Site web Minghui	Version française de Minghui.org Chinese Minghui Autres langues Livres du Falun Dafa Téléchargement gratuit Achat

  • Choisir une date
  • Contacter l'éditeur
 

La fausse histoire des auto-immolations sur la place Tiananmen

L'Appel pacifique du 25 avril 1999
Révéler les crimes de prélèvements d'organes sur les pratiquants de Falun Gong
1400 décès présumés

pratiquants persécutés à mort

270,834,077 personnes ont démissionné du PCC
Vœux adressés à Maître Li Hongzhi
Journée mondiale du Falun Dafa
Articles avec commentaires du Maître
Mon Maître
Traduire Jiang Zemin en justice
Sortir de l’état humain
  [Plus ...]
Minghui international - Édition spéciale 2015 (version française)
Minghui international - Édition spéciale 2014 (version française)
Minghui international - Édition spéciale 2013 (version française)
Minghui international - Édition spéciale 2012 (toutes les versions)
Page d'accueil > Les faits de la persécution


Une professeur d'anglais de nouveau arrêtée en raison de sa foi

 

Écrit par un pratiquant de la province du Heilongjiang, Chine

 

 

(Minghui.org) Mme Hao Yingwu (connue aussi sous le nom de Hao Mingmei) a de nouveau été arrêtée pour avoir refusé de renoncer au Falun Gong, une discipline spirituelle persécutée par le régime communiste chinois. Sa santé a détérioré rapidement. Elle souffre d'un problème cardiaque et d'une hernie discale. Ses mains n'arrêtent pas de trembler.

 

Malgré cela, les autorités locales ont refusé de la libérer pour raison médicale. Sa famille est extrêmement inquiète à son sujet.

 

Dernière arrestation onze mois après sa précédente arrestation

 

Le 22 mars 2017, Mme Hao, professeur d'anglais de 51 ans, était dans son domicile de location quand le propriétaire est venu « chercher les factures pour les charges ». Elle lui a fait confiance et a ouvert la porte, pour se retrouver face à environ sept agents de police en civil qui se sont précipités dans son appartement et qui ont tout mis sens dessus dessous, et ceci sans avoir montré de mandat de perquisition.

 

La police a soutenu que la dernière arrestation de Mme Hao correspondait à la finalisation de son arrestation du 2 avril 2016 quand elle a été emmenée alors qu'elle attendait de monter dans un train pour aller voir sa mère malade. Elle avait été libéré sous caution cinq jours plus tard, après qu'on lui ait diagnostiqué une grave hernie discale.

 

Comme Mme Hao a continué ses actions pour faire connaître la persécution du Falun Gong, la police l'a gardée sur leur liste noire et ils l'ont arrêtée de nouveau ce mois de mars.

 

 

Traduit de l'anglais en France

 

Version anglaise : http://en.minghui.org/html/articles/2017/4/5/162733.html

Version chinoise : http://www.minghui.org/mh/articles/2017/4/3/345098.html