Site web Minghui	Version française de Minghui.org Chinese Minghui Autres langues Livres du Falun Dafa Téléchargement gratuit Achat

  • Choisir une date
  • Contacter l'éditeur
 

Centre de données de Minghui.org

La fausse histoire des auto-immolations sur la place Tiananmen

L'Appel pacifique du 25 avril 1999
Révéler les crimes de prélèvements d'organes sur les pratiquants de Falun Gong
1400 décès présumés

pratiquants persécutés à mort

276,389,399 personnes ont démissionné du PCC
Vœux adressés à Maître Li Hongzhi
Journée mondiale du Falun Dafa
Articles avec commentaires du Maître
Mon Maître
Traduire Jiang Zemin en justice
Sortir de l’état humain
  [Plus ...]
Minghui international - Édition spéciale 2015 (version française)
Minghui international - Édition spéciale 2014 (version française)
Minghui international - Édition spéciale 2013 (version française)
Minghui international - Édition spéciale 2012 (toutes les versions)
Page d'accueil > Les faits de la persécution


Un pratiquant du Liaoning est libéré grâce aux efforts de son avocat et le soutien du public

 

 

(Minghui.org) Un résident du canton de Jianping a récemment été libéré après que son avocat a exhorté le parquet local et le tribunal à abandonner la poursuite contre lui.

 

M. Wang Huaxue, âgé de 55 ans, a été arrêté chez lui le 5 juillet 2016, parce qu'il refusait de renoncer au Falun Gong, une discipline spirituelle persécutée par le régime communiste chinois. Un mandat d'arrestation a été lancé contre lui une semaine plus tard.

 

L'avocat de M. Wang l'a rencontré le 18 juillet et a noté que M. Wang avait beaucoup d'éraflures sur son corps. M. Wang a expliqué que les policiers l'avaient malmené lors de son arrestation.

 

Un total de 373 résidents locaux ont signé une pétition demandant la libération de M. Wang. Les signatures ont été délivrées à la police locale, au parquet, au tribunal et au centre de détention.

 

M. Wang a été jugé le 17 novembre, après quoi sa cause est demeurée en suspens.

 

Son avocat a récemment posté des documents supplémentaires au parquet et au tribunal. Il a exhorté le parquet à abandonner les accusations contre son client et le tribunal à abandonner l'affaire.

 

L'avocat a dit aux deux instances que la persécution du Falun Gong par le Parti communiste n'avait pas de fondement juridique depuis le début et que son client ne devrait pas avoir été poursuivi en justice pour avoir exercé son droit constitutionnel à la liberté de croyance.

 

M. Wang a été remis en liberté quelques jours plus tard.

 

 

Traduit de l'anglais au Canada

 

Version anglaise : http://en.minghui.org/html/articles/2017/3/12/162465.html

Version chinoise : http://www.minghui.org/mh/articles/2017/3/11/344108.html