie que des gens soient persécutés en Chine pour leur croyance et sur l’importance d’éveiller les consciences sur les violations des droits de l’homme, a dit : « Ce qui se produit en Chine peut arriver n’importe où. »

 

Puissent les graines semées par la pratiquante toutes ces années passées continuer à germer, bourgeonner et fleurir ! Puissent beaucoup plus de gens apprendre que « Falun Dafa est bon ! »

 

 

Traduit de l'anglais en Europe

 

Version anglaise : http://en.minghui.org/html/articles/2017/11/28/166563.html