Site web Minghui	Version française de Minghui.org Chinese Minghui Autres langues Livres du Falun Dafa Téléchargement gratuit Achat

  • Choisir une date
  • Contacter l'éditeur
 

Centre de données de Minghui.org

La fausse histoire des auto-immolations sur la place Tiananmen

L'Appel pacifique du 25 avril 1999
Révéler les crimes de prélèvements d'organes sur les pratiquants de Falun Gong
1400 décès présumés

pratiquants persécutés à mort

281,741,905 personnes ont démissionné du PCC
Vœux adressés à Maître Li Hongzhi
Journée mondiale du Falun Dafa
Articles avec commentaires du Maître
Mon Maître
Traduire Jiang Zemin en justice
Sortir de l’état humain
  [Plus ...]
Minghui international - Édition spéciale 2017 (version française)
Minghui international - Édition spéciale 2015 (version française)
Minghui international - Édition spéciale 2014 (version française)
Minghui international - Édition spéciale 2013 (version française)
Minghui international - Édition spéciale 2012 (toutes les versions)
Page d'accueil > Les faits de la persécution


 

La police de Fushun engage des poursuites en justice contre 12 pratiquants pour la troisième fois

 

Écrit par un correspondant de Minghui de la province du Liaoning, Chine

 

 

(Minghui.org) Le parquet du district de Dongzhou dans la ville de Fushun a renvoyé l’affaire contre 12 pratiquants de Falun Gong à la police en janvier, pour un complément d’enquête. C’était la deuxième fois que le parquet retournait cette affaire. Cependant, le département de police du district de Dongzhou a récemment soumis à nouveau l’affaire au parquet une troisième fois.

 

Exécutant les ordres de la Commission des affaires politiques et juridiques et du Bureau 610, la police de Fushun a arrêté 22 pratiquants de Falun Gong et des membres de leurs familles du 22 au 24 juillet 2016, et 6 pratiquants de plus du 3 au 11 août. Dix-sept des pratiquants arrêtés étaient du district de Dongzhou.

 

La police de Fushun a arrangé que le personnel de la communauté prenne les pratiquants en filature et les surveille. La police a alors attendu devant leur domicile et est entrée en force dès que les pratiquants ont ouvert leur porte. Ils les ont également appelés au téléphone pour les amener à sortir de leur maison. Ils les ont alors arrêtés et ont fouillé leur domicile.

 

Les 12 pratiquants du district de Dongzhou ont été accusés d’être un « gang criminel ». Le parquet n’a pas été d’accord pour que l’accusation de « gang criminel » s’applique à cette affaire. Ils ont alors retourné le dossier au département de police du district de Dongzhou.

 

La police a ajouté plus de « preuves » et a de nouveau soumis l’affaire au parquet. Certaines familles de ces pratiquants ont engagé des avocats pour les défendre.

 

Les avocats ont discuté avec le parquet, qui plus tard a rejeté l’affaire pour la seconde fois.

 

Les 12 pratiquants ont été détenus dans le centre de détention de Nangou pendant plus de deux cents jours. Ce sont : Lu Qing, Hu Fengqiu, Xu Guirong, Zhang Guiping, Liu Fengjuan, Li Mingyu, Qin Zengyun, Pan Fude, Dong Weirong, Jiang Shun'ai, Li Gang et Li Yanrong.

 

 

Traduit de l’anglais en Europe

 

Version anglaise : http://en.minghui.org/html/articles/2017/3/15/162499.html

Version chinoise : http://www.minghui.org/mh/articles/2017/3/2/343733.html